Je pensais ne plus parler des problèmes de protection solaire, mais voici que le 14 Juillet 2016, le texte définitif (le règlement 2016/1143) a été publié au Journal officiel de l’Union européenne inscrivant le « Nano-dioxyde de titane » dans l’Annexe VI du Règlement Cosmétique, celle qui indique les filtres anti-UV autorisés dans les cosmétiques.

L’utilisation du [Nano] Dioxyde de Titane est autorisée à une concentration maximale de 25 % avec une interdiction dans les produits en spray.

Ceci veut dire que les Formules à base de [Nano Dioxyde de Titane] n’auront sans doute plus les contraintes qu’elles avaient depuis Juillet 2013, qui étaient:

  • Inscription obligatoire de la mention [Nano] sur l’étiquette  dans la nouvelle formule
  • Notification officielle de la nouvelle formule contenant un [Nano] Ingrédient auprès de la Communauté Européenne : CSSC (Comité d’Experts Scientifiques Européens)
  • Attente d’un délai de 6 mois pour obtenir l’autorisation de commercialiser la  nouvelle Formule

Quels sont les 2 reproches principaux faits au Dioxyde de Titane ?

Le Dioxyde de Titane est un ingrédient intéressant à plusieurs niveaux, mais qui fait polémique chaque année, au moment de l’été. A vrai dire, il existe plusieurs formes de Dioxyde de Titane. Et, on généralise les avis sur l’ensemble de la Molécule : TiO2.

On dit qu’il est

  • Cancérigène ?

Il a été classé dans la catégorie 2B des substances cancérigènes par le CICR (Centre International de Recherche sur le Cancer) car son inhalation fréquente à des concentrations élevées provoquait des Cancers du poumon chez l’animal. Cela concerne surtout les hommes travaillant tous les jours dans des environnements où le Dioxyde de Titane est présent en concentration importante sous forme de poussière.

NON, ceci n’est pas le cas d’un produit de protection solaire sur la peau à base de Dioxyde de Titane, car il NE peut PAS être inhalé.

  • Toxique pour l’organisme ?

Les formes [Nano]  permettraient une pénétration de ces fines particules (inférieures à 100 nanomètres) dans le corps et elles pourraient s’avérer toxiques pour l’organisme en endomageant des cellules cutanées ou celles du cerveau. Mais les études sur cette toxicité sont très contradictoires et il est difficile de se faire une idée, encore actuellement. Alors, le principe de précaution est recommandé, particulièrement chez l’enfant à la peau très perméable.

NON, le Dioxyde de Titane sous forme Normale NE peut PAS rentrer dans la peau car les particules sont trop grosses.

Donc, le Dioxyde de Titane, utilisé à Bon escient, avec la Bonne taille est un excellent ingrédient cosmétique.

Les différentes utilisations du Dioxyde de Titane

Le Dioxyde de Titane est une poudre blanche aux multiples utilisations: peintures, médicaments, produits alimentaires (dans les gâteaux Oréo par exemple pour en blanchir la crème), car il a des propriétés très intéressantes.

Dentifrice au Dioxyde de Titane

Dentifrice au Dioxyde de Titane

En cosmétique, il est utilisé comme

  • Opacifiant dans les poudres de maquillage, fonds de teint ou crèmes couvrantes
  • Colorant blanc dans les dentifrices ou estompeurs de rides par comblement extérieur des sillons et effet d’optique
  • Ecran UV minéral pour réfléchir et absorber les rayons UV

Il porte le nom alors de Titanium Dioxyde ou CI 77891 en cosmétique (et E171 en alimentaire)

Quel est l’intérêt du Dioxyde de Titane comme Protecteur Solaire ?

Le Dioxyde de Titane est une poudre blanche inerte, obtenue par broyage, plus ou moins opaque vis à vis des rayons UV A, UV B, visibles et IR.

L’efficacité est conditionnée à la taille des particules. Les plus efficaces font de 0,1 à 0,5 micromètres  (100 à 500 nm), car elles absorbent bien les UV.

Il est de plus en plus utilisé car il n’induit pas d’allergies ni de photoallergies  contrairement à de nombreux filtres solaires chimiques.

Mais il a un inconvénient important : il blanchit la peau au delà de 5% de concentration, quand la taille des particules de Dioxyde de Titane est comprise entre 200 et 500 nm (nanomètres). C’est la raison pour laquelle ont été inventées les formes [Nano] qui ne blanchissent pas la peau ou peu.

Son rôle est donc d’absorber et de réfléchir les rayons du soleil.

Associé à l’Oxyde de Zinc, il couvre bien le spectre des UVA (longs et courts).

Les Inconvénients des Différents Filtres et Ecran Solaires :

Les Filtres chimiques (interdits en Bio):

  • Ils peuvent passer dans le sang.
  • Ils peuvent induire des irritations se traduisant par des sensations de picotements, de brûlures ou de prurit survenant rapidement après l’application.
  • Certains sont allergisants (eczéma de contact) : PABA, octylPABA, méthylbenzylidène camphre, benzophénones, cinnamates, dibenzoylméthane, salicylates…
  • D’autres sont photoallergisants  : l’octylméthylPABA, les cinnamates et surtout les benzophénones avec notamment l’oxybenzone ou l’octocrylène
  • Il faut les associer entre eux pour obtenir un spectre large de protection sur les UV A et UV B
  • Ils sont souvent photoinstables (Les UV les dégradent et les rendent inefficaces au bout d’1 heure. Par exemple, l’avobenzone).

Les Ecrans Minéraux  (Dioxyde de Titane et Oxyde de Zinc):

  • Ils sont  blanchissants

Et, Vous, quelle est votre expérience avec le Dioxyde de Titane et l’Oléo-Solaire ?