La sensation de jambes lourdes, soucis essentiellement féminin, survint le plus souvent en été quand la chaleur se fait ressentir, ou lors d’un effort, d’une longue marche ou encore pendant la grossesse.
Souvent due à une mauvaise circulation sanguine, cela se traduit par des chevilles et jambes enflées, disgracieuses et parfois même douloureuses.
Heureusement, il existe des solutions naturelles faciles à mettre en œuvre pour retrouver des jambes légères. Je vous partage quelques astuces dans cet article !

A quoi sont dues les jambes lourdes ?

La problématique des jambes lourdes est souvent la conséquence d’un mauvais retour veineux. Si le système veineux, qui permet de renvoyer le sang vers le cœur, éprouve des difficultés alors des sensations de jambes lourdes et douloureuses, de gonflements, et de fourmillements apparaissent.

Au sein de notre organisme, il existe un certain nombre de facteurs qui permettent de favoriser le retour veineux en affrontant la force de gravité :

  • Au niveau des pieds et des jambes : la pression mécanique exercée sur la voûte plantaire est essentielle pour redonner l’impulsion permettant le retour du sang vers le cœur.  Couplée à la contraction des muscles des mollets et des cuisses, le sang est ainsi propulsé vers le haut du corps.
    Ainsi la marche et l’exercice physique favorisent ce retour ascensionnel et sont essentiels pour maintenir une bonne circulation veineuse dans les jambes.
  • Au niveau des veines : les parois veineuses sont équipées de valvules (ce sont comme des « clapets ») qui empêchent le sang de redescendre aux extrémités et l’aide à remonter jusqu’au niveau du buste. Si ces valvules sont défaillantes, le sang a alors tendance à stagner.
  • Au niveau du système nerveux : c’est lui qui assure la vasoconstriction et la vasodilatation des parois veineuses.
  • Au niveau hépatique : la texture du sang ne doit être ni trop fluide ni trop épaisse. Une bonne fonction hépatique permettra d’assurer une fluidité sanguine optimale.

Dans le cas des jambes lourdes, la faiblesse veineuse semble être provoquées par plusieurs éléments défavorables comme :

– l’immobilisme, la position assise prolongée et le manque d’exercice physique qui ne stimulent plus le retour veineux

– une faiblesse de la tonicité des parois veineuses qui entraine une dilatation

– ou encore un sang surchargé en toxine qui devient plus épais et visqueux

Que faire pour prévenir les jambes lourdes ?

Si vous avez tendance à voir vos chevilles enflées et vos jambes gonflées, si vous observez des varicosités ou des varices sur vos jambes, vous avez sans doute un terrain veineux fragile. Il faudra donc soutenir le retour veineux grâce à :

  • L’exercice physique : marche, course à pieds, natation, vélo… permettent de stimuler la circulation sanguine et favoriser le retour veineux.
    L’activité physique permet ainsi d’activer le système de pompe grâce à la pression mécanique exercée au niveau du pied et la contraction des muscles de la jambe.
    Si vous travaillez assis, faites régulièrement des pauses et marchez quelques pas pour favoriser la circulation sanguine ! Vous pouvez également faire quelques exercices en montant sur la pointes de vos pieds puis en redescendant sur les plantes plusieurs fois de suite.
    Finissez avec quelques mouvements de rotation au niveau de vos chevilles en alternant des cercles vers l’intérieur et vers l’extérieur.
Femme nageant sous l'eau dans une piscine
  • Une alimentation équilibrée qui préserve notamment le foie des surcharges.
    Faites la part belle aux fruits et les légumes consommés crus ou légèrement croquants. Et mettez de la couleur dans vos assiettes : avec des aliments de saisons et colorés (tomates, baies rouges, melon, abricot, cerises, courgettes, aubergines….) sans oublier les plantes aromatiques (persil, oignon, ail, basilique, coriandre…).
    Privilégiez aussi des aliments riches en Oméga 3 (poissons à peau bleue, huile de lin, de chanvre, graine de chia).
    A lire également : Oméga 3 : pensez à les manger tant ils sont bons pour la peau !
    A contrario, limitez les aliments gras, transformés, les excès de sel et pensez à prévoir une cure de détoxification hépatique au printemps et à l’automne.
Projection d'eau sur une jambe
  • L’hydrologie, qui est une technique basée sur l’utilisation de l’eau.
    Pour stimuler la tonicité veineuse et améliorer le retour, optez pour l’affusion d’eau froide. Comme le froid est vasoconstricteur, il permet de rétracter les vaisseaux et de dynamiser la circulation. Il offre également un effet appréciable pour soulager la sensation de jambes lourdes.
    Pour cela utilisez votre pommeau de douche, et dirigez le jet d’eau froide de l’extérieur du pied en remontant doucement jusque vers le haut de la cuisse puis en redescendant le jet d’eau fraîche tout le long de l’intérieur de votre jambe.

Vous pouvez également faire des bains de pieds dans de l’eau salée froide pour limiter les gonflements, les œdèmes et la sensation de jambes lourdes.

  • Le brossage à sec : qui permet de stimuler les circulations sanguine et lymphatique afin de raffermir les tissus, de combattre la sensation de jambes lourdes (mais aussi la cellulite) tout en favorisant l’élimination des toxines.
    Ce brossage s’effectue avec une brosse adaptée qui va stimuler votre peau. Il s’effectue en douceur sur votre peau sèche, jamais humide : donc à réaliser plutôt avant de prendre votre douche.
    Comme pour la technique d’affusion d’eau froide, là aussi il faut brosser en direction du cœur. Donc avec des petits mouvements circulaires, vous allez partir de la cheville et remonter progressivement vers vos cuisses.
    Pour un brossage à sec complet, poursuivez en allant ensuite vers le ventre puis la poitrine. Enfin terminez par le brossage des bras depuis la main jusqu’à l’épaule.
    L’idéal est de pratiquer ce brossage quotidiennement pour obtenir un résultat optimal.

Quelles solutions naturelles pour retrouver des jambes légères ?

Si malgré la mise en place de ces mesures vous souffrez d’inconfort et de gonflements dans les jambes, voici mes conseils :

1. Réalisez des massages !

Rien de tel qu’un massage pour soulager vos jambes endolories et vos chevilles gonflées !
Vous pouvez simplement utilisez un peu d’Hydrolat de menthe poivrée et du Gel d’Aloe vera pour attenuér la sensation de lourdeur.

Conservez ces 2 produits au réfrigérateur, et dès que nécessaire : pulvérisez le long de vos jambes l’hydrolat de menthe poivrée puis massez vos jambes encore humides avec du gel d’Aloe vera. Commencez par les chevilles puis remonter doucement vers les genoux.

En complément pour favoriser la micro-circulation, réalisez un massage avec de l’Huile de Tamanu et/ou de l’Huile de Macadamia.

A lire également : Des jambes légères grâce à l’huile de Tamanu (Calophylle), mes 7 conseils à découvrir

Les bienfaits des huiles essentielles en cas de problèmes circulatoires :

Les huiles essentielles sont également de véritables alliées en cas d’insuffisance veineuse grâce à leur propriété décongestionnante.
C’est notamment le cas de celle de :

  • Cyprès de provence : C’est l’huile essentielle du système veineux par excellence ! En effet, elle possède notamment une action décongestionnante veineuse grâce à l’alpha-pinène qu’elle contient
    Attention : elle sera contre-indiquée chez les personnes atteintes d’un cancer ou d’une pathologie hormono-dépendante familiale ou personnelle.
  • Cèdre de l’Atlas : est une huile essentielle active sur le système veineux, grâce notamment à la présence de carbures sesquiterpéniques. Elle décongestionne également le réseau lymphatique et est très souvent utilisée pour soulager les jambes fatiguées.
  • Lentisque pistachier : Réputée pour son action sur les œdèmes, elle est un excellent décongestionnant veineux et lymphatique.
  • Menthe poivrée : pour cette huile essentielle c’est la présence de menthol qui lui confère un effet froid, qui stimulera également la circulation.
    Attention : contre-indiquée chez les personnes présentant des troubles neurologiques type épilepsie, les asthmatiques et hypertendus.

Précautions : L’usage des huiles essentielles est ici réservé à l’adulte et déconseillé chez la femme enceinte ou allaitante. Demandez l’avis d’un spécialiste en aromathérapie afin de vous assurer du bon usage de ces produits très concentrés.

2. Faites appels aux plantes !

En complément des massages, assurez-vous de boire suffisamment (entre 1,5L et 2L d’eau par jour)  en privilégiant les infusions de plantes qui permettent de renforcer votre circulation sanguine. Parmi lesquelles, on retrouve notamment :

  • le Gingko biloba : utilisé dans certaines médicaments, cette plante favorise une bonne circulation sanguine. Elle améliore notamment la micro-circulation , la résistance des parois capillaires, et est vasculoprotectrice.
  • la Vigne rouge : grâce aux oligo-proanthocyanidines qu’elle contient, elle offre des propriétés utiles en cas d’insuffisance veineuse. Elle est reconnue pour être protectrice vasculaire, vasoconstrictrice et pour diminuer la perméabilité capillaire et les œdèmes.
  • l’Hamamélis : est un tonique veineux conseillé en cas de jambes lourdes et de fragilité capillaire.
  • le Marronnier d’inde : veinotonique, il permet d’augmenter la résistance capillaire tout en améliorant la circulation lymphatique.
  • le Petit Houx ou Fragon : réputé pour son action veinotonique et comme vasoconstricteur veineux.

Il existe également des ampoules à base de ces plantes qui peuvent être diluées dans un grand verre d’eau !

3. Ne négligez pas ces petits gestes du quotidien !

Et pour finir, n’oubliez pas ces petites astuces anti-jambes lourdes !

  • Le port de chaussures plates ou avec des talons de moins de 3 cm sont à privilégier
  • Choisissez des vêtements amples qui ne compriment pas vos jambes et ne gênent pas la circulation sanguine,
  • Surélevez vos jambes, ou votre matelas la nuit, pour favoriser le retour du sang vers le cœur
  • Mettez des bas de contention pour contrer l’insuffisance veineuse. Il existe d’ailleurs des modèles pieds ouverts plus agréables à porter en été!

Et vous, avez-vous des soucis de jambes lourdes ? Avez-vous mis en place ces techniques pour retrouver des jambes légères ?