Accueil » Les Huiles Végétales » Conservation » La Vérité sur les Conservateurs Naturels dans les Cosmétiques Bio

La Vérité sur les Conservateurs Naturels dans les Cosmétiques Bio

Goutte d'eau avec des bactéries à l'intérieur
Bactéries dans l’eau

Cette semaine Alicia nous pose sur le blog la question suivante: “J’aurais souhaité faire l’acquisition de votre gel d’aloe vera,[…] j’ai une petite question ; j’ai pu voir dans les ingrédients qu’il y a le gel natif et bio bien sûr, mais à la fin on voit du potassium sorbate et sodium benzoate, est ce naturel ? De bons composants ? Je ne remets absolument pas en question votre gel c’est juste que je suis curieuse..:) Merci à l’avance de votre réponse”

Cette réflexion est tout à fait pertinente : le sorbate de potassium et le benzoate de sodium sont en fait des conservateurs et nous allons voir dans cet article pourquoi ils sont utilisés, quels sont les conservateurs naturels et quels sont ceux autorisés dans les cosmétiques bio.

Pourquoi utiliser des conservateurs dans les cosmétiques  ?

Parce que dès qu’il y a présence d’eau, il y a développement de bactéries, levures, champignons, moisissures… Et les cosmétiques contenant un produit aqueux (comme le gel d’Aloe vera, les hydrolats) ou composés d’eau (aqua ou water dans les crèmes, gels, lotions…) ne dérogent pas à la règle. Ils représentent un véritable milieu de culture qui doit alors être préservé de tout développement microbiologique.

Contamination micro-bactérienne

Les risques de contamination se rencontrent essentiellement au niveau:

  • des matières premières : le constituant peut alors déjà être contaminé si il a été mal conservé depuis son extraction.
  • de la fabrication : au moment de la préparation ou de la mise en pot.
  • de l’utilisation : au contact de l’air ou lorsque l’on utilise nos doigts pour prélever le produit.

Il est donc indispensable d’ajouter des conservateurs afin d’éviter toute contamination et de prolonger la durée de vie du produit. La conservation peut aller jusqu’à 2-3 ans pour un cosmétique non ouvert, et de 6 mois à 1 an une fois ouvert.

Qu’est ce qui définit un cosmétique labellisé BIO?

La référence en matière de cosmétique naturelle et BIO est la norme Cosmos (COSMetic Organic Standard). Celle ci a été développée par le BDIH allemand, l’association française Cosmebio, Ecocert Greenlife, l’ICEA italien et la Soil Association britannique et vise à harmoniser les labels des différents produits cosmétiques commercialisés en Europe. Le but est d’offrir aux consommateurs des garanties identiques d’un pays à l’autre.
Le référentiel Cosmos reprend les principes de la charte Ecocert, et interdit:

  • les tests sur animaux
  • les parfums et colorants de synthèse
  • certains conservateurs de synthèse comme les parabens ou le phénoxyéthanol
  • les ingrédients issus de la pétrochimie (paraffine, silicone, PEG)
  • les OGM (organismes génétiquement modifiés)
  • les traitements ionisants

De même ce référentiel permet de garantir que :

  • 20 % du total du produit DOIT être BIO (l’eau souvent présente en grande quantité n’est pas incluse dans ce calcul), ou 10% s’il s’agit d’une lotion.
    Label Bio
    Label Bio
  • 95% des ingrédients certifiables transformés mécaniquement DOIVENT être BIO.
  • 30% des ingrédients naturels transformés chimiquement DOIVENT être BIO

Une quantité minime d’ingrédients d’origine synthétique est autorisée : il s’agit le plus souvent des conservateurs et d’ajusteurs de pH.
Vous pouvez lire en détail le référentiel COSMOS en cliquant sur le lien suivant.

Quels sont les conservateurs autorisés dans les produits Bio ?

Les conservateurs autorisés en cosmétique Bio sont limités et doivent répondre à 2 exigences : être efficaces et très doux afin de respecter au maximum l’équilibre de la flore bactérienne naturellement présente sur notre peau . On distingue 2 catégories:

1 -Les conservateurs “nature like” obtenu par synthèse chimique:

Les conservateurs d’origine synthétique autorisés dans les cosmétiques bio sont très limités. Seuls ceux figurant dans cette liste restrictive peuvent être utilisés dans les formules de cosmétiques BIO :

  • acide benzoique et ses sels : benzoate de sodium
  • acide dehydroacétique et ses sels.
  • alcool benzylique
  • acide salicylique et ses sels
  • acide sorbique et ses sels : sorbate de potassium
  • benzoate de dénatonium

Ce sont des dérivés  d’acides organiques existant à l’état naturel, d’où leur appellation nature-like mais ils sont très peu bio-disponibles : d’où la nécessité de les synthétiser.

Baies de Cranberry

Le Complexe benzoate de sodium et sorbate de potassium qu’Alicia a très justement repéré dans la composition du gel d’aloe vera est un mélange synergique dont l’activité anti-microbienne permet de lutter efficacement contre les bactéries, les levures, les champignons et les moisissures. Ces deux conservateurs même si synthétiques sont, comme on vient de le voir, acceptés en cosmétique BIO.

Le sorbate de potassium est un conservateur présent à l’état naturel dans de nombreux végétaux, notamment le  Cranberry. Il est très efficace à faible dose : ce qui représente l’avantage d’en utiliser peu.

Le benzoate de sodium est un dérivé de l’acide benzoïque que l’on trouve naturellement dans la résine de Benjoin.

Ces conservateurs ont une efficacité optimale en milieu acide (pH 4,5-5,5) d’où l’emploi conjoint d’acide citrique (ou autre ajusteur de pH) pour obtenir un pH acide.

2- Les conservateurs naturels :

On distingue par exemple :

  • l’Alcool Bio : non dénaturé,  issu de la fermentation du blé. Pour avoir une action bactéricide efficace sur les germes, il doit être présent à hauteur de 10 à 20% . A ce pourcentage l’alcool est astringent et asséchant : ce qui est peu recommandé chez les personnes à la peau sèche,  sensible ou irritée . L’ajout de glycérine ou autre molécule hydratante et émolliente est courante pour éviter le dessèchement de la peau.
    Fleurs dans flacon ambré
    Huiles Essentielles
  • les Huiles essentielles : en plus de leur vertus thérapeutiques, elles ont également des propriétés bactéricides et fongicides, mais elles ne sont pas répertoriés comme conservateurs à proprement parler. Là aussi il faut faire preuve de prudence chez les sujets à la peau sensible, réactive ou allergique.
  • les Conservateurs d’origine naturelle : comme l’extrait de pépin de pamplemousse, le leucidal, naticide… Ils ont l’inconvénient de n’offrir dans le temps qu’une conservation très limitée (environ 1 mois) et ne sont donc pas employés seuls par les industriels. Plus adaptés aux cosmétiques faits maison, il est recommandé d’en associer au moins 2! Dans la formule du gel d’Aloe vera le conservateur naturel Naticide est employé majoritairement ce qui permet de limiter la quantité de conservateur synthétique.

 Peut on s’affranchir totalement des conservateurs ?

Non, cela n’est pas possible si les produits contiennent une phase aqueuse, mais il est possible de limiter l’emploi de conservateurs par

  • une sélection rigoureuse des matières premières
  • des procédés de fabrication en atmosphère contrôlé, en ajustant le pH du produit cosmétique
  • un choix de packaging limitant la contamination du produit comme les tubes/flacons airless par exemple.

Le choix de formulation sans phase aqueuse, comme les sérums huileux que nous vous proposons chez Oleassence sont également une bonne alternative puisque ces produits ne contiennent pas d’eau, donc pas besoin de Conservateurs. Il n’y a qu’un antioxydant naturel: la vitamine E.

Enfin en réalisant vous même vos soins cosmétiques, vous pourrez choisir le conservateur qui vous convient.

Fabriquez de petites quantités, à conserver au réfrigérateur et à utiliser rapidement! Vous limiterez ainsi le risque de contamination.

Et vous, quels conservateurs naturels choisissez vous pour réaliser vos soins cosmétiques ?

Si vous aimez, LIKEZ. Merci!

 

A Propos Aurélie

Aurélie est pharmacienne en Norvège et est maman de 2 petits garçons. Elle se passionne depuis longtemps pour l'Univers des Soins Naturels. Elle les utilise quotidiennement et a pu observer l'extraordinaire Efficacité de ces Soins sur elle-même et ses enfants.

Voir aussi

Comment trouver les meilleurs Savons Bio, doux pour votre Peau ?

J’ai la chance quand je voyage de rencontrer régulièrement des Professionnels que j’ai formés depuis 5 …

34 Commentaires

  1. Chère Christine;

    Bravo pour votre blog très intéressant
    Voilà depuis plusieurs mois j’ai des petits boutons rouges parfois avec du pus juste au plus du nez sur le côté et sous le nez une fois qu’ils sèches ils deviennent des plaques sèches avec des croutes une fois que je les enlève ou tombe seule ils reviennent. Cela dure depuis 8mois
    Je mets hé arbres à thé dans hv jojoba palmarosa géranium menthe poivrée mais sans résultat!
    Pouvez-vous m’aider svp
    En plus ça me démange énormément et cela devient très rouge
    Je vous remercie d’avance pour votre réponse.
    Leila

    • bonjour Leila,

      je suppose que vous avez arrêté tous les produits conventionnels, crèmes, produits nettoyants et maquillage compris, qui entretiennent les problèmes de peau et annulent les effets bénéfiques des produits naturels.
      préférez du maquillage sous forme de poudre minérale libre, évitez crèmes, fluides, compactes.
      vous pouvez nettoyer/démaquiller votre visage matin et/ou soir avec du liniment oléocalcaire fait maison (50 % eau de chaux + 50 % huile de sésame ou chanvre) suivi de l’hydrolat de camomille allemande, en alternance avec celui de menthe poivrée, avec un coton, pourquoi pas lavable, sans rincer.
      pas d’huiles alimentaires car non adaptées à un usage cosmétique.
      l’efficacité est très liée à la qualité des produits utilisés et leur conservation.
      sur les boutons, en local, vous pouvez appliquer un peu de gel d’aloe vera en très petite quantité, en massage très doux, le soir pour commencer, voire le matin suivant la tolérance, après le nettoyage et avant le soin.
      en soin quotidien, à la place d’une crème, vous pouvez appliquer sur votre visage, 4-5 gouttes du mélange suivant, matin et/ou soir, pour 15 ml:
      huile de chanvre 6 ml
      huile d’onagre 4 ml
      huile de pépin d’argousier 5 ml
      vitamine E 5 gouttes
      conservez les huiles végétales, vitamine E, gel d’aloe vera et mélange au frigo. conservez liniment et hydrolat à l’abri de la lumière et de la chaleur, dans le placard de la salle de bains, si l’utilisation est quotidienne. sinon au frigo.

      A bientôt

    • Bonjour Christine et Nolwenn,

      J’ai essayé pendant plus d un mois le sérum no. 1 pour peaux mixtes qui m’allait très bien jusqu’à ce que je casse le flacon…j ai donc voulu fabriquer un sérum moi même avec jojoba, rose musquée, argan et onagre en quantités égales, huiles a priori de bonne qualité et bio… j ai aussi fini votre liniment et j ai basculé au liniment a l huile d olive de mon fils… et ayant fini ma poudre Lilylolo j ai changé pour la poudre minérale de la roche posay. je ne sais pas lequel des trois produit a provoqué un déséquilibre ou si il s agit d une origine hormonale mais pleins de petits boutons sont apparus sur les joues… j ai enlevé le liniment a l olive, sans succès. Puis mon sérum, en ne gardant que aloe vera mais les petits boutons persistent avec une peau granuleuse… je ne sais plus quoi faire. Dois je recommander le même sérum ou basculer sur le sérum pour acné? (J’ ai repris un traitement homéopathique pour l acné qui avait très bien fonctionné).
      D autre part, l huile de karanja me va très bien pour protection solaire sur le corps cependant elle me donne des petits boutons sur le visage…les mêmes qu’actuellement. Quelle marque de protection solaire recommandez voy pour visage?

      Merci de votre aide!
      Sonia

      • Bonjour Sonia,
        un effet rebond peut arriver bien après le début de traitement naturel.
        Voici un article qui vous explique cela. https://www.oleassence.fr/peau-effet-rebond
        Si vous êtes sûre de la qualité, il n’y a pas de problème mais sachez que l’huile de rosier muscat est comédogène.
        Votre poudre conventionnelle annule les effets du naturel.
        Ce n’est pas le sérum visage qui est en cause dans votre cas.
        Comme crème solaire je vous recommande celle d’alga maris
        À bientôt

  2. Bonjour, doit-on rajouter un conservateur dans la fabrication du liniment ? Vu la présence d’eau de chaux ?? Je n’ai jamais vu une recette avec un conservateur mais plusieurs avec de la vitamine E.

    Si on se passe de conservateur, quelle est la durée maximale de conservation au réfrigérateur ? Une semaine ?

    • bonjour Lau,

      pas besoin de conservation dans un liniment.
      utilisez le dans les 6 mois après fabrication ou ouverture.

      A bientôt

  3. Chère Christine,

    merci pour cet article fort intéressant !
    Combien de temps peut-on conserver une huile végétale et un sérum, non ouverts ?
    Faut-il les conserver au frigidaire ou peut-on les garder dans la salle de bains ?
    Je vous remercie d’avance pour votre réponse.
    Sabine

    • bonjour Sabine,

      non ouverts, ces produits ont une DLUO, date limite d’utilisation .
      une fois ouverts, consommez les huiles végétales dans les 6 à 12 mois , conservés au frigo. et les sérums dans les 4 à 6 mois maximum, de préférence aussi au frigo.
      si vous le consommez dans les 2-3 mois, vous pouvez les conserver à l’abri de la lumière et de la chaleur, dans le placard de la salle de bains.

      A bientôt

  4. Merci beaucoup Christine pour cet article très intéressant et très bien expliqué. . J’avais toujours du mal à acheter des produits bio de qualité mais avec ces conservateurs maintenant je suis rassurée !
    Continuez à nous apprendre les merveilles de la nature.. vous le faites si bien !

    Sheyma

  5. Bonjour,
    Je souhaiterais avoir un renseignement. J’ai une cicatrice très récente sur le visage. Elle date de moins d’un mois, elle a cicatrisé mais ce qui m’inquiète c’est qu’elle est légèrement en creux. Je ne sais pas encore si l’épiderme s’est reconstruis. Elle est un peu rouge avec un contour marron. Est-ce que vous pouvez me renseigner sur la marche à suivre pour faire disparaitre cette cicatrice. Je vous remercie d’avance.
    Cordialement

    • bonjour Nour,

      vous avez reçu une réponse à votre précédent commentaire.

      A bientôt

      • Bonjour madame Christine,
        Svp, comment pourrais-je me débarrasser des points noirs sur la zone T surtout au niveau du nez(je n’ai que 21 ans)?
        L’utilisation du vinaigre de cidre de pomme sur le visage vous dit quoi? Et si elle est bénéfique svp comment pourrais-je l’utiliser?
        Svp donnez moi un soin pour une peau mature mixte qui renferme qlqs ridules.
        Svp pour mes cheveux :
        1/ je veux que mes cheveux soient plus volumineux , est ce qu’il y un un sérum ou une préparation à faire pour mes cheveux?
        2/ mes sourcils sont vides, comment pourrai-je les rendre plus volumineux?
        3/La même chose pour mes cils.
        4/J’ai des cheveux châtain chocolat (voir foncé ) comment pourrais-je les éclaircir un peu naturellement?
        5/comment rendre mes cheveux plus fort et avec. moins de fourches ?
        Merci.

        • bonjour Lylia,

          je n’ai pas d’expérience avec le vinaigre de cidre de pomme.
          l’utilisation des produits naturels entraine l’arrêt des produits conventionnels, crèmes, produits nettoyants et maquillage compris, qui entretiennent les problèmes de peau et annulent les effets bénéfiques des produits naturels.
          préférez du maquillage sous forme de poudre minérale, évitez crèmes, fluides, compactes.
          vous pouvez nettoyer/démaquiller votre visage matin et/ou soir avec du liniment oléocalcaire fait maison (50 % eau de chaux + 50 % huile de sésame) ou de l’huile de jojoba seule, suivi de l’hydrolat de camomille allemande, en alternance avec celui de menthe poivrée, avec un coton, pourquoi pas lavable, sans rincer.
          pas d’huiles alimentaires car non adaptées à un usage cosmétique.
          l’efficacité est très liée à la qualité des produits utilisés et leur conservation.
          sur les boutons, cicatrices non à vif, points noirs, en local, vous pouvez appliquer un peu de gel d’aloe vera en très petite quantité, en massage très doux, le soir pour commencer, voire le matin suivant la tolérance, après le nettoyage et avant le soin.
          en soin quotidien, à la place d’une crème, vous pouvez appliquer sur votre visage, 4-5 gouttes du mélange suivant, matin et/ou soir, pour 15 ml:
          huile de pépin d’argousier 6 ml
          huile de chanvre 4 ml
          huile de pépin de raisin 5 ml
          vitamine E 5 gouttes
          pour une peau mature mixte, la personne concernée peut utiliser le mélange suivant, pour 15 ml:
          huile de pépin d’argousier 4 ml
          huile de pépin de courge 4 ml
          huile de pépin de raisin 4 ml
          huile d’avocat 3 ml
          vitamine E 5 gouttes
          vous pouvez appliquer un peu de gel d’aloe vera sur cheveux secs, avant de faire votre shampooing.
          choisissez un shampooing doux bio.
          pour les sourcils/cils, vous pouvez utiliser le mélange suivant, pour 15 ml:
          huile de ricin 5 ml
          huile d’argan 5 ml
          huile de sapote 5 ml
          vitamine E 5 gouttes
          prenez conseil auprès d’un coiffeur qui fait des colorations végétales.
          vous pouvez appliquer quelques gouttes du mélange suivant, avant le shampooing, pour 50 ml:
          huile de pépin de courge 12 ml
          huile de pépin de raisin 13 ml
          huile d’argan 13 ml
          huile d’avocat 12 ml
          vitamine E 15 gouttes
          conservez les huiles végétales, vitamine E, gel d’aloe vera et mélange au frigo. conservez huile de jojoba, liniment et hydrolat à l’abri de la lumière et de la chaleur, dans le placard de la salle de bains, si l’utilisation est quotidienne. sinon au frigo.

          A bientôt

    • Bonjour,

      je vous conseil l’HV de chaulmoogra
      très efficace pour la restitution de l’épiderme
      utilisé pour les lépreux

  6. Bonjour Christine,

    après avoir soigné une dermatite péri-orale en 2015, le contour de mes lèvres et du menton était redevenu normal. Mais depuis décembre 2016, j’ai recommencé à avoir sur cette zone et notamment le menton des plaques rouges ainsi que des boutons parfois inflammatoires qui une fois qu’ils sèchent desquament un peu. Par ailleurs ma peau sur ces endroits est très sèche voire rugueuse et on peu distiguer des petits points blancs mais non inflammatoires qui laissent supposer de la sécheresse.
    J’utilisais alors l’oléo premium n°2 et j’ai arrêté un moment pour adopter une diète mais la peau de mon visage se déshydratait. Sur les conseils de la pharmacie Monceau, j’ai appliqué l’huile vierge d’avocat sur mon visage et de l’huile de Nigelle avec de l’huile essentielle de tea-tree sur le contour des lèvres et menton. Après un peu d’amélioration, les symptômes disparaissaient puis revenaient. J’ai donc arrêté et ne mets que l’huile d’avocat. Je constate une amélioration et des boutons qui sèchent et s’amenuisent sur les zones du contour des lèvres et menton. Cependant, ma peau sur cette surface reste très rugueuse et les plaques rouges demeurent et j’ai souvent au cours de la journée la sensation de brûlures. Que me conseillez vous sachant que je n’utilise que vos produits depuis 2015 et que je nettoie ma peau avec le liniment oleo-calcaire suivi de l’hydrolat de camomille en alternance avec celui à la rose de damas.
    Merci d’avance pour vos conseils

    • bonjour Nicole,

      vous pouvez utiliser l’huile de chanvre uniquement, à tout moment de la journée.
      à conserver au frigo.
      courage.

      A bientôt

  7. Bonjour,
    Merci de votre réponse très complète je n’en attendais pas autant !
    Mais du coup je suis maintenant convaincue de prendre l’aloevera seulement il n’est plus en stock, quand pensez vous pouvoir nous en proposer de nouveau?
    Merci et prenez soin de vous

  8. Bonjour,
    mon petit fils de 4 ans a une petite cicatrice rouge sur la joue. Il a trébuché sur un divan en tissu et il a comme un échauffement. Aucune crème pharmaceutique n a pu atténuer cette petite cicatrice. Peux t on agir avec une huiles végétale ou essentielle avec un petit enfant ?
    En ce qui me concerne, j ai 60 ans et j aurai besoin de conseilles pour changer ma crème contre les huiles essentielles pouvant nourrir, hydrater et agir un peu sur le vieillissement de la peu. Pouvez vous me conseiller également pour les mains ?
    je n habite pas très loin de la pharmacie de Goult, je pourrai donc y aller pour acheter mes huiles.
    je vous remercie de bien vouloir me renseigner.

    Maryse

    • bonjour Maryse,

      pour votre petit fils, vous pouvez utiliser en doux massage 1 goutte du mélange suivant, pour 15 ml:
      huile de pépin de baie d’églantier 5 ml
      huile de chanvre 5 ml
      huile d’argan 5 ml
      vitamine E 5 gouttes
      vous pouvez nettoyer/démaquiller votre visage matin et/ou soir avec du liniment oléocalcaire fait maison (50 % eau de chaux + 50 % huile de sésame) suivi de l’hydrolat de rose de damas, avec un coton, pourquoi pas lavable, sans rincer.
      en soin quotidien, à la place d’une crème,vous pouvez appliquer sur votre visage, 4-5 gouttes du sérum n°1, matin et/ou soir.
      conservez les huiles végétales, et mélange au frigo. conservez liniment et hydrolat à l’abri de la lumière et de la chaleur, dans le placard de la salle de bains, si l’utilisation est quotidienne. sinon au frigo.

      A bientôt

  9. Votre blog est très intéressant, grâce à vous j’ai pu connaitre beaucoup d’informations sur les huiles. Je me suis lancer récemment dans la fabrication des huiles, comme le coco plus tard je vais essayer pour l’avocat et la carotte.
    Je viens d’un pays où il fait extrêmement chaud, des températures atteignant parfois 40 degrés à l’ombre. Une femme sur deux a des problèmes de peau, donc j’essaye de faire mes huiles pour ma famille et moi.
    Mes questions sont les suivantes :
    J’ai déjà fait mon huile de coco, on le préparant j’ai ajouté de l’eau chaud ; est ce que mon huile sera contamine ?
    Et quels types de conservateurs, je devrais utiliser pour mon huile coco, et plus tard pour mes huiles avocat et carotte ?
    j’ai besoin de vos conseils. merci

    • Bonjour Diarra,
      si vous éliminez complètement l’eau de votre huile rapidement, elle ne sera pas contaminée.
      Les huiles n’ont pas besoin de conservateurs parce que les bactéries n’y poussent pas.
      A bientôt

      • MERCI.
        JUSTE pour une petite question ; dans les processus de macérations pour une huile comme celle du carotte ; les conservateurs sont ils nécessaire?
        merci pour vos conseils.

        • Bonjour Diarra,
          vous n’avez besoin de conservateurs que s’il y a de l’eau.
          Donc séchez d’abord votre carotte en petite lamelle, puis laissez macérer sans conservateurs (pour tuer les bactéries) , mais rajoutez au moins 1% de Vitamine E pour protéger votre huile du rancissement. C’est pour cela s’ailleurs que je n’aime pas les macérâts.
          A bientôt

  10. Bonjour Christine et Nolwenn, quels sont donc les conservateurs judicieux voire indispensable dans un hydrolat? Je fais attention à ne pas tomber sur un hydrolat contenant de l’alcool (quel est le terme exact pour désigner l’alcool??), mais je rencontre aussi des termes comme leuconostoc/radish root ferment filtrate ou encore 0,6% DEHYDROACETIC ACID, BENZYL ALCOHOL, bref c’est la pagaille. Je souhaiterais trouver un hydrolat exempt de tout additif. Que contient votre hydrolat de camomille sur le site oleassence en dehors de la plante? Pourquoi mon hydrolat de camomille noble (avec ferment de radis) et mon hydrolat d’immortelle les deux achetés dans un magasin BIO sont incolores et pas jaunes? J’estime que je ne suis pas la seule à patauger pour éviter tout ingrédient nuisible aux peaux hypersensibles? Merci de votre aide précieuse. Anne

    • Bonjour Anne,
      ce sera très difficile car les hydrolats sont très fagiles et il y a des microbes qui se développent raidement dans un hydrolat.
      Les différents conservateurs évoqués sont bio , vous avez aussi le sorbate de potassium et le benzoate de sodium.
      Personnellement, je pense que c’est plus sécure sauf si vous avez un terrain allergique.
      Evitez effectivement l’alcool pur (ou ethanol).
      A bientôt

  11. Bonjour Christine.
    En terme de conservateurs non nocifs lesquels permettent une meilleure conservation? J’entends par là quelle efficacité pour quelle durée?
    Merci d’avance pour vos éclairages.

    • Bonjour Lili,
      on ne peut pas répondre à cette question, ça dépend de toute la formule du cosmétique, de la qualité des ingrédients, du pH, du dosage, de la combinaison de conservateurs choisis…etc.
      Bonne journée.

    • Bonjour Lili,
      ne proposant aucune crème, je ne suis pas une spécialiste des conservateurs, ayant très peu d’expériences sur le sujet.
      Je ne recommande d’ailleurs pas les crèmes qu’elles soient bio ou conventionnelles.
      A bientôt

  12. du coup le sorbate de potassium et le benzoate de sodium sont naturels et sans danger pour la santé humaine?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *