De l’information au travers d’articles thématiques Forums Les Soins Visages Apparition de micro kystes sur le visage en période de ménopause

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Auteur
    Messages
  • LAURENCE
    Invité
    Nombre d'articles : 843

    Bonjour,

    J’ai 55 ans et suis en ménopause.

    Je suis un traitement hormonal de substitution depuis mars 2020. Si ce traitement m’a apporté plus de confort au quotidien (sautes d’humeur, sommeil, douleurs…) il semble être catastrophique pour ma peau. Plutôt fine et sensible, elle est devenue grasse sur la zone T avec apparition de micro kystes sur le front et le menton.

    A la recherche d’une solution, je suis tombé par hasard sur un article du blog traitant des micro-kystes. J’ai donc acheté courant juin le kit pour peaux acnéiques (huile de jojoba, sérum n° 4 et hydrolat de menthe poivrée et gel aloé vera) + l’huile de nigelle + savon Huile de bourrache et géranium (j’ai vu qu’il convenait à tous les types de peau).

    J’ai utilisé ces produits selon le protocole suivant inspiré de l’article en question :

    matin : nettoyage au savon, hydrolat de menthe, gel aloé sur les micro kystes et boutons, 4 gouttes du sérum n° 4. Maquillage minéral pour le teint

    soir : démaquillage à l’huile de jojoba que je rince à l’eau (car je ne parviens pas à ôter toutes les traces de maquillage uniquement en passant l’hydrolat), je lotionne à l’hydrolat de menthe, gel aloé sur les micro kystes et boutons et 4 gouttes d’huile de nigelle.

    Courant juillet, soit environ au bout de 3 ou 4 semaines d’utilisation, l’état de ma peau s’est aggravé : j’ai maintenant énormément de microkystes sur le front et le menton et de nombreux points noirs. Je n’ai jamais eu cela auparavant. Les micro kystes s’enflamment mais ne s’évacuent pas. Ils sèchent en surface sous l’effet du gel d’aloé mais restent gonflés. Ils s’enflamment à nouveau qq jours après même sans y toucher et en continuant l’aloé. Si je cherche à les vider, je n’y parviens pas et je récolte des marques affreuses. Je désespère et j’ai le moral dans les chaussettes ! Je ne sais quoi penser (effets secondaires du traitement hormonal, effets rebonds de ma peau à la suppression des produits conventionnels, soleil (même si j’ai mis de l’indice 50 pendant mes vacances à la mer) ?)

    A la demande de mon gynéco que j’ai interrogé et qui ne savait pas trop si cet acné résultait d’effets secondaires du THS, j’ai consulté un dermato. Ce dernier pense qu’il peut effectivement s’agir d’effets secondaires. Il m’a prescrit un traitement que je n’ai pas encore débuté à base d’une crème antiflammatoire et antibiotique et de comprimés de zinc.

    J’envisage d’arrêter mon THS et je vais faire le point avec mon médecin pour savoir comment je dois m’y prendre.

    Mais en attendant, j’ai qq questions :

    1) Dois-je ajouter ou changer qq chose dans ma routine de soins ?

    2) Je suis à plus de la moitié de mon flacon l’hydrolat de menthe, je dois donc en racheter et comme je n’apprécie pas du tout son odeur, j’envisageais de me tourner vers un autre hydrolat. Lequel me conseillez vous ?

    3) Dois-je faire le traitement médical ?

    4) que puis-je appliquer sur les marques de boutons pour les aider à cicatriser et disparaître.

    Je vous remercie de l’attention que vous porterez à ce long mail que j’ai voulu le plus précis possible et des suggestions que vous pourrez me faire.

    Cordialement

    Laurence

    Nolwenn
    Maître des clés
    Nombre d'articles : 776

    Bonjour Laurence
    je pense qu’il faudrait un peu simplifier la routine.
    Si vous supportez bien le savon, vous pouvez le conserver, mais votre peau semble très réactive en ce moment, je ne conseille donc pas le savon.
    Je suppose que vous évitez bien les textures crèmes, fluides, compactes pour le maquillage minéral ?
    Vous pouvez faire le nettoyage/démaquillage avec l’huile de jojoba puis l’hydrolat de menthe poivrée.
    Les hydrolats de camomille allemande ou de lavande vraie pourrait aussi être adapté.
    Utilisez en 1 seul à la fois.
    Ne vaporisez pas l’hydrolat directement sur le visage, cela peut faire rougir certaines peaux sensibles.
    Vous pouvez finir l’hydrolat de menthe, dans le bain, ou directement sur les jambes.
    Pour le gel d’aloe vera, continuez sur les boutons, cicatrices non à vif, points noirs éventuels, taches brunes potentielles, et toujours en très très très petite quantité!
    En soin, je vous conseillerai uniquement de l’huile de chanvre pour quelques semaines pour apaiser votre peau.
    L’huile de nigelle peut parfois être trop puissante, faites une pause.
    Vous passez, à mon avis, également par un effet rebond, pendant lequel la peau se détoxifie, c’est pénible et désagréable mais très bénéfique pour la peau.
    Je ne conseillerai pas la crème, à la rigueur les comprimés de zinc.
    Je pense que le sérum 5 serait plus approprié et plus doux pour votre peau, à la place du sérum 4 et de l’huile de nigelle.
    Courage et patience.
    A bientôt

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
Répondre à : Apparition de micro kystes sur le visage en période de ménopause
Vos informations:




<a href="" title="" rel="" target=""> <blockquote cite=""> <code> <pre class=""> <em> <strong> <del datetime="" cite=""> <ins datetime="" cite=""> <ul> <ol start=""> <li> <img src="" border="" alt="" height="" width="">