Avec les beaux jours du mois de mai, la période est propice pour faire profiter votre peau du soleil et retrouver une jolie mine après l’hiver !
Cependant, face aux effets délétères des rayons UV, votre organisme doit tout mettre en œuvre pour assurer sa protection.
Pour cela, vous pouvez lui donner un coup de pouce, notamment par votre alimentation.

Même si les aliments ne remplacent pas des mesures de protection efficace, ils permettent cependant de préparer votre peau aux expositions solaires et de la protéger de l’intérieur.
Dans ce cas, quelle alimentation privilégier ? Quels sont les nutriments les plus bénéfiques ?
Voyons ensemble les aliments à mettre dans votre assiette tout au long du printemps et de l’été !

Peau & Soleil :

En tant qu’humain, nous sommes fait pour vivre en extérieur et nous avons besoin de soleil pour vivre ! Le rayonnement solaire permet la sécrétion d’endorphines, de la mélatonine mais aussi la synthèse de vitamine D : autant d’éléments indispensables au bon fonctionnement de notre organisme.

Cependant le soleil peut se révéler nocif puisqu’il émet des rayons ultra-violets (UV) qui vont générer au sein de la peau la libération de radicaux libres (en proportions variables selon les conditions d’exposition ou bien selon votre phototype).
Or un excès de radicaux libres endommagera certains composants de la peau, dont le collagène et l’élastine, avec pour conséquence un vieillissement prématuré, l’apparition de taches brunes. 

C’est pourquoi, pour limiter les effets nocifs des UV, notre organisme a son propre mécanisme naturel de défense : le bronzage  !
La peau est ainsi pourvue des cellules spécifiques appelées les mélanocytes, dont la spécificité est de sécréter de la mélanine sous l’effet des rayons UV.

C’est ce pigment coloré qui est alors responsable de la coloration de la peau et du bronzage. La mélanine a notamment la capacité d’absorber une partie des UV, nous protégeant ainsi de leurs effets néfastes.

Pour aider votre épiderme à se préparer aux expositions solaires, vous pouvez agir de l’intérieur avec les bons aliments .
En apportant à votre peau ce dont elle a besoin, vous pourrez ainsi favoriser la synthèse de mélanine et enrichir vos réserves en antioxydants.

Votre alimentation quotidienne permet ainsi d’aider directement votre organisme à lutter contre les radicaux libres pour une meilleure protection de votre peau. Cela sera une aide complémentaire aux produits que vous appliquez également sur votre peau.

Cet article va donc vous apporter des informations spécifiques sur les aliments qui seront bénéfiques pour votre peau. Pour un article plus complet sur les soins qui aident votre peau à se préparer au soleil cliquez ici : Comment préparer naturellement sa peau au soleil ?

Comment favoriser la synthèse de mélanine ?

Vous savez désormais que la mélanine est à l’origine du bronzage qui constitue la 1ère barrière de protection de notre corps face aux UV.

Il est possible de soutenir la synthèse de mélanine grâce à 2 types de molécules :

1 – La tyrosine :

Pour réaliser la synthèse de mélanine par les mélanocytes, votre organisme a besoin de Tyrosine. Cet acide aminé, se trouve majoritairement dans les produits d’origine animale et les oléagineux.

Votre alimentation peut ainsi permettre un apport suffisant en tyrosine grâce aux aliments suivants :

les œufs, les fromages,  mais également le germe de blé, les graines de sésame, de tournesol, de courge, les amandes, les noix de cajou, les pois chiches, l’avocat, sans oublier le soja, la banane et certains aromates (persil, menthe verte, ciboulette…).

2- Les caroténoïdes :

Une autre catégorie de molécules favorisant la synthèse de la mélanine est représentée par les caroténoïdes.
Des études ont mis en évidence que l’ingestion de carotènes augmente significativement la synthèse de mélanine. Conjointement, on constate moins de dommages des cellules cutanées.

Les caroténoïdes font en fait parti des phytonutriments. Ce sont des pigments qui permettent de donner diverses colorations aux végétaux. Ainsi par exemple, la carotte doit sa belle couleur orangée aux β-carotènes, ou la tomate est de couleur rouge grâce à la présence de lycopène.

En plus de soutenir la synthèse de mélanine, les caroténoïdes se révèlent être d’excellents antioxydants. C’est à dire qu’ils limitent l’impact des radicaux libres sur les cellules cutanées.

Les caroténoïdes sont donc doublement intéressants, de part leur stimulation de la synthèse de mélanine, et grâce à leur propriété antioydante.
C’est pourquoi, il apparait essentiel d’en apporter suffisamment à votre organisme.

Quels sont les principaux caroténoïdes qui protègent votre peau du soleil :

Les caroténoïdes constituent une grande famille, qui regroupent plusieurs catégories de molécules. Certaines agissent directement au niveau de la peau en la protégeant, notamment grâce à leur capacité antioxydante, mais aussi en optimisant la tolérance de l’épiderme face aux rayons UV.
Voyons en détail les plus utiles à la peau :

Le bêta-carotène :

Le β-carotène, est le carotène le plus répandu, il est très antioxydant.
Ce pigment de couleur jaune-orangée sera, une fois absorbé, transformé en vitamine A par notre organisme. C’est pourquoi, il est également connu sous le nom de pro-vitamine A.

Sources alimentaires :

Le β-carotène est principalement retrouvé dans les carottes, poivrons (jaunes ou rouges), les patates douces, dans certains légumes à feuilles vertes foncées comme les épinards, les brocolis, mais aussi dans de nombreux fruits comme les abricots, melons, brugnons, mangues.

La lutéine et la zéaxanthine

Dans la grande famille des caroténoïdes, la lutéine et la zéaxanthine sont deux pigments, fortement antioxydants, qui doivent être apportés par l’alimentation car ils ne peuvent pas être synthétisés par l’organisme.

Dans cette catégorie, un autre pigment, l’astaxanthine, a aussi démontré des effets protecteurs de la peau exposée au soleil : notamment en diminuant les rougeurs, en améliorant l’hydratation ainsi que la souplesse de la peau.

Sources alimentaires :

La lutéine et la zéaxanthine sont d’origine végétale et sont principalement retrouvées dans les fruits et les légumes.
La lutéine est présente dans les poivrons jaunes, les mangues, les myrtilles et les légumes à feuilles vertes (chou vert, épinards).
On trouve la zéaxanthine  en quantité intéressante dans les poivrons rouges, les brocolis, le maïs, la salade verte et les agrumes, mais aussi dans les œufs.
Alors que l’astaxanthine, est d’origine animale : il donne sa couleur aux crevettes, saumons…

Le lycopène :

Le lycopène est notamment connu pour donner sa belle couleur rouge aux tomates. Comme le bêta-carotène et la lutéine, ce pigment offre à la fois une propriété antioxydante, efficace contre les radicaux libres, et une protection de la peau contre les effets du soleil. Cependant, il semblerait que son action antioxydante soit deux fois plus puissante que celle du β-carotène et dix fois plus que celle de la Vitamine E.
Ce pigment rouge, au pouvoir supérieur, semblerait donc mieux protéger de l’apparition des rougeurs liées à l’exposition solaire.

Sources alimentaires :

On le trouve dans les tomates bien évidemment, mais aussi dans le poivron rouge, la pastèque, la papaye ou certains agrumes comme le pamplemousse rose.

Il semblerait que l’organisme l’assimile mieux quand les aliments sont cuits, ou bien consommés avec un ajout de corps gras (comme l’huile d’Olive par exemple). Vous pouvez aussi consommer des tomates ou poivrons cuits en plat et arrosé d’huile végétale, comme par exemple dans la ratatouille, les tomates farcies, le gaspacho, la piperade…

Les autres nutriments bénéfiques pour la peau :

Les flavonoïdes :

Un autre groupe de phytonutriments est constitué par les flavonoïdes, parmi lesquels on retrouve les flavonols, les anthocyanes,…
Grâce à leur action antioxydante, ils permettent de réparer les dommages cellulaires causés par le rayonnement UV.

Sources alimentaires :

On trouve les flavonoïdes dans les baies (framboises, myrtilles, mûres..),  les agrumes, les fines herbes, mais également dans le café, le thé vert, le jus de raisin ou le cacao.

Les vitamines :

Parmi celles-ci, on notera l’importance de la vitamine :

B3 ou niacine : qui protège les cellules de la peau, des dommages causés par les rayons UV. Une consommation quotidienne de vitamine B3 est ainsi bénéfique, d’autant qu’elle est peu stockée dans l’organisme.
On en trouve dans le foie (boeuf, agneau, veau), la viande blanche, les poisson gras (saumon, thon,…), les céréales complètes riches en son, ou encore les cacahuètes, les champignons…

– E : notamment connue pour son rôle d’antioxydant, la vitamine E diminue aussi la sensibilité de la peau aux UV.
Elle est présente dans l’huile de germe de blé, l’avocat, les amandes, noisettes, graines de Tournesol… 

Les 10 astuces pour mieux protéger votre peau du soleil grâce à votre alimentation :

1. Mangez local, de saison et des produits issus d’une agriculture raisonnée, si possible biologique.

2. Mettez de la couleur dans vos assiettes :  au moins 2 à 3 légumes ou fruits de couleur par repas !

3. Commencez votre repas par des crudités et choisissez un mode de cuisson qui conserve le mieux possible les nutriments de vos aliments : mangez vos légumes encore croquants.

4. Utilisez des aromates, fines herbes pour relever vos plats.

5. Saupoudrez vos plats de germes de blé, très riche en vitamines E et B3.

6. Buvez une tasse de thé vert par jour. Pensez également à limiter votre consommation d’alcool qui entraîne une diminution significative du taux de caroténoïdes dans la peau ce qui limite leur action antiradicalaire.
Remplacez votre verre de vin par un jus de tomate / carotte / orange !

7. Optez pour un mélange fruits secs/oléagineux pour vos encas, ils apporteront à la peau les acides gras dont elle a besoin.

8. Consommez du poisson à peau bleue régulièrement : maquereaux, saumon, sardines, thon…

9. Pensez aux œufs pour bien démarrer votre journée : un petit déjeuner nutritif et moins riche en sucre (confiture, lait, baguette…)

10. Assaisonnez vos plats avec des huiles vierges, obtenues par première pression à froid et issues de culture biologique. Les Huiles végétales de qualité permettent d’apporter des bonnes graisses ainsi que de la vitamine E.
Ces nutriments améliorent l’élasticité de la peau mais aussi les défenses de l’épiderme contre les UV.

Les bienfaits de cette alimentation :

Idéalement, optez pour cette alimentation riche en caroténoïdes, 2 à 3 mois avant l’exposition solaire estivale. Vous pourrez également la poursuivre ensuite pour prolonger votre hâle.
Ces aliments bénéfiques pour votre peau, complèteront à merveille les bienfaits des huiles que vous appliquez sur la peau. Au printemps et en été, optez pour des sérums huileux concentrés en caroténoïdes et riches en antioxydants : Argousier, Pépins de Grenade, pépins de Framboise, Oléo-Premium N°6...

Vous procurez des soins adaptés pour l’été

Pour une protection maximale, combinez cela aux bons gestes :
– exposez-vous au soleil le matin ou en fin d’après-midi (évitez entre 12 et 16 h),
– optez pour un exposition progressive de votre peau en veillant à ce qu’elle ne rougisse pas,
– protégez-vous avec des vêtements, un chapeau, des lunettes en cas de fort ensoleillement.
– appliquez un produit de protection solaire sur votre visage et décolleté pour les protéger du vieillissement.