Certains actifs cosmétiques sont à la mode et très relayés dans les médias ! Vous entendez beaucoup parler du rétinol, de l’acide hyaluronique, de la vitamine C, du niaminacide… Sont-ils pour autant vraiment utiles pour notre peau ? Et pourquoi ne sont-ils pas présents dans certains produits ?

C’est suite à une question de Patricia, posée sur le blog, que nous allons aborder la thématique des actifs cosmétiques et vous donner quelques conseils pour mieux les choisir.

Que nous demande Patricia ?

Cette lectrice nous a écrit sur le blog, il y a quelques temps, en nous interrogeant sur différents points :

 » Pourriez-vous me dire si les actifs dont tout le monde parle en ce moment : Niacinamide/vitamine B3, rétinol, vitamine C, acide hyaluronique, zinc… ont un intérêt quelconque pour notre peau ? Pourriez-vous envisager un article pour expliquer en quoi ils sont utiles/inutiles dans un soin visage en application locale ? Peut-être aussi prendre une composition d’un sérum ou soin cosmétique dit « classique » et nous expliquer le rôle de chacun des ingrédients sur notre peau et leur (non!)-bénéfice ? Nous donner des conseils sur les huiles à privilégier qui « remplacent » ces ingrédients et ces actifs ? Quelle différence avec les Oléo-actifs contenus dans certains de vos produits ? »

Merci Patricia de soulever ces questions qui portent sur les actifs cosmétiques et leur utilité dans les soins que vous appliquez sur votre peau. Le sujet est vaste et nous y consacrerons plusieurs articles mais ce qui est important de comprendre avant tout, c’est que ces actifs sont soit :

hydrophiles : c’est le cas du niaminacide, de la vitamine C, de l’acide hyaluronique, du zinc, de la glycérine… Et dans ce cas ils sont donc uniquement solubles dans l’eau, c’est pourquoi vous ne les trouverez que dans les cosmétiques composés d’une phase aqueuse. Ils ne pourront jamais être incorporés dans un sérum 100% huileux.

– ou lipophiles : comme le rétinol (vitamine A), la vitamine E, les acides gras, les Oléoactifs®…

Ainsi selon le type de cosmétique :  un gel / une crème ou un sérum huileux, vous ne trouverez pas les mêmes actifs dans sa composition.

Quelle est la composition d’un gel ou d’une crème ?

La très grande majorité des produits cosmétiques sont en fait des émulsions à savoir un mélange de 2 phases : l’une aqueuse et l’autre composée de corps gras. C’est ainsi le cas pour les crèmes, gels, lotions, laits, gels douches, shampoings, dentifrices, fond de teint….

  • Les corps gras sont utilisés pour leurs propriétés émollientes, nourrissantes, occlusives et peuvent être d’origine :

– minérale : issue de la pétrochimie ce sont notamment la vaseline, la paraffine.

– synthétique : avec les silicones notamment.

– naturelle : issue d’animaux (cire d’abeille, lanoline, suif… ) ou de végétaux : ce sont les beurres et huiles végétales.

  • L’utilisation d’une phase aqueuse (eau déminéralisée, eau minérale, hydrolat, jus d’aloe vera…) est surtout utile pour alléger la texture du produit cosmétique et le rendre plus fluide. Cela permet également d’y introduire des actifs hydrophiles comme la vitamine C, le niacinamide (vitamine B3), l’acide hyaluronique…

Les autres ingrédients présents :

Cependant ces 2 phases ne sont pas miscibles entre elles et l’ajout d’émulsifiants sera alors nécessaire pour obtenir un mélange homogène : ce sont les fameux tensio-actifs.

De plus, l’eau étant un formidable milieu de développement pour les bactéries, moisissures et microbes, il faudra donc ajouter des conservateurs afin de s’assurer que le produit reste propre, sans risque de contamination, pendant toute sa durée d’utilisation.

Enfin dans ces émulsions, des agents de texture, correcteurs de pH, agents parfumant, colorants… sont également ajoutés pour donner au cosmétique une texture facile à appliquer et une odeur agréable. Ils ne sont pas utiles à la peau et finalement plus il y a d’ingrédients dans votre produit cosmétique plus le pourcentage de molécules actives et réellement bénéfiques pour l’épiderme sera faible.

En cosmétique conventionnelle, la plupart de ces ingrédients n’ont aucun intérêt pour la peau : ce sont des ingrédients inertes non assimilés par l’épiderme, et qui peuvent même l’irriter ou la déséquilibrer. Et dans ces compositions « classiques » la proportion d’actifs est plutôt infime.
Pour connaître l’impact de ces molécules sur votre peau et l’environnement, consultez cet article :  Comprendre les étiquettes de vos cosmétiques !

Qu’en est il d’une crème naturelle & Bio ?

ingrédients cosmétique naturel

Pour ce qui est de la cosmétique naturelle et bio, les catégories d’ingrédients restent les mêmes, cependant la phase aqueuse pourra être un hydrolat ou un jus de plantes, les corps gras des huiles végétales, l’émulsifiant de la cire d’abeille…
Ces ingrédients nobles, issus de la nature contiendront déjà plus de molécules actives utiles à votre peau.

Attention cependant aux marques qui pratiquent le green washing en intègrant dans leur formule seulement 1 à 2 ingrédients naturels et bio (ex: du beurre de Karité raffiné, de la poudre d’aloe vera…) pour des revendications marketings mais qui pour autant continuent d’utiliser des silicones, tensio-actifs sulfatés ou encore des conservateurs décriés.

Pour approfondir ce sujet, voici un article à lire : Pourquoi un seul sérum remplace les crèmes ?

De quoi se compose un sérum huileux ?

Comme son nom l’indique, un sérum huileux est formulé avec des huiles ou des beurres végétaux.

Selon leur origine géographique, leur composition sera plus ou moins riche en différents acides gras : Oméga 3,5,6,7,9, acide gras saturés et molécules insaponifiables (vitamines liposolubles, antioxydants, phytostérols…)

Cet ensemble de molécules aura de nombreuses propriétés au niveau de la peau : nourrissante, apaisante, régénérante, adoucissante, anti-déshydratante

Pour connaître les incroyables bienfaits de toutes ces molécules contenues dans les huiles et beurres végétaux consultez ce tableau : ici !

A lire également : Pourquoi un sérum huileux est indispensable à votre peau ?

On pourra également ajouter à cette base huileuse des actifs liposolubles, comme des huiles essentielles, de la vitamine E, des Oléo-actifs… qui viennent renforcer l’action des huiles et agissent directement au niveau de la peau.

Un sérum huileux de qualité n’utilisera que des huiles vierges d’origine biologique. Ainsi tous ces éléments sont reconnus par l’épiderme et assimilés : on parle de sérum avec 100% d’actifs. C’est un produit issu du vivant !

Pour savoir quelles huiles végétales choisir selon les besoins de votre peau, vous pouvez vous référer à cet article : cliquez ici !

A contrario les huiles qui sont raffinées dans le but de prolonger leur durée de vie (sinon elles sont fragiles à l’oxydation) ou de les rendre plus faciles à appliquer, ont perdue une partie de leurs actifs si précieux pour la peau.
Pour comprendre l’importance de choisir une huile vierge bio issue de 1ère pression à froid, reportez-vous à cet article : Pourquoi vous  ne devez pas lésiner sur la qualité de vos huiles ?

Quels sont les actifs cosmétiques ?

Ils sont très très nombreux, d’origine naturelle ou obtenus par synthèse. Voici quelques exemples pour vous rendre compte de l’immense variété de ces actifs :
extrait de plantes, sarments de vigne, caféine, acides de fruits, algues, bave d’escargots, argiles, laits (d’ânesse, de jument), vitamines, glycérine, peptides, céramides, produits de la ruche (miel, propolis…), enzymes (Coenzyme Q10) etc

La liste est longue et bien évidemment il n’y a pas d’intérêt à tous les utiliser. Alors comment orienter votre choix ?

Tout d’abord chaque actif à une fonction précise : hydratant, équilibrant, apaisant, exfoliant, anti-oxydant, anti-âge, réparateur, tonifiant, purifiant… Il faudra donc tout d’abord identifier les besoins de votre peau selon votre type : peau sèche, mixte ou grasse,  et son état : problème de déshydratation, d’imperfection, de rougeurs, peau mature, sensible, atopique…

Ensuite, je vous invite à vous pencher sur la qualité des actifs ! Idéalement d’origine naturelle et dont le procédé de fabrication ne dénature pas les molécules actives. C’est à dire un mélange à froid ou à basse température.

Un deuxième élément à prendre en compte sera la bio-compatibilité de ces actifs avec votre peau. Leur synergie, leur respect pour le microbiote cutané,  leur capacité à renforcer les mécanismes naturels de protection et à simuler la régénération des cellules cutanées sont importants.

Enfin, privilégiez une routine de soin simple mais avec des produits dont les ingrédients comblent les besoins de votre épiderme : acides gras, antioxydants, phytostérols, vitamines, oligo-éléments, acides aminés…
C’est pourquoi en cosmétique naturelle et biologique, nous nous intéresserons uniquement aux actifs que l’on trouve dans la nature ! Vous trouverez tous ces éléments essentiels à la peau dans les huiles végétales de qualité et le gel d’aloe vera.

Zoom sur les Oléoactifs® :

Un Oléactif ® est un actif cosmétique naturel qui a pour but de venir stimuler une fonction précise de la peau.

Ces actifs sont fabriqués par une société basée dans le sud de la France, qui a mis au point et breveté un procédé d’Oléo-eco extraction permettant de concentrer ces actifs naturels puis de les disperser dans une ou plusieurs huiles végétales.
Ils comportent de nombreuses molécules qui agissent ainsi en synergie et viennent compléter les bienfaits des huiles végétales.

Pour en savoir plus sur les Oléoactifs® : L’Oléoactif® : un actif cosmétique naturel et puissant

Dans la gamme des Oléo-Premium, ces Oléo-actifs sont utilisés à une concentration de 5 à 10%, voir plus de 70% pour l’Oléo-Life.

Je découvre la gamme de soins avec les Oléoactifs !

Mais attention les actifs cosmétiques ne font pas tout !

Même si certains actifs cosmétiques sont bénéfiques pour votre peau, ils n’agissent que sur les couches superficielles de l’épiderme et ne suffisent pas à prendre soin des couches plus profondes de votre peau.

En effet, je vous rappelle que la peau est un organe, dont seule la surface est visible. Mais c’est par le derme vascularisé (situé sous l’épiderme) que les éléments indispensables à la peau sont acheminés. Ils proviennent essentiellement de notre alimentation et de nos apports hydriques. C’est donc aussi par la voie interne qu’il faut prendre soin de votre peau et lui apporter les nutriments dont elle a besoin. A savoir des :

  • vitamines : A (rétinol), C & E qui sont antioxydantes, et des vitamines du groupe B qui assurent de nombreuses fonctions cellulaires
  • minéraux : zinc, magnésium, sélénium, potassium…
  • acides gras essentiels
  • acide aminés contenus dans les protéines et indispensables à la synthèse de collagène notamment.
  • et de l’eau pour rester hydratée

Découvrez tous nos articles sur le lien entre l’alimentation et votre peau : ici !

Des compléments alimentaires peuvent également venir compléter ces apports et cibler des actifs précis comme le collagène, l’élastine, l’acide hyaluronique… qui iront directement agir au niveau du derme là où ils sont présents.

Pour finir, ne perdons pas de vue que les cosmétiques ne jouent qu’un petit rôle dans la beauté !

C’est avant tout l’hygiène de vie qui se reflète au travers de la peau et viendra lui donner tout son éclat ou au contraire engendrer des imperfections.

La peau souffre d’un excès de soleil (taches, rides), de la pollution, du tabac, du stress, d’un foie engorgé, d’une alimentation déficiente en nutriments qui lui sont indispensables, d’un manque d’apport hydrique, de produits qui ne respectent pas son microbiote et son équilibre, d’une gestuelle non adaptée… C’est aussi sur tous ces facteurs qu’il faut agir afin de retrouver une belle peau !

Nous verrons dans un prochain article plus en détails le rôle de certains actifs phares et quelles huiles végétales ont des propriétés similaires.