Accueil » Comprendre la peau » Perméabilité intestinale: une influence sur les problèmes de peau?

Perméabilité intestinale: une influence sur les problèmes de peau?

Avez-vous déjà songé à l’idée que votre intestin pouvait avoir un impact sur vos problèmes de peau ?
Nous savons tous que l’intestin, organe essentiel de la digestion, permet d’absorber les nutriments indispensables au bon fonctionnement de l’organisme tout en assurant une protection perméable face aux éléments indésirables. Mais parfois, cette barrière intestinale est altérée : on parle alors d’hyper perméabilité intestinale.

Elle serait liée à diverses pathologies telles que les terrains allergiques et atopiques, une susceptibilité accrue aux infections, l’apparition de maladies auto-immunes ou inflammatoires…et pourrait être corrélée à des troubles cutanés.

Je vous explique dans cet article les causes potentielles du syndrome de l’intestin passoire, son impact au niveau de la peau ainsi que les pistes de prise en charge de cette affection.

A quoi servent nos intestins ?

Au-delà de son rôle dans la digestion pour transformer les aliments ingérés, l’intestin héberge de nombreuses bactéries vivant en symbiose avec leur hôte, qui peuvent décomposer des molécules que le corps humain n’est pas capable d’assimiler. Cette flore intestinale (ou microbiote intestinal) est indispensable au bon fonctionnement du processus de la digestion mais aussi à la stimulation de notre système immunitaire et contribue à l’effet barrière protecteur.

Un intestin en bonne santé remplit différents rôles dont celui :

–        D’absorber des nutriments :

Imaginez votre intestin comme une surface d’échange considérable, à l’image des franges d’un tapis, équivalente à un terrain de tennis! L’épithélium qui constitue la paroi de l’intestin, est lui-même composé de cellules appelées entérocytes.

L’épithélium intestinal

Les nutriments passent dans les cellules intestinales de l’intestin vers le sang afin qu’ait lieu l’absorption nécessaire à l’alimentation de l’organisme: vitamines, minéraux, acides aminés et acides gras sont ensuite redistribués selon les besoins du corps.

– De barrière :

L’épithélium de l’intestin possède une fonction de première barrière très importante face aux infections.
Il possède des jonctions serrées, sorte de boutons pression, qui relient les entérocytes entre eux et assurent l’étanchéité face aux « intrus ».

Absorption intestinale

Qui plus est, 70% de nos cellules immunitaires, petits soldats protecteurs, se trouvent dans la paroi intestinale. Ces guerriers peuvent bloquer la pénétration d’agents pathogènes et des composés toxiques pour protéger l’organisme si la paroi est altérée.

Qu’est-ce que l’hyper perméabilité intestinale ?

Quand sa muqueuse est enflammée ou sa fonction altérée, l’épithélium de l’intestin devient alors une « passoire ». Les boutons-pressions ne sont plus attachés. Ce qui ne doit pas passer habituellement (toxines, agents pathogènes…) se retrouve alors dans la circulation sanguine en se faufilant entre les entérocytes. Dès lors, votre système immunitaire reconnaît ces substances indésirables comme des « envahisseurs » et les attaquent.

Mécanisme de l’hyper perméabilité intestinale

Ainsi, l’hyper perméabilité intestinale induit à la fois un affaiblissement du système immunitaire et une inflammation de bas grade se dispersant par voie sanguine dans tout l’organisme y compris la peau.

Par ailleurs, les nutriments essentiels sont moins bien absorbés du fait de la perte de structure de la cellule intestinale. Les malabsorptions freinent alors les processus de régénération de l’épiderme, alors que la peau a besoin de nutriments pour assurer son bon fonctionnement.

Origines d’un intestin poreux

L’hyper perméabilité de l’intestin, bien que non validée par toute la communauté scientifique (les investigations sont en cours), est un trouble fonctionnel qui pourrait être induit par :

  • Un déséquilibre de la flore intestinale
  • Une prise de médicaments sur une longue période (antibiotique, anti-inflammatoire, chimiothérapie…)
  • L’alimentation moderne assez déséquilibrée, l’alcool, le tabac
  • Les intolérances alimentaires : gluten, lactose…
  • Une pratique sportive intense car elle amène au phénomène « d’ischémie-reperfusion »
  • Le stress

Quel impact sur la peau ?

De nombreuses pathologies, certes multi-factorielles, présentent un lien avec une perméabilité intestinale défaillante. L’intestin poreux se manifeste notamment dans divers problèmes de peau que vous pouvez rencontrer tels que:

  • L’eczéma, l’urticaire
  • L’acné ou la rosacée
  • La photosensibilisation
  • Des cernes apparaissant suite à une fatigue chronique
  • Maladies auto-immunes telles que le psoriasis, le vitiligo, le lupus érythémateux…

En outre, n’oublions pas que la peau fait partie des organes d’élimination du corps. Donc si les substances anormalement absorbées saturent les fonctions de l’organisme, ce dernier va alors avoir recours aux différents émonctoires.
Si le foie est surchargé, la peau va alors prendre le relais. Des problèmes de peau peuvent en conséquence survenir ou s’accentuer :

  • Démangeaisons
  • Eczéma, dermatite atopique
  • Rosacée
  • Acné, pores dilatés…

Un article pour comprendre la détoxification en vue d’une belle peau: Boutons, acné, teint terne : pourquoi faut-il drainer les émonctoires ?


Quelles solutions pour atténuer une perméabilité intestinale défaillante?

Chouchoutez votre intestin

Parlez-en tout d’abord à un professionnel de santé si vous présentez des symptômes caractéristiques de l’intestin passoire.
Si le diagnostic est posé, je vous suggère de :

  • Limiter si possible les médicaments pouvant perturber l’état de la muqueuse, comme les anti-inflammatoires
  • Limiter l’alcool, le café
  • Privilégier les légumes cuits plutôt que crus
  • Éviter les aliments qui retardent la cicatrisation, comme les kiwis ou les pruneaux,
  • Consommer du thé vert, du riz basmati, des aliments qui aident à réparer la muqueuse ( petits pois, lentilles , champignons )
  • Limiter le lait et les laitages, ainsi que les aliments riches en gluten
  • Traiter le déséquilibre du microbiote intestinal par l’utilisation de probiotiques et de prébiotiques tels que l’inuline

Parce que nous n’avons pas un mais de nombreux microbiotes, je vous invite à lire l’article: Microbiote cutané : comment le chouchouter pour une peau en pleine santé ?

  • Cicatriser la muqueuse par l’utilisation de L-glutamine, de curcuma, de réglisse, argile verte. La L-glutamine est un dérivé d’acide aminé essentiel qui va nourrir les entérocytes et réparer les jonctions serrées.
  • Soutenir les fonctions du foie, qui se retrouve en première ligne face à l’afflux de ces multiples substances indésirables (lire à ce sujet : Comment détoxifier votre foie pour retrouver une Belle Peau?)

Connaissiez-vous l’hyper perméabilité et le lien potentiel avec les soucis de peau?

Découvrez comment prendre soin de votre peau naturellement et retrouver une peau saine, équilibrée et éclatante de santé !

Recevez notre guide PDF en indiquant votre prénom et votre e-mail :

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Vous recevrez également notre newsletter, de laquelle vous pourrez facilement vous désinscrire dès que vous le souhaiterez.

A Propos Coralie d'Oleassence

Coralie est docteure en pharmacie passionnée depuis toujours par le naturel et le monde des cosmétiques et ancienne formatrice spécialisée en phytothérapie, micronutrition et nutrition. Elle a pour valeurs profondes la volonté de vous informer, de vous conseiller des solutions éthiques, justes et adaptées à votre situation en vue d’améliorer votre quotidien et d’égayer votre vie, toujours dans la joie et la bonne humeur !

Voir aussi

Comment votre épiderme travaille pour vous aider à rester jeune

Savoir comment votre peau fonctionne n’est pas seulement fascinant par l’extraordinaire organisation de notre corps …

2 Commentaires

  1. Bonsoir
    Je voudrais savoir se qu’est l’inuline?
    En trouve t on facilement dans toutes pharmacie? (Hors métropole) , exp dans les dom tom?
    Et combien de temps doit on en prendre?

    Je voulais encore vous dire merci pour toutes vos explications et vos produits qui sont au top!

    • Coralie d'Oleassence

      Bonjour C.F.,

      Merci pour votre commentaire encourageant! Alors l’inuline est une fibre soluble, un sucre que nous ne digérons pas. Il est digéré par nos bonnes bactéries présentes dans l’intestin, c’est pour cela qu’on parle d’élément « prébiotique » (qui nourrit notre microbiote).

      On dit qu’elle est fermentescible, donc entraîne des ballonnements. Il faut augmenter très progressivement son apport pour limiter les flatulences.
      Vous pouvez en trouver dans la composition de compléments alimentaires de pharmacie, commercialisant l’inuline de chicorée. Si vous allez dans une pharmacie axée micronutrition, vous devriez en trouver même dans les DOM-TOM.

      Mais sachez que vous pouvez consommer cette fibre avec de la chicorée, de l’artichaut, des asperges, de l’oignon ou du topinambour! Il vaut mieux en consommer en faible quantité quotidiennement que de faire une cure massive et ponctuelle, vous risquez de mal le tolérer.

      A très bientôt!

      Coralie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *