Accueil » Témoignages » Derniers Témoignages 2017

Derniers Témoignages 2017

Les Pages Témoignages étant trop importantes,  je les ai mis sur plusieurs pages pour faciliter la Lecture. Voici ceux reçus à partir de Avril 2017. N’hésitez pas à partager cette page qui peut aider de nombreuses personnes.

Si vous aimez, LIKEZ. Merci!

Si vous voulez lire les 158 premiers Témoignages de ce Blog: Septembre 2011 à Mars 2014 Cliquez ICI

Si vous voulez lire les 150 Témoignages Suivants : Mars 2014 à Mars 2015, Cliquez ICI

Pour les 139 témoignages de Mars 2015 à Mai 2016 , Cliquez ICI

Pour les témoignages de Mai 2016 à Avril 2017, Cliquez ICI

Si vous voulez voir les témoignages par problématiques de PEAU, je les ai classés sur la Plateforme Avoir une Belle Peau : Cliquez ICI

553/ Claire, 13/11/2018

Bonjour,

Je vous ai découvert lors du webinaire avec Peggy et Jeff. Sensationnel, vos propos m’ont beaucoup inspirés. J’ai une peau sensible et réactive durant l’hiver et dès qu’il y a un changement de température conséquent, j’ai des rougeurs, la peau qui tiraille… et le fait de “me sentir bien dans ma peau” me faisait très envie!!

J’ai donc commandé le liniment, c’est un produit extraordinaire avec l’hydrolat de camomille allemande. En 2 jours d’utilisation, ma peau a la douceur d’une peau de bébé et je n’ai plus aucune sensation de tiraillement, ni rougeurs. MAGIQUE:)

J’ai aussi commandé le savon Bourrache, un véritable délice sous la douche, une sensation de peau nourrie et une incroyable senteur naturelle presque originelle. 

J’ai aussi utilisé le shampoing doux à l’aloé vera qui a rendu mes cheveux doux et souples. J’ai très hâte d’utiliser l’oléo capillaire pour cheveux secs et abîmés. 

J’ai les pores un peu dilatés et quelques points noirs mais à mon avis c’est dû au fait que j’agressais trop ma peau avec des produits inadaptés (les cosmétiques avène) et que les pores se dilataient à l’excès pour produire du sébum mais que ce n’est pas forcément un véritable problème à traiter, qu’en pensez-vous? 

Je voudrais commander l’oléo premium n°5 liftant mais pensez-vous que cela est adapté car j’ai 34 ans, cependant, votre énoncé me fait très envie!

J’ai une question concernant l’hydrolat de camomille allemande : puis-je l’utiliser en vaporisation sur mes cheveux pour les éclaircir car je suis blonde? combien de fois par semaine? plutôt le matin?…

Est-ce possible d’avoir votre avis sur mon “rituel beauté” du moment :

matin : liniment + hydrolat

soir : savon bourrache + oléo premium liftant

Vous dites dans le webinaire que “moins on en fait, mieux c’est” et je voulais savoir si cela concernait uniquement les cosmétiques classiques mais pas les vôtres? Vous dites aussi dans le webinaire qu’il est utile de se laver le visage le matin et le soir alors que dans le guide, vous dites que se laver la peau une fois par jour est suffisant.

Hier soir, je me suis lavée le visage avec le savon bourrache et ma peau était un peu sèche après alors j’ai mis l’hydrolat et tout allait bien après. 

Un grand merci pour vos compétences et votre professionnalisme, 

enfin, je vous ai trouvé:))

Merci,

Claire

552/ Lamantine, 8/11/2018

Bonjour !
Je viens apporter un témoignage – et j’espère, un peu d’espoir – à celles/ceux qui hésiteraient encore à appliquer ce traitement.
Alors voilà : au début de cette année, sûrement à cause de beaucoup de stress inhabituel et à un sevrage tabagique – qui tient toujours bon, youpi ! -, j’aperçois sur mon annulaire gauche deux petits boutons chair, à peine visibles. Au départ, je me dis que ma peau est peut-être un peu sèche, et que ça partira tout seul, comme c’est venu. Sauf qu’une semaine plus tard, j’en avais toute une ribambelle, toujours sur le même doigt, semblables à de minuscules vesicules pleines de liquide. Bizarrement, pas de démangeaisons. Mais ça comme à m’intriguer, je file chez ma médecin. Le dialogue tient en deux lignes : “alors là franchement, je ne vois pas…Une allergie peut-être, et encore sur un seul doigt ça me paraît improbable. Vous avez déjà fait de l’eczéma ?”
_ Euh oui, mais j’étais très petite…
_ Et bien voilà ! Et on vous avait traité comment pour ça ?
_ Avec l’homéopathie…Notre médecin de famille était homéopathe.
_ Ah.
_ Eh oui.
_ Donc vous n’avez pas été soignée.
_ Pourtant je n’ai jamais refait de crise jusqu’à maintenant…Et puis, ça ne ressemble pas du tout à ce que j’avais.
_ C’est de l’eczéma dyshidrosique. Ce n’est pas tout à fait pareil, mais le traitement est identique. Dans cinq jours, vous n’avez plus rien.”
Boum, dipr×s×ne (cortisone) en pommade pour cinq jours le soir.
Bien sûr, en fin de semaine, plus rien.

Sauf que la semaine suivante, arrivée au week-end, rebonjour les petites cloques ! Plus nombreuses cette fois. Et qui pèlent autour. Ma peau était toute fine, je fonce à la pharmacie. La pharmacienne me dit qu’il faut que je me calme, et que je prenne de la pommade cosmétique à base de zinc et de cuivre, que j’ai sûrement une carence cachée quelque part. J’ai confiance, et commence mon nouveau traitement.
Ça empire : j’ai l’impression que ma peau “recrache” la crème. Elle l’absorbe au départ, puis devient toute graisseuse. Les cloques grossissent, autour la peau devient rouge. Mais au moins, ça se limite toujours à mon doigt. Après analyses : zéro carence en vue.

Alors, je tente de demander à l’ami internet ce qu’il en pense. Et j’arrive sur ce site.
Des huiles, hein, pourquoi pas : après tout, c’est avec de l’huile de tea tree et de nigelle mélangées que je me suis débarrassée d’un petit bouton de graisse collé sous un oeil – je ne sais plus comment ça s’appelle.

On m’avait assurée qu’il n’existait aucun moyen de l’enlever hormis avec une opération. Faux : ça a pris un mois, certes, mais il n’est jamais revenu ! Même chose pour faire repousser mes pauvres cils devenus épars à cause d’une saleté d’allergie à un de mes produits à lentilles…Qu’est-ce qui les avait fait revenir ? De l’huile de ricin, tous les soirs pendant quinze jours, appliquée au coton – tige. Et maintenant on me demande souvent si je porte du mascara alors que…Non, jamais.

Alors pourquoi pas leur faire confiance encore une fois ? Je ne fais confiance qu’au thym pour mes rares rhumes et qu’au jasmin en cas de crise – mon médecin de famille m’avait diagnostiquée “spasmophile”, mais il paraît que ça n’existe pas, alors je ne sais plus, moi. Les plantes ont été mes copines jusque-là, elles sauront peut-être sauver ma peau.
Je commence avec l’aloe vera. Au début, bien sûr, ce n’est pas flagrant. C’est même tellement froid que j’ai l’impression de brûler ma peau. Au bout d’une semaine, miracle ! Plus de boutons, mais grosses zones de rougeur et gratouilles.

Il est temps d’attaquer le mélange cyprès-nigelle-niaouli – sans vitamine E, donc au frigidaire. Je badigeonne tout ça le matin et le soir sans chipoter. Au bout d’une semaine, je suis perplexe : la zone traitée semble aller mieux mais…Autour d’elle, une zone qui n’était pas touchée commence à me faire des cloques ! Comme si la dyshidrose essayait de “s’enfuir” pour filer ailleurs. Alors là, pas question : je décide de “ceinturer” mon mélange avec une boucle d’aloe vera, pour “contenir” ma dyshidrose. Elle restera ici et elle partira, non mais. Le temps passe. Mon application devient une routine. Au bout de presque dix jours, je n’applique plus l’aloe vera : j’ai arrêté quand ma peau autour de la zone “primaire” a rendu les armes, devenue un peu sèche. Plus que du mélange. Je l’applique une semaine matin et soir. Puis une autre, seulement le soir. Quand je constate que ma peau est devenu assez sèche, mais dépourvue de rouge et de cloques, j’ai l’impression qu’elle me dit : “ok, arrête, j’ai compris. Maintenant s’il te plaît, laisse-moi bosser.” Je décide de “l’écouter”. J’arrête tout. Un mois et des brouettes, ça devrait lui suffire après tout. Et comparé aux témoignages que j’ai lu, ma situation était autrement moins dramatique et chronique ! Pas de raison qu’elle ait besoin de plus.

Je stoppe tout. Mais je change de savon pour du savon d’alep, et par acquis de conscience, je balance une crème hydratante que je me rappelle avoir acheté en janvier et que je soupçonne d’avoir peut-être déclenché ma dyshidrose – ça m’apprendra à essayer de m’hydrater la figure du jour au lendemain. Maintenant, je vais commencer par boire beaucoup – je ne fais pas les 1,5 L suggérés par jour…Il faut que j’y arrive. Et éventuellement, je ferais comme avant : jojoba, et nigelle si boutons, point à la ligne. Saletés de cosmétiques bourrés de chimie, adieu.
Le temps passe toujours, et sans y faire attention, je regarde ma main gauche un soir en buvant mon potage : plus rien. Peau toute lisse, presque trop – elle “brille” un peu sans être sèche, je pense qu’elle ne s’est pas encore toute reconstituée. Elle a peut-être aussi un peu soif après ce traitement long.

N’empêche. Plus de cloques, plus de rougeur, plus de gratouilles, juste quelques peaux mortes qui tombent pour laisser place à une peau toute neuve, revigorée à fond et réparée après le carnage de la cortisone qui me l’avait toute affinée. Pour preuve, un signe simple : je vois les “plis”, les dessins de ma peau, horizontaux et verticaux, ces espèces de lignes qu’on voit sur ses doigts en temps normal, se redessiner. Auparavant, c’était devenu complètement impossible : ma peau était gonflée et boursouflée par les cloques et la sécheresse !

Je suis tellement heureuse…Je dramatise parfois pour un rien, et j’ai vraiment vu le moment où je n’allais plus jamais retrouver mon annulaire lisse et beige comme avant. Je crois quand même qu’avoir laissé un peu ma peau “tranquille” après le traitement a dû l’aider aussi, histoire qu’elle “retravaille” comme une grande, sans huiles.
Ça n’empêche que je suis incroyablement reconnaissante envers Mme Christine Cuisiniez – ainsi aussi que tous les membres de l’équipe du site – pour avoir pris de son temps et de son énergie afin de bricoler cette potion magique !

C’est certain, ce n’est pas la pseudo-efficacité de la cortisone qui marche en quatre jours…C’est long, ça dure au minimum un mois, mais ça marche ! Il faut être patient, appliqué, certes. Mais c’est un vrai bonheur aussi de prendre du temps pour “écouter” sa peau, être attentive/if à ce qu’elle exprime pour savoir quand et quoi faire. Après tout, une fois qu’on a bien compris à quoi servaient les différentes étapes, il suffit d’adapter la formule à son cas. J’ai eu besoin de beaucoup d’aloe vera…

Sûrement parce que je n’étais pas très “enflammée”, plus de cloques qu’autre chose. Mais j’ai eu aussi le sentiment qu’il ne fallait pas se décourager, comme si la dyshidrose devait terminer une sorte de “cycle” avant de disparaître tout à fait sous les effets des huiles. Je crois que ma peau a bien compris ce que je voulais lui expliquer. Grâce à vous, elle peut refonctionner comme avant !
Merci de tout coeur pour ce site, et ce formidable remède. Et toutes mes excuses pour ce “roman”, j’ai essayé d’en faire une petite histoire plus qu’un commentaire…Parce que je suis sincèrement soulagée.
Merci encore, pour ce partage, pour cet article qui m’a rendu une peau et des mains toutes belles, je repasserai sûrement si j’ai à nouveau des informations à chercher !

551/ Françoise, 5/11/2017:

Au milieu de tous ces débats, je viens pour la 1ère fois témoigner ma satisfaction dans l’utiilisation depuis deux ans de vos produits qui me servent à fabriquer des sérums adaptés pour visage, cheveux, buste etc..
en fonction de mes problématiques constitutionnelles ou ponctuelles….ceci grâce a toutes les informations et formules que vous partagez si volontiers, à votre logiciel pour les dosages…

J’utilise l’Oleo-Premium N5 en plus de que j’appelle mon “sérum basique” pour ma peau mature avec petits boutons zone T et légère couperose (nigelle onagre chanvre pepins de framboise).

Ma peau me semble bien protégée et soutenue, avec une légère tension. On sent “qu’elle travaille”, reste souple et confortable au long de la journée..
Merci et bravo pour tous ces nouveaux projets (produit associant plusieurs oleactis, réductions sur des abonnements à un produit préférentieil…)

550/Valérie, 3/11/2017

J’ai un lupus cutané et j’utilise, sur vos conseils l’oléo fluide n°4 sur mes lésions et mes plaques rouges. J’ai deux grosses lésions dues justement aux corticoïdes qui m’ont littéralement “rongé” la peau. J’avais pourtant suivi le protocole du dermatologue… Ce n’est pas joli à voir, mais, grâce à vos huiles, ça va mieux. La peau se “refait” un peu.

Par dessus, j’ai commencé à mettre depuis quelques jours (dommage de ne pas y avoir pensé plus tôt) un sérum cicatrisant fabriqué selon votre recette. Je vous donnerai des nouvelles.
Le dermatologue m’a dit que l’état de ma peau s’améliorait sans savoir que je n’utilisais pas ses crèmes. Lorsque je le lui ai dit, il a insisté pour que je remette Locatop, Locapred. C’est fou ! Pas de question sur ce que j’utilisais ! Dommage pour lui. Je continue le Plaquénil, mais hors de question d’appliquer les dermo corticoïdes.

Encore merci pour vos conseils, votre gentillesse et votre écoute.

Bonne fin de semaine

549/ Tiffany, 23/10/2017

Bonjour,

Je me permets de laisser un commentaire suite au témoignage de Sophie qui me rappelle des souvenirs très douloureux mais final de tout cela n’est ressorti que du positif! Je suis passée par là…. j’ai eu tout un tas de traitements divers et variés pour des gros problèmes d’acné qui n’ont fait qu’assécher ma peau pendant plusieurs années… et donc plus le temps passait et plus je mettais des crèmes de plus en plus grasse sur mon visage…. et un jour de décembre 2015 je me suis réveillée avec qq rougeurs autour de la bouche…. les dermatos et médecins que j’ai vus m’ont diagnostiqué une dermatite péri orale “traitée” par cortisone pendant plusieurs mois. effet miracle dès la première application… tout disparaissait. et à l’arrêt du traitement ça revient mais en pire. donc on remet de la cortisone encore plus souvent.

Et 6 mois plus tard, en juin 2016, apparition de boutons toujours autour de la bouche… et de grosse cassures aux lèvres… je ne savais même plus manger ou sourire tellement c’était douloureux. le dermato me diagnostique ce coup ci une rosacée acnéique et une perlèche avec prescription d’antibio et d’antifongique pour la perlèche.
et là je me suis décidée à passer au naturel début juillet. 3 semaines plus tard, effet rebond atroce. là ma peau était carrément brûlée!

mais j’ai persévéré même si je n’osais plus sortir de chez moi parfois mais j’ai tenu bon. je sentais que mes proches étaient sceptiques… mais en même temps je ne peux pas leur en vouloir. il faut en passer par là pour comprendre…

pour ma part, ça duré 2 mois et demi avec des périodes d’améliorations fulgurantes ou tout disparaissait puis ça revenait du jour au lendemain.

Et voilà depuis un an je n’ai strictement plus rien!
Je n’utilise plus de produits conventionnels mais que des huiles végétales. pour le maquillage j’utilise de la poudre minérale lily lolo.
Ma peau est même mieux qu’avant d’avoir cette DPO.
J’arrive maintenant à identifier ce dont ma peau a besoin selon les saisons comme huile végétale. et quand j’ai un doute je prend conseil auprès de Christine et Nolwenn.
J’en profite encore pour vous remercier pour tous vos conseils. il suffit de voir tous ces témoignages….

Je ne vous dirai jamais assez merci!

Et juste pour la petite histoire.. je suis retournée voir ma dermato pour une visite de contrôle pour mes grains de beauté et je lui ai expliqué ce que j’ai fait pour mes problème de peau de l’année dernière. elle s’est montrée beaucoup plus ouverte à la discussion cette fois ci me conseillant elle même des huiles… comme quoi…

Bravo à Sophie. comme je vous comprends….
j’espère que nos témoignages aideront les personnes qui passent par là parce que je sais à quel point on peut se sentir seule dans ces moments là…. mais ça en vaut la peine.

A bientôt.

548/ Laura, 16/10/2017

Bonsoir Christine,

Je voulais d’abord vous dire que depuis que j’ai découvert votre site & les bienfaits des soins naturels, je n’utilise pratiquement plus de produits conventionnels…
Merci encore de nous transmettre  vos valeurs, de nous faire partager vos connaissances , ainsi que de nous aider à l’élaboration de nos soins “maison”. 
Tous les matins, je mets une goutte d’huile de jojoba bio sur mon visage avant d’utiliser ma poudre Lily Lolo.
Néanmoins, j’ai aussi une huile de pépins d’argousier bio que je n’utilise pas… J’ai cru comprendre qu’elle avait des vertus assez exceptionnelles. Est-il possible de mettre une goutte de chaque que je mélange au préalable au creux de ma main? (J’ai protégé les huiles en leur incorporant quelques gouttes de vitamine E) 
Aussi, j’ai une peaux mixte assez irritée & dévitalisée. Pensez-vous que le “duo” fera l’affaire ou dois-je rajouter de l’huile de chanvre par exemple…?
 
Merci beaucoup de vos conseils si précieux & de permettre à tant de personnes de mieux vivre. 
 
Bien à vous,

547/ Sophie, 14/10/2017

Bonjour Christine,

je voulais vous remercier;

de tout cœur merci !
Il y a 5 ans j’ai vu apparaître quelques plaques autour de ma bouche, la peau semblait peler alors j’ai hydraté. Puis sont apparues quelques boutons, puis les boutons sont devenus des plaques alors j’ai changé de crème hydratante. Au bout de 6 mois j’étais toujours dans la même galère alors j’ai consulté, le médecin m’a prescrit une crème hydratante cuivre /zinc, vous vous en doutez cela n’a rien amélioré.
il m’a envoyé chez un dermato, qui m’a prescrit directement un dermo-corticoïde, j’étais ravie ma peau était superbe, mais à l’arrêt du traitement j’ai vite déchanté.
Le dermato a donc suspecté une infection bactérienne, donc antibio par voie orale + en crème et dermo corticoide pour terminer, mais les boutons sont revenus.
Ensuite il s’est dit que c’était peut être plutôt un champignon donc j’ai eu droit à la crème fongicide, ça n’a pas fonctionné du tout.
Il en a conclu que je devais souffrir d’un déséquilibre hormonal et a conseillé à mon généraliste de m’envoyer chez un endocrino. L’endocrino n’a rien trouvé et m’a renvoyé vers mon dermato qui a conclu et ce sont ses mots : ” Et bien il vous suffira de continuer les dermo corticoides jusqu’à ce que cela passe tout seul ”

J’ai donc continué ainsi pendant 2 ans… Malgré cela j’ai continué à chercher une alternative plus saine en vain. Jusqu’à il y a 4 mois où j’ai découvert le nom du mal qui me rongeait le visage et qui depuis toutes ces années avaient atteint la moitié de mes joues , mon nez et mon menton en entier ainsi que mes sourcils !
Quand on sait ce que l’on cherche google devient bien plus efficace, il m’a alors conduit jusqu’à votre page.

Très honnêtement je n’avais plus d’espoir, mais je dis toujours qu’on ne peut pas savoir si ça marche tant que l’on a pas essayé. Alors j’ai essayé !
Je venais de terminer mon dernier tube de corticoide en plus, donc ayant lu à quel point il était primordial de ne pas craquer et en remettre même une seule fois sous peine de devoir repartir au début, je me suis dis que c’était le bon moment.

Les 2 premières semaines furent un enfer, j’avais le visage comme brûlé, c’était horriblement douloureux, une nuit j’ai failli partir aux urgences et puis je me suis ravisée en me disant qu’ils allaient probablement me mettre une grosse dose de corticoïdes et anéantir tous mes efforts.
A la 3eme semaine ça s’est stabilisé mais je souffrais encore énormément, à la 4ème semaine c’était toujours aussi ‘moche’ mais moins douloureux et à la 5ème semaine j’ai vu les rougeurs s’atténuer doucement, il était temps je pense sincèrement que j’étais prête à craquer, retourner chez mon médecin pour qu’il renouvelle ma crème corticoïde.
Et puis il aura fallu 2 semaines de plus pour que le feu disparaisse entièrement, me laissant quelques petits cloques sur le visage (mois de 15) et beaucoup plus petites que celles que j’avais auparavant.
A la 8eme semaine il ne restait plus que 4-5 petits boutons prés de ma bouche.

Je suis à semaine 10 et je n’ai pas vu de boutons depuis 5 jours !!!
Je revis.
Tant de souffrances pendant 5 longues années alors qu’il aurait suffit d’un petit flacon d’huile pour les épargner, c’est injuste.
Je n’ai pas racheter de crème hydratante, je me contente de passer un coton d’eau d’avene sur mon visage matin et soir et moi qui utilisait peu de maquillage (pas de fond de teint, juste un peu de fard à joues, d’ombre à paupieres et mascara) j’ai tout jeté.

Merci encore à vous Christine, j’ai désormais une pensée pour vous chaque matin en croisant mon miroir sans baisser les yeux.

546/Patricia, 10/10/2017

Bonsoir Nolween,

merci beaucoup pour vos mails,comme dit,depuis que je prends le liminent..les huiles végétales et les hydrolats,ma peau a complètement changé positivement,

ma pharmacienne était bluffée quand elle m’avait revue cette semaine,que des compliments,toujours grace à vous Nolween,parfois il faut patienter avec les effets rebonts que je trouve normal,

mon colis arrivera avec le serum N2 demain,je l’appliquerai le soir après ma toilette,comme vous me l’avez conseillée,cest pour çà que je vous écrit,dois je le conserver au frigo ou à un endroit sec.placard…. ?

le matin, le chanvre et l’avocat quand meme.1 goutte avec l’huile de chanvre,ma peau est plus belle je trouve,je l’applique surtout sous mes yeux,j’ai un grand relachement de peau,pas ferme du tout à ce niveau et des pattes d’oie,.je ne dors pas bien et c’est plus voyant encore.et pour mon cou,

j’avais de l’éczéma aussi derrières les oreilles,tout est parti!,…..quelle huile puis je utiliser pour ces problemes,je veux dire pour les yeux? ,

Merci d’avance,passez encore une bonne soiré et à Bientot!

545/ Fabienne, 20/09/2017

Bonjour Nolwenn,

Cela fait deux mois que je suis vos conseils concernant ma sermite seboreique. J’utilise le liniment et l’hydrolat de camomille allemande ainsi que l’oleo fluide No5.

Je suis extremement satisfaite, car je n’ai plus de demangeaison, les irritations ont presque disparues. Ces produits ont change ma vie.

Mon liniment est termine et dans l’attente de recevoir un autre, j’ai utilise un nettoyany moussant qui contient de l’acide hyaluronic, et depuis les irritations apparaissent a nouveau. Pensez-vous que c’est l’action du savon?
Je voulais aussi savoir si je dois continuer avec ce protocole et pendant combien de temps.

A bientot

544/ Mary, 16/09/2017

Bonjour Christine,
 
Votre site, vos produits et le fait de votre générosité à partager les formules de tous vos produits est un ravissement et source de grande reconnaissance pour les petites bourses, merci du plus profond de mon cœur .
Je cherche dans la liste de vos produits l’Oléoactif-Propolis et la vit. E, pouvez-vous me renseigner?
Bon dimanche à vous, au plaisir de vous lire. 
 
Je pratique le liniment et plusieurs sérums et élixirs avec bonheur, moi qui avais des difficultés à trouver de produits qui respectent une peau à problèmes depuis toujours, je suis ravie!
que ne vous ai-je connue avant? ma vie en aurait été autre….

543/ Maryline, 31/08/2017

☺️J’ai ENFIN repris le contrôle sur mon visage!!!

Ayant une peau à problèmes depuis plusieurs années, j’ai découvert votre site et j’ai commencé l’utilisation du liniment comme nettoyeur de ma peau en mars dernier et j’ai arrêté en même temps toute utilisation des produits nettoyants, crèmes et cosmétiques que l’on retrouve en pharmacie…

j’ai pris un virage naturel j’ai vu rapidement un énorme changement dès les premières semaines et maintenant, je peux dire VICTOIRE.

Quel bonheur de pouvoir sortir de chez-moi sans maquillage!!!
Le liniment, l’essayer c’est l’adopter!!!

C’est naturel en plus et on peut le faire nous-mêmes !!!

Merci de vos précieux conseils et pour vos sérums qui révolutionnent l’apparence de la peau!!! ☺️😉

542/ Marianne, 31/ 08/2017

Bonjour Christine et toute l’équipe,

Cela fait maintenant un an et demi que je suis passée aux cosmétiques naturelles, que je fabrique moi-même. J’ai connu deux effets rebonds en changeant de cosmétiques et cela a été difficile à vivre, mais grâce à vos conseils à tous et une bonne hygiène de vie, j’ai tenu le cap et aujourd’hui, à 43 ans, je n’ai jamais eu une aussi belle peau, sans bouton, avec un teint lumineux.

Mon abonnement à My Personal Formula me permet également de composer des formules adaptées et simples ; j’en suis ravie !

Je tenais aujourd’hui à m’exprimer car j’ai découvert Oléassence après ce changement de cosmétiques et après avoir subi un premier effet rebond catastrophique…

J’ai compris grâce à vous et vos produits que la qualité des huiles est absolument indispensable dans cette quête d’une belle peau saine !

Merci beaucoup.

541/ Christian, 28/07/2017

j’ai testé oléo fluide n° 4 .

La trace de psoriasis reste, mais plus d’inflammation, plus de démangeaison, plus de desquamation.

La peau reste propre. Vivement recommandé.

Passer ensuite beurre de karité et calendula.

540/ Christine, 28/08/2017

Merci Christine et toute l’équipe pour tous vos conseils !

Vous dire qu’à 58 ans, je retrouve une peau de bébé !

Avec mon liniment fait maison et sérum aussi, au quotidien sur vos conseils !

Après un traitement lourd contre un cancer du cavum des fosses nasales, j’avais une peau en carton !

J’ajouterai que, oui  c’est bien de retirer toutes substances chimiques de soin ! mais il est important de se nourrir correctement pour avoir une belle peau ! avec exercices etc…

on doit bien se nourrir de l intérieur ! et pouvoir le garder ! C’est ce que j’essaie avec mes intestins en gruyère !

A très bientôt

avec toute ma gratitude

Christine des Hautes Alpes

539/ Alexandra, 27/08/2017

Bonjour Christine,
je viens de lire votre article concernant les crèmes solaires, dont la gamme Alga Maris que j’utiise personnellement pour ma fille en Sray Solaire 50+, ainsi que votre huile Karanjan+.
Avant d’appliquer l’huile de Karanjan + j’applique comme tous les matins mon sérum fabriqué à base de vos huiles végétales. Ensuite, selon le moment de la journée où j’ai besoin de sortir au soleil, sans m’exposer, mais pour faire de simples balades etc…aux heures recommandées, j’applique votre huile Karanjan+ pure et je n’ai jamais eu de soucis, bien que ma peau soit sensible et blanche. Pour ma fille qui a 9 ans, j’utilise depuis le début de l’été la gamme Alga Maris 50+ qui a pour seul inconvénient le côté blanchissant et un effet “collant” comme dirait ma fille. Aucune réaction allergique ni les yeux qui piquent dès lors que l’on se frotte un peu les yeux. En effet, à force de voir des articles nous mettant en garde contre telle ou telle marque même “bio”, nous nous trouvons un peu déroutés et ne savons plus quel chemin emprunter.

Ceci dit, cela fait 1 an 1/2 que je n’utilise plus aucune crème conventionnelle, j’ai traité ma couperose avec votre sérum n° 2 et je ne peux que constater le “bienfait” des huiles que vous recommandez. Depuis que j’ai cessé de tester mille et un produits prescrits par différents dermatologues ou recommandés par les pharmaciens, sans parler des traitements au laser que l’on vous propose pour traiter votre couperose, ma peau a l’air de se reposer et de retrouver un équilibre. J’ai la peau claire très sensible aux changements de températures, stress etc……Je suis passée par le fameux effet “rebond” au bout de 6 mois avec des plaques rouges un peu partout, mais tout s’est normalisé au bout de 8 mois. A l’heure actuelle je prépare mes sérums avec maximum 3 huiles végétales que je me procure chez vous et je n’ai plus besoin de cacher mes boutons de rosacée car je n’en ai plus :)

Seul bémol, il y a tellement de choix dans les huiles dont beaucoup pourraient me convenir, que je ne sais plus laquelle choisir. J’y vais donc à tatons et progressivement tout en vous posant des questions lorsque je suis incertaine quant à l’utilisation de certaines huiles.

Certaines personnes étaient à la recherche d’une huile pour traiter les mycoses vaginales, qui pour certaines femmes reviennent systématiquement tous les mois, j’ai réussi à les mâitriser avec l’huile de Nigelle au lieu des crèmes et médicaments à multiples effets secondaires.

Si vous pouviez un jour proposer des hydrolats capillaires à utiliser après le shampooing pour “gainer” les cheveux fins et mous lors des brushings, ce serait le bonheur :)

Merci en tout cas pour tous vos conseils précieux qui ne demandent qu’à être essayés et dont le résultat est très positif en ce qui me concerne.
Cordialement,
Alexandra

538/ Marylène, 13/08/2017

Bonjour et merci !!
merci pour le temps que vous consacrez à ces multiples questions merci pour ces merveilleux produits de soins que vous proposez aux personnes qui comme moi ne font plus confiance a aucune marque soit disant bio ou phyto ou sans paraben..les subterfuges sont multiples pour nous duper.

Je suis ravie d’avoir découvert sur FB OLEASSENCE.

J’ai commence avec Oleo-premum N°2 pour le visage et j’adore ce massage devenu chaque soir un reel plaisir.
Puis logiquement j’ai continué avec les huiles pour le corps car j’ai besoin de nourrir tous les jours ma peau étant très souvent en plein air et régulièrement dans l’eau de mer.

J’ai commencé avec l’huile de chanvre c’est une merveille! J’ai 58 ans et ma peau n’a jamais été aussi douce et bien nourrie, je n’en reviens meme pas je n’y croyais plus avec toutes les cremes,gels que j’ai utilisés depuis 40ans !!!!

Mais surtout quand j’applique vos produits je sais que c’est un soin reel et la ça change tout. Chaque massage est un vrai plaisir les odeurs j’adore.

Il ne manquerait qu’un bouchon plus adéquat pour doser les quantités (ou peu être un spray) pour que ce soit le top.
-Ceci étant je vais après le chanvre tester une autre huile pour le corps j’hésite entre ARGOUSIER ou MACADAMIA ou AVOCAT…Quel serait le bon choix ??
-D ‘autre part étant également exposée au soleil je voudrais essayer l’huile solaire et constate que votre preparation n’est plus disponible. Y en aura t-il encore?
-Enfin, est il astucieux d’utiliser dans mon cas, l’huile de pépins de framboise pour le visage par intermittence avec l’oleo premium N°2?
Ca fait beaucoup de questions d’un coup c’est vrai mais ca fait un moment que je veux vous contacter ..
MERCI encore et a bientôt sur le net!

537/ Pascal,12/08/2017

Bonjour,
Je souhaiterais apporter mon modeste témoignage à propos du liniment.
Je l’utilise le soir, et jamais au grand jamais je n’avais constaté autant d’impuretés sur le coton.
Je suis un homme, et depuis 5 mois que j’applique le liniment, que je fabrique moi-même en alternant les différentes huiles, j’ai constaté une qualité de peau comme jamais. Et pourtant ce fut dur les 3 premiers mois, mais la persévérance a payé.
J’estime à environ 80% l’efficacité du liniment sur le résultat. Même le savon n’a pas la même efficacité. J’utilise ce dernier le matin sous la douche pour préparer la peau au rasage. Voilà ce que je voulais dire. Mais ce n’est que mon avis.
Linimement vôtre.
Pascal

536/ Aurélie, 3/08/2017

Très chère Christine,
Je tenais dans un premier temps à vous dire que le traitement avec l’huile de Chaulmoogra fait son effet pour mon vitiligo. Malgré le fait que j’ai cessé le traitement il y a un peu moins d’un an, je constate que les tâches se sont vraiment estompées sur mes mains et mon visage. Il suffit que je compare avec les autres tâches de mon corps. J’aimerais donc continuer le traitement sur les autres endroits atteint aussi de ce phénomène (genoux, coudes…) que j’ai laissé de côté.

Je consomme vos produits depuis fin 2015. Ils sont un miracle.
Vous m’aviez aussi prescrit du macérât de Busserole pour mon visage aux endroits où ma peau faisait apparaître des tâches brunes suite à la mauvaise utilisation d’une « pommade » que j’avais acheté sur un marché qui contenait de l’huile essentielle de Bergamote. J’aimerais en racheter chez vous car je ne l’ai pas assez appliquée et les tâches sont revenues à cause certainement du soleil cet été.
Ma question est la suivante :
Concernant le vitiligo, j’ai constaté que vous conseillé un nouveau fluide qui me paraît intéressant « l’Oléo-Fluide N°6 » qui contient aussi de l’huile de Chaulmoogra.
En plus du macérât de Busserole, pensez-vous qu’il est préférable que je vous achète l’Oléo-fluide n°6 ou bien je reste sur l’huile de Chaulmoogra seul ?
PS : j’allaite mon petit garçon de 5 mois.
Merci encore pour votre aide Christine.
Bien à vous,
Aurélie

535/ Michèle, 4/ 08/2017

Bonjour,
J’ai découvert les produits Oleassence et j’en suis enchantée.
J’ai 68 ans et depuis de nombreuses années j’ai de la couperose, peut-être même de la rosacée (j’ai essayé beaucoup de choses, même auprès de grandes marques mais sans résultat, c’était pire encore) et je n’ai jamais réussi à sauter le pas pour me faire traiter par une dermatologue, ayant des doutes quant aux résultats.
J’ai eu connaissance du sérum N° 2 pour la couperose et j’ai pu me le procurer à la pharmacie au Parc Monceau.
Selon leurs conseils je me démaquille maintenant avec du liniment oléocalcaire puis pulvérisations avec l’hydrolat de camomille allemande et application du sérum n° 2.
Cela fait maintenant 3 mois et les résultats sont là.
Avant le matin, au réveil, je camouflais mes rougeurs et je n’osais pas sortir sans me maquiller.
Maintenant ce n’est plus le cas, j’ai bien sûr les joues un peu roses, mais c’est tout-à-fait acceptable!
Je me permets de vous demander votre avis pour savoir ce que je dois faire pour la suite, peut-être alterner avec un autre sérum (antirides, ou autres ?).

534/ Bénédicte, 30/07/2017

Bonjour
je tiens à vous faire part de mes compliments concernant vos produits qui on pour moi été une révélation !
Jr suis tombée sur votre site tout d’abord car je cherchais un moyen de soigner ma dermite periorale que je trainais depuis quelques années avec des crises plus ou moins fortes. J’avais consulté un dermato, essayé un tas de crème qui n’améliorait aucunement la situation.. à la fin je “gavais” meme ma peau de crème hydratante sans aucun effet.

J’ai donc commencé le traitement Oléo-Fluide N°5 il y a environ 2 mois, et j’ai complétement arrêté mes anciens produits dits conventionnels. J’ai adopté le combo linement oléo calcaire/hydrolat de camomille allemande. J’ai subis ce que vous appelez “la phase rebond” aujourd’hui ma peau et douce et vraiment plus saine mais encore légèrement rougie et quelques petits boutons resurgissent de temps en temps entre le nez et la bouche mais c’est vraiment un grand progrès !! J’espère qu’elle va continuer à se réparer. . et que cette accalmie n’est pas juste due à la saison d’été.
Donc tout d’abord un énorme merci ! Je me demandais combien de temps encore je devais suivre ce traitement? Je n’applique plus qu’une seule goutte sur la zone concernée 1 jour sur 2.

533/ Estelle, 17/07/2017

Bonjour Christine

Juste un mot à propos donc de ce shampooing que j’utilise, personnellement en faible quantité sur cheveux mi longs et méchés :
Il développe une mousse onctueuse et un parfum délicat, se rince très bien, attention bien sûr aux écoulements dans les yeux ( comme pour tout produit), et rend les cheveux doux et non emmēlés, du moins en ce qui me concerne.
Bien cordialement, mille mercis pour cette jolie trouvaille.
Passez un bel été.
Cordialement.

Estelle.

532/Françoise, 10/07/2017

Bonjour Christine,
Je suis une inconditionnelle de votre sérum n°2 anticouperose. Je revis (et ma peau, donc!) depuis que je l’utilise. Puis-je utiliser aussi l’huile de pépins de framboises sans risquer un retour de l’acné rosacée ?
J’ai aussi utiliser le sérum accélérateur de bronzage, pas convaincant…
J’ai découvert votre site suite à un problème de psoriasis-dyshydrose. L’utilisation de l’huile de nigelle et celle de tamanu m’a libérée. Il ne se passe pas une semaine sans que je communique vos coordonnées.Un bonheur !!Merci
Françoise

531/ Claudia, 9/07/2017

Bonjour Christine,

Encore merci pour vos conseils et vos produits précieux. J’utilise (pour ma peau mature sans problèmes) l’oléo pretium anti-ride l’hiver et votre sérum visage peau couperosée en ce moment. Lorsque j’aurai fini le sérum, serait-il bon que j’utilise le sérum aux framboises à la place de l’un ou de l’autre ou des deux?

Grace à vous j’ai découvert l’huile de chaulmoogra que je mets le soir sur des taches nouvelles et anciennes sur le front, en particulier une tache sur une paupière, en relief, que j’ai depuis très longtemps. C’est extraordinaire, cette tache est en train de diminuer de taille et de s’estomper, idem sur le front. Un grand merci à vous.
En revanche j’utilise votre huile anti-tache sur les mains couvertes de taches de rousseur + soleil + âge (73 ans ), depuis bientôt un an et rien. J’ai envie de passer au chaumoolgra, qu’en pensez-vous?
Merci d’avance.
Claudia

530/ Sylvie, 19/06/2017

Bonjour Christine,
J’ai découvert votre site et vos produits en surfant sur le net à la recherche de formules plus naturelles, lassée de tous ces produits industriels chers, nocifs pour nous et pour l’environnement. À bientôt 50 ans, je suis progressivement passée à une alimentation bio ou locale et globalement à une vie plus saine.

La découverte de vos formules comme pour beaucoup a révolutionné mes habitudes et en quelques mois j’ai réglé des soucis de peau qui duraient depuis des années, au point que je prépare des formules pour mon mari et mes 3 filles

alors tout d’abord un grand merci à vous pour votre générosité.

529/XXXX, 14/06/2017

Taches brunes disparues

je ne voulais pas mettre de crème et je recherchais un site avec des produits naturels pour mes tâches brunes du a un coup (boxe) + cicatrice.

Le soleil a fait sortir ces tâches que je n”avais jamais eu. (24ans…)

Je suis tombée par hasard sur Oleassence et je vous remercie. J ai utilisé le fluide tâches brunes et la j’ ai utilisé l’huile de chaulmoogra car ma peau a fait des tâches blanches.

Vive la Dermocosmetique #nocream

 

528/ Cornelia, 13/06/2017

Bonjour à l’équipe d’oléaessence!
Cela faisait longtemps que je voulais vous remercier, alors me voici enfin!
Comme c’est le cas pour bon nombre d’autres personnes, votre recette m’a sauvée!!!

Je souffrais d’une couperose naissante qui empirait de semaines en semaines, avec boutons, sécheresse, rougeurs etc. En très peu de temps votre serum m’a sortie d’affaire alors que les traitements prescrits par le dermato ne faisait qu’aggraver la chose! je n’ai plus qu’une légère rougeur, qui je l’espère partira avec le temps.

Un grand merci à Dame Nature qui nous offre ses bienfaits et à vous qui nous les transmettez avec tant de générosité!!

PS: je viens de Suisse et commence tout juste une formation en herboristerie. Il pourrait être très intéressant de développer une branche de vos produits dans notre pays…au cas ou cela vous intéresserait, nous pourrions former un groupe et réfléchir à la question…

527/Eve, 11/06/2017

Bonjour Christine,
Merci encore pour tous vos précieux conseils et ces produits exceptionnels.

J’ai réussi à me débarrasser d’une acné rosacee que je trainais depuis 1 an après la naissance de ma fille. J’étais passée par les antibiotiques crèmes et autres traitements donnés par la dermato mais aucun résultat. Et la en seulement 2 semaines plus rien.

Je suis vraiment bluffée par l’efficacité de vos produits.

En revanche, je me demandais combien de temps il fallait continuer l’application du sérum 2 ?

Même si plus rien sur la peau est ce que ça reste du préventif ? Est ce que ça peut revenir en cas d’arrêt ? Bien évidemment je continuerai le protocole actuel (liniment hydrolat et maquillage minéral ).

Merci pour votre retour et bonne soirée.
Eve.

526/ Cathy, 11/06/2017

J’ai egalement suivi cette preparation, atteinte de dishydrose sur les mains, cest un vrai miracle. …demangeaiqons stoppees des la premiere application et en 5 jours toutes les petites bulles sous la peau avaient disparues. …

aujourd’hui apres une semaine de traitement je n’ai plus rien hormis la peau qui se desseche

je vais donc passer a l’huile de bourrache comme indique plus haut !

Cortisone a banir et preferez ce traitement qui pour moi a ete magique

merci encore

525/ Patricia, 9/06/2017

Bonjour Nolwenn et Mme Cuisiniez
Après plus d’un mois d’utilisation de l’oléo-premium antiride n°2 , je dois vous dire que ma peau vous , enfin me remercie :) de son utilisation quotidienne , certes mes rides ne se sont pas volatilisées par enchantement mais je dois dire qu’elles se sont très largement atténuées, j’en suis bluffée .

Pour les jeunes retraitées dont je fais parti ( 61 ans ) je le recommande vivement , j’ai quand même un petit souci , comme j’écoute mon robot préférée de Nolwenn :):):) ” la peau n’absorbe que ce dont elle a besoin ” je n’utilise que très peu de sérum et de ce fait va me durer plus de 3 mois , va t’il se conserver au delà ?

Sinon je rassure les lectrices de ce blog , personne ne me verse de royalties concernant la publicité que je fais pour ce sérum ( à voir peut -être , non ? ( je rigooole ) ) je voulais juste dire mon ressenti comme j’avais promis et ma peau est ‘ manifaîk ‘, à vous de tester !!!!
Bien cordialement à vous ☼

524/ Laurence, 5/06/2017

Bonjour, je suis une grande adepte de vos produits avec lesquelles mes taches de sont considérablement atténuées. Un grand bravo pour la qualité de vos produits !!!
Je déménage bientôt en Indonésie. Livrez vous dans ce pays ??

Merci

523/ Danielle, 20/05/2017

Bonjour
Depuis que j’utilise les produits d’oléassence et que je mets en pratique les conseils de Christine j’ai pu réduire considérablement des vergetures que j’avais depuis + de 40 ans, j’ai réussi à stopper ma chute de cheveux et à réduire les tâches blanches que j’ai sur les bras.

Avec les produits d’Oléassence j’ai redonné une nouvelle vie à ma peau.

Je suis extrêmement émerveillée par l’action puissante des huiles végétales et essentielles sur mon organisme.

C’est super.
Danielle.

522/ Emmanuelle, 28/04/2017

UN IMMENSE MERCI pour vos précieux conseils.

J’ai 46 ans et à cause de mon acné qui a duré 30 ans, j’ai asséché ma peau et en plus j’avais encore des boutons.

Depuis 1 mois j’utilise les HV et MA PEAU REVIT.

J’AI JUSTE DE LA COLÈRE PAR RAPPORT AUX COSMÉTIQUES DIT TRADITIONNELS QUI NE SONT QUE MENSONGES ET POLLUTION .

521/ Arielle, 27/04/2017

Bonsoir,
Je me permets de poster sous votre question car j’ai moi-même reçu un deuxième flacon de cet Oleopremium N°2 (car très satisfaite du premier commandé à sa sortie : j’ai constaté un réel effet antirides auquel je ne croyais pas vraiment au départ), et je constate une très nette différence de couleur entre les deux flacons : le produit du premier flacon était bien orange, celui ci est plutôt vert… est-ce normal ? Y’aurait-il moins d’églantier ?
Cordialement

520/ Justine, 20/04/2017

Bonjour Christine,

Je vous remercie pour votre réponse qui me rassure. J’ai lu les articles et je comprends bien mieux à présent.

Je profite de ce message pour vous féliciter de l’attention et du service que vous portez à vos clients, qui sont aussi excellents que le sont vos produits.

Je vous souhaite également une bonne journée.

Cordialement,

Justine

519/Nyta, 6/04/2017

Christine, MERCI,MERCI, MERCI!!!!
J’ai la peau noire métissée, et elle était mixte mature, pores dilatés.

Grace à vos conseils, et à l’utilisation ,depuis environ 2 mois, de votre mélange anti-taches brunes , tout le monde me demander mon secret de jouvence, et est unanime à dire que je rajeunis de jour en jour.

En effet les taches brunes au dessus de ma lèvre supérieure et celles causées par le contact de mes lunettes sur mon nez, se sont vraiment atténuées.

Je les trainais depuis une bonne dizaine d’année(suite entre autre à une chimiothérapie…).

Les pores dilatés de ma peau se sont resserrés grâce à l’hydrolat de menthe poivrée. J’avais déjà presque tout essayé…

Depuis l’adolescence j’ avais, je dis bien j’avais, une peau grasse( plaquette de beurre), acnéique, qui me désolait+++. Heureusement que je suis naturellement jolie, maintenant à presque 60 ans , même moi, je me trouve encore un peu plus jolie…et cela sans fond de teint ni poudre, ni tralala.

Je n’aime pas écrire sur les Blogs, mais là je ne pouvais contenir ma joie. Si j’ai le courage, je vous tiendrai informé de l’évolution du reste de ma peau: corps jambes, mains…

Encore MERCI++++ Christine

PS: Ah oui, j’ai oublié de préciser que je vis aux antilles, que je sui svt au soleil,mais depuis que j’utilise l’ huile de karanja (qq gouttes), pas besoin de se tartiner toutes les 5mn à la plage ou dans le jardin…. Voili voilou.

MERCI Christine!!!!