Les soucis de la peau atopique gênent souvent le quotidien des enfants, comme celui des adultes.
L’atopie est décrite comme une peau très sèche, facilement irritée, et dont l’état va être aggravé par des facteurs externes. Apparaissent alors des plaques rouges qui démangent intensément.
Face à cette peau inconfortable, adoptez 5 réflexes pour :
limiter au maximum la sécheresse extrême,
– renforcer le rôle barrière de votre épiderme,
– et ainsi éviter l’irritation de votre peau par des facteurs externes.

1- Adoptez une routine de soin minimaliste !

La plupart des produits cosmétiques contiennent de nombreux ingrédients. Autant de molécules parfumantes, d’allergènes, de colorants, de conservateurs… qui risquent d’accroître les irritations de la peau.

Malheureusement, en multipliant les produits de soin appliqués sur la peau, on l’expose à des molécules irritantes.
Il apparaît donc indispensable de limiter l’usage des produits cosmétiques.

Rien de mieux qu’une routine minimaliste qui utilise des produits adaptés, à la composition simplifiée, qui en plus respectent totalement la fragilité des peaux sèches et sensibles.

Pour cela, un produit nettoyant très doux, et un soin émollient sont les 2 éléments indispensables pour prendre soin de votre peau atopique.

2- Nettoyer votre peau en douceur !

C’est là, qu’il faut être très vigilant !

Oubliez gels douches parfumés, savons du commerce, bains moussants… car trop irritants et desséchants, ils risquent d’aggraver la sécheresse de votre peau.

Savon saponifié à froid

Savon saponifié à froid

Il est préférable de choisir un produit nettoyant sans parfum, sans tensio-actifs sulfatés et sans molécules allergisantes.

Les savons dit « saponifié à froid » conviennent au peau sensible, car ils ont conservé la glycérine (hydratante), et permettent de laver la peau sans la dessécher.

Retrouvez dans cet article : Comment choisir un savon bon pour la peau ?

Les huiles de douche et les huiles de bain sont indiquées en cas d’irritations et de fortes démangeaisons, pour nettoyer la peau sans irriter.

Les bains longs et chaud seront à éviter au maximum, en préférant les douches ou un bain de courte durée.

3- Limitez les agressions externes :

Une peau atopique est, par définition extrêmement sèche : elle a alors du mal a jouer son rôle de barrière face aux agressions extérieures.

Elle est également plus perméable. Cela signifie qu’elle laisse plus facilement pénétrer d’éventuelles bactéries ou allergènes, qui vont alors déclencher des réactions inflammatoires au niveau de l’épiderme.

Identifier et limiter les facteurs d’agressions de la peau permettent de limiter les processus d’inflammation.
C’est à chacun d’observer sa peau pour reconnaître les facteurs externes, qui sont sources d’irritation.

C’est évidemment très individuel, mais voici les facteurs les plus couramment évoqués :

  • produits cosmétiques, huiles essentielles,
  • allergènes (pollen, acariens, latex, …)
  • chaleur ou transpiration  (bien se laver après chaque activité sportive, ou après une longue exposition au soleil)
  • climat trop sec
  • eau dure, eau traitée comme à la piscine
  • certaines matières textiles comme la laine ou les tissus synthétiques : privilégiez le coton!
  • certains aliments : cacahuètes, gluten, produits laitiers…

Pensez également à bien aérer régulièrement votre maison, humidifiez si besoin votre intérieur, si celui-ci est trop sec.

4 – Hydratez avec des émollients :

Une peau sèche est souvent synonyme de barrière cutanée lésée :  il faut donc impérativement reconstruire cette barrière grâce à l’application d’un soin émollient.

En effet, un émollient va à la fois réduire la sécheresse de la peau et les démangeaisons. La peau tiraille moins et retrouve son confort.

Et pour cela les huiles végétales ont tout bon : elles nourrissent et protègent la peau. Utilisez les tous les jours, sans modération, et surtout sans attendre que la peau devienne très desséchée ou irritée.

C’est grâce à leur composition que les huiles végétales sont de formidables émollients !
Il faudra, de préférence, choisir celles riches en acides gras essentiels et en phytostérols : très proches des lipides de notre corps, ils sont facilement assimilés et permettent d’apaiser et régénérer l’épiderme.

Autant d’actifs bénéfiques que l’on retrouve dans les huiles d’Avocat, Bourrache, Onagre, beurre de Karité…

A lire également : Les bienfaits de l’Huile d’Onagre pour les peaux atopiques.

Utilisez ces huiles matin et soir, chaque jour pour limiter la sécheresse et reconstituer une barrière efficace qui protège votre épiderme des facteurs externes irritants.

5 – Apaisez les sensations de grattage :

L’oléo-Fluide N°4 apaisant des irritations

Si malgré tous vos efforts, surviennent malheureusement des plaques rouges, très sèches qui vous grattent,
ayez alors recours aux huiles végétales de  Cameline, Chanvre, Chaulmoogra, de pépins de Framboise, Tamanu,

ou à l’Oléo-Fluide N°4 :

prêt à l’emploi, il contient un mélange de 5 huiles végétales pour apaiser les irritations, et diminuer l’inconfort.

A appliquer matin et soir, en massant la peau jusqu’à pénétration complète.

[button color= »green » size= »small » link= »https://www.oleassence.com/Oleo-Fluide-N°4-Eczema-blog » icon= » target= »true » »]Cliquez ici pour accéder à l’Oléo-Fluide N°4[/button]

Pour découvrir toutes les propriétés de ce soin, c’est par ici : 1 solution efficace et rapide pour favoriser l’apaisement des irritations de la peau!

Et vous, quels sont vos astuces et réflexes pour limiter les irritations et prendre soin de votre peau atopique ?