Accueil » La Peau » Le Secret anti-vieillissement des Plantes méditerranéennes !

Le Secret anti-vieillissement des Plantes méditerranéennes !

Aujourd’hui, je vous emmène vers de chaudes contrées, pour vous partager le secret de certaines plantes ingénieuses…

Direction le bassin méditerranéen où les plantes ont su s’adapter à leur milieu de vie sec et chaud. Comment ? En sécrétant des molécules adéquates, riches en antioxydant !

Ces molécules peuvent elles même être utilisées comme soin anti-âge (anti vieillissement) pour la peau.

L’oléoactif® Myrte-Olive : un concentré de molécules anti vieillissement

La particularité des plantes méditerranéennes :

Connues pour leur longévité, ces plantes renferment des molécules antioxydantes d’une efficacité inégalée contre le vieillissement (peau, cheveu…).
Les habitants de cette région ont d’ailleurs appris au fil des siècles, à maîtriser les secrets de ces plantes au profit de leur santé!

Retrouvez dans cette vidéo la formidable histoire des plantes méditerranéennes ! Et découvrez notamment leur richesse en molécules antioxydantes dont vous pourrez en faire bénéficier votre peau.

Les bienfaits des plantes méditerranéennes :

Depuis des siècles, les plantes occupent une place essentielle dans l’histoire de l’humanité. Elles sont tellement bienfaisantes, que chaque civilisation a appris à les connaître et à s’en servir !

Ainsi, les hommes ont découverts, qu’en faisant macérer des herbes, en pressant des noyaux, en préparant des décoctions de feuilles ou fleurs… il était possible de soulager des symptômes voire même de soigner des maladies.
Les plantes constituaient alors la base de la médecine traditionnelle.

De même, ces populations vivaient au grand air, au soleil, effectuant des travaux manuels, et leur peau devait être protégée jour après jour, voire soignée. Ils savaient donc aussi utiliser ces plantes comme produits de beauté.

Dans la région méditerranéenne, ce sont l’Amandier, l’Olivier, le Myrte, l’Arganier

Pourquoi ces plantes concentrent-elles des molécules indispensables à notre peau ?

Pour survivre et pérenniser leurs espèces, les plantes méditerranéennes se sont adaptées à leur environnement :
un climat aride, sec et chaud !
Elles ont alors secrété des molécules qui allaient les protéger des agressions.

Sur les bords de la méditerranée, les plantes doivent lutter contre de long mois de sécheresse et d’ensoleillement intense.
Elles ont donc développé les molécules adéquates pour ne pas mourir, voire même pour prolonger leur durée de vie.

Il s’agit notamment :

  • d’acides gras, comme l‘acide oléique ou oméga 9, pour se protéger de la sécheresse
  • de molécules très anti-oxydantes, pour limiter les effets néfastes du soleil sur les cellules de la plante.

Si l’on fait un parallèle avec notre peau, on se rend bien compte que c’est un organe vivant qui nécessite aussi d’être protégé au quotidien.

Les cellules cutanées ont donc BESOIN  de ces molécules très bénéfiques, pour lutter contre la déshydratation et contre les radicaux libres qui entraînent un stress oxydatif et accélèrent le vieillissement cellulaire.

Le pouvoir antioxydant de deux plantes exceptionnelles :

  1. L’olivier : Olea europaea

Véritable représentant des plantes méditerranéennes, l’olivier est connu pour sa longévité : il peut vivre jusqu’à 2 000 ans!
C’est un arbre robuste, au tronc noueux, de la famille des Oléacées.

De la pulpe de son fruit, l’olive, est extraite une huile délicieuse et très bénéfique pour notre organisme.
Les peuples méditerranéens dont l’alimentation est riche en olive et en huile d’olive, ont un très bon état de santé.
Le régime crétois (ou méditerranéen),  serait un des facteurs expliquant la longévité des habitants de certaines îles grecques. Alors, autant faire également bénéficier votre peau des vertus de ces plantes méditerranéennes !

Mais ses feuilles, contiennent également des molécules très intéressantes, qui lui permettent de survivre au climat aride et à la sécheresse.
Le feuillage est dit “persistant“, avec une longévité importante. Les feuilles restent vertes et vivent en moyenne 3 ans avant de tomber, alors que sous nos climats tempérés les feuilles ne vivent que 6 mois :

2. Le myrte : Myrtus communis

Feuilles de Myrte

C’est un arbuste résistant de la famille des Myrtacées qui pousse à l’état sauvage dans le bassin méditerranéen, notamment dans les maquis secs et ensoleillés.
Connu pour sa longévité étonnante : il peut vivre jusqu’à 300 ans, il possède même une capacité de régénération après avoir brûlé !

Le myrte a des vertus thérapeutiques reconnues depuis longtemps, notamment comme tonifiant et antiseptique.
Ses feuilles sont utilisées pour extraire les molécules aromatiques de l’huile essentielle de Myrte aux propriétés anti âges reconnues (agit sur la tonicité et l’élasticité de la peau).

Quelles molécules sont extraites de ces 2 plantes ?

Grâce à une technologie performante qui n’altère ni les molécules de la plante ni celles de l’huile, il est possible d’extraire les molécules actives de ces plantes.
On obtient alors un concentré hautement actif : c’est l’ Oléoactif. (Pour plus d’information sur les Oléoactifs® : cliquez ici)

L’Oléoactif® Myrte-Olive, est obtenu par extraction des feuilles de Myrte et d’Olivier.
Il a la particularité d’être très concentré en polyphénols.

Ces molécules sont connues pour être très anti-oxydantes et pour réduire ainsi l’impact négatif des radicaux libres sur les cellules.

La Synergie Méditerrannéenne

Cet Oléoactif® Myrte-Olive est tellement concentré, qu’il est 30 fois plus efficace que la vitamine E pour réduire le stress oxydatif provenant des rayons UV.
De même son pouvoir antioxydant est 250 fois plus élevé que l’huile d’olive elle même !

Il constitue donc un ingrédient actif très anti-oxydant, qu’il nous a paru intéressant d’intégrer dans un sérum pour prévenir le stress oxydatif des cellules,  et lutter ainsi contre le vieillissement prématuré de la peau.

La semaine prochaine nous vous parlerons du sérum dans lequel nous avons intégré lOléoactif® Myrte-Olive et qui vous sera proposé sur le site www.oleassence.com début décembre.

A Propos Aurélie

Aurélie est docteur en pharmacie et est maman de 2 petits garçons. Elle se passionne depuis longtemps pour l’Univers des Soins Naturels. Elle les utilise quotidiennement et a pu observer l’extraordinaire Efficacité de ces Soins sur elle-même et ses enfants.

Voir aussi

Les 6 Règles d’Or pour limiter la déshydratation (2)

Comme vous l’avez appris dans l’article de la semaine dernière, hydrater ne consiste pas à …

20 Commentaires

  1. Bonjour,

    Grand adepte des oléopremiums, j’aurais aimé savoir si vous comptiez très prochainement en réaliser un pour cheveux avec l’oléoactif Hair. Il serait je pense extrêmement utile pour nous autres à cheveux bouclés & crépus. Bonne journée.

    • Bonjour John,
      merci pour votre question.
      Très prochainement non, car d’autres formules sont en cours de dossier et qu’il y a eu très peu de demandes sur des produits capillaires dans le sondage envoyé.
      Nous le notons pour nos futurs développements.
      A bientôt

  2. Comme ma mère, ma femme a aussi opter pour les plantes méditerranéennes pour donner un coup de jeune à son visage. A multiples vertus, l’olive peut aussi être utiliser pour soigner les cheveux secs, rèches ou ternes, n’est-ce pas?

  3. Bonjour Christine ,
    Pour mes clientes qui vivent en Afrique , ce serum serait bien? Puis je leur proposer le mélange Oleoactif sans l’associer à un sérum ?
    Vos conseils svp .

    Vava

    • Bonjour Cava,
      vous ne pouvez utilisez les Oléo-Actifs à des concentrations supérieures à 10% car les études de tolérance ont été faites à ce dosage.
      Il faut donc les mélanger à d’autres huiles végétales actives sur ces effets pour avoir des synergies.
      A bientôt

  4. Bonjour,
    J’utilise depuis quelques mois le sérum couperose qui me convient bien.
    J’ai 45 ans, une peau mixte, sensible, sujette aux boutons quand j’utilise des produits trop gras, des tâches de rousseur qui ne me gênent pas mais j’ai des petites tâches blanches qui commencent à apparaître, quelques rides et ridules sur le front, autour des yeux et un relâchement de la peau au niveau des paupières et du cou. Je voudrais donc réaliser un autre sérum, que j’utiliserais en alternance avec le premier, qui traiterait les tâches, les rides et le relâchement. Pourriez-vous m’indiquer un mélange adapté d’huiles végétales et d’huiles essentielles avec les proportions ? Merci d’avance de votre réponse.

    • bonjour Caroline,

      pour des raisons règlementaires, nous ne pouvons plus donner de formules et dosages précis, merci pour votre compréhension.
      l’huile de chaulmoogra permet d’unifier le teint et atténue les taches blanches.
      l’huile de pépin de courge a un effet liftant naturel.
      l’huile de pépin de raisin permet de régule la production de sébum.
      l’huile de pépin d’argousier agit sur les boutons et les peaux mixtes.
      conservez les huiles végétales et mélange au frigo.

      A bientôt

  5. Bonjour
    Je voudrais savoir s i l on peut efficacement en lever les tâches brunes dites ” de vieillesse ” sur les mains et quelle est la procedure à appliquer .Je vous remercie d avance pour votre réponse .
    Cordialement .
    Fanfan

    • bonjour Fanfan,

      il faut minimum 4 à 6 mois pour atténuer des taches voire beaucoup plus longtemps.
      vous pouvez essayer matin et soir quelques gouttes d’oléopremium 1. à conserver au frigo.
      protégez les taches du soleil avec une crème solaire bio et minérale qui sera compatible avec les produits naturels.

      A bientôt

  6. Bonjour, je veux passer une commande mais je préfère une livraison express. pourriez vous indiquer sur l’emballage que c’est un cadeau pour éviter les frais de douane ?
    Merci

    • Bonjour Sabrine,
      nous n’avons que 2 types de livraison (Colissimo) et TNT (pour les livraisons supérieures à 100€).
      Nous sommes une entreprise (le ruban extérieur est à notre nom) et nous ne pouvons pas cocher cadeau.
      Nous en sommes désolés.
      A bientôt

  7. Bonsoir,
    Dernièrement, vous m’aviez conseillé l’oleo fluide n 5 pour soigner l’eczéma de mon fils de 10 ans ( il en a surtout sur le visage, les mains et les pieds).
    J’ai vu dans les commentaires que l’oleo fluide n 4 était utilisé pour ce même problème. Pourriez vous me conseiller pour faire disparaître ces plaques d’eczéma ?
    Merci

    • bonjour Valerie,

      en effet, je me suis trompée, c’est bien l’oléofluide 4 qui agit sur l’eczéma.
      pour les paupières, utilisez l’huile de chanvre seule.

      A bientôt

  8. Bonjour Christine,
    J ai utilisé pendant 2 mois le sérum vergetures et j’ai vu des résultats. Mais j aimerais savoir quel est le meilleur entre la rose musquée et le tamanu. Car j entends dire que le tamanu est meilleur mais bon je suis pas convaincu. Je préfère vos conseils. Ensuite mes vergetures sont marrons / beiges mais vraiment creuses. Est ce qu’il y a une solution pour ça ( creux ) ? Parce que c’est vraiment horrible, j en peux plus. Je me dégoute… merci beaucoup par avance Christine.

    • bonjour Temehani,

      je pense que l’huile de rosier muscat est plus cicatrisante encore que le tamanu.
      si elles sont colorées, associez l’huile de chaulmoogra pour unifier le teint de votre peau.
      avant les huiles végétales, appliquez un peu de gel d’aloe vera, en doux massage.
      conservez les huiles végétales , gel d’aloe vera et mélange au frigo.
      courage et patience.

      A bientôt

  9. Bonsoir,
    Je n’ai peut-être pas bien compris les cours ou conférences de Christine, mais j’avais retenu que les huiles végétales se catégorisaient en fonction de leur origine géographique et avaient donc les caractéristiques spécifiques aux conditions climatiques que les plantes affrontaient, qui étaient les suivantes :

    – Huiles tropicales : occlusives, empêchant la perte d’eau due à l’excès de soleil (acides gras saturés) ;
    – Huiles méditerranéennes : lubrifiantes, compensant le manque d’eau ou la sécheresse entraînée par le soleil (oméga 9) ;
    – Huiles des zones tempérées : régénérantes, donc antivieillissement, car affrontant des conditions extrêmes (chaud et froid) et faisant face à l’obligation d’adaptation constante qui, elle, enclenche le vieillissement (oméga 6) – réparation du ciment lipidique ;
    – Huiles des zones froides ou de montagne : anti-inflammatoires, car lutte contra la brûlure du froid (oméga 3)

    De fait, les huiles méditerranéennes n’interviennent contre le vieillissement qu’en réparant la sécheresse (faut-il en être sujet), mais pas en compensent le phénomène même du vieillissement, réservé par exemple à la bourrache. Même si j’imagine bien que ce n’est pas totalement aussi tranché, je ne comprends pas bien la teneur de cet article, en dehors de sa relation aux nouveaux produits utilisés. Je dirais même qu’il va à l’encontre de l’enseignement que j’ai cru recevoir, même si j’ai un respect infini pour l’huile d’olive. Merci donc de m’éclairer. Bien cordialement.

    • Bonjour Ariane,
      j’ai bien effectivement expliqué cela pour simplifier la compréhension entre environnement et profil moléculaire des acides gras des huiles.
      Mais les huiles végétales contiennent aussi 1 à 8 % d’insaponifiables (des molécules autres que des acides gras.
      Et ce sont ces molécules qui donnent des vertus complémentaires aux huiles.
      Les huiles tempérées ne traitent pas le vieillissement particulièrement, elles réparent le ciment lipidique, mais n’agissent pas sur les cellules de la peau.
      Ce qui est intéressant dans les insaponifiables c’est leur pouvoir antioxydant entre autre, qui lutte contre les radicaux libres à l’origine des rides.
      Et il y en a beaucoup dans les huiles méditerranéennes.
      A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *