Accueil » La Peau » Non, les huiles végétales ne brûlent pas la peau au soleil

Non, les huiles végétales ne brûlent pas la peau au soleil

Recevant un grand nombre de commentaires parlant « des huiles qui brûlent la peau », je suis au regret de vous décevoir en disant qu’il s’agit d’un mythe.
Non, les huiles végétales ne brûlent pas la peau au soleil.

Pourquoi ce mythe « des huiles qui brûlent la peau au soleil » ?

Cela date de l’époque des années 70, qui pronaient le bronzageà tout prix.

Je me souviens très bien des devantures de pharmacies qui vendaient des crèmes solaires à la bergamote (Bergasol) aux vertus photo-sensibilisantes, pour accélérer le bronzage.
On y proposait également des pots de graisse à traire, réputés également pour accélérer ce fameux bronzage.
C’était la fameuse époque « hippie » où tout était permis et où tout était dans l’excès.

Parmi celles de ma génération, qui n’a pas vu ces jeunes femmes et ces jeunes hommes, à la plage, rouge écrevisse, qui étaient donc complètement brûlés par une exposition intense au soleil?
Et donc, quand, dans les années 80 – 90, on a commencé à évoquer les effets nocifs des ultraviolets du soleil sur la peau, et l’apparition des premiers cancers cutanés, les crèmes solaires « écran total » ont commencé à apparaître.Cette sensibilisation aux effets nocifs des UV est très récente. Il n’y a qu’une vingtaine d’années qu’ils sont évoqués.

graisse à traire
graisse à traire

Et tout naturellement, la croyance populaire a attribué à cette fameuse « Graisse à traire »(huile) la responsabilité de ces dégâts.

D’autre part, l’association « gras et chaleur » évoque spontanément la notion de « poêle à frire ».

Qui n’a pas été brûlé un jour, par un éclat d’ huile chaude sur la peau !

Qu’est-ce que la graisse à traire ?

C’est tout simplement de la vaseline, un dérivé du pétrole, qui est utilisé par les éleveurs pour traire leurs vaches.

Cela a été sans doute très tendance à l’époque, puisque ce produit « naturel » était utilisé par les agriculteurs. Et les jeunes hippies de l’époque, très attirés par le Larzac, ne juraient que par ce type de pratique.

Pourquoi donc l’application de  graisse à traire entraînait-elle des coups de soleil?

Tout simplement, parce qu’elle ne contenait absolument aucun filtre ou écran solaire. et donc, ces jeunes gens, n’étaient donc absolument pas protégés contre les effets nocifs des UV du soleil : coup de soleil par les UVB et destruction des fibres de collagène et d’élastine par les UVA.

Et comme cela a concerné une grande partie de la population de cette époque, il a été conclu que la graisse à traire faisait brûler, voire griller la peau.

Et que penser du Monoï ?

Le Monoï est en fait un macérât, c’est-à-dire de l’huile de coco dans laquelle ont macérés des pétales de fleurs de Tiaré.
Même si l’ huile de Coco à un coefficient de protection solaire naturel de 5, elle n’est pas un filtre suffisant pour arrêter les effets nocifs des UV, en cas d’exposition solaire. Donc, les dégats seront identiques.

Pourquoi donc cette idée des huiles qui brûlent la peau au soleil ?

coup de soleil du à la graisse à traire
coup de soleil du à la graisse à traire

Parce que l’esprit humain est ainsi fait, de trouver des raccourcis pour mémoriser certains faits. Et que l’image de la « poêle à frire » est certainement la plus facile à retenir, pour les personnes qui ont vu leurs contemporains  à la peau ravagée, après avoir utilisé du Monoi ou de la graisse à traire.

C’est donc très normal, qu’il y ait ce type d’image, car elle marque les esprits et cela a un effet dissuasif vis à vis de ce type de pratique. En revanche ce qui est dommage, c’est que certaines personnes n’osent pas utiliser les bienfaits extraordinaires des huiles végétales, sous prétexte qu’elle pourrait brûler leur peau au soleil. Ce qui est inexact.

Comment utiliser un sérum huileux si vous avez l’intention d’exposer votre peau au soleil ?

Le sérum huileux (mélange de plusieurs huiles) doit être utilisé comme soin de jour pour la peau et non comme protecteur solaire.

  • d’une part, pour la traiter
  • d’autre part, pour lui permettre de jouer son rôle de barrière contre la déshydratation.

Normalement, le sérum est absorbé dans les 5 à 10 minutes qui suivent l’application. Si votre peau est sèche au bout d’une heure, c’est que vous n’en avez pas  mis assez et si elle brille c’est que vous en avez mis trop. Votre peau n’absorbe que ce dont elle a besoin.

Ce qui veut dire qu’au bout d’un quart d’heure toutes les molécules de votre sérum ont imprégné votre peau et quelle est alors disponible pour pouvoir être protégée par une crème solaire bio.Vous pourrez alors appliquer votre crème solaire. En résumé, votre sérum, puis votre crème solaire Bio.

Quel type de produit solaire faut-il utiliser ?

Le produit solaire n’a d’intérêt que par l’écran ou le filtre solaire qu’il contient (crème ou huile).

crème solaire bio
crème solaire bio

Comme je le répète souvent, il est impératif de ne pas appliquer un produit conventionnel quel qu’il soit, fond de teint, crème,  ou crèmes solaires sur un soin naturel, sous peine d’annuler les effets traitant des molécules naturelles du Sérum.

Donc, je vous recommande d’utiliser des crèmes à base d’écrans minéraux, puisque la plupart des filtres solaires des crèmes conventionnelles, sont chimiques et nocifs (allergisants et/ou perturbateurs endocriniens).

Les Crèmes Solaires Bio, ont 2 types d’ingrédients qui permettent de protéger la peau des effets nocifs du soleil
des écrans minéraux : dioxyde de titane ou oxyde de zinc, ayant un effet miroir ( renvoyant les rayons du soleil, avec l’inconvénient pour certains de blanchir un peu la peau)
des antioxydants, qui vont empêcher la pénétration des radicaux libres stimulés par les UV et donc ainsi protéger la peau des futures rides et des futurs cancers.

 Quels sont les produits solaires que vous pouvez appliquer cet été ?

Voici quelques produits que j’utilise quand je suis au soleil, par dessus mon sérum.

  • Baume solaire à fabriquer vous-meme :voici le lien
  • Crème solaire Florame
  • Crème solaire Lavera

Donc, utilisez toujours vos sérums huileux cet été. Ils continueront encore plus, à prodiguer votre peau les bienfaits dont elle a besoin.








Téléchargez tout de suite ma Brochure Gratuite pour apprendre à

SOIGNER VOTRE PEAU !

Complétez le Formulaire

Si vous aimez, LIKEZ. Merci!

A Propos Christine

Pharmacienne, Experte en Dermo-Cosmétique, je vous aide à traiter Vos Problèmes de Peau, avec des Ingrédients Naturels, comme les Huiles Végétales et Huiles Essentielles, parfaitement adaptés, à ces Problèmes. Essayez, et vous serez Bluffée comme je le suis tous les jours sur les : Vergetures, Rougeurs, Marques sur la peau, Pores Dilatés,.....

Voir aussi

Recette cosmétique maison : Comment fabriquer vous même votre Fluide Après Soleil

Vous êtes à la recherche d’une recette cosmétique maison pour réaliser vous-même votre propre soin …

116 Commentaires

  1. Bonjour, j’aimerais vérifier une information avec vous que j’ai lu sur la protection solaire minéral. Il semblerait que pour la rendre plus facile à appliquer et à atténuer l’aspect blanchâtre sur la peau, il doivent réduire la grosseur des molécules et de ce fait serait cancérigène car facilement absorbable par l’organisme. Le résultat ne serait pas bon. Qu’est-ce que vous en pensez???

    Merci à l’avance. Je ne sais plus quoi utiliser.

  2. Bonjour Nolwenn, Christine,

    J’utilise la crème bio Alga Maris, et je vous en donne la liste des ingrédients ci-dessous :

    Composition INCI
    Caprylic/Capric Triglyceride, Zinc Oxide, Coconut Alkanes, Aqua, Titanium Dioxide, Talc, Coco-Caprylate/Caprate, Polyglyceryl-2 Dipolyhydroxystearate, Prunus Domestica Seed Oil*, Sorbitan Olivate, Polyglyceryl-3 Diisostearate, Helianthus Annuus Seed Oil, Glycerin**, Alumina, Stearic Acid, Glyceryl Caprylate, Magnesium Sulfate, Gelidium Sesquipedale Extract, Aloe Barbadensis Leaf Juice Powder*, Potassium Olivoyl PCA, Maris Aqua, Sodium Benzoate, Tocopherol, Potassium Sorbate, Sodium Hydroxide

    Triglycérides, oxyde de zinc, Coconut Alkanes, eau, dioxyde de titane, talc, coco-caprylate/caprate, polyglyceryl-2 dipolyhydroxystearate, huile de graines de prunier*, sorbitan olivate, polyglyceryl-3 diisostearate (dérivé de glycérol et d’acide isostéarique), huile de tournesol, glycérine végétale**, alumine, acide stéarique, glyceryl caprylate, sulfate de magnésium, extrait de geldium sesquipedale, jus d’aloe vera en poudre*, potassium olivoyl PCA, eau de mer, benzoate de sodium, vitamine E, sorbate de potassium, hydroxyde de sodium.

    * Ingrédients issus de l’agriculture biologique
    ** Transformés à partir d’ingrédients biologiques

    99,6% du total des ingrédients sont d’origine naturelle
    16% du total des ingrédients sont issus de l’agriculture biologique.

    Pourriez vous avoir la gentillesse de me dire, s’il s’agit d’une crème vraiment bio et dénuée de nano particules dans sa composition.
    En tout cas, elle est efficace contre le soleil et me permet de ne pas trop le craindre. Je la mets après le sérum anti rougeurs, et je ressemble à blanche neige même en en mettant le moins possible. Mais bon, il en faut malgré tout suffisamment, pour se protéger efficacement.

    Merci de vos précieux conseils et aides.
    A bientôt

    • bonjour Maryline,

      oui elle est bio et ne contient pas de nanoparticule.
      vous pouvez également leur envoyer un message pour en savoir plus.
      vous pouvez mélanger de l’huile de karanja + à votre crème solaire bio et minérale, pour limiter l’effet blanc.

      A bientôt

      • Bonjour Nolwenn,

        Je vous remercie de votre réponse, qui me permet de mettre ma crème en toute sérénité.

        Je vous avais demandé une fois si je pouvais mettre de l’huile de karanja avec ma crème et vous m’aviez répondu, je crois, qu’il fallait que je la mette après ma crème ,si ma peau la supportait.

        Cette fois vous semblez dire que je pourrais la mélanger. Est ce que je peux donc ajouter cette huile à ma crème et pouvez vous me dire à peu près dans quelles proportions car l’effet blanc en plein été a quelque chose d’assez détonnant, et me vaut d’être pas mal dévisagée dans la rue ;-)

        Désolée de vous embêter encore et un grand merci de votre aide.

        A bientôt

  3. Bonjour,

    Le lien permettant de fabriquer soi eme un baume solaire est inactif, quel dommage ? Pourriez vous le communiquer cette « recette » s’il vous plaît ? D’avance, un grand merci .

  4. Bonjour à tous
    Je pars dans 2 semaines au soleil durant 15 jours (impossible de l’éviter haha) . Actuellement j’utilise le sérum numéro 4 depuis 1 mois et demi, je commence enfin à voir des améliorations. Néanmoins j’ai encore beaucoup de tout petits microkystes un peu partout
    Je redoute l’exposition au soleil enfin surtout l’après et de devoir tout recommencer…
    Comment puis-je éviter cela ?
    Préparer ma peau dès maintenant ?
    Quand même utiliser le sérum numéro 4 le matin ? Puis mettre de la protection solaire, laquelle ?
    De même je vais devoir transporter mes produits que je conserve habituellement au frigo… Que me conseillez vous

    Merci pour tous vos conseils précieux
    Lana

    • bonjour Lana,

      utilisez le gel d’aloe vera sur les microkystes/boutons, le matin et le soir, en très petite quantité.
      vous utilisez l’huile de pépin d’argousier dans le sérum 4 qui prépare votre peau.
      vous pouvez mettre le sérum 4 matin et/ou soir, puis appliquer la protection solaire bio et minérale.
      emportez de petits flacons pour le voyage.

      A bientôt

  5. Bonjour,

    J’ai utilisé votre huile de Karanja Bio sur le visage et les bras (comme protection en ville). Or elle m’a donné des points noirs au visage, sur le bas du visage et les joues.
    1.Que faire pour les faire partir ? (J’ai une peau mature normale à mixte)
    2. Est-ce que je suis intolérante à votre produit ou puis-je mettre à l’avenir par exemple quelques gouttes d’HE d’Hélychryse italienne contre les points noirs dans cette huile ? Ou autre chose ? À quelle dose ?
    Je déteste les crèmes bio solaires qui blanchissent le visage et donnent mauvaise mine, même celles que vous conseillez (Alga marina ou quelque chose comme ça). Votre produit qui donne aussi bonne mine semblait idéal, mais non! Merci d’avance

    • Bonjour et merci Christine pour m’avoir fait retrouver ma question!
      Je voulais rajouter, au sujet de ma réaction au Karanja Bio, que cela a provoqué des points noirs et aussi des micro kystes blancs sous la peau (bas des joues). Merci beaucoup d’avance.

    • Bonjour Patricia,
      si vous ne vous exposez pas au soleil, vous n’avez pas besoin de protection en ville.
      Si vous avez des points noirs, c’est que votre peau s’est un peu déséquilibrée, a ouvert ses pores qui se sont oxydés.
      Donc, vous n’êtes pas intolérante au produit.
      L’huile essentielle de Géranium Rosat est réputée « ressérer les pores ». Vous pouvez en verser une goutte en même temps que votre huile de Karanja dans la main.
      A bientôt

      • Bonjour Christine,

        Merci beaucoup. J’ajouterai donc de l’HE de Géranium Rosat dans le Karanja.

        Mais question urgente, comment faire partir ces micro-kystes et points noirs maintenant (quand je ne mets pas de Karanja) ? Merci d’avance

  6. Bonjour,
    Tout d’abord merci pour tous vos précieux conseils, vous avez été en partie ma bible pour avoir une plus belle peau :) j’ai une petite question, vous ne vendez plus votre oléo-solaire?

  7. Merci beaucoup pour votre reponse!! Je vais faire cela dès maintenant. Bon weekend à vous!

  8. Bonjour,
    Le theme de la brulure me pousse à ecrire dans cette rubrique. Je me suis brulée il y a trois jours à l’huile de coco bouillante (en faisant sauter des crèpes😒). J’ai tout de suite appliqué de l’eau fraiche et de la Biaffine, que je continue à appliquer. J’ai maintenant une tache rougeâtre légèrement gongflée (mais plus douloureuse) de 2 bons centimètre sur l’avant bras. Elle semble s’estomper légèrement avec la Biaffine. Que me conseillez-vous d’appliquer? Dois-je attendre et continuer d’appliquer de la Biaffine? Dois-je laisser secher? Dois-je déjà appliquer une huile? Si oui laquelle? Merci beaucoup pour vos conseils précieux qui ont toujours été au top. 🙏

    • bonjour Maud,

      vous pouvez appliquer de l’huile de chanvre, très anti-inflammatoire.
      le gel d’aloe vera, en très petite quantité, peut être utile, comme l’huile essentielle de lavande vraie.
      pas d’huile essentielle pendant la grossesse et l’allaitement pour information.
      conservez les huiles végétales, gel d’aloe vera au frigo.

      A bientôt

  9. Je me suis brûlée sous le nez en respirant des HE, je n’arrive pas en m’en defaire. Que puis-je faire ? Merci

  10. Bonjour Nolwenn,

    ce que je veux c’est vraiment depigmenter mon visage. C’est ca qui prendras 4 mois ? De plus, pouvez faire ce melange et me l’expedier (je suis au canada) ? Oubien puis-je directement l’acheter dans la gamme oleassence ?

  11. Bonjour Nolwenn,

    ce que je veux vraiment c’est depigmenter mon visage. C’est la depigmentation qui prendra 4 mois ?? Deplus, pouvez faire ce melange puis me l’expedier ? (je suis au canada). Oubien puis-je l’acheter directement dans la gamme oleassence ?

    • bonjour Lara,

      l’utilisation des produits naturels entraine l’arrêt des produits conventionnels, crèmes, produits nettoyants et maquillage compris, qui entretiennent les problèmes de peau et annulent les effets bénéfiques des produits naturels.
      préférez du maquillage sous forme de poudre minérale, évitez crèmes, fluides, compactes.
      vous pouvez nettoyer/démaquiller votre visage matin et/ou soir avec du liniment oléocalcaire fait maison (50 % eau de chaux + 50 % huile de sésame) ou de l’huile de jojoba seule, suivi de l’hydrolat de rose de damas, avec un coton, pourquoi pas lavable, sans rincer.
      pas d’huiles alimentaires car non adaptées à un usage cosmétique.
      l’efficacité est très liée à la qualité des produits utilisés et leur conservation.
      protégez les taches et zones sombres du soleil avec une crème solaire bio et minérale qui sera compatible avec les produits naturels.
      c’est un minimum de 4 mois, cela peut prendre beaucoup plus de temps.
      à la place d’une crème, vous pouvez utiliser du macérât de busserole seule ou utiliser le mélange suivant, matin et soir, 4-5 gouttes sur votre visage, pour 15 ml:
      huile de chaulmoogra 5 ml
      macérât de busserole 5 ml
      huile de pépin d’argousier 5 ml
      vitamine E 5 gouttes
      vous pouvez fabriquer votre mélange par vous-même ( http://www.oleassence.com/ ) ou le faire faire en envoyant un mail à la pharmacie du parc monceau à paris ( http://www.oleassence.fr/contact/achetez-nos-produits-a-paris )
      ce mélange n’existe pas dans la gamme oleassence.
      conservez les huiles végétales, vitamine E et mélange au frigo. conservez huile de jojoba, liniment et hydrolat à l’abri de la lumière et de la chaleur, dans le placard de la salle de bains, si l’utilisation est quotidienne. sinon au frigo.

      A bientôt

  12. Bonjour,

    J’etais sous un traitement contre l’acne. C’etait une pommade medicale tres photosensibilisante et je ne protegeait pas vraiment mon visage du soleil. Je suis noire, mais le resultat est que mon visage est devenu beaucoup plus noir que le reste de mon corps a cause de ca. Ca fait maintenant 4 ans que ce probleme ne part pas. Voila pourquoi j’ai essayer un traitement naturel il ya 2 semaines : chaque matin je masse mon viage avec un melange d’huile d’argan et de jojoba. A mon grand desespoir, ca n’a fait qu’aggraver la situation car j’ai encore plus noirci du visage. Sauvez moi ! x(

    • Je tiens a preciser que l’huile d’argant et de jojoba que j’utilisais n’etaient pas pure. Dans les ingredients je pouvais voir qu’il y avait plein d’autres choses ajoutees et qui ne sont pas peut-etre pas bon pour la peau au final (comme le parafine)…

    • bonjour Lara,

      l’utilisation des produits naturels entraine l’arrêt des produits conventionnels, crèmes, produits nettoyants et maquillage compris, qui entretiennent les problèmes de peau et annulent les effets bénéfiques des produits naturels.
      préférez du maquillage sous forme de poudre minérale,évitez crèmes, fluides, compactes.
      vous pouvez nettoyer/démaquiller votre votre visage matin et/ou soir avec du liniment oléocalcaire fait maison (50 % eau de chaux + 50 % huile de sésame ) ou de l’huile de jojoba seule, suivi de l’hydrolat de menthe poivrée, en alternance avec celui de camomille allemande, avec un coton, pourquoi pas lavable, sans rincer.
      pas d’huiles alimentaires car non adaptées à un usage cosmétique.
      l’efficacité est très liée à la qualité des produits utilisés et leur conservation.
      sur les zones sombres, boutons, cicatrices non à vif, vous pouvez appliquer un peu de gel d’aloe vera en très petite quantité, en massage très doux, le soir pour commencer, voire le matin suivant la tolérance, après le nettoyage et avant le soin.
      en soin quotidien, à la place d’une crème, vous pouvez appliquer sur votre visage, 4-5 gouttes du mélange suivant, matin et/ou soir, pour 15 m:
      macérât de busserole 5 ml
      huile de pépin d’argousier 5 ml
      huile de jojoba 5 ml
      vitamine E 5 gouttes
      conservez les huiles végétales, vitamine E, gel d’aloe vera et mélange au frigo. conservez huile de jojoba, liniment et hydrolat à l’abri de la lumière et de la chaleur, dans le placard de la salle de bain, si l’utilisation est quotidienne. sinon au frigo.
      protégez les taches/zones sombres du soleil avec une crème solaire bio et minérale qui sera compatible avec les produits naturels.
      il faudra minimum 4 mois voire beaucoup plus de temps pour unifier le teint.
      je vous invite à consulter mon blog http://www.lanaturepourmapeau.com consacré aux problèmes d’acné.

      A bientôt

  13. Bonjour,

    Un grand merci pour votre formidable site! Je suis dessus toutes les semaines!
    J’aurais une question: je pars au soleil dans deux semaines et je me demande si je peux utiliser l’huile sèche pour le corps et le sérum pour visage (peau sèche), comportant tous deux des HE, malgré l’exposition au soleil. Y a-t-il des contre-indications?
    Je compte également utiliser l’huile de Karanja en dessous de ces formules pour me protéger des UV.
    Je vous remercie grandement pour votre réponse!

    • bonjour Lys,

      aucun produit cité n’est photosensibilisant.
      en revanche, l’huile essentielle de bois de hô qui remplace celle de bois de rose peut être allergisante.
      si vous ne voulez pas prendre de risque d’allergie, utilisez les mélanges sans les huiles essentielles. les huiles végétales sont très efficaces par elles-même.
      buvez 1,5 L d’eau par jour et ajoutez à votre alimentation équilibrée, riche en fruits et légumes, des acides gras oméga 3 (huiles de colza, noix, lin, poissons gras des mers froides, noix, noisettes…)
      conservez les huiles végétales, vitamine E et mélange au frigo. pour les vacances, emportez un plus petit flacon et conservez le à l’abri de la lumière et de la chaleur, au mieux au frigo.

      A bientôt

  14. Bonjour Nolween,

    Merci pour votre réponse…
    Vous pensez que mon spray Anti moustique pourrait me créer une allergie ou une réaction avec les huiles végétales/essentielles?
    Je pense surtout à mon soin contre la kératose pilaire sur mes jambes, c est cette partie du corps que je protège le plus des moustiques.
    Parmis la composition (liniment oléo calcaire + hydrolat camomille allemande + huile argousier) est il préférable de retirer un de ses éléments face au spray Anti moustique?? Ou l ensemble peut être conservé??

    Un grand merci de prendre le temps de me répondre…

    A bientôt

    • Bonjour Solenne,
      Tout peut créer une allergie et particulièrement les soins avec les huiles essentielles.
      Non vous n’avez rien à retirer parmi ces produits car ils sont très neutres.
      À bientôt

  15. Bonjour Christine et Nolween,

    Je reviens vers vous car je suis en plein traitement de ma kératose pilaire sur les jambes, de mes taches blanches et de mes vergetures, et je dois partir aux Antilles mi-novembre.
    Puis je continuer mes soins sans problème matin et soir?
    Les huiles/préparations et mon gel d’aloe vera doivent être au frigo?
    Je vais des le matin a la plage est ce mieux de faire mes traitements avant ou après expositions et bains de mer?
    Sachant que je me protège aussi des moustiques puis je appliquer mon spray anti-moustique après l’application des huiles?
    Mon rituel est un plaisir et je souhaite vraiment continuer en vacances.

    Merci et à très vite

    • bonjour Solenne,

      il est préférable de conserver ses produits au frigo, pour garder leur conservation. pour partir en voyage, faites de petits contenants. continuez matin et soir votre routine.
      protégez votre peau du soleil avec une crème solaire bio et minérale.
      bien sûr, il peut y avoir une perturbation avec votre changement d’habitude et les produits (anti-moustiques…) .
      essayez d’appliquez les produits naturels à distance des autres.

      A bientôt

  16. Bonjour,

    Je suis avec intérêt toutes les informations, astuces et formules de votre site depuis peu…
    J ai vu votre formule sérum pour les cicatrices et je voulais savoir ce que je pouvais faire avec ce que j ai déjà chez moi ( pour les cicatrices anciennes):
    – he bergamote
    -he bois de rose
    – he immortelle d Italie
    – he helycrise
    – he lavande fine
    – hv germe de blé
    – hv chaulmoogra
    – hv chanvre

    Merci beaucoup.

    Elisabeth.

    • bonjour Elisabeth,

      vous pouvez dans un 1er temps utiliser la formule suivante, pour 15 ml:
      huile de chanvre 14 ml
      huile hélichryse italienne (= immortelle d’italie) 10 gouttes
      huile essentielle lavande fine 10 gouttes
      par précaution, pas d’huile essentielle pendant la grossesse et l’allaitement.

      A bientôt

  17. Bonjour,

    voici la composition de la crème solaire Alga Maris 50+ enfants, que j’utilise actuellement suite à de longues recherches. Elle se révèle en effet être, apparemment, la plus efficace des protections tout en aillant une bonne composition (résultats de tests trouvés sur un site dont je ne me souviens plus du nom) :

    Caprylic/Capric Triglycéride, Zinc Oxyde, Cocos Nucifera Oil*, Coconut Alkanes, Titanium Dioxide, Polyglycéryl-2-Dipolyhydroxystereate, Butyrospermum Parkii Butter*, Polyglyceryl-3-Diisostearate, Hydrogenated Vegetable Oil, Coco Caprylate/Caprate, Lauroyl Lysine, Alumina, Stearic Acid, Glyceryl Caprylate, Gelidium Sesquipedale Extract, Maris Aqua, Potassium Olivoyl Pca, Tocopherol, Helianthus Anuus Seed Oil, Sodium Hydroxyde.

  18. Merci, une dernière question, il y a t-il un outil dans la boutique pour pouvoir calculer la dose ml pour faire le mélange des huiles?

    • Bonjour Bruno,
      À la fin de la partie droite du blog vous verrez un cadre rose qui s’appelle calculateur de pourcentage.
      Il va vous permettre en fonction du volume de votre bouteille de calculer la dose en millilitres.
      En revanche si c’est d’une cuillère pour vous aider à doser,dont vous avez besoin, nous proposerons sur le site de vente, un kit matériel de laboratoire. Voici le lien, cliquez ici.
      À bientôt

  19. Merci pour la réponse, Nolwenn
    J’utilise le gel Alo Vera depuis 2 mois, est ce que je dois arrêter ou je peux utiliser le gel + les huiles?
    Je met le gel aloe vera les soirs

  20. Bonjour Christine,
    je voudrais savoir si les crémes solaires que vous proposer sont pour peaux mixtes.
    Le matin je met de l’huile de jojoba contre l’acné , le soir je met un serum composé d’huile d’argan, d’huile de chanvre, d’huile d’avocat, d’huile de jojoba que j’ai préparer grasse à votre tableau qui m’a été d’une aide précieuse.
    Mon souci majeur est l’apparition de grains de millium si je met une crème trop grasse et une peau qui brille.
    J’ai des tâches brunes due à une forte pousée d’acné il y a trois mois environ.
    Merci pour touts vos conseils.

    • Bonjour Mina,
      oui, normalement ces crèmes solaires sont adaptées aux peaux mixtes, qui représentent 70 % des types de peau de la population française.
      Je ne peux vous garantir , mais en tout cas elles sont conseillées.
      Pour vos tâches brunes, dues à vos cicatrices d’acné, attendez le mois de septembre pour les traiter.
      À bientôt

  21. Bonjour,
    j’ai 23 ans, ayant souffert d’une acné sévère pendant toute adolescence (usqu’à mes 22 ans, j’ai aujourd’hui pas mal de cicatrice suite à mon acné sur le torse, dos et visage. De plus, ma peau parait plus vieux, je souhaiterais si il y aurait une huile ou autres produits qui pourrait y remedier?

    Merci
    Cordialement

    • bonjour Bruno,

      vous pouvez appliquer sur vos cicatrices le mélange suivant, pour 15 ml:
      huile d’argan 7 ml
      huile de macadamia 8 ml
      huile essentielle d’hélichryse italienne 10 gouttes
      huile essentielle de ciste ladanifère 10 gouttes
      huile essentielle de lavande vraie 10 gouttes
      vitamine E 5 gouttes
      à conserver à l’abri de la lumière et de la chaleur, voire au frigo. les flacons d’huiles végétales sont à conserver au frigo.

      A bientôt

  22. Bonjour Sylvie,
    votre crème solaire est effectivement un produit Bio, la marque respecte juste la nouvelle règlementation quant à la déclaration des nanoparticules dans l’INCI.
    Bonsoir.

  23. bonsoir Christine!!

    J’ai 25 ans, je n’ai pas trop d’acnée hormis les boutons liés à mon cycle, mais jai des petits boutons sous cutanées qui apparaissent et parfois qqes microkystes douloureux au moment du cycle, que me conseillez vous pour soigner ma peau , j’utilise déjà des produits naturels tels que le gel d’aloé vera ou l’huile de nigelle. Merci d’avance!!

    • bonjour Dalila,

      appliquez le gel d’aloe vera le soir sur les boutons et l’huile de nigelle matin et soir, après le nettoyage doux de la peau. massez doucement.
      vous pouvez appliquer avec un coton quelques gouttes d’huile essentielle de ravintsara (sauf pendant la grossesse et l’allaitement) matin et soir.

      A bientôt

  24. bonsoir Christine,
    j’ai 49 ans et j’ai arrêté de prendre la pilule depuis 7 mois. J’ai des boutons et micro-kystes sur mes maxillaire et aussi le menton, et j’ai aussi pas mal de cicatrices, et je me retrouve aussi avvec des tâches de vieillesse,tout cela m’angoisse, j’ai la peau foncée et je travaille en plein air, que me conseillez-vous comme sérum. Je voudrai passé une commande dans votre boutique, mais je veux être sûre de ne pas me tromper.
    Anis

    • bonjour Anise,

      commencez par arrêter les produits conventionnels, crèmes et maquillage compris.
      privilégiez du maquillage bio, une poudre minérale.
      vous pouvez appliquer un peu de gel d’aloe vera le soir sur les boutons et les cicatrices. quelques gouttes d’huile essentielle de ravintsara avec un coton matin et soir (sauf si vous êtes enceinte ou allaitante).
      pour remplacer votre soin quotidien, vous pouvez essayer le mélange suivant, pour 30 ml:
      huile de nigelle 10 ml (anti-inflammatoire, anti-infectieuse, cicatrisante, apaisante)
      huile d’argousier 10 ml (bonne mine, protection solaire, antimicrobienne, cicatrisante)
      macérât de busserole 10 ml (anti-tache brunes)
      vitamine E 10 gouttes (antioxydant, protège le sérum)
      à conserver à l’abri de la lumière et de la chaleur, voire au frigo. conservez vos flacons d’huile végétale au frigo.

      A bientôt

      • bonsoir Nolwen,

        je vous remercie de votre réponse. Je ne me maquille jamais, juste un trait de contour yeux. Est-ce-que malgré tout je dois utiliser une protection minérale ? Que pensez-vous de la crème solaire Jovees ?
        Je vais souvent à la piscine mais après 16 h, est-ce-que cela a une incidence sur ma peau, le chlore par exemple ?
        Je vous remercie infiniment et je passe une commande à la boutique.

        A bientôt

        • bonjour Anise,

          vous pouvez tout à fait utiliser la crème solaire Jovees, elle contient un filtre minéral naturel. sinon vous avez florame, lavera, logona….
          c’est possible que le chlore soit irritant à la longue.

          A bientôt

  25. Bonsoir Christine et Nolwenn,
    Je vois que vous avez expédié aujourd’hui ma commande… Vivement que je la reçoive !!
    J’ai une petite question, si vous permettez…
    J’ai des cicatrices récentes (2 mois à peine) sur le visage ; je les traite avec un sérum HV rose musquée / HE lavande, helichryse, ciste. Très efficace. Est-ce sans danger pour ces cicatrices de rester 5 minutes au soleil sans protection ? Ou faut-il les protéger même pour ce temps très court ?
    À bientôt,

    • bonjour Barbara,

      si vous restez peu de temps au soleil, vous pouvez utiliser une huile végétale avec un indice de protection solaire naturel, comme l’huile de macadamia , d’argousier… vous pouvez aussi opter pour une crème solaire bio.

      A bientôt

  26. Bonjour Christine,

    J’utilise le sérum visage et j’en suis ravie. Merci beaucoup. Je vous contacte cette fois ci pour mon neveu qui a 21 ans. Depuis plusieurs années environs 4 à 5 ans, mon neveu a des kystes de duvet sur une partie de son corps, le torse, les épaules et le haut des bras. Son dermato a dit que ces kystes de duvet sont génétique, mais pas grave et non contagieux, cependant il n’y a pas de traitement. Je me demande si on peut l’aider avec des huiles essentielles.
    Qu’en pensez vous?

    • bonjour Sophie,

      il peut essayer un peu de gel d’aloe vera le soir et quelques gouttes d’huile essentielle de ravintsara avec un coton sur les kystes 2 fois par jour.

      A bientôt

  27. Bonjour Christine,

    Merci pour cet article, je me suis procurée la crème solaire de Laveera qui me convient parfaitement! Je ne m’expose pas beaucoup, mais ça fait tellement du bien de sentir le soleil :) Je bronze assez vite, or il se trouve que j’ai la peau du visage sèche et encore un peu d’acné sur le front. Puis-je quand-même rester 10 min le visage au soleil (+ crème) sans risquer de faire une énorme poussée d’acné? Merci beaucoup!

    Sophie

  28. Bonjour,
    D’apres le magazine Que choisir il y a une polemique sur le dioxyde de titane.
    Quel est votre avis a ce sujet ?
    Merci
    Roxane

    • Bonjour Roxane,
      effectivement, le dioxyde de titane sous forme nanométrique a un possible effet cancérigène, car il pénètre à l’intérieur du corps et a une activité pro inflammatoire.
      En revanche, ce n’est pas le cas du dioxyde de titane normal.
      S’il est en nanoparticules, c’est pour éviter son aspect blanchissant,or il est aussi moins efficace.
      Après, ce sont des choix individuels
      -rien et vous risquez les brulures et cancer de la peau
      – du dioxyde de titane nano et vous avez des risques de cancer important
      – du dioxyde de titane normal qui donne la peau blanche et protège bien
      A bientot

  29. Bonjour,

    J’ai suivi avec grand intérêt vos commentaires…je vis au Moyen – Orient, fortement exposée au soleil et ravie d’être bronzée tous les week-end sur la plage:-)
    Évidemment, j’aimerai trouver une solution qui permet à la fois de bronzer tout en protégeant quelque peu ma peau.

    Vous avez sans doute répondu mille fois à ma question, mais en quoi les nanoparticules sont – elles si nocives?

    Merci,

    Sandra

    • bonjour Sandra,

      de part leur petite taille, entre 1 et 100 nanomètres (1 nanomètre étant 1 milliard de fois plus petit qu’un mètre), ils passent plus facilement à travers les cellules de l’organisme puis vers la circulation sanguine et enfin les organes internes. Mais leur inconvénient principal est que l’on ne connait pas leur impact sur la santé. Etant 50 000 fois plus petites qu’un cheveu, leurs dimensions sont inférieures à celles des particules atmosphériques ultrafines, reconnues comme cancérigènes par l’OMS en juin 2012.Les nanoparticules pourraient également servir de « cheval de Troie » pour les autres polluants présents dans l’environnement. Ce qui pose question à leur utilisation. Evidemment, chacun est libre de choisir.

      A bientôt

  30. Bonjour,
    J’ai acheté votre Sérum Visage N° 2 pour les peaux rosacées, il y a à peine une semaine.
    Ma peau est beaucoup mieux au niveau de l’aspect (boutons à pointe blanche de rosacée, peau granuleuse dans le cou).
    Par contre, elle est devenue complètement déshydratée (ridules de déshydration partout) au point que j’ai du remettre ma précédente crème.
    Quelle crème ou autre huile puis-je additionner?
    J’ai de l’huile de jojoba….
    Dans l’attente de votre réponse, Merci d’avance

    • bonjour Caroline,

      il est possible que votre peau réagisse , car elle doit réapprendre à réguler son sébum. c’est tout à fait normal en tout cas. par contre votre crème conventionnelle ne règle pas le problème, et même annule l’effet bénéfique du sérum.
      n’oubliez pas de boire 1,5 L d’eau par jour et d’ajouter dans votre alimentation des acides gras oméga 3 (huiles de colza et noix, poissons gras, noix, noisettes…).
      vous pouvez appliquer un mélange 50/50 (+ 10 gouttes de vitamine E dans 30 ml) d’huiles de bourrache et d’onagre. elles vont permettre de diminuer la perte en eau de la peau.

      A bientôt

  31. bonjour,

    que pensez vous des solaires de la marque dermatherm?

    • Bonjour Florence,
      je n’en pense pas grand-chose, d’autant plus que je n’arrive pas à trouver la composition exacte de ces produits solaires de cette marque.
      Je ne peux malheureusement rien vous dire sur ce sujet.
      À bientôt

      • Bonjour à vous,

        J’ai découvert votre superbe site il y a peu de temps ! Ayant utilisé plusieurs fois des produits Dermatherm, et utilisant en particulier leur crème solaire Babysun pour mon bébé, je serais comme Florence intéressée par un avis sur ces produits solaires. (J’en suis en toute cas satisfaite à l’usage).

        Je me permets donc d’indiquer une composition (ou liste d’ingrédients) trouvée sur le site Observatoire des cosmétiques : c’est en effet par ce site que j’avais découvert cette marque. C’est vrai que ce n’est pas très direct et curieusement, sur le site Dermatherm, il y a la composition de plusieurs produits mais je n’ai pas non plus trouvé la gamme solaire.

        Voici donc ce qui est indiqué sur le site Observatoire etc pour la crème solaire pour bébé « BabySun SPF50+ ».

        Sans
        Filtre chimique – Nanoparticule – Conservateur – Allergène* – Parfum – Paraben – Alcool
        * Les produits Dermatherm ne contiennent pas d’allergènes étiquetables définis par le 7ème amendement de la Directive 2003/15CEE et des réglements 648/2004 et 907/2006/CE.

        Stérilisé UHT

        Cosmétique Écologique et Biologique certifié par Ecocert Greenlife.
        • 99,9 % du total des ingrédients sont d’origine naturelle.
        • 20,35 % du total des ingrédients sont issus de l’agriculture biologique.

        Ingrédients :
        Citrus aurantium dulcis fruit extract*, Zinc oxide, Caprylic / Capric triglyceride, Titanium dioxide, Silica, Dicaprylyl carbonate, Thermal aqua, Polyglyceryl-3 diisostearate, Sucrose tristearate, Polyglyceryl-2 dipolyhydroxystearate, Stearic acid, Cera alba, Pongamol, Xanthan gum, Tocopherol, Bixa orellana seed extract, Helianthis annuus seed oil, Aqua, Karanjin, Glyceryl isostearate, Magnesium sulfate, Aluminium hydroxide, Sodium hydroxide, Alumina, Polyhydroxystearic acid, Helianthis annuus seed oil, Helianthis annuus seed oil.
        * Ingrédient issu de l’agriculture biologique.

        Je vous souhaite une très belle journée et vous suis très reconnaissante pour toute l’aide et les informations disponibles sur votre site !

  32. Bonjour !
    Je vous remercie encore de vos précieux conseils! Grace a vous, j’ai confectionné mes premiers sérums, visage et corps! Cependant, pour le visage, comment savoirs il nous convient bien? J’applique le sérum peau mixte depuis une semaine. J’ai qq boutons sur le menton, qui ne se voient pas mais que je sens à l’application. Est ce qu’ils vont disparaître? J’utilise également de l’hydrolat de rose sur vos conseils. Je n’ai pas noté de gros changements, mais la satisfaction de savoir qu’on utilise des produits naturels et faits par soi même est inégalable…
    Par ailleurs, j’ai confectionné le sérum corps peau sèches, auquel j’avais rajouté qq ml d’huile de tamanu, pour la circulation, mais je n’apprécie pas trop l’odeur, que pourrais je rajouter? J’avais pensé à de l’huile essentielle de lavande, ou à de l’huile de monoi, car j’aime l’odeur. Qu’en pensez vous?
    En tout cas, longue vie à votre site, d’une richesse inestimable.

    • Bonjour Yolène,
      oui l’huile essentielle de lavande vraie masque très bien les odeurs.
      Les boutons que vous avez sont une surréaction naturelle de votre peau et s’en iront dans quelques semaines, dès que votre peau aura retrouvé son équilibre.
      J’ai d’ailleurs écrit un article à ce sujet : pourquoi votre peau sur réagit aux traitements naturels
      A très bientôt et un grand merci pour cet adorable commentaire

      • Je vous remercie infiniment de votre réponse.
        Est ce que vous pensez que l’on peut réaliser une huile pour le corps qui sentirait le Monoï ? Il est vrai qu’en été, cette odeur est bien agréable… mais je ne suis pas sûre de moi pour les dosages et pour qu’elle soit bien hydratante ?

        J’ai une autre question concernant les cheveux ; j’ai lu votre article à ce sujet. Est ce que l’on peut prendre des cheveux déjà tombés, les laver comme préconisés, puis faire le test, ou bien il faut le faire sur des cheveux non encore tombés ?

        Très belle journée à vous.

        • bonjour Yolène,

          pour une huile pour le corps, vous pouvez mélanger à 50/50 huiles d’onagre et d’abricot, en y ajoutant quelques gouttes d’extrait de monoï si vous aimez l’odeur. ce mélange sera bien hydratant.
          pour les cheveux, prenez un cheveu non tombé.

          A bientôt

  33. Bonjour Christine,

    Merci pour ces précisions, utiliser une crème bio sur un sérum composé d’huiles végétales naturelles afin de ne pas gommer les effets du sérum avec une crème contenant des filtres chimiques. Merci à vous de m’éviter cette erreur ! Bien entendu inutile de préciser que s’il est nécessaire de profiter de profiter du soleil pour fixer le vitamine D, et pour cultiver le joie de vivre, il est indispensable de le faire avec modération (aucun bénéfice à s’exposer pendant des heures).
    Merci pour vos précieux conseils !

  34. Bonjour j’utilise Gam rade haute protection, je crois que c’est le laboratoire phyts qui fait ça ? Qu’en pensez vous ? Merci !

    • Bonjour Laure,
      j’avoue que vous peux poser une colle car je n’ai pas retrouvé le produit dont vous parlez et donc que je ne connais pas sa composition.
      Pouvez-vous m’en dire plus.
      À bientôt

      • Bonjour Christine,
        Voilà ce que j’ai trouvé : Ses Actifs :
        • Ecrans minéraux (oxyde de zinc et dioxyde de titane) : reflètent la lumière à la manière d’un miroir ; ne sont pas transformés sous les rayons
        solaires ; restent à la surface de la peau et filtrent UVA et UVB.
        • Hydrolat de Menthe* : rafraîchissante, analgésique, elle apaise.
        • Beurre de Karité* : hydrate, adoucit, protège et restructure la peau.
        Le beurre de karité permet également de compléter l’action des filtres solaires car absorbe très fortement les UV.
        • Huile d’Argan* : riche en acides gras oméga 6, elle permet la reconstitution de la couche cornée. Sa richesse en tocophérols et polyphénols
        antioxydants permettent la neutralisation des radicaux libres générés par les UV. Protectrice, cicatrisante, anti-inflammatoire.
        • Huile de Sésame* : riche en sésamol antioxydant, elle prévient les photo-dommages liés à une exposition prolongée au soleil.
        • Huile essentielle de Lavande* : action apaisante, cicatrisante.
        • Huile essentielle d’Ylang-Ylang* : anti-inflammatoires.
        • Huile essentielle de Bois de rose* : puissant régénérateur tissulaire, possède des propriétés adoucissante, cicatrisante et anti-rides.
        • Tocophérol végétal : vitamine E anti-oxydante, pour protéger, adoucir et à l’action anti-âge.
        12% sont issus de l’agriculture biologique
        100 % du total des ingrédients ont une origine naturelle
        filtres 100% minéraux
        ecrans minéraux, Eau de Gamarde, Huiles de Palme*, de Sésame* et d’Argan*, Beurre de Karité*, Hydrolat de Menthe*, Huiles essentielles de Lavande*, d’Ylang Ylang* et de Bois de Rose, Vitamine E naturelle.
        inci : Zinc oxide (and) caprylic/capric triglyceride (and) glyceryl isostearate (and) polyhydroxystearic acid, dicaprylyl carbonate, titanium dioxide (and) zinc oxide (and) aluminium hydroxide (and) cetearyl alcohol (and) cetearyl glucoside (and) caprylic/capric triglyceride (and) stearic acid, sesamum indicum (sesame) seed oil*, cocoglycerides, simmondsia chinensis (jojoba) seed oil*, sorbitan olivate, butyrospermum parkii (shea) oil*, glyceryl undecylenate, argania spinosa (argan) kernel oil*, lavandula latifolia (lavender) herb oil*, cananga odorata (ylang ylang) flower oil*, aniba rosaeodora (rosewood) wood oil*, tocopherol (vegetal vitamin E)hydrogenated castor oil, parfum (natural fragrance) et ingrédients naturellement présents dans les huiles essentielles : benzyl benzoate, benzyl salicylate, eugenol, farnesol, geraniol, limonene, linalool.
        * ingrédients d’origine biologique
        100% des ingrédients sont d’origine naturelle
        12% du total des ingrédients sont issus de l’agriculture biologique

        Bien à vous,
        Laure

        • Bonjour Laure,
          c’est effectivement une formule avec des ingrédients autorisés en Bio.
          Elle doit blanchir la peau normalement et la protège avec des écrans minéraux.
          A bientot

          • Bonjour,

            je m’excuse mais il y a une chose que je comprens pas.

            Au debut du comentaire Laure à ecrit : « Voilà ce que j’ai trouvé : Ses Actifs :
            • Ecrans minéraux (oxyde de zinc et dioxyde de titane) : reflètent la lumière à la manière d’un miroir ; ne sont pas transformés sous les rayons solaires ; restent à la surface de la peau et filtrent UVA et UVB. »

            et aprés vous avez dit « Bonjour Laure, c’est effectivement une formule avec des ingrédients autorisés en Bio. »

            Mais l’oxyde de zinc et le dioxyde de titane ne sont pas nocifs pour la santé?

            Je m’excuse dejà si c’est un probléme de compreension de Français car ke ne suis pas française.

            Merci beaucoup et felicitations pour votre site

          • Au fait j’ai lu avec plus d’attention et je me suis trompé…

  35. Bonjour Barbara,
    Vous ne trouverez pas de nanoparticules dans ce produit.
    Je crois que cette marque n’utilise que le dioxide de titane comme filtre ( pas d’oxyde de zinc d’après mes souvenirs).
    Bonne journée.

  36. Bonjour,
    Connaissez-vous la marque bio allemande Eco Cosmetics ?
    Je n’ai pas réussi à trouver autre chose en bio (j’ai acheté leur creme avec indice 50) ; je craignais qu’ils n’aient utilisé la nanotechnologie, mais vous dites que c’est interdit en bio.
    Cette marque est-elle fiable ?
    (Petite parenthèse : après avoir hésité très longtemps en raison de situation financière délicate, je me suis lancée dans l’achat, vendredi dernier, du sérum n° 2 de votre boutique. Je ne suis qu impatience de le recevoir, maintenant…).
    À bientôt,

    • Bonjour Barbara,
      non je ne connaissais pas, mais j’ai été voir la compositionet comme ils sont certifiés Ecocert, je pense qu’ils n’ont pas utilisé d’ingrédients avec des Nano particules.
      Oui moi je l’utiliserai sans problème.
      À bientôt

      • Bonjour Christine,

        J’ai 32 ans, la peau mixte et un mélasma sur le visage. Puis je faire ce mélange :
        Huile de noisette He de céleri He ylang ylang et He De carotte ?
        Si je dois appliquer ce mélange uniquement le soir que puis je mettre le matin ?

        • bonjour Despierres,

          nous n’avons pas d’expérience avec l’huile de noisette.
          attention à l’huile essentielle de céleri, elle est photosensibilisante, et ne doit pas être utiliser le matin et en journée, mais uniquement le soir.
          pas d’huile essentielle pendant la grossesse et l’allaitement pour information.
          l’utilisation des produits naturels entraine l’arrêt des produits conventionnels, crèmes, produits nettoyants et maquillage compris, qui entretiennent les problèmes de peau et annulent les effets bénéfiques des produits naturels.
          préférez du maquillage sous forme de poudre minérale libre, évitez crèmes, fluides, compactes.
          vous pouvez nettoyer/démaquiller votre visage matin et/ou soir avec du liniment oléocalcaire ou de l’huile de jojoba seule, suivi de l’hydrolat de menthe poivrée avec un coton, pourquoi pas lavable, sans rincer.
          pas d’huile alimentaire car non adaptées à un usage cosmétique.
          sur les boutons, cicatrices non à vif, points noirs éventuels, taches brunes, en local, en préventif et en curatif, vous pouvez appliquer un peu de gel d’aloe vera en très petite quantité, en massage très doux, le soir pour commencer, voire le matin suivant la tolérance, après le nettoyage et avant le soin.
          en soin quotidien, à la place d’une crème, vous pouvez appliquer sur votre visage, matin et/ou soir, 4-5 gouttes du sérum 4 ou d’un mélange d’huile de pépin d’argousier, chanvre et pépin de raisin et de l’oléopremium 1.
          pas d’huile essentielle ni huile de nigelle pendant la grossesse et l’allaitement pour information.
          conservez les huiles végétales, gel d’aloe vera et mélange au frigo. conservez huile de jojoba, liniment et hydrolat à l’abri de la lumière et de la chaleur, dans le placard de la salle de bains, si l’utilisation est quotidienne. sinon au frigo.
          je vous invite à consulter mon blog http://www.lanaturepourmapeau.com

          A bientôt

  37. Bonjour,
    Merci pour vos articles très instructifs ! Je viens d’acheter la crème solaire bio de marque Bioregena indice 50, connaissez vous cette protection solaire ? Voici sa composition, qu’en pensez vous s’il vous plait ? :
    Principaux composants : Huiles essentielles de Niaouli et d’Ylang-Ylang extra. Huile végétale de Karanja et extrait de Calendula.
    caprylic/capric triglyceride, zinc oxide [nano], helianthus annuus seed oil*, titanium dioxide [nano], silica, cetearyl alcohol, glyceryl isostearate, stearic acid, alumina, polyhydroxystearic acid, parfum, pongamia glabra seed oil, melaleuca quinquenervia oil*, cananga odorata flower oil*, calendula officinalis flower extract*, tocopherol, helianthus annuus seed oil, cetearyl glucoside, aqua, limonene**, linalool**, benzyl benzoate**, benzyl salicylate**, benzyl alcohol**, farnesol**, geraniol**.

    • Bonjour Sylvie,
      il s’agit d’une crème solaire non bio puisque les Nano particules sont interdites et que votre crème en contient : zinc oxyde et titanium dioxyde.
      il y a pire, et si vous l’utilisez ponctuellement dans l’année cela est parfaitement possible.
      À bientôt

      • Bonjour,
        Merci beaucoup pour votre réponse ! Mais je suis surprise par le fait qu’elle soit vendue comme bio et cela est bien mentionné sur le tube et emballage. J’avoue ne plus savoir à quoi me fier lors de mes achats,
        bonne fin de journée et merci !

  38. Bonjour Christine, vous dites,
    « C’est vrai pour la crème solaire minérale de Mustela, mais pas pour le Lait solaire très haute protection de la même marque, qui contient du Tinosorb. »
    en fait comme nous parlions de crème minérale, j’ai mis la composition de celle, qui dans la gamme bébé Mustela, en contenait. Je ne voyais pas l’intérêt de parler des autres qui contiennent des filtres chimiques (il suffit de lire l’INCI), et qui en aucun cas ne se prétendent avec filtres minéraux.
    Pour moi il n’y a pas de confusion possible.
    A bientôt.

  39. Bonjour !
    Cela fait maintenant plus de 3 semaine que j ai adopté une nouvelle routine sur ma peau acnéique (liniment hydrolat serum (fabriqué par mes soins d’apres une recette de Nolwenn) et maquillage lily lolo )
    Mais rien n’a changé ! Je suis desespérée, je developpe encore plus de boutons sur les joues (gros, rouge et très douloureux) de plus ils laissent des marques horribles (peau métisse). J’ai toujours ces horribles microkystes qui donnent un aspect granulé a mon front, malgré l’application de gel d’aloe vera.
    Que puis-je faire ? Attendre ?
    Je vous remercie d’avance

  40. Christine,
    de toute façon aujourd’hui, les filtres en nanoparticules ( ou autre ingrédients) son obligés d’être mentionnés dans l’INCI, ce qui permet au consommateur de bien choisir.
    Il y a un article sur le site « observatoire des cosmétiques » en rapport avec l’étiquetage de la mention [nano] en bio, mais je ne l’ai pas encore lu.
    Comme exemple de marque ( sans nano) il y a Bioderma, Mustela Bébé, dont voici la compo:
    Aqua (Water), Titanium Dioxide, Caprylic/Capric Triglyceride, Coco-Caprylate/Caprate, Dicaprylyl Carbonate, Polyglyceryl-2-Dipolyhydroxystearate, Alumina, Glycerin, Persea Gratissima (Avocado) Oil, Polyglyceryl-3 Diisostearate, Jojoba Esters, Stearalkonium Hectorite, Magnesium Sulfate, Tocopherol, Glyceryl Caprylate, Xanthan Gum, Arginine, Levulinic Acid, Caprylyl Glycol, Sodium Levulinate, Propylene Carbonate, Persea Gratissima (Avocado) Fruit Extract.

    « Cependant, le soleil donne des bienfaits inestimables et il n’est pas à rejeter en bloc. »
    Je suis tout à fait d’accord avec vous, et ce n’est pas ce que je fais du tout :)
    Je n’utilise pas de protection solaire moi-même (c’est un choix): vêtements, chapeau, ombre,je n’aime pas la plage ça aide.
    Je voulais juste dire qu’une crème solaire mal employée revient, en cas d’exposition directe, à quasiment n’avoir rien mis.
    Donc on croit être protégé alors que l’on ne l’est pas, et on risque de s’exposer beaucoup plus longtemps que la crème ne le permet.
    J’espère que vous comprenez ce que je veux dire.
    Bonne soirée.

    • oui, Katia, je comprends très bien.
      C’est vrai pour la crème solaire minérale de Mustela, mais pas pour le Lait solaire très haute protection de la meme marque, qui contient du Tinosorb.
      Ceci est sacrément confusant.
      Excellente soirée.

  41. Bonjour Christine,

    J’aimerais souligne une erreur dans votre article:
    « Donc je ne peux que vous recommander d’utiliser des crèmes à base d’écrans minéraux, puisque tous les filtres solaires des crèmes conventionnelles, sont chimiques et nocifs  »

    En cosmétique conventionnelle on trouve 3 types de protection solaire:
    -filtres chimiques
    -association de filtres chimiques+filtres minéraux
    -filtres minéraux uniquement (notamment dans les gammes peaux intolérantes,bébés/enfants).

    Nyna,
    Si vous appliquez un petit pois de crème solaire, comme vous le feriez avec une crème hydratante, vous n’obtenez pas l’indice de protection de votre produit (en faisant comme cela , vous passez d’un indice 50 à un indice 10-15).
    Il faut vraiment en mettre généreusement ( en test labo, les filtres sont appliqués en couche opaque), 2mg/cm2. Pour vous donnez une idée, 30 ml pour le corps d’un adulte moyen.
    Il est vrai que l’aspect « masque » blanc est un inconvénient des filtres minéraux.

    J’ai lu aussi souvent le terme « écran total », or cette appellation est interdite depuis de nombreuses années puisqu’il n’existe aucun filtre solaire qui offre une protection à 100%.

    Bon week-end.

    • Bonjour Katia,

      merci pour votre remarque. J’aurais du préciser que souvent les filtres minéraux utilisés en cosmétique conventionnelle étaient ceux en nanoparticules, ce qui est interdit en bio.
      Malheureusement, je ne connais pas de marques avec des écrans minéraux (hors nano) seuls.
      Je suis tout à fait d’accord avec vous sur les doses du calcul du coefficient et l’utilisation réelle du consommateur.
      Cependant, le soleil donne des bienfaits inestimables et il n’est pas à rejeter en bloc.
      Tout est une question de bon sens et de modération.
      A bientot.

  42. Bonjour Christine
    Je comprends que vous ne recommandiez pas d’appliquer une crème solaire conventionnelle sur un soin naturel. Malheureusement, les crèmes solaires bio ne sont pas encore assez au point pour protéger des UV comme le font les crèmes conventionnelles : les écrans totaux sont trop blanchissants et ceux qui ne le sont pas sont faits avec des nano-particules. Je suis d’origine espagnole, j’ai la peau très peu foncée, mais malgré cela aucun écran total ne me laisse ma couleur naturelle : tous me font ressembler à Blanche-Neige…
    Votre baume solaire est certainement génial pour nourrir la peau, mais quel est précisément son indice de protection ?
    Je me pose la question de la protection solaire tous les étés et je n’ai pas encore trouvé la solution, à part peu m’exposer.

    • bonjour Stéphanie,

      le baume solaire a un indice de 40 pour 20% de dioxyde de titane, soit 10 g pour 50 ml de baume.
      le choix d’une crème bio est un choix personnel après lecture des compositions.

      A bientôt

    • Je suis dsl.mais je trouve inconscient sur une site d’une dame professionnels de trouver des conseils,du genre, vous pouvez fabriquer votre crème solaire, car a moins de faire tester cette crème ( ou sérum,j’ai pas regardé la recette) par un laboratoire,aucune garantie sur son indice de protection.et protéger la peau surtout en cas d’exposition je pense c’est vraiment important,trop important pour prendre du risque à tester des crèmes  » maisons « .

      • Bonjour Lo,
        Je comprends votre réaction, mais je vais même aller encore plus loin, car je pense aussi qu’il n’est pas nécessaire absolument d’appliquer une crème solaire si on est bronzé.
        Cela veut dire que notre peau a fabriqué de la mélanine, qui est le meilleur protecteur solaire, contre les méfaits des rayons UV.
        Il suffit d’exposer sa peau très progressivement, aux bonnes heures de la journée : avant 10 heures et après 16 heures, quelques minutes tous les jours.
        Si cela n’est pas possible, alors, on peut mettre une crème solaire à base d’écran comme le dioxyde de titane, qui effectivement donne une peau blanche, mais est très efficace contre les rayons du soleil.
        A Bientôt

        • le dioxyde de titane est toxique

          • Une étude de l’Institut national de la recherche agronomique (INRA), dite NANOGUT, publiée le 20 janvier 2017 et financée dans le cadre du Programme National de Recherche Environnement-Santé-Travail (PNR-EST) piloté par l’Anses, montre que l’exposition chronique de rats au dioxyde de titane (additif E 171, partiellement nanométrique) par voie orale serait susceptible d’entraîner des lésions colorectales précancéreuses. Les résultats de l’étude ne permettent toutefois pas de conclure sur les effets du TiO2 sur l’Homme.

            Au vu de ces résultats, les ministères chargés de la consommation, de la santé et de l’alimentation ont décidé de saisir l’Agence afin de réaliser une étude critique détaillée de cette publication de l’INRA (Bettini et al. 2017) et de déterminer si cette seule étude est de nature à remettre en cause les conclusions de l’Efsa relatives à la réévaluation du E171 publiée en septembre 2016.

            Des effets qui n’avaient pas été identifiés auparavant

            Dans son avis publié au mois d’avril 2017, l’Anses souligne que, si les résultats présentés dans la publication de l’INRA ne permettent pas, à ce stade, de remettre en cause l’évaluation du E171 menée par l’Efsa, elle met en évidence des effets qui n’avaient pas été identifiés auparavant, notamment des effets promoteurs potentiels de la cancérogenèse. Par conséquent, l’Agence souligne la nécessité de conduire, selon des modalités et un calendrier à définir, les études nécessaires à la parfaite caractérisation du danger associé au E171. Les études recommandées par l’Anses, ainsi que celles mentionnées précédemment par l’Efsa, devront être réalisées dans un environnement permettant d’assurer la bonne conduite de l’expérimentation selon les bonnes pratiques de laboratoire. Ces nouvelles études permettront d’une part de statuer sur les effets observés et d’autre part d’établir une dose journalière admissible pour le E171.

            Cette nouvelle saisine s’inscrit dans les travaux de l’Agence déjà engagés sur saisine des ministères en charge de la consommation, de l’alimentation, de la santé, du travail et de l’environnement, en octobre 2016, sur l’impact potentiel pour la santé des nanomatériaux manufacturés ajoutés intentionnellement dans l’alimentation.

            • bonjour Umoja,

              merci pour le partage d’informations.
              en effet, la forme nano n’est pas à recommander que ce soit en alimentaire ou en cosmétique, nous sommes tout à fait d’accord.
              nous déconseillons l’usage de cosmétique contenant du dioxyde de titane sous forme de nano.
              nous suivons de près les recommandations de l’Anses.

              A bientôt

  43. Bonjour Christine,

    Je rajoute ma petite contribution: la crème solaire AlgaMaris (bio, indice 50 et différents formats dont le stick solide).

    J’en au mis ce matin en allant travailler: Ne colle pas, ne poisse pas, blanchit un peu mais c’est léger (je met un petit pois de crème) et en 15-20 minutes de trajet la blancheur s’est estompée.

    Pour en remettre, je pulvérise de l’eau thermale (je sais, pas bien), je tamponne avec une serviette et j’en remet. Le format stick est plus sec, il suffit d’en appliquer et d’étaler et personne n’y voit que du feu. Et on est protégés ! :D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *