Accueil » La Peau » Interview du Président d’ADNS (Association des Nouveaux Savonniers)

Interview du Président d’ADNS (Association des Nouveaux Savonniers)

Savon saponifié à froid
Savon saponifié à froid

Michel Pobeda est le président de l’Association des Nouveaux Savonniers ou ADNS.

C’est un des pionniers de la saponification à froid qu’il pratique depuis des dizaines d’années. Il est spécialiste des huiles végétales et est dans le négoce des oléagineux de qualité (particulièrement  les huiles tropicales) depuis 30 ans et il a lui-même une Société spécialisée dans les Huiles végétales,  (c’est un huilier comme il dit) qui fournit de nombreux laboratoires cosmétiques.

Il est aussi très impliqué dans la démarche de “Nature et Progrès”.

C’est sa compétence et son éthique qui ont fait que je l’ai choisi comme le principal fournisseur des Huiles d’Oleassence en Luberon.

Voici une Vidéo dans laquelle il raconte son histoire de Savonnier.

Il explique comment il a appris la fabrication de savon par des méthodes ancestrales africaines (grâce aux africaines qui faisaient des pains dermatologiques avec le beurre de karité qu’elle récoltait et la potasse obtenu en faisant brûler des résidus). Il a alors redécouvert les propriétés d’un autre type de savons : Les Savons Saponifiés à froid.

Les femmes africaines ont alors constaté que les savons saponifiés à froid permettaient de raviver la couleur de leurs tissus africains et de nettoyer en douceur leur peau. Elles réservaient alors leurs savons de Marseille pour leur vaisselle et le nettoyage de leurs maisons.

D’OU VIENNENT LES SAVONS INDUSTRIELS ?

Michel explique comment ont été conçus les savons industriels avec Mr Chevreul, spécialiste des oléagineux de l’époque, au moment de la révolution Industrielle, en 1820. Celui-ci a mis en place une nouvelle équation:

Huile + Soude = Savon + Glycérine, alors que à l’origine, Huile + Soude = un vrai Savon artisanal saponifié à froid (qui garde sa glycérine)

Or, la méthode artisanale fait que le savon se solidifie en 3 mn.

Et, en industrie ce n’est pas possible pour fabriquer de grosses quantité. C’est beaucoup trop rapide pour être mis dans des moules . Donc les industriels ont rajouté de l’eau pour ralentir la solidification (qui peut durer jusqu’à 1 semaine au lieu de 3mn).

L’eau ajoutée dans la fabrication à chaud  (comme celle du savon de Marseille) a comme propriété d’entrainer alors la Glycérine qui devient un 2ème produit de la saponification beaucoup  plus rentable, car vendu 50 fois plus cher que le savon. Le savon devient alors un sous-produit de la fabrication de Glycérine.

Le savon, sans sa glycérine, alors devient plus agressif  sur la peau. Les containers de savon (sans glycérine) arrivent d’Asie en copeaux et on se contente de les mettre en moule en France.

Alors, comme ces savons sans glycérine sont trop décapants,  se fabriquent maintenant des “savons sans savon” fabriqués à base de pétrole qu’on appelle aussi “Syndets” qui ont un pH neutre, mais qui sont remplis d’ingrédients chimiques qui sont nocifs pour la peau et l’organisme (soupçonnés d’être cancérigène).

Mais, on ne peut  fabriquer un vrai savon que de façon artisanale. On ne sait pas le fabriquer de façon industrielle.

Pour être sûr que votre savon est de bonne qualité, assurez-vous qu’il est vraiment “artisanal” et “saponifié à froid”.

La semaine prochaine, Michel Pobeda, président de l’Association des Nouveaux Savonniers (ADNS) continuera à nous parler de son expérience et de son livre paru chez Marabout : Les Bienfaits des Huiles Végétales.

PS: Lors d’une de mes escapades à Marseille, je suis allée dans un magasin qui vendait du savon et le vendeur m’a affirmé, très sérieux, que son savon était saponifié à froid, car il faisait fondre à température tiède les copeaux de savon reçus d’Asie !!!

Je n’en suis pas encore revenue.

A Propos Christine

Pharmacienne, Experte en Dermo-Cosmétique, je vous aide à traiter Vos Problèmes de Peau, avec des Ingrédients Naturels, comme les Huiles Végétales et Huiles Essentielles, parfaitement adaptés, à ces Problèmes.
Essayez, et vous serez Bluffée comme je le suis tous les jours sur les : Vergetures, Cicatrices, Couperose, Pores Dilatés, Kératose Pilaire, …..

Voir aussi

Les 6 Règles d’Or pour limiter la déshydratation (2)

Comme vous l’avez appris dans l’article de la semaine dernière, hydrater ne consiste pas à …

16 Commentaires

  1. Merci Christine pour cette belle rencontre. J’ignorais tout ça, c’est fou ce qu’on arrive à nous vendre tout de même. Un sous-produit sans glycérine pour les besoins industriels puis sans savon pour ceux qui ont remarqué que quelque chose clochait… Du “sans” comme les aliments allégés, on retrouve ce même principe partout maintenant, jusque dans certaines huiles traitées pour être “sans” odeur et sans couleur. De quoi donner envie de réaliser soi-même son savon!

  2. Bonjour Christine,

    Sur votre conseil, j’ai acheté le livre de Michel Poveda “Les bienfaits des huiles végétales, c’est un excellent livre qui nous aide efficacement à faire connaissance avec les huiles, à lire vraiment !
    Je profite de ce message pour remercie Nolwenn qui m’a recommandé le démaquillage à l’huile de chanvre, ça marche bien, problème de sensibilité résolu !
    A bientôt

  3. Bonjour Christine,
    J’aimerais avoir un petit renseignement par rapport au savon de votre gamme Oléassence. Ce savon peut-il être vraiment utilisé pour le nettoyage du visage quotidiennement ? J’utilise actuellement de l’huile de jojoba pour me démaquiller. Puis-je appliquer mon huile sur le visage et ensuite me laver le visage avec votre savon ? Peut-on aussi l’utiliser sur les cheveux ? Les shampoings solides deviennent également à la mode ces temps-ci, ils semble qu’ils soient de bonne qualité mais n’y a-t-il pas de problème de ph ?
    En vous remerciant encore.
    Cordialement.

    • bonjour Valérie,

      choisissez le nettoyage au savon ou l’huile de jojoba. pas les 2 l’un après l’autre. vous pouvez alterner matin et soir.
      le savon de la gamme oleassence peut être utilisé pour les cheveux également.

      A bientôt

  4. Bonjour Christine,

    Merci pour cette très belle vidéo, j’ai beaucoup apprécié.

    Par ailleurs, j’ai une question : Ayant eu des bases en fabrication de savon “Saponification à Froid” il est recommandé de laisser sécher un savon de toilette (100g environ) en 3 voir 4 semaines au grand minimum. Quelle est la durée de séchage d’un savon de ménage SAF de 400 G ? est elle toujours de 4 semaines ou plus ?. Peut on accélérer le processus en le séchant au soleil ou dans une séchoir solaire ?

    L’intérêt de la question réside dans ma volonté de vouloir faire partager à un grand nombre les délices du savon artisanal saponifié à froid tout en produisant un peu plus afin de se libérer du marketing qui nous vendent du sans savon à des prix d’or.

    Merci d’avance pour vos réponses

    • Bonjour Jean,
      je ne suis pas une spécialiste de la saponification, même si je trouve cela passionnant.
      Le séchage de 4 semaines sert aussi à diminuer le pH du savon et sa causticité.
      Pour moi, 1 à 2 semaines supplémentaires peut être nécessaire.
      Vous pouvez poser votre question sur le site de l’ ADNS où il y a des spécialistes.
      Bravo pour votre démarche qui me ravit et à bientôt

  5. Bonjour, Cet article est fort intéressant. Oû peut-on trouver ces savons ? Si on demande dans les boutiques de produits naturels pour des savons saponifiés à froid, y en a-t-il sur ce marché ? Si oui, y a-t-il des marques recommandables ? Je vis au Québec, Canada. Personnellement, je n’ai ni l’envie ni le temps de fabriquer moi-même. Et ces savons, sont-ils vraiment bons pour le démaquillage du visage ? Que pensez-vous du savon d’Alep ? Merci pour vos réponses et conseils.

    Monique G

    • Bonjour Monique,
      quel plaisir de vous relire de nouveau.
      J’espère que vous allez bien.
      Je ne connais pas les marques au Quebec, mais pour différencier un savon à froid, regardez la composition, le nom des huiles est écrit en entier dessus.
      Sinon, j’en vends un sur mon site http://www.oleassence.com dans la rubrique DIVERS.
      Oui, on peut se démaquiller avec.
      Le savon d’Alep est fabriqué industriellement comme le savon de Marseille et est beaucoup plus décapant.
      A très bientôt

  6. Bonjour,
    Cet article est fort interessant. Je retrouve vraiment tt ce qui me pousse aujourd hui a confectionner moi meme mes savons pr ma petite famille et mes amis. Les industriels n ont aucun scrupule a mettre ds leur formule des produits nocifs pr notre organisme, pour leur profit. C scandaleux surtt que les savonniers doivent deposer un dossier par formule au centre anti poison. Ce dernier doit etre valide pr 2 pers du metier et le tt compte extrement cher par formule. C vraiment honteux de laisser passer ca. Avt ma formation de “savonniers”, j achetai des gel douche et je les choisissais a leur parfum. Maintenant c termine, ce st des vrais savons faits maison qui ornent la sdb. Moins pratique certes a l utilisation ms tellement mieux pr la peau sur le long terme.

  7. Bonjour,

    Ou peut-on se procurer ces savons saponifiés à froid?

    Merci pour vos réponses

    Annick

  8. Bonjour Christine,
    Quel bonheur de vous lire ! Wow, si vous en vendez, j’achète ! Je ne l’avais pas remarqué parmi vos produits. Je devrais faire une méga commande en septembre, car je suis à court d’un peu de tout. Je continue de dévorer tous vos articles et de propager vos bons conseils.

  9. Bonjour,
    cela fait deux jours que j’essaie de me connecter à la boutique mais on ne peut pas y accéder. Est-ce normal? Une question : j’aimerais savoir si vous avez le savon saponifié à froid au beurre de karité en vente dans votre boutique? Merci de me répondre :)

    Marina

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *