Profiter du bain pour s’offrir un moment pour soi, fait toujours du bien ! Que ce soit pour un instant relaxant, un soin beauté pour votre peau ou encore pour un bain de pieds… mais savez-vous que ce bain sera encore plus bénéfique si vous y associez des huiles essentielles dont les vertus sont bien connues en aromathérapie ?
Cependant, quelques précautions sont à connaître avant d’ajouter des huiles essentielles à votre bain. En effet, ces dernières étant insolubles dans l’eau, elles ne peuvent donc pas être utilisées telles quelles dans l’eau.

C’est pourquoi vous trouverez dans cet article nos conseils pour les employer sans risque et faire de votre bain aromatique un vrai moment de détente !

Pourquoi les huiles essentielles ne doivent pas être ajoutées directement à l’eau de votre bain ?

Les occasions de prendre des bains aromatiques sont nombreuses : après une bonne séance de sport pour relaxer vos muscles, pour retrouver des jambes légères après une longue marche, en bain de pied pour amollir la corne ou pour les assainir, ou tout simplement pour vous détendre.
En effet, les bains aux huiles essentielles Bio ont de nombreux bienfaits.

goutte d'huile non soluble dans l'eau

Cependant l’utilisation d’huiles essentielles dans votre bain doit se faire en respectant quelques précautions. Tout d’abord, il s’agit de substances liposolubles, c’est-à-dire solubles dans les huiles mais pas dans les phases aqueuses, que ce soit de l’eau, un hydrolat, de la glycérine, du jus d’aloe vera…

Il n’est donc pas recommandé d’employer ces produits purs dans votre bain. Si vous faites l’expérience vous-même en ajoutant quelques gouttes d’un flacon d’huile essentielle dans un verre d’eau, vous remarquerez de suite que ces gouttes surnagent et ne se mélangent pas du tout à l’eau.

Si l’on compare cela à l’échelle de votre bain, les gouttes d’huiles essentielles se regroupent entre elles et forment alors des bulles qui flottent en surface. Si elles entrent au contact direct de votre peau, elles peuvent occasionner des réactions cutanées comme des rougeurs ou même des brûlures locales. Il est donc très important de les disperser correctement et de s’assurer que l’ensemble des huiles essentielles est réparti de façon homogène.

Comment diluer les Huiles essentielles dans l’eau du bain ?

1- A l’aide d’un savon liquide neutre :

Le produit le plus simple à utiliser est un savon liquide neutre, comme l’Oléo-douche à l’Argan.

Le savon vient ici jouer le rôle d’un tensio-actif dans lequel se mélangeront très bien les Huiles essentielles.
Vous pourrez ainsi disperser une dizaine de gouttes de l’huile essentielle de votre choix dans l’équivalent d’une cuillère à soupe de l’Oléo-douche.

Il est également possible d’utiliser une base de gel douche (car il contient des tensioactifs).  Cependant suivant la formule et la quantité d’huile essentielle utilisée il risque de déphaser. Il faudra donc éviter d’ajouter vos huiles essentielles directement dans votre flacon de gel douche.

2- Grâce à un dispersant :

Solubol, Disper, Disp’Arômes… le nom de ce produit diffère selon les marques mais sa fonction reste la même. Cependant certains ont l’avantage d’être formulés sans alcool.

 

Ce produit liquide, très utilisé en aromathérapie, permet de disperser les huiles essentielles dans l’eau de votre bain sous forme de très fines gouttelettes. Les huiles essentielles se retrouvent alors émulsionnées dans l’eau ce qui donne un mélange légèrement « laiteux ».

Respectez le dosage préconisé sur l’étiquette du flacon. Pour le Solubol par exemple, il est recommandé de mélanger 10 gouttes d’huile(s) essentielle(s) à 40 gouttes de Solubol puis de les incorporer dans l’eau du bain.

3- L’huile de ricin sulfatée :

C’est une huile végétale de ricin auquel un groupement sulfate vient s’attacher par sulfatation. Cet ajout apporte à l’huile un caractère hydrophile, c’est à dire qu’elle a alors une bonne affinité pour les milieux aqueux.
Ainsi, l’huile de ricin sulfatée devient soluble dans l’eau tout en gardant une affinité pour les huiles. Elle peut donc être utilisée aussi bien comme un solubilisant d’huiles essentielles ou comme un dispersant d’huiles végétales dans l’eau.

L’avantage de l’Huile de Ricin sulfatée est qu’il est possible d’y ajouter à la fois une Huile végétale et de l’Huile essentielle. Vous pouvez ainsi offrir un bain nourrissant à votre peau qui sera alors toute douce et en beauté après le bain.

Par exemple, vous pouvez préparer cette formule pour un soin maison :

Dans un petit flacon de 5 mL mélangez :

  • Huile de Ricin sulfatée : 4 ml
  • Huile végétale Bio au choix (Avocat, Argan…) : 1 ml
  • Huile(s) essentielle(s) Bio aux choix (Lavande vraie, Géranium rosat, Eucalyptus radié, Ylang-ylang…) : une quinzaine de gouttes.

Agitez vigoureusement puis ajoutez à l’eau de votre bain !

4- Avec des sels :

Enfin, vous pouvez aussi diluer les huiles essentielles dans du sel comme les sels de la mer morte, d’Epsom, ou encore le sel rose d’Himalaya…

Pour cela mélangez les quelques gouttes d’huiles essentielles au sel, puis ajoutez-les à l’eau de votre bain. Laissez le sel se diluer dans l’eau puis bien mélanger l’eau du bain.

Quelles sont les précautions à prendre ?

En aromathérapie, il est primordial de respecter certaines précautions avant toute utilisation.

Lorsque vous préparez votre bain aromatique à la maison, soyez vigilant(s) sur ces quelques points :

Attention aux huiles essentielles photosensibles, surtout si vous prévoyez de vous exposer au soleil dans les heures qui suivent. Ce sont notamment les essences d’agrumes qui sont photosensibilisantes, prévoyez leur utilisation uniquement le soir, en été.
Retrouvez la liste des huiles photosensibilisantes ici !

Évitez l’utilisation des huiles essentielles dites dermocaustiques car elles peuvent provoquer des irritations de la peau. C’est le cas notamment du clou de girofle, de la cannelle, de la sarriette, de l’origan…
De même une partie des huiles essentielles s’évaporent pendant le bain. Et vous allez donc inhaler ces vapeurs, c’est pourquoi vous veillerez à utiliser des huiles essentielles qui conviennent à la voie respiratoire.

Pensez également à vérifier d’éventuelles contre-indications, surtout si vous avez des pathologies chroniques (asthme, épilepsie…), si vous êtes enceinte ou allaitez. Ce sont les mêmes contre-indications que pour un usage par voie cutanée. N’hésitez pas à demander conseil à un spécialiste en aromathérapie.

Pour approfondir : Les principales contres-indications des huiles essentielles !

Quelles huiles essentielles utiliser ?

Privilégiez toujours des huiles essentielles d’origine biologique et assurez-vous de leur qualité. Elles doivent être 100% pures et naturelles, non diluées, et biochimiquement définies.

  • Pour vous relaxez et vous détendre :

Lavande vraie, Petit Grain Bigarade,  Bergamote (éventuellement sans Bergaptène car photosensible), Marjolaine à coquille, Camomille noble, Orange douce, Mandarine verte, Ylang-ylang..

  • Un bain tonifiant en cas de jambes lourdes :

Lentisque pistachier, Cyprès, Hélichryse italienne, Myrte rouge, Thym, Sauge, Romarin .

  • Pour faciliter la récupération après le sport :

Gaulthérie, Romarin à camphre, Lavandin super, Lavande aspic.

  • Favoriser le drainage et la minceur :

Citron, Mandarine verte, Pamplemousse, Genévrier, Cèdre de l’Atlas, Ylang-ylang.

  • Un bain de pied assainissant :

Ravintsara, Tea tree, Eucalyptus radié

Pour un bain de pied réalisé dans une bassine, prévoyez seulement 4 à 5 gouttes d’huiles essentielles.

Se procurer des Huiles Essentielles de qualité HBBD

Comment réaliser votre bain aromatique ?

  • A la maison, remplissez votre baignoire en ajustant la température de l’eau :
    un peu plus chaude pour des bains relaxants/calmants et plus tiède pour des bains toniques.
  • Pendant que votre baignoire se remplit, préparez les flacons des huiles que vous avez sélectionnées.
    Vers la fin, ajoutez vos huiles essentielles préalablement dispersées sous le jet du robinet pour assurer une bonne homogénéité.
    Prévoyez entre 5 et 15 gouttes d’huile(s) essentielle(s) en moyenne dans votre bain.
  • Plongez-vous 15 à 20 minutes dans votre bain pour bénéficier des bienfaits des huiles essentielles qui seront absorbées par votre peau.
  • Pour poursuivre cet instant beauté, il est inutile de vous rincez sous la douche, une fois sortie du bain enveloppez-vous dans votre peignoir puis tamponnez doucement votre peau avec une serviette douce pour la sécher.
    Si vous avez pris un bain chaud, reposez-vous après et buvez un verre d’eau ; si au contraire votre bain était tiède ou frais, faites quelques mouvements pour faire circuler le sang avant de reprendre vos activités. 

A votre tour ! Désormais, vous savez tout pour vous préparer un bain aux huiles essentielles !