6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)
  • Auteur
    Messages
  • Romane
    Invité
    Nombre d'articles : 3340

    Bonjour,
    Depuis quelques temps, j’utilise votre savon solide au chanvre et macadamia, au départ je ne m’en servais que pour nettoyer mon visage et tout se passait bien mais maintenant je me lave le corps avec également. Le problème est que quelques jours après, j’ai commencé à avoir des démangeaisons de la partie intime qui ont fini par me créer des rougeurs en raison de l’inflammation et une sensation de brûlure en dehors mais aussi lors de la miction. Je pense que j’ai développé une mycose vulvo-vaginale car j’ai tous les symptômes. Pensez-vous que le savon peut en être la cause ? Quel est son pH ? Quels sont les ingrédients qu’il contient et leurs propriétés ?
    Le problème ne vient peut être pas de là mais je préfère vous demander des infos sur ce savon car ayant un rdv chez ma gynécologue demain, je vais lui évoquer mon problème et lui parler de ce savon et de ses ingrédients pour qu’elle me dise éventuellement s’il peut être responsable de ma mycose (peut être, ai-je une intolérance à l’un des composants ou est-il trop agressif pour une muqueuse comme la vulve).
    Merci à vous pour vos renseignements.
    Cordialement.

    Virginie d’Oleassence
    Maître des clés
    Nombre d'articles : 1325

    Bonsoir Romane,
    La vulve et la région péri-anale ont un pH 8 en moyenne tandis que la muqueuse est toujours plus acide, c’est-à-dire, pH 4,8 en moyenne. Le pH du savon est basique (c’est-à-dire, aux alentours de 9 et 10). Nous n’avons pas testé nos savons sur les muqueuses car nos savons servent à laver le corps et le visage mais nous ne le recommandons pas pour laver les parties intimes. Notez qu’il faut laver uniquement les parties intimes à l’extérieur (lèvres) et ne surtout pas laver l’intérieur de votre vagin car il est « autonettoyant » (les douches vaginales sont donc à éviter).
    Le savon est fabriqué par saponification à froid et il contient les ingrédients suivants :
    Beurre de Karité BIO,
    Huile de Coco BIO,
    2 huiles végétales ont été ajoutées au moment du surgraissage :
    Huile de Chanvre BIO,
    Huile de Macadamia BIO.
    Enfin, pour faire un savon solide, il faut utiliser de la soude.
    Je vous partage un article qui explique comment sont fabriqués les différents savons : https://www.remeterre.fr/saponification-a-froid/
    En espérant que votre gynécologue pourra trouver la cause de ces inflammations.
    Prenez soin de vous et n’hésitez pas à nous donner des nouvelles !

    Romane
    Invité
    Nombre d'articles : 3340

    Bonjour,
    Un grand merci pour votre retour. Je vous confirme que je ne fais pas de toilette vaginale, uniquement une toilette intime extérieure comme vous le dites mais comme je le fais avec ce savon solide et que vous m’affirmez que le pH est basique et celui des muqueuses acide, avec le contact, est-ce que ça n’a pu provoquer une réaction qui s’est manifestée par des démangeaisons et brûlures ayant entraîné une mycose car je sais que les champignons se développent souvent quand la muqueuse est irritée ? Certains savons dérèglent même le microbiote du vagin ? Est ce que c’est possible avec ce savon même sans pratiquer de toilette vaginale ?
    Parmi les huiles que vous citez, aucune n’est contre indiquée en application sur les muqueuses ?
    Merci pour ces précisions,
    Bonne journée

    Virginie d’Oleassence
    Maître des clés
    Nombre d'articles : 1325

    Bonjour Romane,
    Si vous n’appliquez pas le savon au niveau des muqueuses, cela ne devrait pas poser de problème car il n’y a pas une grande différence de pH entre la vulve et la région péri-anale et le pH du savon.
    Demandez l’avis de votre gynécologue car ces démangeaisons/brûlures peuvent avoir des causes multiples : infection urinaire, flore vaginale perturbée par une lessive, certaines matières de sous vêtements, des rapports intimes, le fait de s’essuyer de l’arrière vers l’avant lorsqu’on va au toilette peut également poser problème car cela va amener les bactéries fécales vers le vagin…
    En attendant d’obtenir le diagnostic de votre gynécologue (et je l’espère la cause), je vous recommande de porter des sous vêtements en coton et la nuit, idéalement, un short en coton plutôt qu’une culotte car avec la chaleur/l’humidité, cela augmente les risques de développer une mycose.
    Pensez également à boire suffisamment d’eau tout au long de la journée et à éviter de boire de l’alcool pour le moment.
    N’hésitez pas à nous donner des nouvelles !

    Romane
    Invité
    Nombre d'articles : 3340

    Bonjour,
    Comme prévu, j’ai eu mon rdv gynécologique hier et je lui ai parlée de mon problème. Elle m’a effectivement posée plusieurs questions et demandée notammment si je faisais des toilettes intimes et quel savon j’utilisais. Je lui ai donc évoqué le type et les ingrédients du savon que vous m’avez citée ainsi que le pH et pour elle, la cause ne viendrait pas de ça, du moment que comme vous dites, je ne réalise pas de nettoyage à l’intérieur du vagin. Elle a donc effectué un frottis vaginal pour faire un diagnostic afin de savoir s’il s’agit bien d’une mycose ou non, nous sommes en attente du résultat.
    Mais elle me recommande tout de même d’arrêter l’utilisation de ce savon le temps que mon problème passe et d’en prendre un spécial parties intimes.
    Merci encore pour votre réponse.
    Bonne journée à vous

    Virginie d’Oleassence
    Maître des clés
    Nombre d'articles : 1325

    Bonjour Romane,

    Je vous en prie et vous remercie de m’avoir donné des nouvelles.
    Bon rétablissement !

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)
Répondre à : Irritation vaginale
Vos informations :





<a href="" title="" rel="" target=""> <blockquote cite=""> <code> <pre class=""> <em> <strong> <del datetime="" cite=""> <ins datetime="" cite=""> <ul> <ol start=""> <li> <img src="" border="" alt="" height="" width="">