Plaques rouges sur le visage, squames dans les cheveux : vous vous demandez de quoi il s’agit ? Votre visage ou votre cuir chevelu vous démange ? On vous a peut-être dit qu’il s’agissait d’une dermite seborrheique ?

Car la dermite ou dermatite seborrheique est particulièrement gênante, et vous êtes nombreux à chercher des solutions pour vous en débarrasser définitivement.

Or les rechutes sont malheureusement fréquentes… Et si la clé d’une rémission durable passait aussi par un renforcement de votre immunité ?!

Nous vous proposons ici des éléments pour mieux identifier le souci dont vous souffrez, cela pourra vous inciter à consulter un médecin pour poser un diagnostic. Ainsi que des conseils pour booster votre système immunitaire.

Comment reconnaître une dermite seborrheique ?

Plaques rouges squameuses

Plaques rouges, desquamations, démangeaisons sont les éléments caractéristiques de la dermite seborrheique.

Les plaques, dites sébo-squameuses, sont rouges et recouvertes de squames blanches à jaunâtres.
S’y associent parfois des démangeaisons qui s’accompagnent d’une sensation de brûlure/chaleur.

Ces symptômes se retrouvent essentiellement au niveau des zones sébacées, c’est à dire :

  • Sur le visage : au niveau du pli du menton (sous la lèvre inférieur), des sillons entre le nez et les deux extrémités de la bouche, entre les sourcils, à la lisière du cuir chevelu, dans le conduit auditif externe ou au niveau du pavillon auriculaire.
  • Sur le tronc : avec une localisation au niveau de la poitrine ou entre les épaules.
  • Au niveau du cuir chevelu : avec des squames plus ou moins épais, un cuir chevelu rouge, irrité qui démange.

C’est une dermatose chronique qui évolue par poussée avec des période de rémission.

Dans cet article, cliquez ici, nous vous parlerons des gestes d’hygiène naturels à connaître pour limiter les plaques rouges sébo-squameuses sur le visage et les cheveux.

Les causes de la Dermite Seborrheique ?

L’origine de la dermite seborrheique est mal connue mais 2 éléments conjoints ont été identifiés. Cette dermatose est :

1. Liée aux glandes sébacées :

Cette dermite est qualifiée de séborrhéique car elle apparaît sur les zones riches en glandes sébacées.

L’activité des glandes sébacées est faible pendant les 15 premières années de la vie (sauf les premiers mois), de ce fait la dermite seborrheique survient essentiellement à l’âge adulte et chez le nouveau-né où l’on parle alors de croûtes de lait.

2. Liée à des levures du type Malassezia :

De nombreuses bactéries, et levures sont naturellement présentes à la surface de notre peau. Bien que faisant parties de notre flore saprophyte, il semblerait que certaines personnes y réagissent plus que d’autres et développent des maladies de peau.

Ce sont les levures du type Malassezia que l’on retrouve impliquées dans la dermite seborrheique.
Il s’agit de levures lipides dépendantes :
c’est à dire qu’elles se situent sur les zones sébacées où elles se « nourrissent » de sébum et libèrent des acides gras libres, qui seraient à l’origine de l’irritation de la peau.

Il y a donc une susceptibilité individuelle à la présence de cette levure sur la peau et à la réponse immunitaire qu’elle engendre.

C’est pourquoi la dermite seborrheique est avant tout une maladie de terrain.

Quels sont les facteurs déclenchant ou aggravant ?

Les nombreux traitements conventionnels oraux ou locaux permettent une courte rémission avec souvent des symptômes qui réapparaissent au bout de quelques temps.

Aucune étude ne permet d’établir avec certitude des facteurs aggravant ou améliorant de cette dermatite, mais les personnes qui en souffrent évoquent très souvent :

  • le stress, le surmenage, la fatigue, l’anxiété comme facteurs déclencheurs
  • le soleil, les vacances estivales, comme favorisant la rémission.

Réduire les facteurs déclencheurs tout comme booster votre système immunitaire font partie intégrante de la prise en charge de la DS.

3 conseils pour renforcer naturellement votre immunité :

1- Apprenez à gérer le stress et limiter la fatigue :

Le stress a un véritable impact sur notre santé, nous en parlons dans cet article : cliquez ici!
Des études ont démontré que le stress chronique engendre entre autres une accélération du vieillissement cellulaire et une fragilisation du système immunitaire.

Exercice de respiration et de relaxation

Il est mis en cause dans de nombreuses dermatoses, c’est pourquoi limiter le stress est un prérequis indispensable a une rémission durable.

Voici quelques pistes à explorer :

  • Apprenez à vous détendre véritablement : pratiquez le yoga ou maîtrisez les techniques de relaxation
  • Instaurez quotidiennement un petit temps rien que pour vous
  • Pratiquez un exercice physique régulier
  • Retrouvez un sommeil de qualité !
  • Supprimez les excitants, et évitez les repas lourds le soir,
  • Buvez en fin de journée des infusions de plantes calmantes : tilleul, mélisse, camomille, passiflore…

2- Prenez soin de vos intestins : adaptez votre alimentation !

Sachez que c’est au niveau de l’intestin que se concentre une grande partie de notre microbiote, dont notre système immunitaire dépend largement.

Prendre soin de ces microbes est fondamental pour maintenir l’équilibre du système immunitaire.

Cet équilibre est fragile et peut être entretenu par une alimentation équilibrée :

  • Mettez au menu 2 à 3 fois par semaine des produits de la mer : poissons, coquillages…
  • N’oubliez pas la ration des 5 fruits et légumes par jour ! En privilégiant les légumes de saison à chaque repas et en bonne quantité, ainsi que 2 fruits par jour.
  • Mangez régulièrement des produits contenants naturellement
    • des probiotiques : yaourt, kéfir, choucroute crue, olive, pain au levain…
    • des prébiotiques : qui sont des fibres alimentaires que l’on retrouve dans la majorité des végétaux riches en fructane : orges, asperges, artichauts… et en amidon : bananes, riz, pommes de terre, légumineuses,…
  • Préférez des céréales complètes BIO
  • Sélectionnez des huiles de table de qualité : elles doivent être Vierge, de première pression à froid et Bio. Et variez les pour obtenir un bon équilibre entre les omégas 3, 6 et 9, parmi l’huile de Colza,Lin, Pépin de Raisin, Olive, Noisette…
  • Limitez au maximum les sucres rapides et les produits raffinés.

3- Renforcez naturellement vos défenses immunitaires :

  • Avec des vitamines : on pense tout de suite à la vitamine C ! Mais il ne faut pas oublier la vitamine D car une carence prédispose à faiblesse de nos défenses immunitaires.
  • Grâce aux minéraux et aux oligo-éléments comme le zinc, fer, cuivre, magnésium, sélénium
  • Sans oublier les produits naturels qui boostent l’immunité !

    Echinacée

    • l’échinacea : cette plante, très utilisée en phytothérapie, soutient les défenses immunitaires
    • la propolis : produit de la ruche, qui permet de renforcer l’immunité

Et vous, pensez-vous à booster votre immunité pour améliorer l’état de votre peau ?