Accueil » Les Huiles Végétales » A quoi servent les acides gras essentiels en cosmétique ?

A quoi servent les acides gras essentiels en cosmétique ?

Notre corps a besoin chaque jour de nombreuses substances apportées par notre nourriture quotidienne. Certains acides gras font partie de ces substances essentielles. Leur carence aura un impact négatif sur l’organisme et la peau.

Les Acides Gras font partie des triglycérides: ils y sont combinés avec la glycérine. Ils servent de réserve énergétique et sont des composants biochimiques.

L’acide gras comme l’Acide Palmitique est un composant important de la barrière cutanée et de la couche acide de la peau. C’est un Acide Gras Saturé comme l’Acide Stéarique.  D’autres Acides Gras Insaturés font partie de la composition de nombreux végétaux.

L’organisme humain est capable de synthétiser l‘Acide Oléique Mono-insaturé, qui est abondant dans l’huile d’olive, à partir de l’acide stéarique. Il n’est donc pas essentiel.

En revanche l’Acide Linoléique est indispensable à l’homme qui ne sait pas le fabriquer. C’est la famille des Oméga 6, et on en trouve dans l’huile de soja, de germe de blé, de pépin de raisin ou de tournesol.

Pourquoi l’Acide Linoléique est-il indispensable?

Une carence en Oméga 6 peut avoir des effets divers

  1. la perte hydrique trans-cutanée augmente
  2. la peau est sèche et  écailleuse
  3. le teint devient terne
  4. les ongles se cassent
  5. les cheveux tombent

En revanche, l’acide linoléique traite de nombreux problèmes cutanés

  1. les dermatoses
  2. les brûlures et coups de soleil
  3. la dégradation de la barrière cutanée (en accélérant sa régénération)
  4. l’acné

Une partie ce ces acides linoléiques apportés par la nourriture, à l’aide d’enzymes, vont être transformés en Acide Gamma Linolénique (que l’on trouve dans les huiles de Bourrache et d’Onagre). Cependant, cette enzyme tend à se raréfier avec l’âge. Ainsi, une apport par voie orale ou cutanée permettra de suppléer cette carence.

A l’intérieur de notre épiderme, l’acide linoléique (Ω6) est intégré dans la composition des céramides, qui font partie du ciment lipidique : la barrière active de notre peau.

L’acide Gamma Linolénique, suite à quelques transformations chimiques par des enzymes du corps, sera stocké dans les phospholipides épidermiques.

Ces 2 acides gras sont un matériel vital de base pour la fabrication de substances hormonales de notre organisme, telles les prostacyclines et les thromboxanes (anticoagulantes), les  prostaglandines et les leucotriènes (anti-inflammatoires).  Leur carence aura donc des conséquences sur l’état de notre corps et bien sûr, de la peau. Ils seront ainsi à l’origine de nombreux problèmes cutanés. Il en est de même de l’Acide Alpha Linolénique ou Oméga 3, très présent dans les poissons des mers froides (saumon, harengs, maqueraux).

Par exemple, les esquimaux, qui ont une nourriture basée sur les acides gras, ne sont pas touchés par le psoriasis. Chez ceux qui ont changé leur régime, on trouve un pourcentage beaucoup plus élevé.

On trouve de fortes concentrations en Acide Alpha Linolénique (Ω3) dans les huiles de Lin, de Chanvre, de Rose Musquée, de Noix.

La beauté vient de l’intérieur

Actuellement, notre nourriture est plutôt riche en Oméga 6 et pauvre en Oméga 3, or un ratio équilibré entre ces 2 composants est nécessaire pour être en bonne santé. Celui-ci devrait être de 1/5, et il est plutôt de 1/10 voire 1/20. Favoriser une alimentation incluant des ingrédients riches en Oméga 3 (poissons des mers froides, huiles de lin ou de cameline), aura des impacts très importants sur notre santé et l’état de notre peau. Par exemple, l’acné peut être très significativement amélioré.

Quelques médicaments peuvent aussi  interférer dans les processus chimiques de transformations des Acides Gras. Par exemple de nombreux médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens : aspirine, peuvent avoir des impacts sur l’état de la peau ( carence en acides gras, ce qui provoque une atrophie).

Les produits cosmétiques

De nombreux produits cosmétiques naturels contiennent des Acides Gras Essentiels (Oméga 3 et 6). Ils préviennent ainsi les problèmes de barrière cutanée, diminuent la Perte Hydrique Trans-cutanée  et augmentent l’hydratation.

Ainsi ces produits seront particulièrement indiqués pour:

  • les rougeurs ( associé avec de l’huile d’Onagre)
  • l’acné
  • les peaux grasses
  • les peaux sèches

Le seul inconvénient de ces huiles si précieuses à notre santé, est qu’elles sont fragiles au contact de l’oxygène de l’air. Pour les protéger, il faudra leur ajouter des Antioxydants tels que la Vitamine E ou l’Extrait de Romarin, qui augmenteront significativement leur durée de vie.

Découvrez comment prendre soin de votre peau naturellement et retrouver une peau saine, équilibrée et éclatante de santé !

Recevez notre guide PDF en indiquant votre prénom et votre e-mail :

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Vous recevrez également notre newsletter, de laquelle vous pourrez facilement vous désinscrire dès que vous le souhaiterez.

A Propos Christine

Pharmacienne, Experte en Dermo-Cosmétique, je vous aide à traiter Vos Problèmes de Peau, avec des Ingrédients Naturels, comme les Huiles Végétales et Huiles Essentielles, parfaitement adaptés, à ces Problèmes. Essayez, et vous serez Bluffée comme je le suis tous les jours sur les : Vergetures, Rougeurs, Marques sur la peau, Pores Dilatés,.....

Voir aussi

Les secrets beauté de l’huile de sésame : comment l’utiliser sur la peau et les cheveux ?

Nourrissante et restructurante, l’huile de sésame offre de multiples possibilités d’utilisation en cosmétique. Ses propriétés …

6 Commentaires

  1. Bonjour, je viens d’avoir un diagnostique d’acnée rosacée par un dermato et je ne veux pas prendre d’antibiotique ou de crème à base de cortisone. Je prends des supplément d’omega 3 depuis plus de 2 ans et depuis ce temps la rosacée est présente on et off. En lisant la documentation sur les omegas 6 et les problèmes de peau, se pourrait-il qu’un débalancement entre les omega 3 et omega 6 (trop d’omega 3 vs omega 6) pourrait faire cela? Je ne mange pas d’oeufl et pas beaucoup de viande et j’ai presque arrêté les produit laitier de vache

    Merci de votre temps

  2. Comme toujours Merci Christine pour tes précieuses lumiéres

  3. Bonjour Christine

    Tout d`abord merci pour cet excellent article.
    Je m`interresse particuliérement à la fabrication de savons en barre par saponification à froid.
    À la lecture de ton article je voulais savoir lesquels des acides suivant sont les plus à préviligier lors du choix des huiles végétales qui entreront dans ma formulation et qui seront le plus bénéfiques à la peau :

    Lauric
    Myristic
    Palmitic
    Stearic
    Ricinoleic
    Oleic
    Linoleic
    Linolenic

    Aussi quell rapport acides satures/insaturés verrais tu le plus bénéfique dans la composition d`un savon par SAP

    Merci bcp

    • Bonjour Rayan,

      vous ne pouvez pas raisonner comme cela, sachant que vous avez besoin de l’acide Laurique et myristique pour leurs pouvoirs lavant et moussant, que n’ont pas les autres.
      Je ne crois pas que cela soit la bonne méthode. Faites d’abord votre formule de base avec de l’huile de coco et d’olive (ou d’autres), car tous leurs acides gras vont être saponifiés par la soude et vont perdre leurs vertus propres et surgraissez avec une huile dont vous voulez mettre en avant les qualités et qui ne se saponifiera pas.
      Toutes les combinaisons sont possibles, mais choisissez les vertus d’une seule huile en surgraissage.
      A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *