Accueil » Comprendre la peau » Femmes enceintes: Attention aux parabens de vos cosmétiques

Femmes enceintes: Attention aux parabens de vos cosmétiques

Grossesse garçon
Grossesse garçon

Une de mes filles est enceinte d’un petit garçon  et je suis très sensible à tout ce qui peut avoir une incidence sur la santé du Bébé ou de la Maman.

Voici un Extrait d’un article que j’ai trouvé sur le site d’Allodocteurs.fr et que j’ai envie de partager avec vous.

« L’exposition des femmes enceintes à certains antibactériens et conservateurs présents dans des produits cosmétiques ne serait pas sans effet sur le développement fœtal ou sur la croissance ultérieure de l’enfant. Selon les résultats d’une étude française, publiée le 2 septembre 2014 dans la revue Epidemiology, des variations du périmètre crânien du fœtus ou du poids des bébés semblent liées à de telles expositions.

Des épidémiologistes grenoblois ont recruté, entre 2003 et 2006, plusieurs centaines de femmes enceintes, dont ils ont cherché à évaluer l’exposition à diverses substances chimiques (triclosanparabènes) par analyse de leurs urines. Les analyses ont montré que 95% des femmes avaient été exposées à ces substances, mais à des doses très variables.

Les perturbateurs endocriniens se définissent comme des substances susceptibles d’interfèrer avec le système hormonal humain (parfois, alors même qu’elles ne sont présentes qu’à très faibles doses). Ces perturbateurs endocriniens ou hormonaux sont suspectés d’avoir un impact sur la fertilité et de contribuer à une augmentation du nombre de certains cancers hormono-dépendants.

L’étude publiée ce 2 septembre 2014 se concentre sur 520 femmes ayant donné naissance à des garçons. Ceux-ci ont été suivis jusqu’à l’âge de 3 ans.

Les chercheurs ont mis en comparaison les taux des différentes substances chimiques présents dans un échantillon d’urine unique (prélevé au moment du recrutement des mères) avec des mesures de la circonférence crânienne, de la circonférence abdominale, du poids et de la taille des fœtus et enfants.

En dépit de l’instabilité des composés chimiques évalués et d’un travail réalisé sur un unique échantillon d’urine, quelques effets nets ont pu être observés par les chercheurs.

Quels effets ont été mesurés ?

Ainsi, le 2,4-dichlorophénol (présents dans certains herbicides) est associée à une plus faible circonférence abdominale du fœtus durant le dernier trimestre de grossesse, et à un tour de taille et un poids plus prononcés chez les mêmes enfants à l’âge de 3 ans. Ce phénomène est également très net pour les enfants de mères exposées aux parabènes de type méthylparaben et éthylparaben (conservateurs utilisés dans certains cosmétiques et médicaments).

Toujours selon les données de l’étude, l‘exposition au triclosan (antibactérien présent dans certains textiles et des produits cosmétiques et d’hygiène personnelle tels que des dentifrices) et aux propylparabens(conserateurs présents dans divers shampooings et produits de bains) sont pour leur part associés à des fœtus de plus fort poids durant le troisième trimestre de grossesse.

Bébé garçon
Bébé garçon

Enfin, le 2,5-dichlorophénol (qui a longtemps été présent dans des désodorisants d’intérieur, mais est désormais bien moins utilisé) apparaît influer sur la circonférence crânienne du fœtus, là encore durant ledernier trimestre de grossesse.

Quelles conséquences ?

D’un point de vue épidémiologique, une prise de poids accélérée dans les premières années de la vie peut être associée à un risque accru d’obésité à l’âge adulte, tandis qu’un retard de croissance du périmètre crânien est susceptible d’avoir un impact sur le développement du cerveau.

« Mais il faut être très prudent quant à l’interprétation » a averti Rémy Slama, le chercheur qui a coordonné l’étude, lors de la publication des données. Il souligne qu’il s’agit d’une des toutes premières études étudiant l’impact des « contaminants environnementaux » sur la croissance de l’enfant pendant et après la grossesse.

Il relève néanmoins que « l’effet prise de poids est cohérent avec des études de toxicologie faites sur des tissus gras en laboratoire ».

Source : Prenatal Exposure to Phenols and Growth in Boys. C. Philippat et coll. Epidemiology, sept. 2014. doi:10.1097/EDE.0000000000000132  » 

Quelles conclusions en tirer ?

Beaucoup d’ études travaillent sur les impacts de nombreuses molécules chimiques sur la vie des consommateurs. Et, cela est bien, car, même si on perçoit bien instinctivement,qu’il y a des problèmes de santé qui apparaissent actuellement, il est difficile d’en tirer des conclusions fiables. Ces études permettent d’étayer scientifiquement des hypothèses que nous formulons nous-même face à différents évènements de la vie.

Par exemple, je suis frappée actuellement par le nombre de jeunes femmes nées dans les années 75 à 90 qui ont eu des problèmes pour avoir des enfants. Certes, on en parlait beaucoup moins à notre époque, mais j’ai l’impression que c’était beaucoup moins fréquents pour moi et mes amies. J’ai vu cela avec

  • mes jeunes collaboratrices quand j’étais dans l’industrie pharmaceutique,
  • les amies de mes enfants,
  • les enfants de mes amies,….

A force d’entrendre parler de fausses couches à répétition, de grossesses extra-utérines, de FIV ratées, …. je m’interroge.

Et, je me dis que je suis, moi aussi, en partie responsable, vis à vis de mes enfants, parce que j’ai utilisé allègrement tous les produits cosmétiques pour enfants, de nombreuses pommades pharmaceutiques pour traiter leurs problèmes de peau ( rougeurs, acné, cicatrices, ..), je les ai nourri avec des plats industriels parce que cela m’arrangeait bien, en tant que mère de 4 enfants qui travaillait, et à l’époque, j’ignorais tout cela!

Et, pourtant les Parabènes sont les meilleurs conservateurs !!

Et, c’est bien de là que vient le problème. Car depuis que l’homme sait comment imiter le lait et la crème de nos vaches, en utilisant des émulsifiants qui permettent de mélanger des phases huileuses et aqueuses, il doit résoudre le problème de la conservation, car ces émulsions sont des « Nids à Bactéries » dans lesquels elles prolifèrent avec délice.

Les émulsions ont beaucoup d’avantage: Elles permettent

  • de mettre dans un même produit des ingrédients liposolubles (solubles dans les huiles) et hydrosolubles (solubles dans l’eau). C’est génial pour l’industrie alimentaire, pharmaceutique, cosmétique, voire lessivière
  • de donner des touchers onctueux, des aspects crémeux,..
  • de diluer beaucoup de principes actifs et de faire du volume, pour vendre beaucoup plus cher
  • ….
Emulsion en devenir
Emulsion en devenir

Les émulsions sont indispensables à de nombreux industriels. Donc, TOUS mettent des conservateurs dans leurs produits. Et, TOUS mettent les MEMES conservateurs : dans nos cosmétiques ( crèmes, laits, shampoings, ..), dans nos pommades, sirops, collutoires, … pharmaceutiques, dans nos vinaigrettes industrielles, dans nos plats tout préparés, dans nos lessives ou nettoyants liquides,… : Paraben, Phénoxyethanol, Triclosan,…

Cela veut dire que nombreuses sont les situations où nous risquons d’être exposés. Et, notre corps accumulent ces molécules  à des doses toxiques.

C’est l’excès qui en est la cause.

Que faire actuellement ?

L’idéal est d’arrêter l’utilisation ( quand cela est possible) de tous ces produits industriels et de réaliser vous-même vos propres produits :

  • cuisine faite maison avec des fruits et légumes Bio,
  • traitements naturels à base d’huiles essentielles ou de plantes pour la « bobologie » courante,
  • sérums huileux ou hydrolats pour les soins cosmétiques
  • bicarbonate  de soude et vinaigre de cidre ou d’alcool pour nettoyer la maison

Si vous n’avez pas envie de prendre en main tout cela, ce que je peux comprendre (moi-même je ne fais pas tout), utilisez alors des produits BIO, non pas qu’ils soient toujours d’excellente qualité, mais au moins, toutes ces molécules sont interdites dans ces produits depuis longtemps. Et, cela c’est déjà un premier pas vers un monde plus sain.

Et, vous que faites-vous dans votre quotidien ?

Si vous aimez, LIKEZ. Merci!

Découvrez comment prendre soin de votre peau naturellement et retrouver une peau saine, équilibrée et éclatante de santé !

Recevez notre guide PDF en indiquant votre prénom et votre e-mail :

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Vous recevrez également notre newsletter, de laquelle vous pourrez facilement vous désinscrire dès que vous le souhaiterez.

A Propos Christine

Pharmacienne, Experte en Dermo-Cosmétique, je vous aide à traiter Vos Problèmes de Peau, avec des Ingrédients Naturels, comme les Huiles Végétales et Huiles Essentielles, parfaitement adaptés, à ces Problèmes. Essayez, et vous serez Bluffée comme je le suis tous les jours sur les : Vergetures, Rougeurs, Marques sur la peau, Pores Dilatés,.....

Voir aussi

Comment se protéger de la lumière bleue ?

Pour se protéger de la lumière bleue et en limiter les effets, la première chose …

15 Commentaires

  1. Bonjour, pouvez-vous me donner une formule de crème hydratante pour le visage (peau sèche) pour une future femme enceinte?

    Cordialement Régine.

    • bonjour Régine,

      nous ne conseillons aucune crème.
      l’utilisation des produits naturels entraine l’arrêt des produits conventionnels, crèmes , produits nettoyants et maquillage compris, qui entretiennent les problèmes de peau et annulent les effets bénéfiques des produits naturels.
      préférez du maquillage sous forme de poudre minérale.
      pas d’huile essentielle ni huile de nigelle pendant la grossesse et l’allaitement pour information.
      en soin quotidien, à la place d’une crème, elle peut appliquer sur son visage, 4-5 gouttes du mélange suivant, matin et /ou soir, pour 15 ml:
      huile d’argan 6 ml
      huile d’abricot 5 ml
      huile de jojoba 4 ml
      vitamine E 5 gouttes
      il faut boire 1,5 L d’eau par jour et ajoutez à son alimentation équilibrée, riche en fruits et légumes, des acides gras oméga 3 (huiles de colza, noix, lin, poissons gras des mers froides, noix, noisettes…)
      conservez les huiles végétales, vitamine E et mélange au frigo.

      A bientôt

  2. bonsoir ma question est la suivante les produits anti tâches peuvent faire disparaitre les tâches brunes s il vous plait j attends une réponse
    de votre part merci d avance

  3. Bonjour Christine,
    Je m’intéresse depuis peu aux produits cosmétiques naturels et j’ai découvert votre site par l’intermédiaire d’une amie esthéticienne bio qui est une de vos fans.
    J’utilise régulièrement (tous les jours matin et soir) la crème Dexery* pour des problèmes au niveau du décolleté : démangeaison, peau plus coloré (rouge) à cet endroit, effet « peau de poulet », et frippée. Oui, tout ça ! Cette crème s’est révélée très efficace et les résultats sont là. Mais horreur en voyant la composition.
    J’aimerais très très vite la remplacer par un soin naturel. Pourriez-vous m’orienter ?
    Merci beaucoup.

  4. Bonjour Christine,

    J’ai eu connaissance de votre site grâce à une amie qui vous a connue dans le milieu pharmaceutique.

    J’ai pris le temps de regarder vos vidéos. Vos explications sont très claires et à la portée de tous !!!! Merci !

    Et je suis bien décidée à abandonner les produits achetés dans le commerce….

    J’ai 50 ans, j’ai une peau très réactive, mixte, avec un peu de couperose sur les joues et le menton, des problèmes d’acnés sur le pourtour du visage, des tâches brunes et bien évidemment des rides qui se forment de plus en plus avec un relâchement de la peau ….
    Ma peau est exposée à l’air car je cours 4 fois par semaine par tous les temps. Pour remédier à l’acné, ma dermatologue m’a prescrit de l’érythogel, mais dès que j’arrête le traitement, l’acné revient…. Elle vient donc de me prescrire en plus un traitement par voie oral à base de zinc pour 9 mois.

    Je souhaiterais utiliser au quotidien une crème ou sérum pour le visage qui résoudrait mes problèmes de peau.

    D’autre part, sur mon corps apparaissent des petites tâches blanches.Ma dermatologue m’a répondu qu’elle n’y pouvait malheureusement rien…. Or, d’après vos explications, il est possible d’y remédier.
    Je souhaiterai donc mettre une crème pour le corps à la fois hydratante, tonifiante (j’ai la peau sèche) et traitante pour les taches blanches.

    Un très grand merci pour votre site si instructif !

    Dans l’attente de vos conseils avisés,
    Bien sincèrement,
    Ariel

    • Bonjour Christine,
      Je vous remercie de m’avoir répondu sur le site des questions-réponses pour mes problèmes de peau du visage.
      Bien cordialement,
      Ariel

    • bonjour Ariel,

      nous ne sommes pas très adeptes des crèmes et proposons des mélanges d’huiles végétales.
      commencez par arrêter tous les produits conventionnels, crèmes et maquillage compris, qui entretiennent vos problèmes de peau et annulent les effets bénéfiques des produits naturels.
      préférez du maquillage bio et minéral, une poudre minérale serait l’idéal.
      vous pouvez nettoyer votre visage matin et soir avec du liniment oléocalcaire fait maison (50 % eau de chaux + 50 % huile de sésame) suivi de l’hydrolat de camomille allemande en alternance avec celui de menthe poivrée, avec un coton.
      sur les boutons uniquement , vous pouvez appliquer en petite quantité, en massant très doucement, un peu de gel d’aloe vera, le soir, voire le matin.
      en soin quotidien, vous pouvez appliquer sur votre visage, 4-5 gouttes du mélange suivant, matin et/ou soir , pour 30 ml:
      huile de chanvre 9 ml (anti-inflammatoire, anticouperose)
      huile d’argousier 9 ml (anti-inflammatoire, cicatrisante, antimicrobienne, antioxydante, cicatrisante)
      macérât de busserole 7 ml (anti-taches brunes)
      huile de pépin de courge 5 gouttes (effet liftant naturel)
      vitamine E 10 gouttes
      pour le corps, vous pouvez appliquer le mélange suivant, pour 50 ml:
      huile de chaulmoogra 12 ml (anti-taches blanches, unifie la couleur de la peau)
      huile de pépin de courge 10 ml (effet liftant naturel)
      huile de chanvre 14 ml (raffermissante)
      huile d’onagre 14 ml (peau sèches à très sèches, limite la perte en eau de la peau)
      vitamine E 20 gouttes
      conservez les huiles végétales, gel d’aloe vera et mélange au frigo. conservez liniment et hydrolat à l’abri de la lumière et de la chaleur.

      A bientôt

  5. Bonjour,

    ça ne fait pas longtemps que j’ai découvert votre site que je trouve intéressant. j’ai pu prendre note de certains de vos conseils me concernant.j’ai 44 ans peau blanche je vis sur une ïle donc bcp de soleil ms pas svt exposée.j’ai tjs à mon âge qqs boutons d’acné à chacun de mes cycles!j’utilise l’huile de jojoba quotidiennement chq matin et le soir je me démaquille avec un lait bio.je ne sais donc pas comment mettre un terme à ces petits boutons qui ne veulent pas me quitter!
    en vous remerciant
    Graziella

    • bonjour Graziella,

      vous pouvez nettoyer votre visage matin et soir avec du liniment oléocalcaire fait maison (50 % eau de chaux + 50 % huile de sésame) suivi de l’hydrolat de menthe poivrée, avec un coton.
      sur les boutons, vous pouvez appliquer en petite quantité et en massant en douceur, un peu de gel d’aloe vera, le soir, voire le matin.
      en soin quotidien, vous pouvez appliquer sur votre visage, 4-5 gouttes du mélange suivant, matin et/ou soir, pour 30 ml:
      huile de jojoba 10 ml
      huile d’argousier 10 ml
      huile d’argan 9 ml
      huile essentielle ravintsara 25 gouttes
      vitamine E 10 gouttes
      pas d’huile essentielle pendant la grossesse et l’allaitement pour information.
      conservez les huiles végétales, gel d’aloe vera et mélange au frigo. conservez liniment et hydrolat à l’abri de la lumière et de la chaleur, dans le placard de la salle de bain, si l’utilisation est quotidienne. sinon au frigo.
      préférez du maquillage bio et minéral,une poudre minérale serait l’idéal.
      les produits conventionnels sont incompatibles avec les produits naturels. les 1ers annulent les effets bénéfiques des produits naturels.
      je vous invite à consulter mon blog http://www.lanaturepourmapeau.com consacré aux problèmes d’acné.

      A bientôt

  6. Bonjour Christine,
    Il est vrai comme vous le dîtes qu’il est difficile d’éviter au quotidien tout ce qui est nocif. Perso, j’ai modifié quelques habitudes : lessive bio (savon de Marseille en paillettes + bicarbonate de soude + vinaigre blanc comme adoucissant et comme détergent dans les lavabos et la baignoire). Les produits cosmétiques remplacés par les hydrolats et les sérums huileux. Pour les produits de maquillage, je trouve moins de possibilités : il n’y a pas beaucoup de marques bio et elles demeurent chères ! A ce sujet, pourriez vous me conseiller pour fabriquer un baume à lèvres bien utile en hiver ? ! Merci Christine de nous transmettre ces valeurs importantes pour notre santé !

    • bonjour Marie-Christine,

      en maquillage, il existe les 3 fées, lily lolo…
      pour fabriquer un baume dans un petit pot (consistance trop molle pour faire un stick), pour 10 ml:
      beurre de karité: 6 g = 6,6 ml
      huile de chanvre: entre 3 et 3,5 ml
      vitamine E 3 gouttes
      conservez les huiles végétales au frigo.

      A bientôt

  7. Bonjour Madame,

    Je viens de connaitre votre site qui me semble proposer de bons produits et conseils.

    Je suis mulâtre, 44 ans ce mois ci (je fais 32 ans) J’ai une peau de type mixte – des tâches brunes sont apparues suite à des moments de bronzages prolongés et sport nautique sous un soleil intense – ayant vécue pendant 8 ans dans une région du monde extrêmement ensoleillée.

    Depuis plusieurs mois j’ai une dermite sur le visage. Mon dermato m’a prescrit Efficort et tetralysal. Les comprimés stoppent la dermite, la crème seule n’est pas si efficace. De plus j’ai maintenant la peau qui tiraille, sensation de sècheresse, et inconfort.

    Pour information, j’utilise les soins Haushka.

    J’ai vu des produits sur votre site qui me semblent répondre à ma situation, en voici la liste ci dessous:
    – L’Huile de L’HARMONISATION de la PIGMENTATION de la PEAU
    – L’Huile PROTECTRICE
    – L’Huile ANTI-TACHES BRUNES

    Auriez-vous des conseils sur le choix juste de soin pour ma peau, dans cette liste ou autre?

    En vous remerciant,
    Bien sincèrement,

    Cécile

    • bonjour Cécile,

      voici la réponse de Christine à votre précédent commentaire:
      « Bonjour Cécile,

      Malheureusement, les traitements que vous a donné le dermatologue totalement déséquilibré votre peau.
      Dans un premier temps il faut traiter l’inflammation (tâches rouges et eczéma) que vous avez sur la peau .
      Mais avant cela, il vous faudra arrêter les crèmes conventionnelles ou les pommades pharmaceutiques qui annulent les effets des traitements naturels.
      Malheureusement les crèmes bio ne sont pas suffisamment efficaces, quel que soit leur prix.
      Je pense que dans un premier temps il vous faudrait d’abord utiliser le sérum visage N°2 qui va traiter votre dermite.
      Puis vous aborderez vos problèmes de taches brunes, en utilisant l’oléo fluide N°1.
      À bientôt »

      A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *