Aujourd’hui je laisse Sophie témoigner de ce qu’elle a vécu! Merci à vous Sophie pour ce partage qui aidera sûrement d’autres personnes dans votre cas.

L’histoire de Sophie

« Bonjour Christine,

je voulais vous remercier; de tout cœur merci !

Il y a 5 ans j’ai vu apparaître quelques plaques autour de ma bouche, la peau semblait peler alors j’ai hydraté. Puis sont apparus quelques boutons, puis les boutons sont devenus des plaques alors j’ai changé de crème hydratante.
Au bout de 6 mois j’étais toujours dans la même galère alors j’ai consulté, le médecin m’a prescrit une crème hydratante cuivre /zinc, vous vous en doutez cela n’a rien amélioré. »

Pourquoi la crème que Sophie appliquait n’apportait pas de résultats?

L’avis des spécialistes que Sophie a consulté :

« il m’a envoyé chez un dermato, qui m’a prescrit directement un dermo-corticoïde, j’étais ravie ma peau était superbe, mais à l’arrêt du traitement j’ai vite déchanté.
Le dermato a donc suspecté une infection bactérienne, donc antibio par voie orale + en crème et dermo corticoide pour terminer, mais les boutons sont revenus.
Ensuite il s’est dit que c’était peut être plutôt un champignon donc j’ai eu droit à la crème fongicide, ça n’a pas fonctionné du tout.
Il en a conclu que je devais souffrir d’un déséquilibre hormonal et a conseillé à mon généraliste de m’envoyer chez un endocrino. L’endocrino n’a rien trouvé et m’a renvoyé vers mon dermato qui a conclu et ce sont ses mots : ” Et bien il vous suffira de continuer les dermo corticoides jusqu’à ce que cela passe tout seul ”

J’ai donc continué ainsi pendant 2 ans… Malgré cela j’ai continué à chercher une alternative plus saine en vain. »

parfois nécessaire d’avancer à tatons… effets des cortisones et inconvénients

« Jusqu’à il y a 4 mois où j’ai découvert le nom du mal qui me rongeait le visage et qui depuis toutes ces années avaient atteint la moitié de mes joues , mon nez et mon menton en entier ainsi que mes sourcils !
Quand on sait ce que l’on cherche Google devient bien plus efficace, il m’a alors conduit jusqu’à votre page.

Très honnêtement je n’avais plus d’espoir, mais je dis toujours qu’on ne peut pas savoir si ça marche tant que l’on a pas essayé. Alors j’ai essayé !
Je venais de terminer mon dernier tube de corticoïdes en plus, donc ayant lu à quel point il était primordial de ne pas craquer et en remettre même une seule fois sous peine de devoir repartir au début, je me suis dis que c’était le bon moment. »

« Les 2 premières semaines furent un enfer, j’avais le visage comme brûlé, c’était horriblement douloureux, une nuit j’ai failli partir aux urgences et puis je me suis ravisée en me disant qu’ils allaient probablement me mettre une grosse dose de corticoïdes et anéantir tous mes efforts.
A la 3eme semaine ça s’est stabilisé mais je souffrais encore énormément, à la 4ème semaine c’était toujours aussi ‘moche’ mais moins douloureux et à la 5ème semaine j’ai vu les rougeurs s’atténuer doucement, il était temps! Je pense sincèrement que j’étais prête à craquer, retourner chez mon médecin pour qu’il renouvelle ma crème corticoïde.
Et puis il aura fallu 2 semaines de plus pour que le feu disparaisse entièrement, me laissant quelques petits cloques sur le visage (mois de 15) et beaucoup plus petites que celles que j’avais auparavant.
A la 8eme semaine il ne restait plus que 4-5 petits boutons prés de ma bouche.
Je suis à semaine 10 et je n’ai pas vu de boutons depuis 5 jours !!!
Je revis.
Tant de souffrances pendant 5 longues années alors qu’il aurait suffit d’un petit flacon d’huile pour les épargner, c’est injuste.
Je n’ai pas racheter de crème hydratante, je me contente de passer un coton d’eau d’avene sur mon visage matin et soir et moi qui utilisait peu de maquillage (pas de fond de teint, juste un peu de fard à joues, d’ombre à paupieres et mascara) j’ai tout jeté.

Merci encore à vous Christine, j’ai désormais une pensée pour vous chaque matin en croisant mon miroir sans baisser les yeux.«