Vous vous demandez peut être quel produit hydratant naturel choisir? Est ce que la glycérine végétale ou le gel d’aloe vera permettent une bonne hydratation de votre peau?

En lisant les  premiers articles écrits sur le sujet de la déshydratation, Anne s’interroge : « Quels sont les meilleurs produits aqueux et ceux qu’ils ne faut pas utiliser? »
Vous allez justement découvrir aujourd’hui quels sont les hydratants dorigine naturelle végétale que vous pourrez utiliser.
Et vous verrez lesquels choisir pour rétablir le processus physiologique de maintien de l’eau au niveau de la peau.
Car c’est le SEUL moyen efficace à long terme pour lutter contre la déshydratation. 

Quels sont les « hydratants » naturels ?

Au fil des décennies, les industriels ont découvert de nombreux procédés pour maintenir l’hydratation de la peau. Il existe donc une longue liste de produits sur le marché avec des compositions diverses et des mécanismes d’action différents.

En résumé, on peut distinguer 4 catégories d’ingrédients qui aident votre peau à rester bien hydratée :

1. Les substances filmogènes hydrophobes :

En formant un film imperméable à la surface de la peau, elles diminuent l’évaporation par un effet occlusif.
Ce sont des substances ANTI-DESHYDRATANTES et PROTECTRICES qui augmentent l’imperméabilité de l’épiderme.
Au sein de cette catégorie, on retrouve les cires (Jojoba…) certains huiles et beurres végétaux (le beurre de karité…)

2. Les substances filmogènes hydrophiles :

Mélangées à de l’eau, elles forment un gel semi-perméable .
C’est le cas de la pectine, l’acide hyaluronique, le gel d’aloé vera.

3. Les humectants :

Tels des éponges, ils attirent et retiennent l’eau grâce à leur pouvoir hygroscopique. Ils peuvent aussi bien retenir l’eau issue de votre peau,  que celle contenue dans l’atmosphère ou dans une crème.
C’est le cas du glycérol (glycérine), des composants du NMF (PCA, acides aminés, lactate de sodium, Urée…)

4. Les correcteurs du ciment lipidique :

Pour consolider les constituants du ciment lipidique, ils s’immiscent dans la couche cornée de l’épiderme .  En choisissant les lipides les plus proches de ceux présents naturellement au sein de votre peau (Céramides, Acides Gras Insaturés), vous renforcez l’imperméabilité de votre peau. De nombreuses huiles végétales jouent ce rôle.

 L’illusion des soins  dits « hydratants » :

Si vous regardez la composition d’un soin cosmétique hydratant, il se compose :

  • d’eau ou d’hydrolat (60 à 90%) en majorité
  • d’agents humectants ou filmogènes (très souvent Glycérine, Urée, Acide hyaluronique..)
  • d’occlusifs (vaseline, paraffine, silicones…)
  • ou dans le cas de produits Bio d‘huiles végétales mais finalement en quantité trop faible.

Cette composition procure très rapidement une sensation de confort et d’hydratation de votre peau. Et vous êtes ravie et soulagée car dès l’application votre peau ne souffre plus de tiraillements.
Mais au bout de quelques heures cette sensation va s’estomper, vous obligeant à renouveler les applications régulièrement.  Cela est aggravé avec les produits ne contenant pas d’agents occlusifs comme les sprays à base d’eau et d’acide hyaluronique par exemple,  car l’eau aura tendance à s’évaporer rapidement.

Que se passe t’il exactement au niveau de votre peau ?

Votre couche cornée déshydratée ne peut pas absorber directement l’eau contenue dans la crème. Ce sont donc les agents humectants (=hygroscopiques) qui vont agir comme des éponges et capturer cette eau.
L’agent filmogène maintient cette couche aqueuse à la surface de votre peau. Ces produits apportent à votre peau des éléments qui comblent momentanément et superficiellement son manque d’eau.

Mais aucun de ces ingrédients ne traitent directement votre problème de déshydratation : il s’agit donc dun leurre.
Pour en savoir plus voici un article sur ce sujet : à lire ici !

Certes, si ces éléments sont bien choisis, ils peuvent constituer les premiers éléments de réponse à une peau déshydratée.  Mais votre peau aura surtout besoin de lipides.

Car ces produits n’apaisent que temporairement les symptômes  sans jamais traiter la cause de la déshydratation. Si la fonction barrière est altérée, elle perd son eau continuellement sans pouvoir la retenir, quel que soit le soin que vous appliquerez.

Exemple de deux agents humectants naturels:

Glycérine végétale

1. La glycérine : humectante

La glycérine naturelle (appelée aussi glycérol), est extraite des huiles végétales. Hydrosoluble, on peut l ‘intégrer à un Hydrolat, ou à du gel d’Aloe Vera à hauteur de 2 à 8 %.
En tant qu’humectant, son rôle est d’attirer l’eau de la partie la plus riche en eau  (produit cosmétique) vers la partie à plus faible en eau (la peau).

Pour garder l’effet hydratant de la glycérine sur la peau, il est donc important de ne pas dépasser un taux de 10 % de glycérine.  Car au delà, elle dessèche la peau en attirant l’eau contenue dans l’épiderme vers l’extérieur. On obtient alors l’effet inverse à celui recherché : desséchement, voire irritation.

Aloe vera

2. Le gel d’aloe vera : agent filmogène hydrophile et humectant

C’est un incontournable tant le gel d’aloé vera est bénéfique pour la peau. Riche en polysaccharides (filmogènes) ainsi qu’en acides aminés (humectants).

Les précieux composés du gel  (polysaccharides, acides aminés) vont capter un peu d’eau en surface pour humecter la couche cornée. Mais là encore l’hydratation est temporaire et superficielle.

Pour les personnes qui ressentent le besoin de garder la sensation d’une peau hydratée la glycérine et l’Aloe vera peuvent avoir une utilité ponctuelle.  Apportant alors du confort à votre peau en attendant que celle ci puisse jouer pleinement son rôle de barrière. Mais il faudra dans tous les cas les combiner à des huiles végétales.
Car ce qui va aider votre épiderme à garder l’eau, ce sont les LIPIDES qui le constituent dans :

  • le Ciment lipidique
  • le Sébum 

Quelles huiles végétales devez vous privilégier ?

1. Des huiles végétales riches en Ω6 pour combler les carences du ciment lipidique :

Omega 6

Les huiles riches en acides gras poly-insaturés (dont l’Ω6) pénètrent profondément dans l’épiderme et augmentent ainsi la résistance de la peau vis-à-vis de la déshydratation.

La qualité du ciment lipidique est améliorée, et la fonction barrière de l’épiderme est ainsi renforcée : c’est un effet profond et durable.

Ces huiles riches ont en plus des qualités adoucissantes et nutritives. 

Retenez dans cette catégorie les huiles de Carthame, Bourrache, Onagre, Rosier Muscat, Chanvre, Sésame…

2. Des huiles végétales aux propriétés occlusives :

Ce sont des huiles, beurres ou cires riches en Ω9 ou en acide gras saturés :

  • L’Acide oléique Ω9:

Il joue un rôle important dans l’hydratation et la régénération de votre peau, car on le trouve naturellement présent dans le sébum.

Très présent dans les huiles de Macadamia, Argousier, Avocat, de noyaux d’Abricot, de Jojoba on en trouve aussi dans certains beurres : Mangue, Karité

  • Le cas de l’huile de Jojoba :

L’huile de jojoba (qui n’est pas une huile d’ailleurs, mais une cire) contrôle la perte d’hydratation car elle forme un film légèrement occlusif tout en maintenant la respiration de la peau.

C’est une excellente huile pour tous les types de peau et convient parfaitement aux peaux mixtes, grasses ou à tendance acnéique. En effet, elle est non comédogène, et ne laisse pas de film gras.

  • Les Acides gras saturés :

Les huiles et beurres riches en acides gras saturés auront des propriétés plus « occlusives ». Au sein des acides gras saturés, 2 nous intéressent particulièrement :

Beurre de Karité

  • L’ACIDE PALMITIQUE : forme une couche occlusive sur la peau pour la protéger des agressions extérieures.
  • L’ACIDE STEARIQUE :  augmente l’hydratation par rétention de l’eau et augmente la souplesse, ainsi que le pouvoir de réparation de la peau.
L’acide stéarique et l’acide palmitique sont les constituants de certaines huiles : Argan, Bourrache, Sésame, Pépins de raisin, Tamanu et de beurres végétaux :  Karité, Cacao, Mangue.

 

Retrouvez une peau bien hydratée en suivant ce protocole de soin :

En plus des 6 règles pour maintenir votre peau hydratée, vous pouvez suivre ce protocole de soin :

  1.  Nettoyez votre visage en douceur matin et soir :
    avec le duo liniment oléo-calcaire et un hydrolat de votre choix.
  2. Le matin :
    Appliquez sur votre peau encore légèrement humide un sérum anti-déshydration.
    Vous pouvez soit appliquer un sérum prêt à l’emploi comme l’élixir hydratant d’Oléassence : l’Oléo-Premium HYDRA, soit faire votre propre mélange selon votre type de peau :

    • Pour les peaux sèches à très sèches : utilisez les huiles d’Argan, de Macadamia et d‘Onagre. Ces huiles sont également nourrissantes.
    • Pour les peaux mixtes, grasses ou à tendance acnéiques : utilisez les huiles  de Jojoba et d’huile de Pépin de raisin. Ces huiles végétales sont non comédogènes, et pénètrent rapidement l’épiderme.
  3. Le soir : Appliquez une noisette du gel d’Aloe vera (qui contient un peu de glycérine) sur votre visage nettoyé et encore légèrement humide. Massez quelques instants puis appliquer directement quelques gouttes de l’Oléo-Premium Hydra ou de votre sérum antidéshydratation

Essayez et partagez avec nous vos impressions!

Si vous aimez, LIKEZ. Merci!