Les plantes regorgent d’actifs aux nombreux bienfaits pour la peau. C’est notamment pour cette raison qu’elles sont omniprésentes en cosmétique naturelle : huiles végétales, huiles essentielles, hydrolats, macérats, oléoactifs, aloe vera… tous issus des plantes !
Très appréciées en application sur la peau, on en oublie parfois qu’en interne les plantes ont tout autant à nous offrir !

Profitons justement de l’hiver, et de cette période propice aux boissons chaudes, pour se préparer une infusion beauté.
Vous trouverez dans cet article nos conseils pour vous aider à réaliser une infusion de plantes qui sera bénéfique pour votre peau, tout en l’aidant à maintenir une bonne hydratation.

Quels sont les bienfaits des infusions pour la peau ?

Vous connaissez sûrement l’usage traditionnel de certaines tisanes pour vous aider à trouver le sommeil, mieux digérer, faciliter le transit… Leurs bienfaits pour améliorer divers problèmes ne sont plus a démontrer !

D’une manière générale, les bénéfices d’une infusion sont multiples. A savoir qu’elle :

  1. permet de s’hydrater,
  2. améliore la digestion,
  3. apporte une action diurétique,
  4. soutient les organes émonctoires dans leur rôle d’élimination.

Comme vous le savez, une partie des problèmes de peau sont liés au stress, à la fatigue, à une alimentation moderne ultra-transformée… les infusions ou décoctions de plantes peuvent alors agir depuis l’intérieur et nous aider à rééquilibrer notre organisme. Certaines seront particulièrement appréciées pour améliorer les problèmes de peau, avec l’avantage de maintenir une bonne hydratation.

Quelles sont les infusions de plantes les plus adaptées pour la peau ?

1 – Le thé vert : pour aider la peau à préserver sa jeunesse !

Les feuilles de thé vert sont particulièrement riches en agents astringents. En infusion, c’est un excellent drainant naturel qui permet ainsi de purifier la peau, en la débarrassant des toxines. Le thé vert améliore ainsi l’éclat de votre teint, et ce quelque soit votre type de peau.

Mais cette plante est avant tout réputée pour ses propriétés antioxydantes. Grâce à ses nombreux polyphénols, dont les catéchines, elle permet de protéger la peau contre les radicaux libres, et de stimuler la régénération cellulaire. Ce qui en fait un véritable atout pour aider votre organisme à lutter contre le vieillissement.

2 – La bardane : en cas d’imperfections

La bardane possède des propriétés dépurative et diurétique qui permettent de drainer et éliminer les toxines. En stimulant les organes d’élimination comme le foie et les reins, elle facilite la détoxification de l’organisme.

Ces racines sont particulièrement riches en inuline (une fibre aux propriétés ­prébiotiques), en antioxydants (des ­flavonoïdes) et en ­polyphénols (des lignanes) aux vertus anti-­inflammatoires et ­antioxydantes. Elle contient également des polyènes et des polyines, aux propriétés antibactériennes.

Utilisée en cure, elle a des effets positifs sur la régulation de la sécrétion de sébum et prévient l’apparition de petites imperfections (bouton, points noirs…).
Elle est parfaite pour les peaux présentant des zones grasses (front, nez, menton…) ou à tendance acnéique.

3 – L’Ortie : pour les peaux grasses, fatiguées, irritées

Connue principalement pour son effet diurétique, la tisane de feuilles d’Ortie est aussi reminéralisante : elle contient du Calcium, Magnésium, Potassium, Fer

Également riche en actifs anti-inflammatoires, assainissants et antioxydants, l’Ortie est réputée pour agir sur les irritations de l’épiderme, les démangeaisons, les rougeurs.

Elle peut s’utiliser avec la Bardane en cas de peaux grasses ou d’acné.

S’il vous reste une infusion d’Ortie, vous pourrez également l’utiliser comme dernière eau de rinçage sur vos cheveux, pour les fortifier !

4 – La pensée sauvage : en cas d’éczéma, d’acné

Également dépurative, drainante et diurétique, la pensée sauvage aide notamment votre organisme à se débarrasser des toxines. Mais la particularité de cette plante est son action stimulante du système lymphatique. La lymphe est un système d’élimination des déchets de l’organisme qui fonctionne en parallèle des reins et du foie.
Il est donc recommandé d’associer la tisane de pensée sauvage à une autre plante dépurative (comme la Bardane ou l’Ortie) afin d’éliminer à la fois les toxines de la lymphe et celles du foie et des reins.

Les fleurs de pensée sauvage renferment de nombreux actifs : des mucilages, des polyphénols, des caroténoïdes, des flavonoïdes, des saponines, des dérivés salicylés, et de la vitamine E, … qui sont connus pour améliorer les problèmes cutanés.

Les tannins permettent notamment de limiter la production de sébum. Quant aux dérivés salicylés, ils sont connus pour leurs propriétés inflammatoires.
L’infusion de pensée sauvage est ainsi traditionnellement reconnue pour améliorer l’acné et soulager les peaux sujettes à l’eczéma.

De nombreuses autres plantes comme la mélisse, la mauve, la camomille, le romarin… peuvent également être utilisées ! En dehors des cures, vous pouvez ainsi alterner ou même en mélanger plusieurs.

Comment faire profiter au mieux votre peau des bienfaits de la tisane ?

L’avantage des tisanes est que vous pouvez en boire tous les jours et même en varier au cours de la journée ou au fil des jours.

Si vous souhaitez un bénéfice particulier, vous pouvez alors faire des cures. C’est à dire boire jusqu’à 4-5 tasses par jour, de la même tisane, sans oublier de boire également de l’eau en complément.

La durée d’une cure varie de 3 à 20 jours maximum. Au-delà, il est alors recommandé de faire une pause (pour ne pas fatiguer le foie) ou de changer pour une autre plante.
Si vous avez suivi une cure pour stimuler les fonctions d’élimination, vous pouvez par la suite reminéraliser et tonifier votre organisme avec de la spiruline, du pollen, des algues ou de l’eau de mer.

Enfin, les plantes peuvent présenter des contre-indications, n’hésitez pas à vous renseigner auprès d’un professionnel spécialiste en phytothérapie, surtout si vous prenez des médicaments ou souffrez de maladie chronique.

Comment réaliser votre infusion ?

Pour commencer, sélectionnez des plantes issues de l’agriculture biologique afin d’éviter que des molécules comme les pesticides, engrais… ne se retrouvent dans votre tasse.
La plante doit être bien sèche, de qualité et si possible entière ou en gros morceaux. En effet, les restes de plantes très fins n’auront que peu de bénéfices pour votre peau, car ils sont pauvres en actifs. Préférez plutôt les plantes en vrac que vous trouverez en herboristerie.

Pour réaliser votre infusion, il vous faudra entre 10 et 25 g de plantes sèches pour 1/2L d’eau (voir encore moins pour les plantes amères ou très aromatiques). Idéalement l’eau utilisée doit être peu calcaire et sans sédiments.  Si vous utilisez de l’eau minérale, optez pour celle qui a le moins de résidus à sec.

Laissez la plante infuser entre 5 et 10 minutes (2 minutes suffisent pour les plantes aromatiques comme le thym) dans une eau autour de 85° (70° pour le thé vert). Puis filtrez avant de boire votre préparation.

Certains morceaux de plantes comme les racines, les tiges, se prêtent mieux à la décoction. Dans ce cas, il faut les plonger dans une casserole d’eau froide, la porter à ébullition puis lorsque l’eau commence à bouillir, réduire le feu et laisser frémir pendant 10 à 15 minutes.
Ensuite, filtrez avant de vous servir une tasse.
Pour les décoctions il faut compter en moyenne 25 g de racines sèches pour 1/2L d’eau.

En été, vous apprécierez sûrement des boissons plus fraîches. Vous pourrez alors laisser refroidir votre infusion puis y ajouter quelques glaçons. Votre infusion pourra ainsi se conserver jusqu’à 24h au réfrigérateur.

Mon astuce : si vous trouvez que votre infusion est amère, vous pouvez y associer des plantes plus douces comme la mauve, l’hybiscus, la violette… ou même ajouter des fruits frais.

Et vous, avez-vous déjà fait profiter votre peau d’une cure d’infusion de plantes ?