Savez-vous à quel point peau et alimentation peuvent être liés ? N’avez-vous jamais constaté que l’état de votre peau pouvait se modifier selon les repas des jours précédents ?
Si vous aussi, vous avez une peau mixte avec une tendance aux imperfections, vous devez sûrement le remarquer en cette période de fêtes, avec des petits boutons, microkystes qui apparaissent.
Ou bien que votre teint semble plus terne et brouillé, les cernes plus marquées.
Ou si vous souffrez de problèmes de peau : psoriasis, eczéma, dermatite, couperose… que ceux-ci étaient exacerbés en cas d’excès de certains aliments.

Et cela se comprend car notre santé est directement liée à notre alimentation. Et nos apports alimentaires impactent aussi sur l’aspect de notre peau.

Pourquoi peau et alimentation sont-ils si étroitement liés ?

En ces périodes de fêtes, de retrouvailles, où l’on se réjouit de se retrouver autour d’un bon repas, les excès alimentaires se multiplient. On se laisse tenter par une nouvelle part de bûche, une autre truffe, encore un petit verre de champagne, et c’est bien normal !

Mais nos organes, le foie et les intestins notamment, ne sont pas habitués à ces quantités importantes de graisses saturées, de sucres, d’alcool
On le remarque le plus souvent avec une sensation de lourdeur sur l’estomac, des ballonnements, mais aussi au niveau de la peau.

En effet, la peau est l‘organe le plus lourd de notre organisme : il pèse entre 3 et 4 kg pour une surface d’environ 2 m²! C’est également un émonctoire qui est chargé d’éliminer les toxines.
C’est pourquoi, les effets des excès de certains aliments se manifestent très rapidement au niveau de la peau.

Car certains aliments consommés en excès ont pour conséquence de :

1 – surcharger et encrasser le foie :

Le foie épure les déchets de l’organisme, mais celui-ci peut se retrouver surchargé et il devient alors incapable de remplir correctement sa fonction.

C’est alors la peau qui va éliminer et neutraliser des toxines en plus grandes quantités. Et cela se manifeste par des imperfections, des cernes plus marquées

Pour protéger son foie mais aussi sa peau, il convient de limiter les acides gras trans, les sucres, l’alcool, les céréales blanches (farines, pains, pâtes…)

2 – créer des états inflammatoires :

De nombreux aliments peuvent être incriminés :
gluten, produits laitiers, aliments d’origine animale dont la viande rouge, sucres, caféine, graisse dont le ratio d’Oméga 6 est trop élevé par rapport aux Oméga 3…
dont la consommation en grande quantité engendrent un effet pro-inflammatoire.

Lorsque l’inflammation s’installe, cela accélère le vieillissement et la dégradation des cellules. Les effets de cette chronicité inflammatoire touchent de nombreux organes dont la peau, et peuvent être responsables de problèmes comme la dermatite, l’atopie, l’eczéma, l’acné…

3 –  perturber le microbiote intestinal :

C’est le cas des sucres, de l’alcool, des additifs alimentaires… et l’insuffisance de fibres qui viennent modifier la flore intestinale.

Le microbiote est unique, propre a chacun et remplit de nombreuses fonctions dont, entre autres, celles de :

  • produire des acides gras qui servent de nutriments nécessaires au maintien et renouvellement des cellules.
  • absorber des lipides, dont le corps a besoin et notamment la peau.
  • fabriquer des vitamines dont celles du groupe B, qui protègent la peau et les muqueuses.

En cas de déséquilibre, les répercutions sont nombreuses et peuvent aussi se manifester au niveau de la peau.

Quels sont les aliments mauvais pour la peau ?

Retrouver une belle peau passe donc par une alimentation riche et variée, qui prend soin de votre foie et de votre microbiote intestinal !

Voici d’ailleurs les aliments à mettre régulièrement dans vos assiettes : cliquez ici  !

En cas de problèmes de peau, il est particulièrement conseillé de limiter au maximum certaines catégories d’aliments.

Les aliments à éviter sont :

  • les produits laitiers notamment ceux à base de lait de vache. Il est préférable de les remplacer par des laits végétaux ou éventuellement par des produits laitiers de chèvre ou de brebis, plus digeste.
  • Les charcuteries et viandes rouges
  • Le gluten
  • Chocolat où la teneur en cacao est inférieure à 70 %. Idéalement préférez des chocolats à 75%, voire 80% de cacao.
  • Les sucres avec un indice glycémique élevé, ou concentré en fructose : choisir plutôt du sucre de Coco, du miel, du sirop d’érable, du sucre de Stevia.
  • L’alcool

Peau et alimentation ultra-transformée : un impact désastreux

Notre société actuelle vit dans l’ère de l’ultra-transformation des aliments !

Aliments ultra-transformés

Ces produits transformés contiennent des exhausteurs de goût, colorants, texturant… qui finissent par nous rendre addicts.

Le problème est que ces aliments contiennent aussi des :

  • additifs : conservateurs, édulcorants, épaississants, correcteur d’acidité…
  • polluants, pesticides
  • des acides gras trans
  • Oméga 6 en excès
  • des sucres à indice glycémique trop élevés qui provoquent des pics de glycémie

Autant d’éléments qui engendrent soit des états inflammatoires soit une surcharge de travail pour le foie.
Voilà pourquoi, entre autres, la peau peut se retrouver si mal en point.

Et pour finir, ces aliments sont dépourvus de fibres, vitamines et minéraux, d’antioxydants… si essentiels au bon fonctionnement de notre corps.

Au final, ils encrassent notre corps, sans apporter les nutriments dont nos organes ont besoin. Et c’est ainsi que l’on peut se retrouver avec des carences importantes à l’origine de déséquilibres.

Pour avoir une jolie peau, retrouvons le plaisir de plats simples naturels et équilibrés. Notre peau n’en sera que plus belle et plus saine.

Et vous, avez-vous déjà remarqué le lien entre peau et alimentation ? Constatez-vous l’influence de ce que vous mangez sur l’état de votre peau ?