Le passage au naturel n’est pas toujours évident même pour vos cheveux. Vous l’avez peut-être expérimenté : en changeant votre routine pour un shampoing sans sulfate, sans silicone et des soins capillaires Bio, vous vous êtes alors retrouvé(e) avec des cheveux ternes, un aspect paille ou une difficulté à les démêler ?
Et pourtant vous êtes convaincu(e) qu’une routine naturelle est ce qu’il y a de mieux pour vous et la planète, et vous avez bien raison !

Passer à des produits capillaires naturels et Bio demande un certain ajustement et une période de transition. Je vous livre ici mes conseils pour vous aider à réussir sereinement ce changement vers le naturel !

Pourquoi passer au naturel pour votre chevelure ?

Les shampoings, après shampoings, masques dits conventionnels contiennent des ingrédients issus de la pétrochimie et de la chimie lourde. Et présentent l’inconvénient majeur de n’être ni respectueux de votre cuir chevelu, ni de l’environnement.

On leur reproche notamment de contenir des ingrédients décapants, irritants, polluants, non biodégradables, potentiellement allergisants, perturbateurs endocriniens… autant de caractéristiques indésirables qui nous encouragent à trouver des ingrédients issus de la nature et plus respectueux.

Trouver un shampoing doux, ainsi qu’une routine de soins capillaires naturelle permet ainsi de respecter les besoins et les caractéristiques de votre cuir chevelu.

Passer au naturel c’est à la fois préserver l’équilibre de vos cheveux, protéger votre santé mais aussi la planète.

Quels sont les inconvénients des Tensio-actifs sulfatés, des Silicones ?

Pour vous aider à choisir le bon shampoing, vous devez regarder la liste des ingrédients qui le composent. Malheureusement il ne suffit pas d’acheter un shampoing Bio, car selon les labels certains tensioactifs sulfatés sont encore tolérés.

Le mieux pour vous, reste donc de pouvoir identifier ces ingrédients indésirables et de comprendre également pourquoi vous devez éviter leur utilisation.

1/ Les tensioactifs constituent l’ingrédient primordial de votre produit lavant. En effet, ce sont eux qui permettent véritablement d’émulsionner et de laver vos cheveux (ou votre corps pour un gel douche).
Les plus utilisés sont ceux de la famille des tensioactifs sulfatés : ils moussent beaucoup et sont assez puissants.

Cependant ils ont tendance à décaper le cuir chevelu et sont reconnus comme irritants.

C’est pourquoi les industriels emploient en complément un tensioactif adoucissant, encore appelé tensioactif secondaire. Celui-ci permet ainsi d’adoucir l’agressivité du tensioactif primaire sulfaté. Mais cela ne suffit pas à annuler totalement l’aspect irritant.

Les tensioactifs sulfatés

INCI : sodium lauryl/laureth sulfate, sodium myreth sulfate, sodium oleth sulfate, sodium coceth sulfate, sodium coco sulfate, sodium cetearyl sulfate, ammonium laureth/lauryl sulfate…

Les silicones

INCI : terminaison en –icone, -iconol, -siloxane; ex : Diméthicone, phenyl trimethicone, cyclomethicone, dimethiconol, cyclotertrasiloxane…

2 / Les silicones sont des agents filmogènes et occlusifs, employés pour gainer le cheveu.

La fibre capillaire ainsi entourée d’une couche de silicone est moins sensible à l’humidité, plus facile à coiffer et prend une apparence plus brillante.
Cela sera d’autant plus accentué si vous utilisez également un après shampoing qui en contient.

Les silicones procurent donc la sensation artificielle que vos cheveux sont en bonne santé, car ils sont lisses, doux et brillants.
Cependant, au fil des shampoing, les silicones vont s’imprégner et s’accrocher à vos cheveux : ils seront comme « plastifiés ». Avec pour effet de ne pas laisser pénétrer les soins que vous ferez en complément, pouvant même masquer un cheveu sec.
En effet, un cheveu siliconé ne pourra pas bénéficier des bienfaits d’un bain d’huile par exemple. C’est pourquoi il est déconseillé d’utiliser conjointement des produits naturels et des soins capillaires contenant des silicones.

Ainsi les shampoings conventionnels, de par leur composition, vont gainer et lustrer les cheveux, les rendre brillants et plus facile à coiffer.

A long terme, ces ingrédients qui les composent conduisent à une saturation du cheveu, masque son état réel et peuvent perturber le bon fonctionnement de votre cuir chevelu.

Qu’est-ce que la période de transition lors du passage au naturel ?

Vous comprenez donc facilement que si vous laviez vos cheveux avec ce type de shampoing, votre chevelure s’y est habituée mais surtout que votre fibre capillaire est comme étouffée par les silicones qui imperméabilisent vos cheveux.
C’est pourquoi, lors du passage vers une routine plus naturelle, le cheveux a besoin de quelques temps (3 à 4 semaines) pour s’adapter à ce changement, le temps de se débarrasser de ces molécules occlusives.

Chez certains cela se passe très bien, avec dès le premier shampoing un cuir chevelu moins irrité et moins de pellicules sèches.
Pour d’autres, cela peut virer au cauchemar avec des cheveux ternes, emmêlés, secs, voire incoiffables….  ce qui est décourageant je vous l’accorde.

Il est important de comprendre ce changement pour mieux l’appréhender et de connaître quelques astuces pour mieux le gérer.

Vous procurez le shampoing doux d’Oleassence

Le shampoing doux d’Oleassence pour une transition réussie :

Le shampoing doux d’Oleassence, riche en actifs d’origine naturelle, permet de nettoyer en douceur votre chevelure pour retirer les poussières et le sébum en excès.

Pour le bien être de vos cheveux, il ne contient ni tensioactifs sulfatés, ni silicones, ni conservateurs controversés.

En plus de sa base lavante douce, il se compose d’ :

 – Aloe vera (Aloe Barbadensis Leaf  Juice)

Très riches en vitamines (dont les vitamines B),  et en minéraux, le jus d’Aloe vera apporte au niveau du cuir chevelu des nutriments essentiels à la croissance du cheveux.
Également réputé pour ses vertus apaisantes, hydratantes et purifiantes il aide à calmer les cuirs chevelus irrités et sensibles.

 – Miel (mel)

Le miel permet d’assouplir la fibre capillaire et redonne aux cheveux douceur et souplesse. Il facilite le démêlage et rend plus facile le coiffage.

– Glycérine (glycerin)

La glycérine d’origine végétale est un actif hydratant pour les cheveux. Elle adoucit la formule et donne un toucher très doux.

– Extrait de Moringa (moringa pterygosperma seed extract) :

Le Moringa apaise et assainit le cuir chevelu afin d’éviter les pellicules. Il agit en synergie avec l’aloe vera pour apaiser le cuir chevelu en cas d’irritation.

– Huiles essentielles :

  • d’Ylang Ylang (cananga odorata flower oil) : connue pour son action tonifiante et revitalisante au niveau du cuir chevelu.  Son parfum apporte une note délicate au shampoing.
  • de Litsée citronnée (litsea cubea fruit oil) : réputée pour purifier et tonifier. Elle favorise un cuir chevelu sain, tout en apportant une note parfumée et relaxante à ce parfum.

Ce shampoing Doux sous forme liquide, se rapproche donc de par son utilisation de ceux conventionnels.

Comme il contient des molécules tensio-actives très douces, il moussera beaucoup moins. Il n’est pas nécessaire d’en utiliser plus, car il est est particulièrement concentré.

Mettez une noisette du Shampoing au creux de votre main et émulsionnez-la entre vos paumes mouillées. Appliquez ensuite sur l’ensemble de votre chevelure, puis, massez en douceur votre cuir chevelu avec la pulpe de vos doigts. Terminez en rinçant abondamment.

Pour connaître les astuces pour bien faire votre Shampoing, suivez nos conseils dans cet article : Comment bien se laver les cheveux en 4 étapes ?

Existe t’il d’autres types de shampoing ?

Les shampoings sous forme liquide sont idéals pour entamer une transition vers le naturel car ils sont assez facile à utiliser. Par la suite, vous pourrez vous tourner vers des shampoings à la composition plus simple :

Vous pourrez ainsi trouver des shampoings sous forme :

  • solides : très pratiques, ils s’emportent facilement partout !
    En effet, ils prennent peu de place et ressemble à des savons. C’est une alternative naturelle qui a aussi le mérite de limiter les déchets (il s’agit très souvent d’un petit emballage cartonné)
    Pour l’utiliser, il vous suffit d’humidifier le shampoing solide et de le frotter entre vos mains, puis d’appliquer la mousse sur vos cheveux. Répétez l’opération plusieurs fois si besoin, pour couvrir l’ensemble de votre cuir chevelu. Puis rincez abondamment.
    Après utilisation, veillez à bien le laisser sécher.
  •  de poudre : particulièrement adaptés pour les cuirs chevelus gras, ils sont par contre moins pratique à utiliser.
    Il est possible par exemple de se laver les cheveux avec du Rhassoul ou de l’Argile blanche.
    Cependant, cela n’est pas évident et demande quelques essais avant de parvenir à un résultat satisfaisant.
    Pour l’appliquer, vous pouvez mélanger une cuillère à café de poudre avec de l’eau tiède, jusqu’à obtenir une consistante pâteuse adéquate pour l’appliquer sur l’ensemble de vos cheveux, mèche par mèche. Puis rincez abondamment.

Les 5 astuces pour réussir votre passage au naturel pour vos cheveux !

1/ Allez progressivement vers le naturel et soyez patient(e) : il faut attendre quelques semaines que vos cheveux s’habituent à cette nouvelle routine. Le temps que les cheveux se débarrassent de leur « coque » de plastique.
Commencez par un shampoing  liquide sans tensioactifs sulfatés et sans silicones et trouvez votre routine avant de tenter des soins capillaires plus bruts / faits maisons. Il faut y aller progressivement.
Espacez également les shampoings pour aider votre cuir chevelu à réguler la sécrétion de sébum : essayez de gagner progressivement 1 jour entre chaque shampoing.

2/ Dans un premier temps, limitez les soins avec des produits riches en protéines (yaourts) en sucre (miel) ou en huiles grasses. En effet, ils sont plus difficiles à rincer surtout avec un shampoing sans tensio-actifs sulfatés. Ce qui risque de saturer le cheveu, ou d’ouvrir encore plus les écailles, et lui donner un aspect terne. Vous pourrez les utiliser une fois votre routine trouvée.

3/ Appliquez de l’Aloe vera pour faciliter le coiffage et peignez vos cheveux après votre shampoing avec un peigne à large dents, en commençant par les pointes et en remontant progressivement vers les racines.

4/ Essayez de ne pas craquer en appliquant des produits contenants des silicones. Après avoir arrêté les silicones, vous serez peut être surpris de découvrir l’état réel dans lequel est votre chevelure : pontes fourchues, cheveux secs, cassés… qui étaient alors masqués par les silicones.
Si vous trouvez vos cheveux abimés, il sera nécessaire de les couper, et probablement plus que les pointes…

5/ Faites par la suite des bains d’huiles pour les nourrir et leur apporter les nutriments nécessaires. Ce sont des soins avant-shampoings, commencer par des huiles comme celle Jojoba, de Nigelle, de pépins de courge.
Vous pourrez aussi utiliser l’Oléo-capillaire N°1 pour leur redonner brillance et vigueur.

A lire également : Comment avoir de beaux cheveux grâce au bain d’huile végétale  ?

Et vous, avez vous été découragé par le passage à une routine de soins capillaires naturels et Bio ?

Votre Formation Personnelle Offerte !

Nous remarquons que les soins naturels vous intéressent, c’est pourquoi nous souhaitons vous inviter à rejoindre la formation
Retrouver une belle peau naturellement
JE M'INSCRIS