Accueil » Comprendre la peau » Les 6 Règles d’Or pour limiter la déshydratation (2)

Les 6 Règles d’Or pour limiter la déshydratation (2)

Comme vous l’avez appris dans l’article de la semaine dernière, hydrater ne consiste pas à faire pénétrer de l’eau au niveau de l’épiderme.
Il s’agit au contraire de limiter la perte en eau! Il apparaît donc primordial de connaître les facteurs qui aggravent la déshydratation afin de maîtriser la perte hydrique.
Identifier ces facteurs permet de prévenir les problèmes de peau déshydratée et d’optimiser les soins anti-déshydratations.
Découvrez les 6 règles d’or pour limiter efficacement les problèmes de déshydratation.

Attention au cercle vicieux de la déshydratation !

Vous souvenez vous du rôle ESSENTIEL de la PIE = Perte Insensible en Eau ?
Le derme, fortement vascularisé, constitue le réservoir en eau de la peau. Grâce à un flux hydrique permanent (= la PIE) l’eau transite des couches profondes de la peau (le derme) vers la couche supérieure de l’épiderme.
Et ceci dans le but de maintenir l’hydratation de la couche cornée.

Le taux d’hydratation de cette couche est voisin de 13%.  S’il est inférieur à 10%, la peau perd son élasticité, devient terne, rugueuse, fatiguée et inconfortable…

Au delà de l’aspect esthétique, une déshydratation entraîne :

  • une perte du rôle protecteur de la peau : elle devient alors réactive (rougeurs, voire une sensation de brûlure),  s’assèche, et des infections cutanées peuvent se développer… Car une peau déshydratée est plus fragile, et ne joue plus son rôle de barrière de façon optimale.
  • une diminution du renouvellement cellulaire : car l’eau permet la maturation des cellules de la couche cornée et facilite la desquamation des cellules mortes qui sont en surface. Une déshydratation empêche ce processus de maturation de la couche cornée, et freine l’élimination des cellules mortes.
Le cercle vicieux de la déshydratation

 

Un défaut d’hydratation peut être causé par de nombreux facteurs : conditions climatiques, produits irritants, vieillissement…
Tous ces facteurs mettent à mal votre peau en affaiblissant sa fonction barrière. Votre peau étant moins protégée, le ciment lipidique n’assure plus une cohésion efficace de la couche cornée.
L’eau n’est plus maintenue en surface, la peau se déshydrate et c’est le début d’un cercle vicieux…

 

 

 

Voici les 5 facteurs aggravant la déshydratation de votre peau :

1 – L’environnement dans lequel vous vivez :

Influence des saisons sur la peau

 

Votre peau mène chaque jour un combat contre les agressions externes qui diminuent sa réserve en eau.

Notamment :
– les conditions climatiques (les saisons, les changements de températures, le taux d’humidité,…)
– votre lieu de travail (climatisation, ou en plein air)
– la pollution, le tabac
– le stress…

 

2- Les agressions chimiques ou mécaniques :

Peuvent venir de produits que vous manipulez dans votre travail ou vos loisirs :

  • des peintures, solvants, white spirit
  • des produits trop détergents (produits d’entretien agressifs)
  • des solutions hydro-alcooliques

Dans ces cas précis ce sera surtout la peau des mains qui souffrira de déshydratation.

3- Le mauvais état de la «fonction barrière » de votre peau :

Des problèmes cutanés tels que : blessures, écorchures, brûlures, dartres, sécheresse…  entraîneront une peau qui aura du mal à rester hydratée.
De même si le renouvellement cellulaire ne se fait pas correctement, une couche épaisse de cellules mortes restera en surface de la peau et constituera une entrave à la pénétration des soins.

4- L’âge :

En prenant de l’âge, 2 processus essentiels au maintien de l’hydratation sont impactés:

  • la diffusion de l’eau du derme (intérieur) vers la couche cornée (extérieur) est moins efficace, ce qui diminue nettement la quantité d’eau présente en surface.
  • le renouvellement de l’épiderme et la fabrication de ciment lipidique se font plus lentement et en quantité moindre.

Donc une peau mature est souvent carencée en lipides. Elle n’est plus en mesure de capter ni de retenir l’eau au niveau de la couche cornée.  La peau se déshydrate et son vieillissement s’accélère

5 – L’usage de produits cosmétiques inadéquats :

Par exemple:

  1. l’emploi de produits non adaptés à votre type de peau : s’entêter à utiliser une crème dite “hydratante” alors que la peau est sèche (a surtout besoin d’être nourrie).
  2. l’usage de produits trop agressifs :
  • lotion à base d’alcool qui dessèche la peau, solution hydro-alcoolique
  • produit contenant des tensio-actifs sulfatés qui sont irritants
  • parfum 
  • huiles essentielles dites dermo-caustiques
  • gommages trop fréquents ou abrasifs
  • savon de Marseille ou savon industriel

Voici les 6 Règles d’Or pour retrouver une Peau Hydratée?

Le taux d’hydratation de la couche cornée dépend donc de plusieurs paramètres sur lesquels nous pouvons jouer :

  • Règle N°1 : Buvez abondamment !

    Eau détox

    L’eau que nous buvons est ensuite distribuée par la circulation sanguine jusqu’au derme, qui constitue le réservoir d’eau de notre peau.

    Boire l’équivalent d’un verre toutes les heures est recommandé sous un climat tempéré. C’est le minimum pour compenser la perte hydrique par les urines, la transpiration et la perspiration (PIE).
    En cas de chaleur ou si vous faites du sport il faudra augmenter votre consommation.

    Préférez les eaux minérales, les eaux de source, le thé vert, les eaux détox (avec des agrumes, des fruits riches en antioxydants, des légumes, de la menthe…)

  • Règle N°2 : Effectuez un gommage doux régulier !

    Ce qui permet d’éviter l’accumulation de cellules mortes au niveau de la couche cornée et d’optimiser le renouvellement cellulaire. Les soins que vous apporterez à votre peau seront alors mieux assimilés.
    Choisissez un gommage doux comme l’exfoliant
    à la poudre d’açaï.

  • Règle N°3 : Nourrissez votre épiderme avec l’apport d’acides gras essentiels !

    C’est le rôle des huiles végétales qui permettent de combler les carences en acides gras. Les acides gras sont des éléments indispensables du ciment lipidique de la couche cornée et lui permettent d’assurer la rétention d’eau.

    Retrouvez quelles sont les huiles végétales à privilégier en cas de déshydratation dans cet article: Huiles “hydratantes” lesquelles choisir !

  • Règle N°4 : Protégez votre peau d’un environnement agressif !

Limiter l’emploi de produits irritants, de solution hydro-alcoolique, portez des gants,…
Et pensez à adapter votre sérum selon les saisons.

  • Règle N°5 : Prévenez le vieillissement prématuré de votre peau !

    Le vieillissement de la peau entraîne des répercussions importantes sur les structures de régulation de l’hydratation cutanée.
    Pour préservez votre capital hydratation, soutenez au maximum le processus anti-radicalaire de votre peau :
    – Appliquez des huiles riches en anti-oxydants : huiles végétales de pépins de Framboise ou de pépins de Grenade
    Protégez votre visage des effets néfastes du soleil avec des produits solaires protecteurs.

  • Règle N°6 : Utilisez des soins anti-déshydratants performants !

    C’est à dire qui maintiennent l’eau au niveau de l’épiderme en utilisant à la fois des agents hmectants (comme les composants du NMF: (Natural Moisturing Factor), ET des corps gras appropriés.

    C’est ce que je vous propose de découvrir la semaine prochaine !

A Propos Aurélie

Aurélie est docteur en pharmacie et est maman de 2 petits garçons. Elle se passionne depuis longtemps pour l’Univers des Soins Naturels. Elle les utilise quotidiennement et a pu observer l’extraordinaire Efficacité de ces Soins sur elle-même et ses enfants.

Voir aussi

Acné et boutons

Microkystes, acné microkystique, bouton sous la peau..:s’en débarrasser !

Femme regardant un microkyste Les microkystes sont en fait des comédons fermés qui se situent …

23 Commentaires

  1. Bonjour Christine
    SOS !
    J’ai besoin de vos conseils , je viens de me faire opérer le 5 octobre et le 19 octobre.
    Mon plus gros problème c’est l’anesthésie que j’ai beaucoup de mal à évacuer.
    Et a chaque fois le lendemain j’ai les joues rouge écarlate et un peu gonflé qui me brule comme un énorme coup de soleil et quand ça se calme j’ai le visage qui pluche.
    Et là c’est pire car endormie 2 fois de suite , c ‘est tout le visage et ce matin toute la peau du visage pluche et est très inconfortable.
    Hier j’ ai mis du baume au chanvre car je ne sais plus quoi mettre même les huiles j’ai l’impression que rien ne rentre dans ma peau.
    Si vous pouviez me donner un mélange d’huile qui pourrais m’aider et surtout hydrater et calmer
    je vous en remercie d’avance

    • bonjour Veronique,

      avez vous utilisé l’huile de chanvre seule et à tout moment de la journée?
      vous pouvez associer l’huile d’avocat qui est protecteur.
      courage.

      A bientôt

  2. Bonjour,
    J ai le menton avec des kystes et des gros boutons. J ai 47 ans. Que dois-je je faire ? Car les dermato ne savent pas les faire disparaître.
    Merc

    • bonjour Stephanie,

      l’utilisation des produits naturels entraine l’arrêt des produits conventionnels, crèmes, produits nettoyants et maquillage compris, qui entretiennent les problèmes de peau et annulent les effets bénéfiques des produits naturels.
      préférez du maquillage sous forme de poudre minérale libre, évitez crèmes, fluides, compactes.
      vous pouvez nettoyer/démaquiller votre visage matin et/ou soir avec du liniment oléocalcaire ou de l’huile de jojoba seule, suivi de l’hydrolat de menthe poivrée/camomille allemande, avec un coton, pourquoi pas lavable, sans rincer.
      pas d’huile alimentaire car non adaptées à un usage cosmétique.
      sur les boutons/microkystes, cicatrices non à vif, points noirs potentiels, taches brunes éventuelles, en local, en préventif et en curatif, vous pouvez appliquer un peu de gel d’aloe vera en très petite quantité, en massage très doux, le soir pour commencer, voire le matin suivant la tolérance, après le nettoyage et avant le soin.
      en soin quotidien, à la place d’une crème, vous pouvez appliquer sur votre visage, matin et/ou soir, 4-5 gouttes du sérum 4 ou d’un mélange d’huiles de pépin de pépin d’argousier, de pépin de raisin et de chanvre.
      conservez les huiles végétales, gel d’aloe vera et mélange au frigo. conservez huile de jojoba, liniment et hydrolat à l’abri de la lumière et de la chaleur, dans le placard de la salle de bains, si l’utilisation est quotidienne. sinon au frigo.
      je vous invite à consulter mon blog http://www.lanaturepourmapeau.com

      A bientôt

  3. J’ai 69 ans et c’est la première fois que je lis vos conseils et commentaires que je trouve très sensés, clairs et convaincants. Merci.

  4. Bonjour,

    Quel est votre conseil en cas de déshydratation de la peau des mains?

    Merci

  5. Bonjour,

    J’ai 65 ans et une calvitie naissante au sommet du crâne. J’ai des chutes de cheveux récurrentes.

    J’utilise le sérum pour cheveux N°2 dont je suis contente. Odeur et un peu de repousse

    Je voudrais ajouter au sérum des HE pour tenter de booster l’effet anti-chute et la repousse : notamment , Sauge sclarée et Bay St Thomas. Qu’en pensez-vous ? et si oui, dans quelles quantités pour le flacon de Sérum N°2 – 50 ml

    Merci pour votre retour, bien cordialement
    Laurence

    • bonjour Laurence,

      oui vous pouvez.
      pas d’huile essentielle de sauge sclarée en cas de cancer hormonodépendant.
      ajoutez à la dose à appliquer 1 goutte de chaque huile essentielle dans le creux de la main.
      règlementairement, nous ne pouvons plus donner de formules et dosages précis, merci pour votre compréhension.

      A bientôt

  6. Bonjour,
    J ai une peau mature et sensible avec tendance à la couperose et rosacee,un peu de pores dilates et petits points noirs sur le nez et le menton.
    J utilise des produits bio particulièrement des huiles.
    Mon problème est le suivant: je vais régulièrement à la piscine et je dois beaucoup protéger mon visage sinon cela rougit et chauffe, je nage le crawl et la brasse coulée j ai donc le visage dans l eau.actuellement la seule solution qui tienne sur la peau pendant 1 heure ou plus est une grosse couche de crème écarlate plus un écran solaire minéral waterproof (avene).
    J aimerais vraiment trouver une solution naturelle et efficace.le beurre de karité est peu être trop occlusif pour une peau avec tendance à la rosacee,en effet j ai lu que ce type de peau devait plutôt utiliser des crèmes fluides(je sais que vous ne conseillez pas les crèmes).
    Pouvez vous m aider.
    Par avance merci.

    • Bonsoir,j’ai une acnée rosacée depuis plus dix ans,j’ai consulté dermatho utilisés des tas de cremes sans succes.Dernierement je suis allée voir une kinésiologue ,j’ai remarqué que pendant les périodes d’angoisse ou de stress mes joues me chauffent énormément.J’ai arreté les produits laitiers a base de lait de vache,le chocolat et le café sur conseil d’un m”decin naturopathe,bon j’ai deux plaques rouges sur mes joues je désespere..

      • bonjour Stephanie,

        l’utilisation des produits naturels entraine l’arrêt des produits conventionnels, crèmes, produits nettoyants et maquillage compris, qui entretiennent les problèmes de peau et annulent les effets bénéfiques des produits naturels.
        préférez du maquillage sous forme de poudre minérale libre, évitez crèmes, fluides, compactes.
        vous pouvez nettoyer/démaquiller votre visage matin et/ou soir avec du liniment oléocalcaire suivi de l’hydrolat de rose de damas/camomille allemande, avec un coton, pourquoi pas lavable, sans rincer.
        pas d’huile alimentaire car non adaptées à un usage cosmétique.
        en soin quotidien, à la place d’une crème, vous pouvez appliquer sur votre visage, matin et/ou soir, 4-5 gouttes du sérum 2 .
        conservez les huiles végétales et mélange au frigo. conservez liniment et hydrolat à l’abri de la lumière et de la chaleur, dans le placard de la salle de bains, si l’utilisation est quotidienne. sinon au frigo.

        A bientôt

    • bonjour Mireille,

      en effet, nous ne conseillons pas de crèmes, même bio.
      l’utilisation des produits naturels entraine l’arrêt des produits conventionnels, crèmes, produits nettoyants et maquillage compris, qui entretiennent les problèmes de peau et annulent les effets bénéfiques des produits naturels.
      préférez du maquillage sous forme de poudre minérale libre, évitez crèmes, fluides, compactes.
      vous pouvez nettoyer/démaquiller votre visage matin et/ou soir avec du liniment oléocalcaire suivi de l’hydrolat de rose de damas/camomille allemande, avec un coton, pourquoi pas lavable, sans rincer.
      pas d’huile alimentaire car non adaptées à un usage cosmétique.
      en soin quotidien , à la place d’une crème, vous pouvez appliquer sur votre visage, matin et/ou soir, 4-5 gouttes du sérum 2.
      conservez les huiles végétales et mélange au frigo. conservez liniment et hydrolat à l’abri de la lumière et de la chaleur, dans le placard de la salle de bains, si l’utilisation est quotidienne. sinon au frigo.
      courage, il faudra sans doute de nombreux mois pour rééquilibrer votre peau et la rendre plus résistante.

      A bientôt

  7. Bonjour,

    Tout d’abord, je souhaite vous dire combien je suis ravie de vous connaître : vos produits et vos méthodes m’ont littéralement conquise, et je n’utilise plus que ça. Les débuts ont été légèrement difficiles, et c’est en voulant revenir aux produits conventionnels, qui m’ont fait me sentir plâtrée, que je suis finalement et définitivement revenue aux produits naturels, complètement convaincue. J’ai même du mal à m’offrir un soin chez l’esthéticienne maintenant !!!

    J’ai plusieurs questions:
    1/ J’ai 45 ans, une peau à tendance acnéique (mais qui n’a presque plus de bouton depuis que j’applique le mélange que vous m’avez conseillé : argousier/chanvre/pépins de raisins/macadamia) assez déshydratée. Jusqu’à aujourd’hui le mélange que vous m’avez proposé et que je viens de citer me convenait parfaitement, mais maintenant je ressens de nouveau des tiraillements et une peau plus sèche, et moins éclatante (alors que je suis le protocole que vous m’avez donné à la lettre). Faut-il que je modifie un peu la formule. Dans quel sens?

    2/ je suis en train d’entrainer ma fille de 14 ans sur l’usage de produits naturels. Le problème est qu’elle a une peau très acnéique, de nombreux points noirs et surtout des points blancs surinfectés. Sa peau est extrêmement fine, blanche et réactive. Pour l’instant elle met de l’huile de nigelle dans laquelle j’ai ajouté quelques gouttes de ravintsara et de hélichryse. Elle ajoute le soir de l’aloe vera sur les boutons (donc presque tout le visage), qu’elle supporte bien. Elle nettoie sa peau avec un savon d’alep avec 30% de laurier et termine sa toilette avec de l’hydrolat de menthe poivrée. Elle fait 1 à 2 fois par mois un gommage (le vôtre) et un masque maison à base d’argile verte, d’aloe vera, d’hydrolat de menthe poivrée auquel j’ajoute 2 gouttes de 2 ou 3 huiles essentielles que je varie (niaouli, ravintsara, hélichryse, orange, tea tree).
    Est-ce que vous auriez un conseil ou est-ce que ce “protocole” vous semble le bon?

    Vous remerciant d’avance pour vos réponses !

    Sophie

    • bonjour Sophie,

      vous pouvez remplacer le macadamia par l’huile d’avocat.
      votre fille peut remplacer le savon d’alep par du liniment oléocalcaire suivi de l’hydrolat de menthe poivrée/camomille allemande, avec un coton, pourquoi pas lavable, sans rincer.
      évitez les masques puisque sa peau est très réactive avec des huiles essentielles/gel d’aloe vera.
      elle peut faire un masque tous les 15 jours avec un mélange d’argile verte et hydrolat camomille allemande +/- quelques gouttes d’huile de chanvre , à laisser en place 2-3 minutes maximum; et de façon locale sur les zones de points noirs.
      le gel d’aloe vera s’applique sur les boutons,cicatrices non à vif, points noirs, taches brunes éventuelles, en local, en préventif , en curatif, en très très petite quantité, en massage très doux, le soir pour commencer, voire le matin suivant la tolérance, après le nettoyage et avant le soin.
      même si elle le supporte bien, elle a une peau réactive, et donc sujette aux rougeurs, je suppose, et le gel d’aloe vera est un exfoliant et peut alimenter le cercle vicieux de l’inflammation.
      en soin quotidien, elle peut appliquer sur son visage, matin et/ou soir, 4-5 gouttes d’un mélange d’huile de pépin d’argousier, de chanvre et pépin de raisin.
      conservez les huiles végétales, gel d’aloe vera et mélange au frigo. conservez liniment et hydrolat à l’abri de la lumière et de la chaleur, dans le placard de la salle de bains, si l’utilisation est quotidienne. sinon au frigo.
      je vous invite à consulter mon blog http://www.lanaturepourmapeau.com

      A bientôt

  8. Bonjour,
    J’ai 61 ans, une peau très sensible et fine, complètement déshydratée!!!. J’ai un psoriasis cuir chevelu et du vitiligo depuis l’âge de 20 ans sur tout le corps. J’ai fait des mélanges d’HE et HV selon vos conseils et je n’ai obtenu aucun résultat. Faut il persister et ce n’est pas mon cas…. Auriez des conseils simples à me donner surtout pour ma peau déshydratée….
    Merci d’avance pour votre réponse.

    Linda

    • bonjour Linda,

      je suppose que vous avez arrêté tous les produits conventionnels, crèmes, produits nettoyants et maquillage compris, qui entretiennent les problèmes de peau et annulent les effets bénéfiques des produits naturels?
      préférez du maquillage sous forme de poudre minérale libre, évitez crèmes, fluides, compactes.
      vous pouvez nettoyer/démaquiller votre visage matin et/ou soir avec du liniment oléocalcaire suivi de l’hydrolat de rose de damas/camomille allemande, avec un coton, pourquoi pas lavable, sans rincer.
      pas d’huile alimentaire car non adaptées à un usage cosmétique.
      je suppose que vous buvez 1,5 L et avez ajouté à votre alimentation équilibrée, riche en fruits et légumes, des acides gras oméga 3 (huiles de colza, noix, lin, poissons gras des mers froides, noix, noisettes..)
      en soin quotidien, vous pouvez appliquer sur votre visage , matin et/ou soir, 4-5 gouttes de l’oléopremium 3.
      pour le cuir chevelu, vous pouvez faire un masque avec quelques gouttes de l’oléofluide 4 avant de faire votre shampooing doux bio sans sulfate.
      pour les taches blanches, utilisez l’oléofluide 6 matin et soir.
      protégez les taches du soleil avec une crème solaire bio et minérale qui sera compatible avec les produits naturels.
      il faudra sans doute de très nombreux mois pour atténuer les taches surtout après 40 ans de vitiligo.
      courage !
      conservez les huiles végétales et mélange au frigo. conservez liniment et hydrolat à l’abri de la lumière et de la chaleur, dans le placard de la salle de bains, si l’utilisation est quotidienne. sinon au frigo.

      A bientôt

  9. Bonjour,

    J’ai bien reçu mon colis hier. En fait je ne sais pas lequel des 2 produits utiliser l’ huile vég. carthame ou oléo-premium ? matin ou soir ?

    Peur-être aussi plusieurs fois dans la journée.

    Je ne me maquille pas souvent (fond de teint). Je me nettoie le visage avec un lait bébé le soir, rince à l’eau. Puis soin. Le matin ablution d’eau puis soin.

    Pour les poches sous les yeux lequel des 2 utiliser S.V.P.

    MERCI de m’aider à utiliser vos produits qui m’intéressent vraiment.

    Sincèrement.
    Patricia

    • bonjour Patricia,

      vous pouvez alterner matin et soir, ou utiliser les 2, matin et/ou ou soir.
      écoutez votre peau.
      l’utilisation est produits naturels entraine l’arrêt des produits conventionnels, crèmes, produits nettoyants et maquillage compris, qui entretiennent les problèmes de peau et annulent les effets bénéfiques des produits naturels.
      stoppez l’utilisation du lait bébé.
      préférez du maquillage sous forme de poudre minérale libre, évitez crèmes, fluides, compactes.
      vous pouvez nettoyer/démaquiller votre visage matin et/ou soir avec du liniment oléocalcaire suivi de l’hydrolat de rose de damas/camomille allemande, avec un coton, pourquoi pas lavable, sans rincer.
      pas d’huile alimentaire car non adaptées à un usage cosmétique.
      pour les poches sous les yeux, vous pouvez appliquer 1 goutte d’huile de carthame.

      A bientôt

  10. Bonjour

    Avant de passer commande, deux conseils svp ? J ‘utilise avec bonheur et efficacité , depuis juin, le sérum numéro 2 pour une peau à rougeurs bien marquée mature ( j ai 53ans ). Quelle est la différence entre le sérum 2 et l’oléo premium pour peaux réactives svp ? Et il me semble qu’avec le froid et vent actuels, le sérum n’est pas assez protecteur, que prendre en complément ? En vous remerciant bien chaleureusement, bien à vous

    • Bonjour Marie-Rose,

      vous avez reçu une réponse à votre précédent commentaire:
      “je donne toujours le conseil: “On ne change pas une équipe qui gagne “.
      Si le Sérum Visage vous réussit, surtout gardez le.
      L’Oléo-Premium N°3 est proposé aux personnes chez qui il est moins actif, car nous sommes des individus et nous ne réagissons pas tous de la même façon aux mêmes molécules.

      A bientôt

  11. Bonjour,
    Je suis un homme et j’ai 50 ans et des problèmes de peau depuis toujours, je crois. J ai la peau très sensible, hyper réactive, très sèche couperosée et soufrant d acné rosacée. j ai également la peau beaucoup de points noirs et de encore des boutons à mon âge. Vraiment pas simple donc. J’ai arrêté le tabac , mange plutôt sainement. J’ai un travail salissant je dois donc avoir des produit efficaces pour me laver. J’utilise depuis 2 ans de l huile de chanvre et votre savon saponifié que je tolère a peu prés. mais toujours des réactions très vives, des points noir, la peau sèche et qui brûle surtout en cette période hivernale. J’ai fait une réaction à la camomille allemande et a l aloé vera.(rouge écarlate) J’ai besoin de vos conseils avant de passer commande car je ne sais plus quoi faire et j en ai marre de commander des produits qui finissent à la poubelle!
    Merci beaucoup.
    Pierre

  12. Bonjour Christine,
    J’ai à nouveau besoin de vos conseils … depuis 9 mois, j’utilse vos produits avec démaquillage liniment + hydrolat & poudre d’acai 1 fois par semaine, le matin OP5 et le soir Aloé Véra (& OF2 pour les poches + OF6 : d’ailleurs cicatrice atténuée mais toujours très claire ? puis-je encore espérer une amelioration après 9 mois ? Dois-je continuer avec OF6 tel quel ? Et autre souci j’ai toujours pas mal de boutons et “microkystes” sur joues et menton surtout, que me conseillez vous ? Je pensais au sérum visage 4 le soir après l’aloe Vera sur les zones concernées ? Pour rappel j’ai 50 ans Merci beaucoup d’avance de vos conseils !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *