Accueil » Comprendre la peau » Alimentation et Belle Peau » Zinc & Peau : pourquoi cet oligo-élément peut vous être bénéfique ?

Zinc & Peau : pourquoi cet oligo-élément peut vous être bénéfique ?

Fruits de mer, aliments à haute teneur en zinc

La rentrée est bien là et comme chaque année à cette période, des petits boutons font leur retour sur mon visage et décolleté ! Toutefois, ai-je consommé suffisamment de zinc ? C’est la question que je me pose lors de l’écriture de cet article. Ainsi, je vous invite aujourd’hui à nourrir votre peau de l’intérieur grâce à ce micronutriment vital pour la santé de votre corps, mais aussi de votre épiderme.

Et si vous êtes sujet(te) aux problèmes de peaux tels que l’acné, les irritations, une sécheresse cutanée, les ongles cassants… découvrez que « zinc & peau » est le duo gagnant !

A quoi sert le zinc ?

Le zinc est un oligo-élément essentiel pour l’Homme, impliqué dans plus de 300 réactions chimiques indispensables au bon fonctionnement de l’organisme.

Ce métal intervient tout particulièrement dans les processus d’inflammation,  d’immunité, du métabolisme, de régulation hormonale, de croissance cellulaire, de transcription de gènes et de synthèse des protéines…

En outre, le zinc favorise la cicatrisation et est un puissant antioxydant aux propriétés anti-bactériennes.
De ce fait, il est un micronutriment élémentaire pour la santé de votre peau.

Quels sont vos besoins journaliers en zinc ?

Tout d’abord, il faut savoir que les besoins journaliers en zinc diffèrent selon l’âge, le sexe, le type d’alimentation, l’état de grossesse ou d’allaitement.

Femmes 7,5 mg pour une alimentation riche en produits animaux ; 11 mg pour une alimentation riche en
végétaux
Hommes 9,4 mg pour une alimentation riche en produits animaux ; 14 mg pour une alimentation riche en
végétaux
Femmes enceintes au dernier trimestre 16 mg
Femmes allaitantes 23 mg

Apports nutritionnels conseillés en zinc chez l’adulte

Par ailleurs, on recommande de ne pas dépasser les 40 mg de zinc par jour.

Où trouver du zinc dans votre alimentation ?

En premier lieu, les meilleures sources alimentaires en zinc sont les fruits de mer, les abats, la viande rouge et les fromages.
Puis, viennent les fruits à coque, les aliments céréaliers non raffinés et graines germées, les œufs et les légumes secs.

Teneur en zinc en mg pour 100 g d’aliment
Huître 21,3
Foie de veau cuit 13,2
Bœuf braisé 10,5
Pain de seigle 10
Maroilles 9
Morbier 7
Cacao en poudre non sucré 6,9
Steak haché cuit 6,4
Foie d’agneau cuit 6
Crabe en boîte 5,7
Noix de cajou, pignon de pin 5,4 à 5,6
Comté, Parmesan 5,1 à 5,3
Veau mijoté ou rognon de veau cuit 4,9
Noix de pécan 4,7
Epaule de porc cuite 4,2
Foie de poulet cuit 3,9
Pain aux céréales ou pain complet 3,6 à 3,9
Jambon cuit 3,2
Müesli floconneux 1,9
Œuf cuit 1,3
Lentille, haricot blanc ou pois chiche cuit 1

Aliments riches en zinc

J’ai découvert récemment un outil proposé par l’ANSES (l’agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail), le CIQUAL qui vous permet de rechercher les valeurs nutritionnelles de bon nombre d’aliments.

Aussi, cette table de composition nutritionnelle vous permet de faire une recherche par constituants, pour connaître les aliments les plus riches en tel ou tel nutriment.

NB: Durant la rédaction de cet article, je me suis empressée d’acheter des noix de pécan… de sorte que je puisse mêler l’utile à l’agréable pour mon corps !


Toutes les formes de zinc se valent-elles ?

Les céréales et les légumes contiennent un taux modéré de Zinc. Pourtant, seulement 20 à 40% du minéral ingéré est absorbé.
Alors que les protéines d’origine animale potentialisent son assimilation, le calcium, les phosphates, certains médicaments ainsi que les phytates (ou acide phytique) diminuent son absorption par phénomène de compétition au niveau de l’intestin.

L’acide phytique est un acide organique contenant du phosphore, présent dans les céréales et les légumineuses. Puisqu’il se lie à de nombreux minéraux lors la digestion tels que le calcium, le zinc ou encore le fer, il empêche ces oligo-éléments d’être absorbés par la muqueuse intestinale.

Carence en zinc : les signes d’alerte pour votre peau

Sachez, tout d’abord, que le déficit en zinc est un problème courant touchant près d’un tiers de la population mondiale. Les sujets végétariens sont plus sujets aux carences  car le zinc végétal est assez peu absorbé dans l’organisme et que cette population a une consommation élevée de phytates présents entre autres dans les céréales et légumes.

En conséquence, une carence importante peut se traduire par ces symptômes :

  • Une altération de la qualité de la peau (sécheresse, peau rugueuse, etc.), des cheveux (secs, cassants, perte de cheveux) et/ou des ongles (striés, cassants, tâchés),
  • Une susceptibilité aux infections,
  • Une difficulté à cicatriser,
  • Mais aussi une perte de goût ou de l’odorat, une perturbation du métabolisme de l’insuline, des troubles de la fertilité…

Par ailleurs, certaines situations telles que celles demandant une synthèse protéique accrue font augmenter les besoins en zinc : la pratique sportive régulière, la grossesse.
Également en cas de cicatrisation, de brûlure, de convalescence ou d’une stimulation du système immunitaire, l’organisme doit consommer davantage de zinc.

Devez-vous vous supplémenter en zinc ?

Par exemple, vous souffrez d’acné. Dans ces conditions, votre médecin peut vous prescrire du gluconate de zinc à 15mg, existant sous le statut de médicament pour cette indication notamment (à 2 comprimés par jour), s’il estime cela nécessaire.

La supplémentation en zinc est très intéressante pour les peaux acnéiques car:

  • Il a des propriétés anti-inflammatoires et anti-bactériennes, ce qui permet de lutter contre l’apparition des microkystes. Suivez la méthode RNCD pour dire adieu aux microkystes du visage
  • Il diminue la production excessive de sébum
  • Enfin, ses vertus cicatrisantes limitent les marques laissées par l’éruption cutanée

En outre, je vous recommande de prendre les suppléments de zinc à distance des repas pour limiter les phénomènes de compétition d’absorption.

Quoi qu’il en soit, je vous conseille d’en discuter avec un professionnel de santé (médecin ou pharmacien) pour une éventuelle supplémentation en zinc si vous cicatrisez mal, si vous avez une tendance acnéique ou si vos phanères (peau, cheveux et ongles) ont un aspect inhabituel. En effet, les besoins diffèrent selon l’âge, le sexe et doivent être adaptés à chacun.

D’ailleurs, êtes-vous sujet(te) au maudit effet rebond de la rentrée? Alors, lisez nos conseils beauté pour limiter le phénomène et ne plus avoir de boutons!

Enfin, pensez à enrichir vos repas en aliments à haute teneur en zinc, car n’oublions pas que nourrir sa peau est un geste à faire de l’intérieur avant toute chose !

Finalement, aviez-vous pensé au duo « zinc & peau » pour vos problèmes cutanés ?

Découvrez comment prendre soin de votre peau naturellement et retrouver une peau saine, équilibrée et éclatante de santé !

Recevez notre guide PDF en indiquant votre prénom et votre e-mail :

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Vous recevrez également notre newsletter, de laquelle vous pourrez facilement vous désinscrire dès que vous le souhaiterez.

A Propos Coralie d'Oleassence

Coralie est docteure en pharmacie passionnée depuis toujours par le naturel et le monde des cosmétiques et ancienne formatrice spécialisée en phytothérapie, micronutrition et nutrition. Elle a pour valeurs profondes la volonté de vous informer, de vous conseiller des solutions éthiques, justes et adaptées à votre situation en vue d’améliorer votre quotidien et d’égayer votre vie, toujours dans la joie et la bonne humeur !

Voir aussi

Les fabuleux pouvoirs des caroténoïdes sur la peau

Je suis toujours émerveillée de constater l’extraordinaire inventivité de la Nature. Les plantes sont, comme …

2 Commentaires

  1. Je viens de finir de lire votre article et je voulais vous dire que je l’ai absolument apprécié ! Je vous remercie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *