Accueil » Les Huiles Végétales » Conservation » Pourquoi vous ne devez pas lésiner sur la Qualité de vos Huiles ?

Pourquoi vous ne devez pas lésiner sur la Qualité de vos Huiles ?

Huile Cosmétique de Qualité
Huile Cosmétique de Qualité

Aujourd’hui j’ai envie de vous parler d’un thème qui revient régulièrement sur les commentaires de ce blog. Et voici pour introduire notre sujet le commentaire de Nadège qui m’a envoyé récemment cette demande.

« Bonjour
J’ai découvert votre site voilà quelques jours. Je souffre de rougeurs sur la peau du visage depuis plusieurs années. J’ai déjà essayé des remèdes naturels contre la couperose notamment celui prescrit dans le livre de Danièle Festy Ma bible des huiles essentielles. Malheureusement après plusieurs mois d’utilisation je n’ai pas vu d’amélioration.
J’ai donc décidé d’essayer la formule préconisée sur votre site. Habitant dans une petite ville j’ai des difficultés à trouver une pharmacie pouvant effectuer les préparations. J’ai donc foncé sur le site internet aroma zone et acheté le nécessaire pour faire moi même la formule.

Or j’ai lu sur votre site que la réussite du traitement dépend beaucoup de la qualité des huiles utilisées. Je sais que vous possédez votre propre boutique mais les prix restent trop élevés pour mon budget.

Je souhaiterais également utiliser les formules contre les vergetures et l’eczéma dont souffre ma fille.
Pensez vous que la qualité des produits vendus sur ce site internet n’est pas suffisante pour permettre la réussite du traitement ou que cela prendra plus de temps ?
Merci de vos conseils. »

Voici les 6 Etapes déterminantes de la qualité d’une huile végétale ?

Je vous explique donc quelles sont les étapes qui vont être déterminantes pour la qualité d’une huile, mais ceci est valable pour de nombreux ingrédients naturels que nous absorbons ou que nous utilisons pour nous soigner..

La Culture :

Si celle-ci se fait à coups d’engrais, et de pesticides, il est bien évident que la plante fabriquera de moins bonnes molécules que si elle est moins aidée.

Car une plante ne fabrique pas ces molécules pour son plaisir.

Elle les fabrique pour se construire et pour se protéger contre les agressions extérieures (microbes, sécheresse, brûlures du soleil, radicaux libres, animaux,..).

  • Si on la nourrit d’engrais, elle aura beaucoup moins besoin d’aller puiser dans le sol les bonnes molécules qui lui sont nécessaires pour se construire.
  • Si on la protège avec plein de pesticides, ou insecticides, elle aura moins besoin d’aller rechercher les molécules qui vont l’aider à lutter contre les bactéries, les virus, les champignons, les UV, les insectes,…

Elle fabriquera moins toutes ces molécules qui font la richesse des plantes, à la fois pour nous nourrir et à la fois pour nous soigner.

Donc pour une même plante, sa richesse nutritive et thérapeutique pourra être très différente selon la façon dont elle aura été cultivée.

C’est pour cela qu’il faudra toujours privilégier les plantes sauvages quand elles existent, puis les cultures bio et rejeter les plantes conventionnelles sans nutriments proposées par l’agriculture intensive qui représente 90% des ingrédients naturels qui nous sont vendus.

Champ de Bourrache
Champ de Bourrache

La Récolte :

Elle a toute son importance également dans la qualité des ingrédients naturels. Il y a 2 facteurs de sélections:

  1. Le TRI :Lors de la cueillette, s’il n’y a pas de tri entre les fruits, ou les graines ou les amandes qui sont abîmés ou pas, il est certain que la qualité s’en ressentira.
  2. La PERIODE de la RECOLTE :De même si on récolte des fruits qui ne sont pas assez mûrs, la plante n’aura pas le temps de produire certaines molécules et donc le fruit sera également plus pauvre en molécules intéressantes.

L’Extraction de l’huile :

il y a plusieurs procédés d’extraction:

  1. L’extraction par solvant, c’est le cas de la plupart des huiles alimentaires et cosmétiques non bio (cela augmente les rendements et enlève une bonne partie des molécules insaponifables , car elles peuvent poser des problèmes lors de la conservation des huiles. Or, ces molécules sont très importantes pour leurs propriétés thérapeutiques.
  2. La pression à froid, qui permet de conserver une huile et ses insaponifiables, mais qui doit être faite dans les règles de l’art pour éviter des frottements trop importants, qui chauffent l’ huile et abîment certaines de ses molécules
  3. L’extraction au CO2 super critique qui permet d’obtenir une huile qui a gardé toutes ces molécules intactes

La Conservation de l’huile :

A l’issue de l’extraction de l’huile, il est important de la mettre à l’abri de l’oxygène qui est à l’origine de l’oxydation des huiles (rancissement).

Les producteurs et les distributeurs en gros, qui font du travail de qualité, les mettent alors en bidons sous gaz inerte (azote).

L’Emballage des Huiles

Le meilleur emballage est certainement le verre puisqu’il est neutre et qu’il n’y a pas d’interaction avec des molécules lipophiles de l’emballage que l’on peut retrouver dans des plastiques à base de phtalates ou de bisphénols, comme c’est souvent le cas ou dans des flacons à base d’aluminium à l’intérieur enrobé d’une matière plastique.

Cependant, il est impossible d’utiliser du verre pour des bidons de 25 ou 50 litres. De plus, les huiles n’y restent pas longtemps, le temps d’être reconditionnées et la proportion surface de contact/ volume est faible, contrairement aux petits volumes.

En revanche, le verre est tout à fait recommandé pour les petits conditionnements de 30,50 ou 100 ml.

L’Exposition des Huiles

Comme nous l’avons vu précédemment, c’est l’oxygène de l’air qui est à l’origine de l’oxydation des huiles (rancissement).

La lumière et la chaleur ne sont que des catalyseurs (accélérateur de l’oxydation). S’il n’y a pas d’oxygène dans le flacon, cela pose peu de problèmes.

D’où l’intérêt, d’utiliser des petits flacons ce qui permet de

  • minimiser l’exposition à l’air
  • et optimiser une utilisation la plus rapide possible des huiles.

Cela dit, lors de leur transvasement, les huiles ont été au contact de l’air, il faudra donc les protéger en les mettant, pour les plus fragiles,  à l’abri de la chaleur et de la lumière et si possible de rajouter 1% de Vitamine E pour ralentir l’oxydation donc de prolonger la vie des Huiles de 6 à 12 mois. (Voir l’article que j’ai écrit à ce sujet)

C’est pour cela que je suis toujours gênée quand je vois ces flacons d’ huiles cosmétiques sur les étagères de magasins bio ou de pharmacies, en pleine chaleur et en pleine lumière. Leurs propriétaires ignorent  que pour offrir la meilleure qualité à leurs clients, il faudrait qu’ils conservent la plupart de ces huiles au frigidaire.

Les 4 conséquences de la qualité des huiles sur leur utilisation

1/Sur l’Efficacité 

Vous comprenez donc bien que pour un même nom d’huile, vous n’obtiendrez pas les mêmes résultats en terme d’EFFICACITE. Comme je dis souvent à des personnes qui me posent des questions, en me disant qu’elles ne comprennent pas les différences de prix entre une huile ou une autre, je leur réponds qu’il en est de même pour tous les ingrédients naturels.

Prenons le cas des Tomates:

Ainsi, vous pouvez acheter des tomates cultivées en hors sol de façon intensive en serre, biberonnées aux engrais et aspergées d’insecticides ou de pesticides à « des prix discount », qui seront bien rouges, bien rondes, mais qui seront très aqueuses, n’auront aucun goût, et aucune qualité nutritive.

D’un autre côté, vous pouvez trouver chez un petit agriculteur bio,  des tomates, certes moins jolies, mais à la chair dense, au goût enchanteur et qui vont apporter à votre corps  de nombreuses molécules qui vont lui permettre de se maintenir en bonne santé.

Et les 2 s’appellent « TOMATES ».

Il en est exactement de même pour les huiles végétales. Elles ne sont pas constituées des mêmes molécules intéressantes, et donc n’apporteront donc pas les mêmes propriétés et  c’est pour cela que leur efficacité peut être très différente.

Huile Végétale la Qualité
Huile Végétale la Qualité

2/ Sur la Dangerosité

Puisque vous avez compris que l’oxydation abîmait les huiles végétales, vous comprenez aussi que l’application d’une huile oxydée apporte des radicaux libres sur la peau (à l’origine des rides) et cela la vieillit au lieu de la protéger. Le problème c’est que cela ne se voit que sur le long terme.

3/ Sur l’Economie

Il revient finalement beaucoup plus cher, d’utiliser des huiles de basse qualité, puisque le traitement

  • soit prendra plus de temps car la proportion de molécules thérapeutiques sera plus faible
  • soit ne marchera pas

et donc au final, le consommateur ne s’y retrouvera pas.

Il vaut mieux peu d’ huiles mais d’excellente qualité

4/ Sur la Durée d’utilisation

Vous avez également compris qu’il est beaucoup plus intéressant d’utiliser rapidement ses ingrédients extraordinaires et que plus ils seront frais, plus grande sera leur efficacité.

Quelles sont les marques recommandées?

Avec la démonstration que je viens de vous de faire, vous pouvez comprendre que je ne peux absolument pas répondre à cette question car j’ignore absolument comment travaillent ces différentes marques et comment elles choisissent la qualité de leurs huiles. C’est pour cela que je n’ai pas pu répondre à la question de Nadège.

Il n’y a qu’une chose que je connaisse, c’est la qualité de celles que je propose.

Voici quelques commentaires récents de certaines de mes clientes:

417/ Elodie, 14/02/2016

Bonjour,

Pour ma part, suite à un problème de rougeurs et boutons sur mon visage dit rosacée, l utilisation des produits naturels a été efficace. J ai utilisé que très peu d ingrédients, seule l huile de chanvre et de jojoba me conviennent pour mon problème qui n est plus! Et pourtant auparavant j en ai vu des dermatologues et fait des séances de laser. Alors que le vrai problème était les produits utilisés…trop décapants et occlusif.

En tâtonnant, puisqu’au départ on a l envie de tout essayer, j ai bani les huiles essentielles puisqu elles ne me conviennent pas sauf he de tea tree sur boutons.

Je fais le minimum sur ma peu et elle s en porte très bien.

Et surtout, jai vu la différence en utilisant des produits de bonne qualité et notamment l huile de chanvre.1er essai d une marque bien connue sur le net avec un tarif attractif, effet négatif sur ma peu et puis en tombant sur le site d oleassence et en lisant ses effets bénéfiques sur mon problème je l ai retentée. Odeur et couleur différentes de la 1ère.
Merci à votre site pour ces nombreux conseils!

416/ Jocelyne, 13/02/2016

bonjour Christine,

Je lis votre blog depuis maintenant plusieurs années suite à une recherche sur mon combat avec les vergetures puis pour mon acné. J’ai appris tout ce que vous dites à mes dépends :
pour mes vergetures, j’ai utilisé des produits d’une autre marque très connue et bien moins chère mais je dois avouer que j’ai fini par acheter ceux de Oleassence et en terme de résultat cela n’a rien à voir ! votre gel d’Aloe Vera est top ainsi que votre fluide tout pret. Cela vaut largement la différence de prix.

399/ Marie, 22/12/2015

bonjour
je suis adepte de vos produits depuis 01 an des que je viens sur paris (je vis en afrique et africaine)

– j’ai acheté l’olelo fluide anti tache brunes a la pharmarcie parc monceau pour 02 besions taches brune et eclaircir mon visagr apparemment il me manque lh’uile de chaulmoogra? merci de me preciser
– j’ai aussi la peau mixte sensible et reactive et j’utilise votre serum peau mixte avec le liniment et hydrolat camomille , pourrais je utiliser l’oléo anti taches brunes matin et soir afin d’avoir un resultat optimal en laissant de coté le serum peau mixte?

vos produits ne sont pas simplement bons ils sont PARFAITS!!!!!!!!!!!!!!!
MERCI DE VOTRE RETOUR

392/ Isabelle, 27/11/2015

Je tenais aussi à ajouter que vos huiles sont vraiment de très belles qualités

J’ai eu à tester avant de connaître votre site les huiles d’avocat et d’argousier et franchement, il n’y a pas de comparaison possible.

Merci encore

Isabelle

Voici un article que j’avais écrit sur la Qualité d’une Huile, c’est l’Assurance de son Efficacité

Et, vous avez-vous aussi constaté des différences entre les Huiles que vous utilisez ?

Si vous aimez, LIKEZ. Merci!

Découvrez comment prendre soin de votre peau naturellement et retrouver une peau saine, équilibrée et éclatante de santé !

Recevez notre guide PDF en indiquant votre prénom et votre e-mail :

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Vous recevrez également notre newsletter, de laquelle vous pourrez facilement vous désinscrire dès que vous le souhaiterez.

A Propos Christine

Pharmacienne, Experte en Dermo-Cosmétique, je vous aide à traiter Vos Problèmes de Peau, avec des Ingrédients Naturels, comme les Huiles Végétales et Huiles Essentielles, parfaitement adaptés, à ces Problèmes. Essayez, et vous serez Bluffée comme je le suis tous les jours sur les : Vergetures, Rougeurs, Marques sur la peau, Pores Dilatés,.....

Voir aussi

Pourquoi certaines huiles végétales se figent-elles au froid ?

Vous êtes-vous déjà retrouvé face à une huile figée, qui présentait un aspect non homogène …

54 Commentaires

  1. Bonjour,

    J’ai un dépôt blanc au fond de mon huile de ricin, pensez-vous que la qualité en est compromise ?
    Je la conserve au frigo (je l’ai depuis un moment).

    Merci.

    • bonjour Bio-addcit,

      la formation d’un dépôt blanc n’est pas forcément le signe que le produit est abîmé, c’est parfois les acides gras saturés qui s’agglomèrent.
      si vous l’avez conservée au frigo depuis moins d’un an, pas de souci.

      A bientôt

  2. Bonjour,
    Je vous ai commandé il y a quelques jours l’huile d’argousier …
    J’ai fais un sérum en espérant qu’il me convienne pour me donner bonne mine et me protéger des agressions extérieur :
    – 5ml chanvre
    – 5ml avocat
    – 5ml argousier
    – 5 gouttes vitamine E
    J’ai une peau normale à mixte et sensible … est ce que ce mélange d’après vous m’est adapté pour le soin que je recherche pour ma peau?
    Et je voulais savoir si c’était normal l’odeur de l’huile d’argousier car je la trouve bizarre quand même …?? C’est la première fois que je l’utilise et elle sent bien plus que les 2 autres … rien d’anormale??
    Merci a l’avance pour votre réponse.

  3. Bonjour
    je commande pour la deuxième fois seulement vos produits. Cette fois-ci je vais devoir faire une préparation moi-même (contre les poils incarnés) : est-il recommandé de conserver les flacons au frigo ? est-ce que cela dépend des produits, et est-ce que c’est indiqué sur l’étiquette ? Ou s’agit-il de conserver seulement la préparation au frigo ?
    Une autre question concerne la qualité des huiles essentielles : j’ai depuis 1 an un flacon d’huile essentielle de lavande. Sera-t-elle toujours efficace ? (Je ne l’ai pas conservée au frais) ou les huiles peuvent-elles être dangereuses pour la peau si elles sont trop « vieilles » ou mal conservées ?
    L’idée initiale était de conserver la préparation près de mon lit pour prendre l’habitude de soigner ma peau matin et soir, mais je préfère m’informer de la conservation des produits. Car je dois avouer que la commande que je m’apprête à passer constitue un réel budget pour moi. Je reconnais néanmoins la qualité des produits et des conseils que vous formulez.
    Merci d’avance pour ces réponses
    Nathalie.

    • bonjour Nathalie,

      oui conservez les huiles végétales, vitamine E et mélange au frigo.
      si vous consommez votre mélange dans les 3 mois, après fabrication, vous pouvez le conserver à l’abri de la lumière et de la chaleur, dans un placard/tiroir/boite.
      les huiles essentielles se conservent à l’abri de la lumière et de la chaleur, pas du tout au frigo, et doivent être utilisées dans les 3 à 5 ans après ouverture.
      pas d’huile essentielle ni huile de nigelle pendant la grossesse et l’allaitement pour information.

      A bientôt

  4. Bonjour,
    J’aimerai savoir si certaines de vos huiles sont intégralement issues de plants sauvages et si oui, lesquelles.
    Et sinon, lesquelles de vos huiles sont les plus sauvages ? (je veux dire : lesquelles ont la moins grande proportion d’huile issue de plants de culture).
    Merci à vous et à vos nombreux conseils ; j’adore votre site !

    • Bonjour Camille,
      il y a très peu d’huiles végétales qui proviennent d’arbres sauvages.Il y a plus d’huiles essentielles qui sont d’origine sauvage.
      Une huile provient de cultures (bio ou pas) ou de cueillette. Il n’y a pas de mélanges avec des provenances différentes.
      Dans les huiles que je propose, il n’y a que l’huile de Chaulmoogra qui vient d’Inde, car c’est un arbre qui n’est pas cultivé et qui est très répandu. Et c’est une huile surtout utilisée en thérapeutique.
      Les autres huiles végétales sont cultivées en Bio.
      A bientôt

  5. J’aimerais un conseil. Pour faire disparaître, ou atténuer
    une tâche blanche sur le visage (je l’ai depuis plusieurs années, après
    avoir voulu décolorer des poils), j’aimerais savoir ce que vous me
    conseillez: huile de chaulmoogra, ou oléo fluide n 6 tâche blanche, ou une
    autre? Le prix n’a pas d’importance. J’ai regardé votre blog . J’attends
    votre réponse et vous remercie par avance.
    Cordialement.
    Catherine

    • bonjour Catherine,

      vous pouvez commencer par l’huile de chaulmoogra seule puis continuer avec l’oléo-fluide n°6.
      pas d’huile de nigelle pendant la grossesse et l’allaitement pour information.
      protégez les taches du soleil avec un crème solaire bio et minérale, comme algamaris, qui sera compatible avec les produits naturels.
      il faut minimum 4 mois pour atténuer des taches , voire beaucoup plus longtemps.

      A bientôt

  6. Bonjour,
    merci pour votre réponse.

    J’ai 53 ans et une peau fragile et séche voir très sèche sur le coprs.
    J’ai de la rosacée.
    je ne peux investir dans des crèmes chères étant seule avec des enfnats.

    Merci de vos conseils.

    Véronique

    • bonjour Véronique,

      nous ne sommes pas adeptes des crèmes, même bio, nous n’en conseillons pas.
      l’utilisation des produits naturels entraine l’arrêt des produits conventionnels, crèmes, produits nettoyants et maquillage compris, qui entretiennent les problèmes de peau et annulent les effets bénéfiques des produits naturels.
      préférez du maquillage sous forme de poudre minérale libre, évitez crèmes, fluides, compactes.
      vous pouvez nettoyer/démaquiller votre visage, matin et/ou soir avec du liniment oléocalcaire fait maison (50 % eau de chaux + 50 % huile de sésame ou chanvre) suivi de l’hydrolat de camomille allemande, en alternance avec celui de rose de damas, avec un coton, pourquoi pas lavable, sans rincer.
      pas d’huiles alimentaires car non adaptées à un usage cosmétique.
      l’efficacité est très liée à la qualité des produits utilisés et leur conservation.
      buvez 1,5 L d’eau par jour et ajoutez à votre alimentation équilibrée, riche en fruits et légumes, des acides gras oméga 3 (huiles de colza, noix, lin, poissons gras des mers froides, noix, noisettes…)
      en soin quotidien, à la place d’une crème, vous pouvez appliquer sur votre visage, 4-5 gouttes du sérum n°2, matin et/ou soir: http://www.oleassence.com/PBSCCatalog.asp?ItmID=13821696
      pour le corps, vous pouvez utiliser l’huile de macadamia.
      conservez les huiles végétales et mélange au frigo. conservez liniment et hydrolat à l’abri de la lumière et de la chaleur, dans le placard de la salle de bain, si l’utilisation est quotidienne. sinon au frigo.

      A bientôt

  7. Bonjour,

    une question sur la qualité des huiles bio: la pollution étant partout, est-ce-qu’elle n’atteint pas aussi les cultures bio! je suis un petit peu sceptique à ce sujet!
    Merci beaucoup pour votre réponse…–

    • Bonjour Joelle,
      si sans doute.
      Mais ce n’est pas la pollution qui est la pire sur les cultures ce sont les pesticides et les engrais chimiques qui sont directement apportés aux plantes de cultures conventionnelles.
      Leur concentration est beaucoup, beaucoup plus importante que pour le Bio qui peut en récupérer un peu indirectement.
      A bientôt

  8. Bonjour,
    J’aimerais offrir à une amie un composé d’huiles essentielles et végétales adapté à la reconstruction des tissus, qui vient de subir une chirurgie réparatrice du sein.

  9. Bonjour,

    Depuis quelques semaines, j’utilise l’huile d’avocat. Ma peau est plus belle dans l’ensemble. Mais autour des yeux et sur les paupières,plein de petits vaisseaux ont éclatés. Je précise que je ne me maquille pas et que je nautisme que l huile. Quelques gouttes le soir.

    Est ce un phénomène normal qui va cesser où cela peut venir de mon type de peau trop fragile ?

    Merci…

    • bonjour Mely,

      je ne pense pas que ce soit l’huile d’avocat qui provoque cela.
      avez vous arrêté tous les produits conventionnels?
      conservez vous vos produits au frigo?
      vous pouvez nettoyer votre visage matin et/ou soir avec du liniment oléocalcaire fait maison (50 % eau de chaux + huile de sésame ou chanvre ou carthame) ou de l’huile de jojoba ou chanvre seule, suivi de l’hydrolat de camomille allemande, avec un coton, pourquoi pas lavable, sans rincer.
      pas d’huiles alimentaires car non adaptées à un usage cosmétique.
      conservez les huiles végétales au frigo. conservez huile de jojoba, liniment et hydrolat à l’abri de la lumière et de la chaleur, dans le placard de la salle de bain, si l’utilisation est quotidienne. sinon au frigo.

      A bientôt

  10. Bonjour christine!
    L année dernière, je conseillais dans un de mes messages, les produits solaires alga maris dont j avais été très satisfaites! Nolwen m avait demandé de lui fournir liste inci car elle ne l’a trouvait pas, ce que j ai fait! Je viens de lire que nolwen, les recommandait, début mai, dans cet article! Vous les recommandez donc ou pas?
    Quant aux huiles végétales que j achète, je les prends essentiellement chez codina et j en suis ravie et celles que je ne trouve pas chez eux, je les prends chez vous, comme l huile de baie d eglantier(fabuleuse)! Je devais prendre de l huile de pépins de framboise que j avais essayé mais la qualité n est pas pour moi au rdv! Je préfère m en passer! À quand une huile de pépins de framboise, oleassence? Au fait ça y est christine, je fais mes savons saponifies à froid! J en suis à ma 3ème fournée et je suis fière de moi! Tout ça c est grâce à vous et ma peau vous remercie tous les jours! :-)

    • Bonjour Véronique,
      Bien sûr que nous les recommandons et nous vous remercions beaucoup de les avoir recommandés. On les a testés et ils sont supers. Mais depuis que j’ai découvert l’huile de Karanja Bio+, je me suis convertie.
      Bravo pour les savons, c’est effectivement tout à fait faisable pour ceux qui veulent se lancer et c’est très gratifiant.
      Un grand Merci pour vos « Remerciements ». Vous m’en voyez ravie.
      A bientôt

  11. Bonjour,
    J’ai lu quantité de message sur votre site et noté les retours souvent positifs d’internautes qui utilisent vos produits.
    J’ai lu également les interrogations de certaines qui vous questionnent sur la qualité des huiles (végétales et essentielles).
    Les internautes sont prêts à vous faire confiance. Je suis moi-même prête à sauter le pas d’utiliser prioritairement vos soins naturels. Mais comme déjà signalé dans quelques commentaires, et comme certaines internautes, j’aimerais en savoir plus sur l’origine de vos huiles, leur fabrication. Vos produits ont la certification Nature et progrès, mais celle ci est elle équivalente, supérieure aux label Bio et Ecocert ?
    Certains spécialistes des huiles mettent en ligne des explications sur l’origine de leurs huiles, les process utilisés dans les lieux où sont produites les huiles, des explications sur la traçabilité, les chémotypes, etc.
    Pourriez-vous développer une rubrique dédiée à ces informations? Car je ne trouve pas que ce soit clairement indiqué dans votre site. Et comme vous le dites, la qualité des huiles est ..essentielle pour espérer trouver des résultats avec leur usage. Merci pour votre transparence.

    • Bonjour Caroline,
      je vous comprends très bien.
      J’ai écrit un article à ce sujet que je vous invite à lire :http://www.oleassence.fr/cosmebio-nature-et-progres-confiance-aux-labels-bio
      J’écris peu de chose sur les huiles car beaucoup est dit dans le blog. L’origine des huiles est indiquée pour chaque huile, les chémotypes avec les principales molécules sont aussi donnés pour chaque huile essentielle, la composition en acides gras est donnée pour chaque huile végétales. Pour les processus d’extraction, elles sont toutes pressées à froid pour les huiles végétales et distillées pour les huiles essentielles. Je ne vois vraiment pas ce que je peux faire de plus.
      Arès c’est vous qui décidez à qui vous voulez faire confiance.
      A bientôt

  12. Bonjour Christine
    Lorsque l’on est traité pour une hypertension simple peut on utiliser en cosmétique dans des sérums des HE réputées hypertensives et question peut être stupide si par exemple j’associe carotte et ylang Ylang ca « équilibre  » ? Très difficile d’avoir des infos fiables sur le net
    Comptant sur votre compétence je vous remercie pour votre reponse

    • Bonjour France,
      Ce n’est absolument pas une question stupide. Au contraire.
      En revanche, je ne suis pas une spécialiste des huiles essentielles, mais pour moi les deux huiles que vous citez ne posent pas de problème aux doses cosmétiques où vous allez les utiliser (1 à 3 %).
      À bientôt

  13. Bonjour Christine et merci de votre retour

    Malheureusement ma peau est très capricieuse ces derniers mois et je pense avoir fait une mauvaise réaction soit au liniment soit à l’hydrolat de camomille allemande donc je préfère faire au plus simple le temps qu’elle aille mieux (grosse période de stress également qui n’arrange pas les choses).

    D’où la non application d’un hydrolat.

    Je vais essayer de ré introduire dans ma routine un masque à l’argile blanche bio bien évidemment.

    Bonne journée et merci encore de votre disponibilité

  14. Bonjour Christine,Nolwenn

    A la place d’utiliser le liniment pour me demaquiller,puis-je utiliser n’importe quelle huile vegetale?

    A bientot!

  15. Bonsoir christine et merci pour votre réponse
    Après lecture des conversations des autres intervenants je me permets de réagir a la réponse sur vous avez faites à frederique
    Est ce qu’il faut comprendre que les personnes qui se démaquillent juste a l’huile sans application dun hydrolat oxydent leur peau car finalement entre le sérum du matin et le démaquillage le soir à l’huile la peau est systématiquement recouverte d’huile ?
    Vous allez peut être trouver mon commentaire stupide :-)
    A bientot

    • Bonjour Dalal,
      Aucun commentaire n’est stupide.
      Non ce n’est pas une oxydation, quand vous laissez de l’huile sur la peau, car ces huiles sont très riches en antioxydants et donc sont protégées de l’oxydation le temps d’application sur la peau.
      En revanche l’avantage de l’hydrolat c’est qu’il enlève les particules hydrosolubles qui ne peuvent partir avec le nettoyage àSi l’huile (toutes celles qui sont dans la sueur).
      À bientôt

  16. merci pour votre réponse

  17. Bonjour,

    Cela fait maintenant un an et demi que j’ai arrêté les produits conventionnels. J’utilise le sérum anti acné vendu sur votre site, du gel aloe vera, des huiles essentielles de ravinstara et helichryse italienne car j’ai de l’acne malgré mes 36 ans. Je ne vois pas d’amélioration. J’ai toujours des boutons assez gros, douloureux, comme des kystes et beaucoup de points noirs. Cela me déprime. J’ai même l’impression que c’est de pire en pire. Je n’avais pas de boutons avant sur le front ni points noirs et aujourd’hui j’en ai ainsi que sur les joues. Je me demande si la solution ne serait pas de prendre une pilule anti acné ? Mon médecin m’a recommandé des crèmes au peroxyde de benzoyle mais j’hésite. Je me demande s’il faut que je persévère avec votre protocole ? Se peut il que ça ne marche pas pour certaines personnes ? Pourquoi ai je plus de problèmes maintenant qu’au départ ? Je ne peux plus me supporter ainsi. J’ai l’impression que mes pores se bouchent sans cesse… Merci de bien vouloir m’aider.

    A bientôt.

    • Bonjour Delphine,
      effectivement ce n’est pas normal que l’effet rebond se prolonge pendant 18 mois.
      Il y a d’autres facteurs qui interviennent également sur la non amélioration.
      Je vous propose de lire l’article que j’ai écrit à ce sujet :http://www.oleassence.fr/7-raisons-echecs-soins-naturels

      Si aucune raison de ce que je décris dans cet article n’explique l’échec de votre traitement, il faut bien sûr l’arrêter.
      Sinon essayez de comprendre ce qui arrive à votre peau en analysant quelles pourraient être les causes pour pouvoir agir dessus.
      À bientôt

  18. Bonjour Christine
    Cela fait un an et demi que je suis vos protocoles de soins mais j’ai observé (à mes dépens) que la qualité des huiles est PRIMORDIALE. Je me suis heurtée moi aussi à la piètre qualité de certains produits et je suis lasse d’avoir un réfrigérateur rempli de flacons qui se périment. Alors je vais opter pour la facilité et la sécurité d’utiliser des produits fiables en passant commande chez vous. Merci Christine de commercialiser toutes ces formules. Enfin, pour une meilleure gestion des flacons, je transvase le sérum dans un petit flacon de 10 ml que j’équipe de « codigouttes » pour produits visqueux, le reste de la formule attendant au frais. Je voyage fréquemment, c’est très pratique et tient peu de place dans la trousse.
    Bien cordialement,
    Isabelle
    Isabelle

    • Bonjour Isabelle,
      Merci beaucoup pour ce commentaire et ces petites astuces pour optimiser l’utilisation de vos huiles.
      Ce sont d’excellentes idées que vous avez raison de partager.
      A très bientôt

  19. bonjour à toute l’équipe ! une question peut-être bête mais je me la pose : lorsque l’huile végétale est au contact de l’oxygène elle s’oxyde : qu’en est-il lorsqu’on l’applique sur la peau ? ne s’oxyde-t-elle pas ?en créant du coup des radicaux libres? je vous remercie pour votre travail et votre disponibilté.

    • Bonjour Frédérique,
      bien sur qu’elle est attaquée par les radicaux libres et pourrait s’oxyder, mais dans votre huile, il y a beaucoup d’antioxydants comme la vitamine E ou des polyphénols, qui vont la protéger le temps qu’elle reste sur votre peau.
      À bientôt

  20. Bonjour christine,
    Suite à votre réponse concernant le label nature et progrès, j’ai de nouveau une question. Je pensais que ce label qui est le plus exigeant en cosmétique garantissait la qualité des produits obtenus et donc par ex des huiles et qu’ il pouvait y avoir quelques différences suivant les marques. Or vous écrivez que ce label ne garantit pas la qualité de l’huile. J’aimerais savoir pourquoi. J’achète en biocoop d’autres produits ayant cette mention tels que des savons, gels pour la douche et shampoings voire des produits alimentaires . Ils pourraient ne pas être de qualité aussi? Je suis un peu perdue .merci d’ avance pour votre réponse.
    Marie-claude

  21. Bonsoir Christine et Nolween

    J’ai acheté des huiles le 9 Février dernier que je n’ai pas encore utilisé (même pas ouvertes une première fois – donc je n’ai pas encore mis de vitamine E). Quand faut-il mettre la vitamine E ? A réception lors de la commande où après première ouverture des flacons?
    J’ai lu dans votre article qu’il est toujours préférable d’utiliser rapidement les huiles pour bénéficier de leur qualité ce que je conçois très bien mais vous est-il possible de donner un délai approximatif.
    Je vais préparer mon sérum dans les prochains jours avec des huiles de 3 mois. Est-ce qu’elles ne sont pas oxydées ?

    Merci de votre retour et bon week end

    • Bonjour Dalal,
      Il n’est pas besoin de rajouter de la vitamine E à l’arrivée de vos huiles puisque c’est l’air qui rentre qui pose problème.
      Donc effectivement rajoutez-en après avoir utilisé une première fois votre flacon.
      Pour le délai approximatif d’utilisation des huiles, cela va dépendre de leur origine.
      Les huiles tropicales et méditerranéennes, peuvent tenir sans problème 18 mois.
      Les huiles du Nord seront à utiliser dans les 10 à 12 mois de préférence.
      Donc soyez sans inquiétude pour la qualité de vos huiles (surtout si elles sont été conservées au frigo).
      à bientôt

  22. Bonjour Christine,
    Je vous remercie pour votre article sur le rappel de la qualité des huiles végétales. J’ai commandé une huile sur un site qui propose des achats en direct du producteur, donc, normalement des produits de qualité mais je n’avais pas vu tout de suite, lorsque je l’ai reçue, que l’huile était périmée. Je ne comprenais pas pourquoi j’avais à nouveau des boutons. Je viens seulement de voir la date de péremption parce que je voulais me faire un autre sérum avec. Le vendeur aurait pu tout de même me dire qu’il fallait consommer cette huile très rapidement ! Du coup, j’ai jeté mes sérums et je sais que dorénavant, je ne commanderai plus chez ce vendeur. Si j’aurais directement commandé chez Oléassence, je n’aurai certainement pas eu ce problème. Je n’aurais pas gaspillé d’argent dans des produits soi-disant de qualité et qui ne visent finalement qu’a vider le portefeuille du consommateur.

  23. Bonjour Christine,
    Je vous remercie pour la brochure. J’aimerai savoir si il existe une huile ou un traitement naturel pour soulager les desagrements du canal carpien. (Doigt des mains avec des fourmillements).
    Bien a vous
    Marie claude

    • Bonjour Marie-Claude,
      ce n’est pas du tout dans mon domaine d’expertise.
      Il y a des HE qui peuvent calmer: celles de Lavande Aspic, de Camomille noble, et de Menthe poivrée dans de l’huile de Tamanu.
      A bientôt

  24. Bonjour Christine,

    Vous m’aviez dit qu’en début du mois de mai, vous alliez remettre en vente pour la dernière fois sur votre site de l’argile pour masque.
    Pour tout vous dire, j’attends que vous mettiez à disposition l’argile pour masque SERENITY afin de commander d’autres produits en même temps et de ne faire ainsi qu’une seule commande.
    J’attends donc patiemment pour commander tous les produits dont je commence à avoir besoin
    Le souci c’est que mon flacon de mon sérum visage pour peau mixte se vide inexorablement, et l’argile SERENITY est à ce jour encore indisponible à la vente.
    Pourriez-vous donc me renseigner sur une date précise pour la commercialisation du masque SERENITY, afin de voir si je peux encore attendre un peu avant de pouvoir passer ma commande.

    Merci

  25. Bonjour
    Depuis presque deux ans, je consulte régulièrement votre blog qui regorge d’informations intéressantes et je vous remercie de le mettre à disposition de tout le monde. je suis abonnée également au logiciel « mypersonalformula ». Mes filles et moi même avons arrêté tout ce qui est conventionnel et je confectionne les sérums, baumes et fluides divers pour toute la famille. Ayant à confectionner des sérums pour traiter de l’eczéma( visage, corps et cuir chevelu), de l’acné ,de la rosacée et des peaux sèches, il me faut une grande variété d’huiles végétales et essentielles et cela a un coût très élevé. Je voulais savoir si pour vous le label  » nature et progrès » est suffisant et peut garantir la qualité des huiles car j’ai remarqué qu’il y a souvent de grosses différences de prix entre deux huiles de même nature avec ce label. Les huiles proposées sur votre site ont t’elles une qualité supérieure à d’autres huiles « nature et progrès  » également. Merci d’avance pour votre réponse et merci pour toute l’aide apportée grâce au blog.
    Marie-claude

    • Bonjour Marie-Claude,
      je comprends votre interrogation et c’est aussi pour cela que j’ai créé la Web-application « My personal Formula », car vous devriez pouvoir faire la plupart de vos sérums avec un minimum d’huiles (7 à 10 est largement suffisant) et 5 à 6 huiles essentielles pour la peau également. Ce qui va vous permettre de renouveller plus rapidement votre stock et de bénéficier d’une meilleure fraicheur donc d’une meilleure qualité de vos huiles.
      C’est ainsi que vous devriez fonctionner, ce qui vous coûtera moins cher et sera plus efficace.
      La Mention Nature et Progrès ne garantit pas la qualité de l’huile. Elle garantit que les plantes ont été cultivées selon un cahier des charges (sans certains engrais et pesticides) et que les formules cosmétiques sont fabriquées sans certaines molécules nocives pour la santé.
      Je ne connais pas la qualité des autres formules ou autres huiles car je ne dispose pas des bulletins d’analyse de ces huiles, et comme je dis dans cet article, je ne peux donc répondre à votre question.
      A bientôt

  26. Bonjour Christine,

    Je suis bien contente de lire votre article car je pense qu’il va pouvoir me réconcilier avec les produits naturels.
    En effet, depuis maintenant plus de 4 mois j’ai abandonné tous les produits cosmétiques conventionnels pour les produits natures tels que HV, HE, Aloe Vera, Argile….Cependant j’avoue ne pas avoir vu de grande différence avec les autres produits, en tous les cas pas d’amélioration notable.
    Je n’ai pas encore eu l’occasion de tester vos produits car j’ai découvert votre site il y a peu. Je suis prête à vous faire confiance et à les tester très rapidement. Pour ce faire je vais avoir besoin de vos conseils.
    J’ai 51 ans, la peau d’une blonde, fine et sensible, la zone médiane à tendance grasse, le reste normal à un peu sèche. Mon visage est déjà bien ridé, à certains endroits les rides sont déjà bien prononcées, avec des tâches brunes sur les pommettes, le grain commence à s’épaissir surtout au niveau du menton, la peau perd de son tonus et comme vous le dites dans un de vos articles, elle tombe vers le bas. En gros, le reflet du miroir ne me satisfait plus et j’ai vraiment envie d’y remédier très vite. Que me conseillez-vous ? Un de vos sérums déjà tout prêt ou un mélange à faire moi même ?
    En ce qui concerne mon corps, j’ai la peau relativement sèche, en « croco » comme on dit, surtout sur les jambes. J’ai beaucoup de taches blanches qui s’agrandissent et qui se multiplient ces derniers temps (surtout au niveau des jambes). J’ai également des taches brunes sur le dessus des mains et d’autres qui apparaissent sur le décolleté. Je commence à avoir des varices, par-ci, par-là.
    J’ai également une cicatrice sur la cuisse qui date de plus de 30 ans (suite à une morsure de cheval, avec greffe de peau). Elle me complexe beaucoup surtout lorsqu’il faut se mettre en maillot. Je ne sais pas si votre formule pour cicatrice pourrait m’aider à l’estomper.
    Mon souci aujourd’hui est de savoir par où commencer et comment m’y prendre. Dois-je traiter tous les problèmes un par un ou puis-je les traiter tous ensemble ? Quelles seraient les formules les plus adaptées pour mon cas ?
    Résidant en Afrique et rentrant en France pour quelques jours prochainement, je vais pouvoir commander vos produits par internet pour les recevoir dès mon arrivée.
    Aujourd’hui le marché du naturel est inondé de produits de toute sorte, de qualité plus ou moins bonne, à des prix différents. Cela devient très difficile de s’y retrouver et c’est pourquoi je suis prête à vous faire confiance et à tester vos produits car je suis sûre qu’ils sont de bonne qualité.
    Merci infiniment de m’aider à me sentir mieux dans ma beauté.
    Nathalie

    • bonjour Nathalie,

      vous avez reçu une réponse à votre précédent commentaire:
       »

      bonjour Nathalie,

      en effet, il faut parfois de nombreux mois pour rééquilibrer sa peau, atténuer des taches et des cicatrices.
      préférez du maquillage sous forme de poudre minérale, évitez crèmes, fluides, compactes.
      vous pouvez nettoyer/démaquiller votre visage matin et/ou soir avec du liniment oléocalcaire fait maison (50 % eau de chaux + 50 % huile de sésame) ou de l’huile de jojoba seule, suivi de l’hydrolat de menthe poivrée, en alternance avec celui de rose de damas, avec un coton,pourquoi pas lavable, sans rincer.
      pas d’huiles alimentaires car non adaptées à un usage cosmétique.
      l’efficacité est très liée à la qualité des produits utilisés et leur conservation.
      buvez 1,5 L d’eau par jour et ajoutez à votre alimentation équilibrée, riche en fruits et légumes, des acides gras oméga 3 (huiles de colza, noix, lin, poissons gras des mers froides, noix, noisettes…)
      en local, sur d’éventuels boutons, cicatrices non à vif, points noirs, taches brunes,vous pouvez appliquer un peu de gel d’aloe vera en très petite quantité, en massage très doux, le soir pour commencer, voire le matin suivant la tolérance, après le nettoyage et avant le soin.
      en soin quotidien, à la place d’une crème,vous pouvez appliquer sur votre visage, 4-5 gouttes du mélange suivant, pour 15 ml:
      huile de pépin de raisin 4 ml
      huile de pépin de courge 4 ml
      macérât de busserole 4 ml
      huile d’argan 3 ml
      vitamine E 5 gouttes
      sur les taches blanches et brunes, vous pouvez appliquer matin et soir, quelques gouttes d’huile de chaulmoogra.
      le macérât de busserole est aussi active sur les taches brunes.
      sur les varicosités, vous pouvez utiliser de l’huile de tamanu + 50 gouttes d’huile essentielle d’hélichryse italienne(dans 50 ml de mélange)
      pour le corps (sècheresse et relâchement), vous pouvez utiliser le mélange suivant: http://www.oleassence.com/fluide-corps-hydratant.htm
      protégez les taches brunes et blanches et les cicatrices du soleil avec une crème solaire bio et minérale qui sera compatible avec les produits naturels.
      pour la cellulite, je vous invite à consulter la page suivante:http://www.oleassence.fr/formules-simples-maison/fluides-traitants-corps/fluide-traitant-anti-cellulite
      pas d’huile essentielle de cyprès , cèdre de l’atlas en cas de cancer hormonodépendant.
      conservez les huiles végétales, vitamine E, et mélange au frigo. conservez huile de jojoba, liniment et hydrolat à l’abri de la lumière et de la chaleur, dans le placard de la salle de bain, si l’utilisation est quotidienne. sinon au frigo. »
      pour le corps, vous pouvez appliquer de l’huile d’argan, coco, avocat, macadamia…

      A bientôt

  27. Bonjour Christine

    Très belle article, comme je suis intéressé par HV KARANJA j’ai lu dans un article dit sérieux que l’ont ne pouvait pas mettre cette HV pure sur la peau, alors que c’est se que je comptais faire pour les beaux jours après mon sérum ensuite HV karanja que pure c’était dangereux, j’avoue que je ne comprends pas cela voilà pourquoi ce message
    Merci pour encore une fois me rassurer car je compte en mettre après mon sérum pour me protéger du soleil
    Cordialement
    Farah

    • Bonjour Farah,
      notre huile de Karanja BIO+ est une huile désodorisée et enrichie naturellement en molécules protectrices, elle n’a donc pas les mêmes conseils d’utilisation que les autres.
      Nous recommandons de l’appliquer pure après l’application d’un sérum Visage ou d’une huile pour le Corps.
      Je l’ai moi-même testée pure sur mon corps directement sans rien en dessous en Février sous les tropiques, je n’ai eu aucun problème.
      A bientôt

  28. Bonjour Christine,

    Voilà 2 mois que j’utilise vos produits en me servant de vos formules (couperose – antirides – démaquillant etc…) Ma dermato me conseille d’appliquer constamment de l’écran total 50 de chez Avène. Dois je le faire ? est-ce compatible avec ce que j’utilise tous les jours car j’ai arrêté tous mes autres cosmétiques depuis 2 mois.
    Merci pour vos conseils, votre site est formidable.
    Bien à vous.

    • bonjour Marie-France,

      choisissez une crème solaire bio et minérale, comme algamaris, qui sera compatible avec les produits naturels.
      n’appliquez une crème solaire que si vous exposez votre peau au soleil et pas comme un réflexe.

      A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *