Plutôt disgracieux, les cernes et les poches sous les yeux marquent la paupière inférieure, là où la peau est extrêmement fine et délicate. Comme ils alourdissent le regard, on cherche par tous les moyens à les atténuer.

En effet, le contour de l’œil est une zone sensible, très souvent sollicitée (clignements, froncements,..) qui laisse plus facilement transparaitre les signes de l’âge et de fatigue notamment.
Mais les cernes, tout comme les poches ont non seulement diverses origines, mais ils peuvent aussi être aggravés par certains facteurs, dont une grande partie peuvent être combattus.

Mais quelles sont les causes de leur apparition et pourquoi cela est-il plus visible chez certaines personnes ? Est-il possible de s’en débarrasser définitivement ?

Si vous voulez en venir à bout, apprenez à mieux les connaître pour mieux les combattre !

Cernes ou poches sous les yeux : quelles différences ? 

Les cernes :

On parle de cernes lorsque des marques apparaissent au niveau de la paupière inférieure. Celles-ci se colorent : gris/bleutés ou marron/jaunâtres, et sont le signe d’un dérèglement de la circulation des tissus lymphatiques.

On distingue :

  • Les cernes de couleur brunâtres ou « cernes pigmentaires » sont dû à des pigments mal drainés qui s’accumulent dans les vaisseaux en raison d’une micro-circulation ralentie.
    L’épiderme étant 4 fois plus mince au niveau des paupières, l’accumulation de pigments de mélanine est alors plus visible.
  • Les cernes bleutées ou « cernes vasculaires » soulignent un problème de stase veineuse avec une micro-circulation locale moins efficace.
  • Les cernes en creux sont causées par le vieillissement qui engendre une disparition de la graisse située entre l’os orbital et le globe oculaire. Avec l’âge, l’épiderme déjà très fin au niveau de la paupière s’affine et se creuse.

Les cernes sont souvent héréditaires. Ils s’accentuent avec la fatigue, l’âge et une mauvaise hygiène de vie.

Mais d’autres causes peuvent également accentuer les cernes :
des modifications hormonales : syndrome prémenstruel, grossesse ou ménopause,

des troubles biliaires ou hépatiques,

– une mauvaise élimination, un intestin paresseux, une constipation.

Poches et cernes sous les yeux
  • Les poches :

Elles sont, quant à elles, induites par un gonflement sous les paupières inférieures. Leur apparition est le plus souvent associée à un phénomène d’engorgement des tissus (rétention d’eau et/ou dépôt de matière grasse), et une mauvaise circulation sanguine et lymphatique dans la zone du contour de l’œil.

2 types de poches se distinguent :

    • des poches dues à la rétention d’eau :
      Le gonflement apparait suite à une rétention de liquide sous les yeux. La paupière se met à enfler car le drainage se fait mal.

    • des poches graisseuses :
      dans ce cas, des dépôts graisseux viennent s’accumuler au niveau de la paupière inférieure

Elles sont aussi héréditaires et s’accentuent avec l’âge.
Tout comme les cernes, les poches sous les yeux sont aggravées par un manque de sommeil ou de mauvaises habitudes de vie.

Cernes et poches : 4 causes en communs

1. L’hérédité :

Le facteur héréditaire joue ici un rôle important  : tous les types de cernes sont concernés ainsi que les poches.

Par exemple, les cernes pigmentaires sont souvent plus présents chez les personnes ayant une prédisposition familiale à produire de la mélanine autour des yeux.
De même, les cernes en creux dépendent aussi de la structure osseuse de votre visage, directement héritée de vos parents.

2. L’hygiène de vie :

Tabac, alcool, alimentation trop riche en graisse ou en sel, manque de sommeil… accentuent les problèmes de circulation sanguine et lymphatique.

– L’alcool et le tabac fragilisent l’épiderme et perturbent la circulation des fluides. Cela crée des œdèmes sous la peau et favorise la rétention d’eau sous les yeux.

– Des aliments trop riches en graisse peuvent au fil du temps engendrer l’accumulation d’amas graisseux et contribuer à l’apparition de poches.
Une alimentation salée va augmenter la rétention hydrique de l’organisme et peut conduire à une accumulation d’eau sous l’œil.

Fatigue, stress, anxiété sont également des facteurs importants. Notamment le stress et l’anxiété, qui sur le long terme libèrent du cortisol et provoquent une rétention d’eau, qui sera visible sous les yeux.
Lorsque la fatigue ou le manque de sommeil se fait sentir, la peau du visage pâlit. L’épiderme au niveau des paupières est si fin que le réseau capillaire et sanguin est encore plus visible, accentuant les cernes et les traits tirés du visage.

3. L’âge

C’est indéniable, la survenue de cernes ou poches s’accentue avec l’âge : en cause, la perte d’élasticité de la peau.
Au fil des années, la peau du dessous de l’œil, très délicate, perd du collagène créant ainsi un relâchement cutané et un glissement des tissus adipeux.
Conjointement, la circulation du système lymphatique est plus lente, avec pour conséquence un mauvais drainage de la lymphe.

Apparaissent alors des petits œdèmes sous les yeux, responsables de poches ou dépôts de pigments.

4 . La circulation sanguine et lymphatique :

Une mauvaise circulation sanguine et un dérèglement des tissus lymphatiques sont les principales raisons de l’installation de poches ou cernes sous les yeux.

A savoir aussi qu’en plus de l’âge, la position allongée (pendant le sommeil) ralentit la circulation des vaisseaux sanguins et lymphatiques.

Or, la circulation lymphatique a pour rôle de drainer les tissus et participe au drainage de l’organisme. Si elle ne fonctionne pas de façon optimale, l’élimination des globules blancs, résidus ou pigments ne se fera pas correctement. Laissant alors apparaître sous la peau fine de l’œil des cernes ou des gonflements.

 

S’il est évidemment impossible de lutter contre les lois de la génétique, de même qu’il est difficile d’effacer totalement les cernes ou poches sous vos yeux, vous pouvez tout de même les atténuer grandement.
Ralentir le vieillissement cutané, favoriser une hygiène de vie saine, connaître les solutions pour activer la micro-circulation sanguine et lymphatique seront autant d’atouts pour limiter ce problème.

C’est ce que vous découvrirez dans l’article de la semaine prochaine :
– les moyens les plus efficaces pour combattre le problème de cernes et/ou poches sous les yeux,
– les plantes, huiles essentielles et végétales… à choisir,
– ainsi que les gestes à adopter pour prendre soin de votre contour des yeux.