Souffrir d‘acné à l’âge adulte est assez dur à vivre psychologiquement. D’autant plus si vous n’avez pas eu ce problème à l’adolescence et que vous le voyez surgir des années plus tard !
Vous êtes alors tenté.e d’essayer des produits cosmétiques divers et variés, voire même d’entreprendre un traitement pour obtenir rapidement un résultat. Et cela est tout à fait légitime… Mais au fond quelle est véritablement la cause de cette acné tardive ?

Comprendre les facteurs qui peuvent être à l’origine de votre problème d’acné, vous permet ainsi d’agir sur ces causes et d’entreprendre un changement en profondeur. C’est ce que nous allons aborder dans cet article.

L’acné chez l’adulte :

C’est un fait, de plus en plus d’adultes ont de l’acné, et cela concerne plus particulièrement les femmes.

Et cette acné chez la femme adulte a la particularité de se manifester le plus souvent dans la partie basse du visage (mâchoires, contour de la bouche) avec parfois la présence de microkystes au niveau du menton, du front.

Il s’agit d’une acné plutôt de type inflammatoire, marquée par des boutons qui s’enflamment et deviennent rouges. Et cela ne s’observe pas seulement en cas de peau grasse mais aussi chez les peaux mixtes ou même sèches.

Pour venir à bout de ce type d’acné, il faut le considérer comme le reflet d’un déséquilibre intérieur  et chercher la cause de ce déséquilibre. Mais malheureusement la plupart des traitements proposés apporte une réponse en « surface » et temporaire, si bien que très souvent à l’arrêt du traitement l’acné réapparait au bout de quelques mois.
C’est pourquoi, je vous invite à travers cet article à vous questionner, à essayer de comprendre l’origine de votre acné afin de pouvoir agir efficacement et durablement.

Quels sont les principaux facteurs conduisant à des déséquilibres et de l’acné chez l’adulte ?

Il s’adit principalement :

On parle alors très souvent d’acné multifactorielle, mais vous allez constater que ces différents facteurs ont tous des impacts sur notre système endocrinien.

Donc si vous rencontrez un problème d’acné à l’age adulte, essayez de voir parmi ces facteurs, celui ou ceux qui peuvent être liés à votre problème… Cependant comme chaque individu n’y est pas sensible de la même façon (il y a aussi notre héritage génétique qui entre en jeu), c’est à vous d’essayer quelques changements et de voir l’impact que cela a sur votre acné.

De plus, ces différents points ne sont pas toujours évoqués avec votre médecin ou votre dermatologue au moment de la consultation. C’est pourquoi je vous propose à travers cet article des pistes et des axes de réflexion sur votre mode de vie et sur les facteurs que vous pouvez modifier afin de voir une évolution positive de vos problèmes d’acné.

Revenons plus en détail sur ces différents facteurs qui peuvent influencer vos problèmes de peau.

Le stress :

Pourquoi le stress peut être à l’origine de vos problèmes de peau ? Tout simplement parce que lorsque vous êtes stressé.e, votre organisme va produire différentes molécules :

  • des hormones, et notamment le cortisol et les androgènes, sécrétés par les glandes surrénales (situées au dessus de vos reins). La sécrétion prolongée de cortisol provoque un dérèglement de l’équilibre hormonal.
  • des neuropeptides comme les endorphines et l’insuline.
  • et des cytokines inflammatoires qui déclenchent l’inflammation.

L’ensemble de ces molécules a un impact sur le comportement des glandes sébacées et peuvent aggraver l’acné.

Essayez sur une période de réduire votre niveau de stress et voyez l’impact que cela a sur votre problème de peau.
Privilégiez les activités qui vous apportent de la satisfaction, il est important de savoir lâcher prise et de se faire plaisir au quotidien par la pratique de votre hobby préféré, d’un sport…

Pour approfondir sur le sujet : Pourquoi le stress abîme t’il votre peau ?

L’alimentation :

Du côté de l’alimentation, il y a 3 éléments qui peuvent être des facteurs favorisant d’acné. Cependant, nous avons tous des réactions différentes aux aliments et il est impossible de généraliser.
Le mieux, reste de faire des essais pendant au moins un mois en limitant drastiquement l’une de ces catégories d’aliments afin de voir si cela influe ou non sur votre acné.

1- Commencez par éliminer les produits laitiers de vache ! Il a été démontré que le lait de vache favorise l’apparition de l’acné. Le lait contient naturellement des hormones (nécessaire au veau pour grandir) mais qui dans notre organisme sont des précurseurs de la DiHydroTestoterone (DHT) qui va favoriser la sécrétion de sébum au niveau de la peau.  Le Lait a également l’inconvénient d’augmenter votre taux d’insuline, nous verrons plus bas l’impact des variations d’insuline sur votre peau.

2 – Faites attention au gluten et notamment en cas de sensibilité ou de maladie cœliaque. Le gluten est dans ces cas mal digéré et peut occasionner des réactions inflammatoires.

3 – Enfin essayer d’équilibrer votre glycémie (taux de sucre dans le sang) afin d’éviter qu’elle ne fasse des pics et chutes en permanence. Car si votre taux de sucre dans le sang augmente rapidement, votre pancréas va sécréter de l’insuline en grande quantité. Cela  va déclencher une réaction hormonale par la libération d’hormones androgènes. Or un niveau élevé de ces hormones dérègle les glandes sébacées qui s’enflamment et produisent plus de sébum.
Les pics d’insuline stimulent également la production de cortisol (l’hormone du stress) ce qui exacerbe les glandes sébacées.
que faire ? Évitez les sucres blancs, raffinés qui augmentent très rapidement la glycémie et optez pour des glucides à indice glycémique bas. Et lorsque vous mangez des glucides, consommez également des lipides (bon gras) et des protéines en complément.

La santé digestive :

Au niveau de votre sphère digestive, là aussi il y a différents éléments à prendre en compte :

  • votre foie doit fonctionner correctement. Car le foie est un organe qui permet de nettoyer notre organisme et d’éliminer les déchets, dont certaines hormones. Si ce travail n’est pas effectuer correctement, cela peut conduire à des excès (notamment en estrogène chez la femme) et créer des désordres hormonaux.
    Assurez-vous que votre foie n’est pas encombré, ou fatigué et si besoin entamez une cure de détoxification avec l’aide d’un naturopathe.
  • votre transit devra lui aussi être optimal pour évacuer la bile (sécrétée par le foie) et favoriser l’élimination des déchets.
    Luttez contre la constipation et assurez un apport suffisant en fibres et en eau dans votre alimentation.
  • et enfin le microbiote joue aussi un rôle important. Ainsi, il faut veiller au bon équilibre de votre flore intestinale.

Pour en savoir plus sur les organes d’élimination et leur rôle : Pourquoi faut-il drainer les émonctoires ?

Les hormones :

Et là le sujet est vaste et très complexe car notre système endocrinien régit l’ensemble de nos hormones. Ainsi lorsqu’on aborde le sujet des hormones, il faut poser un regard global et ne pas seulement se focaliser sur 1 ou 2 hormones.

Sans oublier que notre organisme est à la fois exposé aux hormones :

  • internes qui sont sécrétées par différentes glandes dont la thyroïde, les glandes surrénales et bien sur les ovaires ou les testicules.
  • et celles qui proviennent de l’extérieure : sont contenues dans les médicaments (comme la pilule), dans certains aliments comme le lait par exemple, ou par l’influence de molécules qualifiées de perturbateurs endocriniens que l’on retrouve dans certains plastiques, cosmétiques…

De plus, chaque individu à des niveaux hormonaux différents, et il est donc intéressant de faire le point de façon individuel sur l’ensemble des hormones impliquées et la survenue d’éventuels symptômes associés.

En dehors des changements hormonaux que sont la puberté, la grossesse, la ménopause, le démarrage ou l’arrêt d’un contraceptif qui peuvent influer sur l’acné, posez-vous aussi ces questions :
Avez-vous des troubles comme l’endométriose , un syndrome des Ovaires Polykystiques, des cycles irréguliers, des difficulté à ovuler, une pilosité plus développée, un syndrome prémenstruel, une facilité à faire de la rétention d’eau … ou bien des problèmes d’ordre thyroïdien qui peuvent également influencer l’ovulation et le cycle chez la femme. Tout cela doit être pris en compte et être évoqué avec votre praticien de santé.

En effet, chaque bouleversement hormonal peut créer un déséquilibre qui provoque une surproduction de sébum et avoir un impact sur l’acné.

C’est pourquoi un bilan complet avec votre gynécologue ou un endocrinologue peut vous permettre de mieux cerner les origines de votre acné.

Ce bilan repose sur l’analyse d’un ensemble de symptômes et un test sanguin pour mesurer les taux des hormones stéroïdiennes (FSH, LH, testostérone, prolactine, DHEA…) et thyroïdiennes (TSH, T3, T4, voir une mesure des anticorps thyroïdiens…)

Et vous, avez vous déjà constaté que certains de ces facteurs étaient responsables de votre acné ?