Qui n’a jamais rêvé de ralentir la repousse des poils ? Et pourtant, comme je l’ai expliqué dans un article sur la repousse des cheveux, les poils ont toute leur importance dans notre physiologie.

En revanche, ils peuvent représenter un vrai problème pour certaines personnes. Bien sûr, nous n’aborderons pas dans cet article des problèmes aussi importants que l’hirsutisme ou l’hypertrichose.

A quoi servent les poils ?

A vrai dire, la nature est très bien faite et ne fait absolument rien au hasard.

Et donc les poils que nous avons sur le corps ont toute leur utilité.

Il faut toujours garder en tête que nous sommes le résultat de l’évolution du vivant sur la terre et que si nous avons des poils, ce n’est pas un hasard.

Les mammifères dont nous faisons partie, sont des animaux à poils, et ces poils sont indispensables pour la survie de nombreuses espèces animales.

Contrairement à ce que nous pensons généralement, chez l’homme, les poils jouent un rôle important de protection pour certains organes de notre corps.

Par exemple:

  1. Les cils et les sourcils empêchent les poussières de pénétrer dans les yeux.
  2. Les poils dans le nez ou les oreilles servent de filtre et permettent d’alerter l’organisme par leur perception tactile de l’intrusion, d’organismes étrangers, comme un insecte ou une poussière.
  3. Les poils des aisselles protègent la zone fragile des ganglions et ceux des organes génitaux vitaux pour la survie de l’espèce.
  4. Les cheveux protègent des effets nocifs des UV (c’est le 1er organe que rencontrent les rayons du soleil quand nous sommes debout dehors).

Le cycle de vie d’un poil est le même que celui du cheveu qui a été expliqué dans un article récent. Les 3 phases (Cliquez ici pour voir l’article sur les cheveux: https://www.oleassence.fr/alopecie-pelade-calvitie-precoce-comment-faire-pousser-les-cheveux-naturellement)

Importance du poils dans la peau avec le muscle rétracteur

Importance du poils dans la peau avec le muscle rétracteur

Avec l’âge, les poils ont tendance aussi à devenir blancs, comme les cheveux, car il y a une moindre production de mélanine par les mélanocytes.

Le rôle du muscle horripilateur:

Vous avez tous ou toute entendu parler du terme « horripiler ». Il veut bien dire hérisser les poils.

Effectivement à la base de chaque poil il y a un muscle appelé le muscle horripilateur. Celui-ci permet aux poils de se redresser et d’emprisonner de l’air sous le poil. Cet air va permettre de créer une isolation thermique, particulièrement efficace chez les mammifères.

Chez l’homme, qui  a peu de poils en comparaison, cela a peu d’effet sur l’isolation et se manifeste surtout  par l’effet chair de poule, en cas de froid par exemple.

Le poil chez les mammifères joue a le rôle vital de régulateur thermique. Cela semble moins vrai chez les humains.

Cependant, on pense que les poils joueraient aussi un rôle sur l’évaporation de la transpiration en augmentant la surface des échanges thermiques. Ce serait le cas des aisselles et des organes génitaux.

Pourquoi s’épile-t-on ?

C’est notre civilisation qui a engendré l’idée que les poils n’étaient pas adaptés à la beauté féminine, ni masculine d’ailleurs.

C’est cette culture qui impose cette notion de corps glabre. Or, une peau épilée est une peau agressée. Même le rasage abîme la peau.

Et, on a vu que les poils ont une utilité physiologique. Il serait intéressant d’en garder les avantages sans pour autant avoir des effets esthétiques inadéquats avec les critères actuels. Donc, mes préférences vont au rasage qui n’abîme pas la racine du poils, puis à l’épilation pour ceux et celles qui n’aiment pas le rasage. En revanche, je suis réticente à l’épilation permanente qui détruit le poil.

Il faut donc trouver  une solution qui permet de ralentir la repousse des poils et d’avoir une moindre pilosité, ce qui est un compromis entre l’utilité des poils et leur effet non-esthétique.

L’huile de Souchet, une merveille pour ralentir la repousse des poils

L’huile de Souchet est très connue et très utilisée au Maroc depuis des générations pour ralentir la repousse des poils.  Elle était également très appréciée des Egyptiennes depuis l’Antiquité. On l’appelle aussi Tigernut.

Amandes de terre dont est extraite l'huile de Souchet

Amandes de terre dont est extraite l’huile

Elle a en plus comme avantage d’être

  • très douce au toucher
  • de donner une certaine élasticité à la peau
  • de garder l’hydratation de la peau
  • réparatrice, ainsi que légèrement apaisante, grâce aux phytostérols qu’elle contient.

Tout ceci est très utile pour des peaux agressées par l’épilation et le rasage.

Elle peut être associée à d’autres huiles pour un soin après-rasage ou un soin post-épilation.

Mode d’emploi de l’huile de Souchet

Huile de Souchet pour ralentir la repousse des poils

Huile de Souchet pour ralentir la repousse des poils

Tout d’abord, elle convient à tous les types de peaux.

Il est intéressant de l’utiliser aussi bien en  avant-épilation qu’en après-rasage ou après-épilation.

Pour l’épilation, voici un protocole à suivre pour optimiser son effet :

  1. La veille de l’épilation, faites un gommage avec le baume exfoliant par exemple pour préparer votre peau.
  2. Après l’épilation, appliquez une formule à base d’huile de Souchet  et d’ huile essentielle de Sauge Sclarée sur les parties de la peau épilées.

Formule Complète Post-Rasage ou Post-Epilation : à mélanger au creux de votre main juste avant l’application

  • Huile de Souchet  3 gouttes
  • Huile de Chanvre 2 gouttes
  • Huile de Pépin de Courge 1 goutte
  • Huile Essentielle de Sauge Sclarée* 1 goutte

*L’huile essentielle de Sauge sclarée est déconseillée aux femmes enceintes et aux personnes ayant une maladie hormono-dépendante.

Et, vous, avez-vous des expériences à partager pour ralentir la repousse des poils ?

Si vous aimez, LIKEZ. Merci!