Quand on décide de passer de la cosmétique conventionnelle à la Dermo-Cosmétique Naturelle, il y a souvent des freins qui apparaissent à l’utilisation des ingrédients naturels.

C’est le cas pour tous les aspects sensoriels des produits naturels : ODEUR, TEXTURE, COULEUR, ASPECT VISUEL..

Voici quelques exemples de commentaires que je reçois régulièrement:

« Bonjour,

je suis adepte de votre site.

je lis chaque matin et  je viens d’acheter vos produit à la pharmacie du parc monceau ou j’ai ete bien reçu. Mon seule problème cest l’odeur des produit qui est très tres fort le céleri est impossible avec la carotte même le macérât de buserôle ..

Y a-t-il une alternative pour garder l’efficacité des produits tout en éliminant l’odeur .. Merci pour votre retour.
Dominique »
« Bonjour,
quelle huile peut-on ajouter au sérum n°2 pour masquer son odeur très particulière ?
Merci »

 

Pourquoi a-t-on du mal à apprécier les aspects sensoriels des Ingrédients Naturels ?

Tout simplement parce que nous avons été conditionnés depuis notre plus tendre enfance.

Nous avons été conditionnés par nos parents, mais surtout depuis l’arrivée de la publicité par les annonces publicitaires basées sur nos sens et notre besoin de rêver.

Et, comme nous sommes drivés par nos sens et nos besoins (inconsciemment), les industriels ont compris tout l’intérêt de travailler leurs produits et leur communication sur ces bases.

  • Molécules parfumantes pour les odeurs
  • Arômes pour les saveurs
  • Packaging pour la vue
  • Musique pour l’oreille
  • Textures douces et soyeuses pour le toucher ( cosmétiques, tissus, ..)
  • Colorants pour la vue

Et tout cela est allègrement « artificiel ».

Car cela

  •  est très bon marché
  • reproductible et stable d’un lot sur l’autre
  • donne l’impression aux consommateurs d’avoir un produit de qualité qui exacerbe les sens.

Sauf, qu’il y a de moins en moins d’ingrédients naturels de qualité dans tous ces produits industriels. Soit, ils sont de mauvaise qualité, soit ils ont été remplacés par d’autres ingrédients naturels bon marché ou par des « agents de texture synthétiques ».

Nos produits cosmétiques ou alimentaires sont devenus des « ersatz » .

Voici la définition Wikipedia d’ersatz : « Un ersatz, aussi appelé succédané, est un « sous-équivalent », souvent considéré de moindre qualité, d’un système considéré, ou bien tout produit de substitution remplissant les mêmes fonctions que l’original. »

C’est ce que sont maintenant de nombreux produits industriels: alimentaires ou cosmétiques.

Et ce qui est fabuleux, c’est qu’on a l’impression maintenant que beaucoup de produits naturels Bio de qualité n’ont plus de saveur, d’odeur ou de couleur. On a été conditionnés!!

Pourquoi de nombreuses personnes n’apprécient pas certaines odeurs ?

femme dégoutée par les mauvaises odeurs

femme dégoutée par les mauvaises odeurs

J’ai toujours été très interpellée lors de mes ateliers cosmétiques quand je voyais 2 amies qui devaient choisir les huiles essentielles à rajouter à leur sérum, non seulement en fonction de leurs propriétés thérapeutiques, mais aussi en fonction des odeurs qu’elles appréciaient ou pas.

Très souvent, l’une disait à l’autre: « Tu ne vas choisir la Lavande, je déteste cette odeur ». Et l’autre de lui répondre: « J’adore l’odeur de la Lavande, c’est une de mes odeurs préférées ». Je me suis demandée « Pourquoi de telles différences? »

Tout simplement, parce que notre façon de percevoir les odeurs viennent de notre histoire personnelle. Et particulièrement, la période de notre enfance.

Les odeurs sont reliées à des évènements qui nous sont arrivés. Si nous avons vécu un moment difficile, un été en Provence ou avec notre Maman qui portait un parfum contenant de la Lavande, cette odeur sera associée à notre cerveau comme désagréable.

Donc, comme nous n’avons pas eu la même enfance, nous ne pouvons pas avoir la même réaction aux odeurs.

Pendant notre enfance, nous avons été mis au contact de nombreux parfums : fleurs, savons, shampoings, crèmes cosmétiques, produits d’entretien, …..et nous nous sommes conditionnés à ces odeurs auxquelles nous attribuons des propriétés:

  • odeur d’eau de Javel : propreté
  • odeur de Lavande : vacances
  • odeur de Menthe : fraicheur
  • odeur de Rose : féminité

Savez-vous que les fabricants de cosmétiques nous ont habitué aux odeurs artificielles pour masquer les mauvaises odeurs de la plupart des ingrédients chimiques cosmétiques.

Comment masquer ces « mauvaises odeurs » qui peuvent empêcher d’utiliser un ingrédients naturels dont les propriétés thérapeutiques sont intéressantes ?

Il faut savoir que souvent, au bout d’un certain temps, on s’habitue aux odeurs naturelles. On peut aussi se reconditionner!!

Cela dit, en attendant, cela peut incommoder certaines personnes.

Les Huiles Essentielles sont pour cela très intéressantes, car ce sont des « Arômes » très puissants pour certaines (on parle bien d’aromathérapie et même d’olfactothérapie).

Quelques unes peuvent être intéressantes car elles sont suffisamment puissantes pour « MASQUER » l’odeur d’un ingrédient naturel cosmétique avec des propriétés cosmétiques intéressantes.

Je recommande alors, si on n’est pas allergique et si on apprécie l’odeur, d’ajouter dans le creux de votre main le Sérum+  1 goutte d’une Huile Essentielle .

Et, vous avez-vous déjà été confronté à cela ?

Si vous aimez, LIKEZ. Merci!